Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Sanches porte les Dogues ! - Débrief et NOTES du match (Lille 2-1 Montpellier)

Par Alexis Goudlijian - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 13/12/2019 à 22h50
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Après une fin de match animée, Lille s'est imposé contre Montpellier (2-1) ce vendredi, en ouverture de la 18e journée de Ligue 1. Les Dogues ont pu compter sur un excellent Renato Sanches, déstabilisant et auteur du but victorieux.

Sanches porte les Dogues ! - Débrief et NOTES du match (Lille 2-1 Montpellier)
Ikoné et Sanches, buteurs avec Lille ce vendredi.

Un quatrième succès consécutif en Ligue 1, et Lille conforte sa 3e place au classement. Peu inspirés contre Montpellier (2-1) ce vendredi en ouverture de la 18e journée, les Dogues ont finalement assuré l'essentiel, grâce à des réalisations de Jonathan Ikoné et de Renato Sanches.

Un succès important, dans un match peu spectaculaire pour la bande à Christophe Galtier, qui revient ainsi provisoirement à trois points de l'Olympique de Marseille, 2e.

Une première période peu spectaculaire…

Dans un premier acte fermé, et pauvre en occasions, les vingt-deux acteurs se distinguaient plus par leurs erreurs techniques, que par leurs opportunités face au but adverse. Seul motif d'espoir dans une rencontre peu spectaculaire, Sanches alertait une première fois Rulli d'une frappe lointaine bien captée. Par la suite, le Portugais était bien le seul à faire des étincelles par ses gestes techniques...

Lille ne brillait pas, Montpellier non plus. Et alors qu'on se dirigeait vers un nul à la pause, le club nordiste obtenait finalement un penalty inespéré ! Profitant d'une belle déviation d'Ikoné devant Hilton, Osimhen était fauché par Rulli dans la surface. Ikoné se chargeait de la sentence d'un tir placé à gauche (1-0, 38e). Un scénario heureux pour le LOSC.

L'éclair Sanches !

Au retour des vestiaires, les Héraultais n'arrivaient pas à mener la révolte, face à des Lillois qui se contentaient de gérer leur avance. Sanches ratait le but du break, après un bon service d'Ikoné. A regret, car l'inévitable se produisait ! Sur un bon centre de Souquet, Mollet déviait le ballon au second poteau vers Delort qui, seul, poussait le ballon dans la cage vide et égalisait (1-1, 74e).

Le premier but encaissé en L1 par les Lillois depuis le 22 novembre dernier. Dans la foulée, Delort pêchait par excès d'individualisme, et ne servait pas l'entrant Skuletic, seul au point de penalty. Regrettable pour le MHSC, puisque l'intenable Sanches, encore lui allait finalement redonner l'avantage aux Lillois d'une lourde frappe depuis la surface (2-1, 84e). Quelle action du Portugais ! Dans les derniers instants, Araujo obtenait un penalty pour une faute de Mollet, mais Osimhen butait sur Rulli. Sans briller, Lille a assuré l'essentiel.

La note du match : 4/10

Sur le papier, la rencontre s'annonçait intéressante. Avec une opposition de styles, et la présence de nombreux joueurs offensifs sur le terrain, on attendait de nombreux buts et autres occasions. Mais à part le pénalty d'Ikoné, et un dernier quart d'heure fou, les deux équipes n'ont pas franchement régalé.

Les buts :

- Sur un bon ballon de Bamba plein axe, Ikoné surgit devant Hilton et dévie intelligemment le ballon dans la course d'Osimhen. L'attaquant file au but, et se retrouve fauché par le gardien adverse Rulli. Penalty pour Lille ! Ikoné se charge de la sentence, avec un tir placé sur la gauche (1-0, 38e).

- Depuis le côté droit, Souquet envoie un centre dans la surface. Bien placé au premier poteau, Mollet dévie le ballon de la tête vers Delort qui, seul, pousse le ballon dans la cage vide (1-1, 74e).

- Après un excellent relai avec Ikoné côté gauche, Sanches percute et entre dans la surface, en se remettant sur son pied droit. Eliminant Le Tallec, le Portugais décoche une frappe puissante dans le petit filet de Rulli, trop court (2-1, 84e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Renato Sanches (7,5/10)

Dans un match peu spectaculaire, le Portugais a fait étalage de son talent et de sa classe. Depuis l'aile droite, l'ancien du Bayern Munich a aimanté les ballons et s'est trouvé dans tous les bons coups. Le Lillois réalise notamment la première frappe de son équipe dès la 5e minute, d'une tentative puissante bien captée par Rulli. Généreux dans l'effort, le Lusitanien s'est dépensé sans compter et a confirmé sa montée en régime. Malgré une fatigue évidente après la pause, le milieu n'a rien lâché et offre finalement la victoire à son équipe, d'une frappe puissante du pied droit. De bon augure pour la suite avec de jolis gestes techniques et des dribbles dévastateurs !

LILLE :

Mike Maignan (5,5) : peu sollicité, le gardien du LOSC est resté vigilant tout au long de la partie. Autoritaire dans ses sorties, l'international français a régné en maître dans sa surface. Mais, l'ancien Parisien ne peut rien faire sur le but de Delort en étant abandonné par sa défense. On a aimé son intervention sur la frappe dangereuse de Delort avant la réalisation de la victoire de Sanches.

Domagoj Bradaric (5,5) : intéressant dans ses montées, le Croate a apporté le danger par des centres bien sentis. Comme sa tentative fuyante, qui pousse Le Tallec à tacler le ballon en corner en première période. Défensivement, le latéral s'est longtemps montré sérieux, mais a été bien trop laxiste sur le centre de Souquet sur le but de Delort.

Gabriel (5,5) : sans briller, le Brésilien a livré une prestation solide. Présent au duel, le défenseur central a empêché les attaquants montpelliérains de se distinguer, même si les déplacements de Mollet lui ont causé du tort. Parfaitement complémentaire avec Fonte, le Lillois a apporté de la sérénité derrière.

José Fonte (5,5) : un match solide du capitaine lillois. Le Portugais a bien tenu sa défense, et su museler les attaquants Delort et Laborde. Le Nordiste s'est distingué par un excellent placement, et des sorties de balles bien appliquées. L'expérimenté défenseur rassure même s'il s'est fait enrhumer par Delort sur la grosse occasion ratée par le Montpelliérain.

Mehmet Çelik (5) : à l'image de son équipe, le Turc n'a pas forcément brillé. Appliqué en défense, le latéral s'est peu montré sur le plan offensif. Mieux après la pause, le Lillois a tenté de prendre son couloir pour apporter le surnombre. Son bilan reste tout simplement moyen...

Boubakary Soumaré (6) : une perte de balle dangereuse à trente mètres de son but, qui pousse André à faire faute sur Souquet dès la 20e minute. Puis, un excellent match, par son placement et ses sorties de balle. L'international Espoirs français prend toujours plus d'importance dans le onze lillois. Remplacé à la 75e minute par Xeka (non noté), qui a apporté l'équilibre.

Benjamin André (6,5) : un vrai chien de garde, avec un abattage impressionnant dans l'entrejeu. Toujours présent au pressing, l'ancien Rennais sait mettre de l'agressivité. Parfois un peu trop, avec de nombreuses fautes concédées. On a aimé son festival de dribbles à la 12e minute, même s'il a ensuite raté sa transmission.

Jonathan Bamba (4,5) : à l'image de sa première partie de saison, l'ailier a affiché du bon, mais aussi un grand déchet ! Certes impliqué sur l'action du pénalty, l'ancien Stéphanois a perdu de son génie… et la confiance. A l'image de sa frappe molle facile à capter pour Rulli. Remplacé à la 82e minute par Luiz Araujo (non noté), qui obtient le penalty manqué par Osimhen.

Jonathan Ikoné (7) : très en vue, l'international français a beaucoup tenté. Inspiré dans ses dribbles, l'attaquant a réussi à créer des décalages. Et envoie Osimhen seul face au but, sur l'action du pénalty, qu'il transformera lui-même. Dans le second acte, l'ex-Héraultais a continué à provoquer et s'est même essayé à la frappe. Sans réussite. Malgré un certain déchet, le Lillois livre tout de même une belle partie avec bien évidemment ce décalage important sur le but de la victoire signé Sanches. Remplacé à la 90+2e minute par Yusuf Yazici (non noté).

Renato Sanches (7,5) : lire le commentaire ci-dessus !

Victor Osimhen (5,5) : cette fois, le Nigérian n'a pas marqué. Mais, l'attaquant a pesé sur la défense montpelliéraine. Ses éclairs de génie et ses courses pleines de vitesse ont causé des soucis aux Héraultais. Le Lillois obtient notamment le premier penalty, en devançant Rulli. En fin de rencontre, le jeune talent échoue lui-même sur penalty devant le portier montpelliérain. On a quand même apprécié ses dégagements défensifs sur corner.

MONTPELLIER :

Gerónimo Rulli (4) : une sortie pas assez maîtrisée sur le penalty concédé au moment de l'ouverture du score de Lille. Plutôt vigilant sur les frappes lointaines des Lillois, l'Argentin a été malheureusement pour lui trop court sur la frappe puissante de Sanches au moment du but de la victoire. Le portier prêté par la Real Sociedad a détourné un penalty d'Osimhen en fin de partie.

Daniel Congré (4) : bousculé et gêné par la vitesse d'Osimhen, le défenseur montpelliérain a joué avec le frein à main ce vendredi. Malgré de bonnes interventions dans le domaine aérien, l'Héraultais a connu des sérieuses difficultés en fin de partie, avec notamment un placement aléatoire sur le second but encaissé et plusieurs dégagements mal assurés.

Hilton (7) : dépassé par Ikoné sur l'action du premier penalty, le défenseur central a quand même réalisé un excellent match. Solide au duel, et toujours aussi fort dans l'anticipation, le Brésilien a coupé de nombreuses offensives adverses. Comme lorsqu'il stoppe le même Ikoné en pleine contre-attaque, en première période. Un match de patron pour le vétéran de 42 ans.

Damien Le Tallec (4) : en l'absence de Pedro Mendes, suspendu, l'habituel milieu de terrain a joué les utilités dans la défense à 3. Malgré une bonne lecture de jeu, l'Héraultais a parfois manqué d'aisance et de confiance dans ses interventions défensives. A force de trop reculer, l'ancien Nantais offre des boulevards aux attaquants lillois, notamment sur le but de la victoire de Sanches.

Ambroise Oyongo (3,5) : sur son aile gauche, le piston a multiplié les courses. Pour un pauvre résultat au final…puisque lorsqu'il a été servi, le Montpelliérain a souvent envoyé ses centres loin de ses attaquants. Et sur le plan défensif, le joueur du MHSC a vécu un calvaire en étant en difficulté face à la vivacité de Sanches... Remplacé à la 69e minute par Mihailo Ristic (non noté), qui n'a guère changé le cours du match.

Joris Chotard (5) : le nez en sang à la 10e minute après un ballon reçu dans le visage, le jeune milieu de terrain n'a pas brillé au Stade Pierre Mauroy. Parfois fébrile dans ses passes, le Montpelliérain a notamment été gêné par le pressing du duo Soumaré-André. Cependant, son apport à la récupération a été tout de même important.

Téji Savanier (4) : attendu pour sonner la révolte montpelliéraine, de par sa qualité technique, l'ancien Nîmois n'a pas franchement pesé sur la rencontre. Des transmissions mal assurées, un impact limité et surtout une énorme nervosité. Insuffisant !

Arnaud Souquet (5,5) : dès l'entame du match, le piston droit s'est mis en évidence en écrasant une reprise de volée, puis en obtenant un bon coup-franc devant la surface lilloise. Puis, l'ex-Niçois a maintenu le rythme, avec un excellent centre sur l'égalisation de son équipe. Cependant, sur la fin de la partie, le défenseur a vraiment été en énorme difficulté face à Sanches. Et sur le but victorieux du Portugais, il a été totalement à la rue !

Florent Mollet (4,5) : bridé, et dépourvu de ballons, le meneur de jeu héraultais n'a pas eu l'impact espéré contre Lille. Le Montpelliérain devait jouer entre les lignes, pour perturber la défense des Dogues. Mais cela n'a pas franchement marché. Malgré tout, il dévie le centre de Souquet de la tête vers Delort sur l'égalisation. L'Héraultais a terni une copie déjà peu glorieuse en fin de match avec ce penalty concédé face à Araujo.

Andy Delort (5,5) : du déchet, mais surtout une belle abnégation pour l'attaquant montpelliérain. L'ancien Toulousain a beaucoup raté, mais n'a jamais lâché ! Puis, Delort a été récompensé en marquant devant la cage vide. Toutefois, l'avant-centre a mangé la feuille de match en refusant de servir Skuletic, bien placé, juste après son but.

Gaëtan Laborde (4) : un match compliqué pour l'attaquant du MHSC. Gêné par le défi physique imposé par le duo Fonte-Gabriel, l'ancien Bordelais a trop dézoné et ainsi trop peu touché le cuir. Son influence a été limitée et son entraîneur l'a donc sorti. Remplacé à la 69e minute par Petar Skuletic (non noté) qui n'a pu se mettre en évidence.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

LILLE 2-1 MONTPELLIER (mi-tps: 1-0) - FRANCE - Ligue 1 / 18e journée
Stade : Stade Pierre-Mauroy - 30.170 spectateurs - Arbitre : Jérôme Brisard

Buts : J. Ikoné (40e, pen.) Renato Sanches (84e) pour LILLE - A. Delort (74e) pour MONTPELLIER
Avertissements : B. André (25e), Renato Sanches (85e), J. Ikoné (85e), pour LILLE - T. Savanier (37e), pour MONTPELLIER

LILLE : M. Maignan - M. Çelik, José Fonte, Gabriel, D. Bradaric - B. André, B. Soumaré (Xeka, 75e) - Renato Sanches, J. Ikoné (Y. Yazici, 90+2e), J. Bamba (Luiz Araujo, 83e) - V. Osimhen

MONTPELLIER : G. Rulli - D. Le Tallec, Hilton, D. Congré - A. Souquet, T. Savanier, J. Chotard, A. Oyongo (M. Ristic, 70e) - F. Mollet - G. Laborde (P. Skuletic, 70e), A. Delort

 Le Lillois Jonathan Ikoné a ouvert le score sur penalty (1-0, 38e)

Les Lillois ont félicité l'ex-Héraultais, qui n'a pas célébré face à son ancien club

Andy Delort avait égalisé pour Montpellier (1-1, 74e)

Renato Sanches, le héros lillois, a marqué le but victorieux (2-1, 84e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel est le meilleur joueur du 21eme siècle ?

Lionel Messi
Cristiano Ronaldo
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Lille

L
I
L
L
E
Banc des remplaçants Montpellier

M
O
N
T
P
E
L
L
I
E
R
carton jaune, 25e6,5André
>remplacé par Xeka, 75e6Soumaré
but, 84ecarton jaune, 85e7,5Renato Sanches
but sur pénalty, 40e >remplacé par Yazici, 90e+2carton jaune, 85e7Ikone
>remplacé par Luiz Araujo, 83e4,5Bamba
carton jaune, 37e4Savanier
>remplacé par Ristic, 70e3,5Oyongo
>remplacé par Skuletic, 70e4Laborde
but, 74e5,5Delort


MASQUER LA PUB