Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

La belle opération rennaise grâce à Camavinga ! - Débrief et NOTES des joueurs (OL 0-1 SRFC)

Par Eric Bethsy - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 15/12/2019 à 19h12
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Dominé dans le jeu, l'Olympique Lyonnais s'est logiquement incliné à domicile contre le Stade Rennais (0-1) ce dimanche, lors de la 18e journée de Ligue 1. Un succès arraché grâce à Camavinga qui permet au club breton de grimper à la 4e place.

La belle opération rennaise grâce à Camavinga ! - Débrief et NOTES des joueurs (OL 0-1 SRFC)
Moussa Dembélé a été peu servi devant.

Contrairement à ce que l'on pouvait craindre, le conflit avec Marcelo, qui a ouvertement critiqué les Bad Gones ce dimanche, n'a pas eu de conséquences sur ce match de la 18e journée de Ligue 1.

Probablement grâce au superbe hommage réservé au retraité Bernard Lacombe, la partie a pu commencer dans un contexte positif. Mais cela n'a pas empêché l'Olympique Lyonnais de concéder une défaite logique contre le Stade Rennais (0-1).

Le double coup dur pour l'OL

Partie sur un faux rythme, la rencontre avait un peu de mal à s'emballer. Rennes, bien en place et appliqué dans ses sorties de balle, dominait sans pour autant avoir la possession. Suffisant pour se procurer les principales occasions grâce au coup franc de Bourigeaud et l'enchaînement de Niang, tous les deux neutralisés par le gardien Lopes.

Lyon pouvait remercier son portier auteur de précieuses sorties pour aider sa défense parfois prise dans la profondeur. Tandis que ses coéquipiers offensifs n'étaient pas beaucoup plus inspirés. Hormis un corner rentrant tenté par Depay, seule la tentative lointaine d'Aouar obligeait Mendy à s'employer. C'était trop peu pour l'OL, peu inspiré et malchanceux avec les sorties sur blessure de Reine-Adélaïde et Depay. Un double coup dur qui accentuait peu à peu la maîtrise rennaise, mais le spectacle était quand même de moyenne qualité.

L'ambition de Stéphan

Il fallait attendre un choix offensif de Julien Stéphan, avec l'entrée de l'attaquant Hunou à la place du milieu Grenier (70e), pour voir l'affiche que l'on attendait. Ça partait soudainement d'un but à l'autre ! D'un côté, Rafael empêchait miraculeusement Niang de marquer. Avant que Mendy ne réalise un double arrêt face à Caqueret et Traoré ! Et finalement, c'est le jeune Camavinga (0-1, 89e) qui offrait un succès mérité à Rennes sur un exploit personnel ! Le club breton, désormais 4e de L1, laisse l'OL à 6 longueurs du podium.

La note du match : 6/10

Il faut bien le reconnaître, le match a mis beaucoup de temps à s'emballer. Prometteuse sur le papier, la rencontre attendue a vraiment eu lieu dans les 20 dernières minutes avec des occasions des deux côtés et du suspense jusqu'au bout. Et que dire de l'exploit du jeune Camavinga…

Le but :

Servi par Del Castillo dans l'axe, Camavinga décide d'y aller tout seul face à la défense lyonnaise. Le jeune milieu rennais efface Andersen d'un crochet et voit Rafael revenir à toute vitesse. Mais le Brésilien, trop court, ne peut empêcher le prodige d'ajuster Lopes, qui ne touche pas suffisamment le ballon (0-1, 89e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Eduardo Camavinga (8,5/10)

On ne trouve plus les mots pour décrire les performances de ce phénomène… Encore efficace à la récupération, le milieu de 17 ans a été incroyable balle au pied. Il a bien orienté le jeu en faisant toujours les bons choix. Il s'est aussi baladé dans les petits espaces. Et bien sûr, on retiendra son but magnifique ! Son premier en Ligue 1.

LYON :

Anthony Lopes (7) : le score aurait pu être plus sévère pour Lyon, dont le gardien a longtemps retardé l'ouverture du score. Sans compter ses sorties dans les pieds rennais, il s'est imposé sur le coup franc de Bourigeaud et sur la frappe croisée de Niang.

Rafael (3) : sans le but de Camavinga en toute fin de rencontre, le Brésilien aurait pu devenir le héros du match nul. Il réalise un incroyable sauvetage devant Niang ! Mais on ne peut oublier sa première période catastrophique face à Raphinha qui l'a ridiculisé. C'était un peu mieux après la pause, mais il blesse Maouassa sur une intervention non maîtrisée. Remplacé à la 90e par Maxwel Cornet (non noté).

Jason Denayer (6) : attentif, le défenseur central a bien couvert les montées de ses latéraux. Il a aussi géré le cas Niang avec sérénité.

Joachim Andersen (4) : comment gâcher sa prestation en une action… Alors qu'il réalisait plutôt une belle performance, notamment dans ses duels contre Niang, le Danois a été d'une naïveté impardonnable sur l'action du but de Camavinga. Il s'est fait effacer comme un débutant, et non pas comme un défenseur à 26 M€.

Kenny Tete (5) : titularisé à droite pour finir à gauche, à cause des difficultés de Rafael contre Raphinha, le latéral néerlandais a été performant sur le plan défensif. Il réalise un super retour dans les pieds de Bourigeaud en première période. En revanche, son apport offensif a été insuffisant.

Lucas Tousart (4) : pour mettre fin à la domination rennaise, c'était à lui d'aller mettre le pied pour montrer l'exemple à ses coéquipiers. Mais le milieu défensif, pas dedans, a souvent été en retard sur le porteur de balle. A noter une belle frappe puissante mais au-dessus.

Maxence Caqueret (4,5) : intéressant dans sa capacité à jouer vers l'avant et à casser les lignes, le milieu relayeur a eu un peu trop de déchet dans son jeu. Il compense son petit gabarit par un excès d'engagement qui lui fait commettre beaucoup de fautes.

Houssem Aouar (4) : on le sait, le pur produit des Gones n'est pas du genre à effacer une défense à lui seul. Il a besoin de combiner avec ses coéquipiers. Du coup, lorsque les solutions ne sont pas là, il a du mal à exister. Il faut dire que la sortie de Depay, son principal complice, ne l'a pas aidé.

Memphis Depay (6) : contraint de décrocher loin de Dembélé, l'attaquant néerlandais a pris le jeu à son compte. Il a été l'un des rares Lyonnais capables d'amener de la vitesse et du danger, notamment sur son corner rentrant sorti par Grenier. Mais il s'est rapidement blessé au genou. Remplacé à la mi-temps par Martin Terrier (3,5), absolument pas dangereux. Bien servi sur une phase de contre, il a trop hésité et laissé Camavinga lui chiper le ballon.

Jeff Reine-Adelaide (non noté) : très discret en début de match, le Bleuet s'est apparemment blessé tout seul au genou. Et cela pourrait être grave. Remplacé dès la 35e par Bertrand Traoré (6) : très impliqué sur le plan défensif et surtout très entreprenant près de la surface adverse. Mais il est tombé sur un Maouassa en très grande forme.

Moussa Dembélé (3) : difficile de briller pour un attaquant lorsque son équipe réalise un match aussi pauvre sur le plan offensif. Il n'a reçu que très peu de ballons près du but adverse et a cruellement manqué de soutien, à l'image de cette action où il a dû faire marche arrière pour conserver la possession sous la pression adverse.

RENNES :

Edouard Mendy (7) : assez peu sollicité, le gardien rennais a sorti le grandjeu  sur les rares occasions lyonnaises. Il se détend bien sur la tentative d'Aouar et se montre impérial sur la double opportunité de Caqueret et Traoré.

Faitout Maouassa (7,5) : pas du tout inquiété par Reine-Adélaïde, le latéral gauche a vraiment commencé son match à l'entrée de Traoré. Le début d'un gros duel nettement remporté par le Rennais ! Tant défensivement qu'offensivement. Malgré la discipline du Lyonnais, il a réussi à faire la différence à plusieurs reprises et a stoppé son adversaire dans des situations périlleuses. Victime d'un choc à la tête avec Rafael, sorti sur civière et remplacé à la 70e par Joris Gnagnon (non noté).

Jérémy Morel (7) : excellent dans les duels au sol, le défenseur central a dégoûté ses adversaires ! On l'a même vu bouger Dembélé à l'épaule alors que l'attaquant lyonnais n'est pas le plus léger.

Damien Da Silva (6) : serein balle au pied, l'ex-Caennais n'a jamais paniqué malgré le pressing adverse. Ni même lorsque le gardien Mendy lui a transmis un ballon dangereux. Solide, il s'est tout de même fait une petite frayeur en déviant un ballon sur la tête de Dembélé qui n'a pas eu le temps de réagir.

Hamari Traoré (6,5) : quel coffre ! Très actif sur son côté droit, le latéral a multiplié les montées tranchantes jusque dans le temps additionnel, avec ce duel perdu face à Lopes. Il a été aussi bon dans sa propre moitié de terrain en interceptant de nombreux ballons.

Benjamin Bourigeaud (6,5) : toujours aussi précieux dans le pressing, le milieu de terrain a souvent étouffé le porteur de balle. Il aurait pu être décisif si Lopes n'avait pas sorti son coup franc, ou si Grenier avait réussi à reprendre son centre de la tête.

James Lea Siliki (6) : si Rennes a autant dominé dans l'entrejeu, c'est en grande partie lié à l'énorme activité du milieu de terrain. Avec lui, Tousart et Caqueret avait intérêt à vite lâcher le ballon…

Eduardo Camavinga (8,5) : voir commentaires ci-dessus.

Raphinha (7) : match après match, on sent vraiment l'attaquant brésilien monter en puissance. Il suffit d'interroger Rafael, ridiculisé par la recrue rennaise en première période ! Il a cependant baissé le pied en deuxième période.

Clément Grenier (6) : face à son club formateur, le milieu de terrain avait à coeur de briller. Cela s'est senti dans sa mobilité et sa disponibilité entre les lignes. Il lui a cependant manqué cette dernière passe que l'on attend d'un meneur de jeu. Remplacé à la 70e par Adrien Hunou (non noté), auteur d'une bonne remise et d'un caviar pour Niang qui n'en a pas profité.

M'Baye Niang (4) : au Roazhon Park, sa prestation lui aurait encore valu des sifflets. On ne peut pas dire que l'avant-centre soit passé à côté de son match, lui qui a réussi à se procurer des occasions. Mais son manque d'efficacité et surtout sa nonchalance dans les duels ont sûrement agacé Julien Stéphan. Remplacé à la 83e par Romain Del Castillo (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

LYON 0-1 RENNES (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 18e journée
Stade : Groupama Stadium - 45.010 spectateurs - Arbitre : Benoît Bastien

Buts : - E. Camavinga (89e) pour RENNES
Avertissements : B. Traoré (53e), J. Andersen (56e), M. Caqueret (90+1e), pour LYON - M. Niang (45+1e), B. Bourigeaud (76e), J. Gnagnon (82e), pour RENNES

LYON : Anthony Lopes - K. Tete, J. Andersen, J. Denayer, Rafael (M. Cornet, 90e) - L. Tousart, M. Caqueret - J. Reine-Adélaïde (B. Traoré, 35e), M. Depay (M. Terrier, 46e), H. Aouar - M. Dembélé

RENNES : E. Mendy - H. Traoré, D. Da Silva, J. Morel, F. Maouassa (J. Gnagnon, 71e) - B. Bourigeaud, E. Camavinga, C. Grenier (A. Hunou, 70e), J. Lea Siliki - Raphinha, M. Niang (R. Del Castillo, 83e)

Cela ne s'arrange pas avec Marcelo...

Match compliqué pour Dembélé

A l'image de Da Silva, les Rennais avaient plus de détermination

Camavinga a offert la victoire à Rennes (0-1, 89e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Parmi ces trois équipes, qui voyez-vous être capable de réaliser le doublé championnat-C1 ?

PSG
Manchester City
Real Madrid
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Lyon

L
Y
O
N
Banc des remplaçants Rennes

R
E
N
N
E
S
carton jaune, 56e4Andersen
>remplacé par Cornet, 90e3Rafael
carton jaune, 90e+14,5Caqueret
>remplacé par Traore, 35e-Reine-Adelaide
>remplacé par Terrier, 46e6Depay
>remplacé par Gnagnon, 71e7,5Maouassa
carton jaune, 76e6,5Bourigeaud
but, 89e8,5Camavinga
>remplacé par Hunou, 70e6Grenier
>remplacé par Del Castillo, 83ecarton jaune, 45e+14Niang


MASQUER LA PUB