Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Bordeaux : déficit, notes de frais abusives, fracture Sousa-Varela... Les raisons du divorce avec GACP

Par Alexis Goudlijian - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 17/12/2019 à 13h33
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Lundi, l'actionnaire majoritaire des Girondins de Bordeaux King Street a racheté les dernières parts du club au groupe GACP. Une séparation devenue inévitable et le meilleur moyen pour limiter des dégâts, déjà assez conséquents, à tous les niveaux.

Bordeaux : déficit, notes de frais abusives, fracture Sousa-Varela... Les raisons du divorce avec GACP
Hugo Varela et Joe DaGrosa (GACP) ont quitté Bordeaux.

«King Street Capital Management signe un accord en vue de l'acquisition de la participation de GACP dans le FC Girondins de Bordeaux.» Lundi, les Girondins de Bordeaux ont confirmé de grands changements en interne, et officialisé la fin de leur collaboration avec le groupe américain GACP.

Treize mois à peine après son arrivée, le fonds d'investissement américain a jeté l'éponge. Pour le bien du club... mais aussi et surtout la faute à des ambitions un peu trop décalées de la réalité.

Une gestion financière déplorable

Certes, porté par le duo Joe Da Grosa - Hugo Varela, le groupe qui détenait 13,6% des parts du club au scapulaire avançait plein de détermination et d'objectifs, mais avec un manque de moyens financiers évident ! Ce mardi, le média RMC évoque donc les raisons du divorce. Et sans grande surprise, l'argument économique ressort en premier plan.

D'une part, car GACP a vécu au-dessus de ses moyens en accumulant un déficit à 35 M€, en à peine plus d'un an. Mais ce n'est pas tout. Les dirigeants débarqués, Joe Da Grosa et Hugo Varela, ont aussi facturé de nombreuses notes de frais, aussi personnelles qu'onéreuses, sur le compte du club. Notamment dans de gros hôtels bordelais…

Des relations tendues en coulisses

Un abus de pouvoir mal venu, mais une fracture également présente sur le plan sportif. Toujours d'après RMC, le conseiller sportif Varela et l'entraîneur du club Paulo Sousa ne s'adressaient plus la parole depuis plusieurs semaines. Une situation compliquée et nuisible sur le long terme, alors que le premier était le grand artisan de la venue du second.

Malgré des bons résultats en Ligue 1, et une 7e place au classement, le bateau des Girondins tanguait et un changement était nécessaire. Toutefois, si l'incertitude GACP est levée, Bordeaux n'est pas sorti d'affaire... Car quand Sousa espère une recrue par ligne en janvier, l'actionnaire King Street pourrait de son côté prôner une cure d'austérité avec en prime, la vente de quelques joueurs à forte valeur marchande.

Que pensez-vous de la situation des Girondins de Bordeaux ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB