Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Lyon revient de l'enfer ! - Débrief et NOTES des joueurs (OL 2-2 RBL)

Par Youcef Touaitia - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 10/12/2019 à 23h05
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Hors-sujet en première période, l'Olympique Lyonnais est revenu de nulle part pour arracher le résultat nul contre le RB Leipzig (2-2), ce mardi, lors de l'ultime journée de la phase de poules de la Ligue des Champions. Un résultat qui permet au club rhodanien de valider son ticket pour les 8es de finale de la plus prestigieuse des compétitions européennes.

Lyon revient de l'enfer ! - Débrief et NOTES des joueurs (OL 2-2 RBL)
Aouar a réalisé un grand match.

Demandez aux joueurs de l'Olympique Lyonnais à quoi ressemble l'enfer, ils en savent quelque chose... Baladé en première période et mené 0-2, le club rhodanien est revenu de nulle part pour arracher le nul contre le RB Leipzig (2-2), ce mardi, lors de la dernière journée de la phase de poules de la Ligue des Champions.

Un résultat suffisant pour valider le ticket pour les 8es de finale de la plus prestigieuse des compétitions européennes, puisque les Gones profitent du succès de Benfica face au Zénith (3-0) pour terminer à la 2e place du groupe G.

Lyon joue à l'envers

La partie commençait très mal pour Lyon. Totalement asphyxiés, les Gones concédaient d'entrée un penalty pour une faute de Lopes sur Poulsen, confirmée par la VAR. Du pain béni pour Forsberg, qui trompait sans trembler le gardien portugais (0-1, 9e). Trop peu sereins, les Lyonnais balbutiaient leur football. Aucun dédoublement, des combinaisons inexistantes, les défenseurs rhodaniens, sans solution de relance, étaient contraints d'allonger trop maladroitement le jeu.

En face, le club allemand suivait parfaitement son plan et n'avait clairement pas à se fouler pour gérer les événements. Werner, trop impatient et signalé hors-jeu à deux reprises en quelques secondes, ratait de belles opportunités de faire le break dans une défense lyonnaise au bord de la rupture. Il lui fallait attendre quelques minutes pour y parvenir, puisque l'attaquant de Leipzig transformait en force un penalty concédé par Tousart sur Nkunku (0-2, 33e). Preuve que rien n'allait, Dembélé touchait la barre sur la seule action dangereuse de l'OL peu avant la pause.

Aouar et Depay sauvent l'OL

Au retour des vestiaires, le vent tournait. Après un gros travail de Tete, Aouar, servi sur la gauche, envoyait une merveille de frappe enroulée dans la lucarne opposée de Gulacsi (1-2, 50e). Un éclair de génie qui enflammait le Groupama Stadium. Plus tranchants, plus agressifs, les Lyonnais mettaient une grosse pression sur la défense du RBL, qui tenait bon. Dans leur élan, les locaux étaient proches de se faire refroidir définitivement par Demme mais Rafael réalisait un sauvetage miraculeux devant sa ligne.

Dans le dernier quart d'heure, la tension grandissait et les esprits se crispaient. Depay, inexistant jusqu'ici, sortait enfin de sa boîte. Après deux énormes opportunités, le Néerlandais faisait parler sa puissance pour prendre le dessus sur Saracchi et tromper le gardien hongrois d'une frappe croisée imparable (2-2, 82e). Généreux et solidaires, les Lyonnais tenaient ce précieux résultat jusqu'au bout, notamment grâce à un nouveau sauvetage héroïque de Marçal après une action confuse dans les derniers instants. Lyon est en 8es !

La note du match : 7/10

Un match en deux temps. Une première période largement dominée par Leipzig, durant laquelle les Gones ont joué à l'envers. Un second acte bien plus équilibré avec des actions dangereuses des deux côtés et une tension qui grandissait au fil des minutes pour un final heureux côté rhodanien. Un vrai match de Coupe d'Europe !

Les buts :

- Lancé dans la profondeur, Poulsen est plus rapide que Lopes, qui le fauche dans la surface. Penalty pour Leipzig, que Forsberg marque en tirant à ras de terre, à droite du gardien portugais, parti du mauvais côté (0-1, 9e).

- Nkunku devance Tousart qui le déséquilibre dans la surface. Nouveau penalty pour Leipzig que Werner transforme en force malgré la déviation de la main droite de Lopes (0-2, 33e).

- A droite, Tete s'arrache pour récupérer le ballon à une quarantaine de mètres du but de Leipzig. Le bout de cuir revient jusqu'à Tousart, qui décale Aouar sur sa gauche. D'un enroulé plein de décontraction, le jeune Gone, depuis le coin de la surface, trouve la lucarne gauche de Gulacsi (1-2, 50e).

- Sur le côté gauche, Aouar délivre un centre en direction de Depay. Devant le but, le Néerlandais résiste à Saracchi avant de se retourner pour tromper Gulacsi d'une frappe croisée (2-2, 82e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Houssem Aouar (8/10)

Clairement le meilleur Lyonnais sur la pelouse. Toujours juste, il a été le seul joueur de son équipe à offrir un visage conquérant en première période. Au retour des vestiaires, c'est lui qui redonne espoir à ses partenaires en envoyant un amour de frappe enroulée dans la lucarne opposée de Gulacsi, puis en délivrant le centre qui permet à Depay d'égaliser. Le grand bonhomme de la qualification !

LYON :

Anthony Lopes (3,5) : le gardien portugais est très mal entré dans son match en concédant un penalty largement évitable pour une faute sur Poulsen. Ce soir, il peut franchement remercier Rafael et Marçal, qui l'ont sauvé à deux reprises en fin de match.

Kenny Tete (4,5) : catastrophique en première période, le latéral droit a relevé la tête dès le retour des vestiaires avec une récupération du ballon autoritaire sur la réduction de l'écart au score d'Aouar. Irrégulier, il termine le match sur les rotules grâce à des efforts incessants.

Jason Denayer (5,5) : le moins mauvais des défenseurs lyonnais. Rare Gone à tenter de jouer dur, le Belge s'est parfois mis en difficulté avec des percées mal gérées. En seconde période, il relève la tête et se distingue lui aussi par un sauvetage peu académique du dos dans les derniers instants du match.

Joachim Andersen (5) : s'il n'a pas été bousculé dans les duels, le défenseur central a toutefois été catastrophique dans ses relances. Courtes ou longues, le Danois, qui n'a pas non plus été aidé par ses milieux, a raté un nombre incalculable de passes. Il a été un peu mieux en seconde période.

Rafael (5) : préféré à Marçal sur la gauche, le latéral brésilien a été catastrophique lors du premier acte. En difficulté face à Nkunku et Forsberg, il a passé ses 45 premières minutes à défendre sans jamais réussir à monter dans son couloir. Après la pause, il se distingue avec un énorme sauvetage sur une tentative à bout portant de Demme. Remplacé à la 73e minute par Fernando Marçal (non noté), qui a lui aussi réalisé un sauvetage improbable en fin de match.

Lucas Tousart (3,5) : très contesté par les supporters lyonnais, le milieu français n'a clairement pas arrangé son cas ce soir. Incapable de permettre au bloc lyonnais de se positionner plus haut, il a commis de nombreuses fautes évitables, comme celle menant au second penalty obtenu par Nkunku. La seule éclaircie pour lui dans ce match, sa transmission pour Aouar sur le but après la pause. Très maigre. Remplacé à la 64e minute par Jeff Reine-Adélaïde (non noté), qui a apporté de la fraîcheur sur le plan offensif.

Thiago Mendes (2) : dans l'échelle de la médiocrité, le Brésilien est tout en bas, ou tout en haut, c'est selon. Ce soir, et bien que plus que depuis son arrivée, l'ancien Lillois a été cataclysmique. Un repli mou, aucune solution proposée à ses défenseurs, une utilisation du ballon nulle, des fautes inutiles qui ont bien failli le renvoyer au vestiaire plus tôt que prévu, le Sud-Américain a livré une prestation affligeante de bout en bout.

Martin Terrier (4) : l'ancien Lillois a été fantomatique durant une heure. Pas assez tranchant, il s'est systématiquement cassé les dents sur la défense allemande. Un peu mieux en seconde période, mais ça reste léger. Remplacé à la 87e minute par Marcelo (non noté), qui s'est pris le bec avec des supporters au coup de sifflet final.

Memphis Depay (4,5) : attendu au tournant, le capitaine lyonnais a été en dessous de tout durant 75 minutes en ratant à peu près tout ce qu'il a entrepris. Mais il n'a jamais lâché et trouve finalement la faille après deux grosses occasions repoussées par Gulacsi. Une éclaircie dans une énorme grisaille qui permet à Lyon de voir les 8es de finale de la C1.

Houssem Aouar (8) : lire commentaire ci-dessus.

Moussa Dembele (3) : un véritable poids mort... L'attaquant français est passé complètement à côté de son match en ratant ses remises et en n'offrant pas assez de solutions à ses partenaires. Sa seule action dangereuse ? Une frappe sur la barre avant la pause. C'est trop peu à ce niveau.

RB LEIPZIG :

Péter Gulácsi (6) : le gardien hongrois a bien failli faire passer aux supporters lyonnais une sale soirée en repoussant les deux grosses opportunités de Depay dans le dernier quart d'heure. Mais le Néerlandais a finalement trouvé la solution pour le battre. Solide dans l'ensemble.

Nordi Mukiele (5) : plutôt solide en première période, l'ancien joueur de Montpellier a subitement perdu ses moyens au retour des vestiaires. Résultat, il n'est pas assez tranchant dans ses interventions pour empêcher Aouar de faire la différence sur les deux buts.

Dayotchanculle Upamecano (5,5) : rapidement averti après une faute sur Aouar, le Français a été impérial durant 50 minutes. Jusqu'à une faute qui aurait pu lui coûter un second avertissement, d'où sa sortie prématurée qui a fait mal à Leipzig. Remplacé à la 55e minute par Ethan Ampadu (non noté).

Lukas Klostermann (6) : plutôt solide, l'habituel latéral droit n'a clairement pas tremblé face à Dembélé. Une rencontre solide dans l'ensemble.

Marcelo Saracchi (3,5) : le latéral gauche, préféré à Halstenberg, a connu un match en deux temps. Une première période où il a dégagé de la sérénité, un second acte bien plus compliqué, lors duquel il perd le ballon sur le but d'Aouar avant de se faire manger au duel par Depay sur celui de l'égalisation. Une inexpérience flagrante.

Emil Forsberg (6) : le Suédois a été un des hommes forts du RBL durant son temps fort. Buteur sur penalty, il a été intéressant dans son jeu entre les lignes et ses percées dans l'axe de la défense lyonnaise. Un peu moins en vue après la pause.

Diego Demme (6,5) : un match de qualité pour le capitaine de Leipzig. Infatigable, il a été omniprésent à la récupération et infernal au pressing. Il aurait pu enterrer définitivement les Gones sur une frappe à ras de terre après l'heure de jeu repoussée in extremis par Rafael.

Amadou Haidara (6,5) : bon match du milieu malien, qui a énormément gêné ses homologues lyonnais. Son pressing de tous les instants a fait du bien à Leipzig durant sa période de domination.

Christopher Nkunku (7) : l'ancien Parisien a réalisé un bon match. Au four et au moulin, il a été dans tous les bons coups de son équipe grâce à un pressing tout terrain et une faculté à se démarquer qui a beaucoup fait mal aux défenseurs lyonnais. A l'origine du penalty transformé par Werner, le Français a été au départ des actions les plus dangereuses de son équipe en seconde période. Remplacé à la 75e minute par Konrad Laimer (non noté).

Timo Werner (6) : un match intéressant pour l'attaquant allemand, qui a fait mal à la défense lyonnaise sur son jeu en remise et ses décrochages. Buteur sur penalty peu après la demi-heure de jeu, il a eu un peu plus de mal à se montrer juste sur ses courses dans la profondeur. Remplacé à la 55e minute par Mattheus Cunha (non noté).

Yussuf Poulsen (5) : l'attaquant danois a été peu en vue. En dehors du penalty obtenu en début de match, il n'a pas énormément pesé sur la défense rhodanienne dans ce match.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

LYON 2-2 RB LEIPZIG (mi-tps: 0-2) - LIGUE des CHAMPIONS - 1er tour, grp G / 6e journée
Stade : Groupama Stadium - 53.288 spectateurs - Arbitre : Anthony Taylor

Buts : H. Aouar (50e) M. Depay (82e) pour LYON - E. Forsberg (9e, pen.) T. Werner (33e, pen.) pour RB LEIPZIG
Avertissements : Thiago Mendes (33e), pour LYON - D. Upamecano (2e), N. Mukiele (52e), M. Saracchi (62e), pour RB LEIPZIG

LYON : Anthony Lopes - K. Tete, J. Andersen, J. Denayer, Rafael (Fernando Marçal, 73e) - Thiago Mendes, L. Tousart (J. Reine-Adélaïde, 64e) - M. Terrier (Marcelo, 87e), M. Depay, H. Aouar - M. Dembélé

RB LEIPZIG : P. Gulácsi - N. Mukiele, L. Klostermann, D. Upamecano (E. Ampadu, 55e), M. Saracchi - A. Haidara, D. Demme - C. Nkunku (K. Laimer, 75e), E. Forsberg - Y. Poulsen, T. Werner (Matheus Cunha, 55e)

Forsberg a ouvert la marque sur penalty (0-1, 9e)

Werner a lui aussi trouvé la faille sur penalty (0-2, 33e)

Nkunku a été remuant avec Leipzig

La hargne d'Aouar après son joli but (1-2, 50e)

Depay a égalisé pour permettre à l'OL de se qualifier pour les 8es (2-2, 82e)

 VIDEO : le magnifique but d'Aouar après la pause

 VIDEO : Depay n'a pas apprécié la banderole d'un supporter lyonnais contre Marcelo

 


Afficher
cette
video sur
votre
site

Le drapeau qui a fait exploser Depay

Les doigts d'honneur de Marcelo







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Pensez-vous que Liverpool finira la saison invaincu en Premier League ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants RB Leipzig

R
B

L
E
I
P
Z
I
G
4,5Tete
>remplacé par Marçal, 73e5Rafael
carton jaune, 33e2Thiago Mendes
>remplacé par Reine-Adelaide, 64e3,5Tousart
>remplacé par Marcelo, 87e4Terrier
but, 82e4,5Depay
but, 50e8Aouar
carton jaune, 52e5Mukiele
>remplacé par Ampadu, 55ecarton jaune, 2e5,5Upamecano
carton jaune, 62e3,5Saracchi
>remplacé par Laimer, 75e7Nkunku
but sur pénalty, 9e6Forsberg
but sur pénalty, 33e >remplacé par Matheus Cunha, 55e6Werner


MASQUER LA PUB