Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Messi éteint la lumière au Wanda Metropolitano - Débrief et NOTES des joueurs (Atletico 0-1 Barça)

Par Youcef Touaitia - Actu Espagne, Mise en ligne: le 01/12/2019 à 22h59
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

A l'issue d'une partie très disputée, le FC Barcelone a arraché un précieux succès sur la pelouse de l'Atletico Madrid (0-1), ce dimanche, en clôture de la 15e journée de Liga. Une victoire qui permet au club catalan de revenir à hauteur du Real Madrid en tête du championnat espagnol.

Messi éteint la lumière au Wanda Metropolitano - Débrief et NOTES des joueurs (Atletico 0-1 Barça)
Messi a mis le but de la victoire contre l'Atletico.

Et à la fin, c'est Lionel Messi qui décide. Bousculé par une équipe rugueuse de l'Atletico Madrid, le FC Barcelone a pu compter sur son génie argentin pour obtenir un succès de prestige (0-1), ce dimanche, en clôture de la 15e journée de Liga.

Maintenu dans la rencontre grâce à un excellent Marc-André ter Stegen, le club catalan, au-dessus après la pause, n'a pas manqué l'occasion de revenir à hauteur du Real Madrid en tête du classement, distançant désormais sa victime du soir de 9 points.

Ter Stegen fait le show

Dans un Wanda Metropolitano survolté qui conspuait son ancien héros, Griezmann, les Madrilènes prenaient rapidement les choses en main. Sur un débordement de Correa, Junior Firpo était tout heureux de voir le ballon percuter le poteau sur sa déviation. Derrière, c'était Hermoso qui donnait des frissons à Ter Stregen, décisif avec une superbe parade pour préserver son invincibilité. Bien dans son match, l'Atletico contrôlait les débats sans toutefois parvenir à convertir ses occasions.

Des approximations au milieu, des attaquants trop esseulés, les Blaugrana affichaient eux un visage plus que moyen. Messi, toujours marqué par deux joueurs, était contraint de décrocher pour organiser le jeu. Une tactique qui gênait les locaux, proches d'être surpris sur une frappe tendue de Suarez qui filait à quelques centimètres du cadre. Juste avant la pause, Ter Stegen sortait à nouveau le grand jeu en repoussant une tête de Morata d'une belle manchette alors que Piqué trouvait la barre de la tête sur corner.

Messi, évidemment

Au retour des vestiaires, le rythme retombait. Et l'Atletico, très méfiant, cédait sciemment le ballon à Barcelone. Résultat, les Catalans mettaient une pression de plus en plus forte sur la défense madrilène, notamment par l'intermédiaire de Messi, plus incisif dans ses percées. Il fallait même deux interventions d'Oblak devant Griezmann et Suarez pour rassurer une défense qui peinait à retrouver son second souffle.

A l'approche du dernier quart d'heure, l'Atletico se révoltait, avec un Vitolo hargneux qui apportait de la fraîcheur et de la fougue après son entrée. Mais il ne fallait pas sous-estimer la capacité de Messi à sortir une surprise de son chapeau. Et sur un contre parfaitement négocié, La Pulga, qui s'appuyait sur Suarez, trompait Oblak d'une sublime frappe imparable au ras du poteau droit (0-1, 86e). Comment éteindre définitivement la lumière au Wanda Metropolitano en une leçon !

La note du match : 7,5/10

Des occasions, de la tension, du suspense, un public survolté, tous les ingrédients étaient réunis pour assister à un bon match malgré le déchet technique inhabituel. Alors qu'on filait tout droit vers un 0-0 qui n'aurait pas été immérité pour l'Atletico, Messi en a décidé autrement suite à un but génial. Presque une fatalité.

Le but :

- De Jong remonte un ballon qu'il transmet sur sa droite à Sergi Roberto. Le latéral droit le remet à Messi, qui dans l'axe, s'appuie sur Suarez. La remise de l'Uruguayen est parfaite et La Pulga, après un joli contrôle orienté, déclenche une sublime frappe du pied gauche au ras du poteau droit depuis l'extérieur de la surface, imparable pour Oblak (0-1, 86e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Lionel Messi (8,5/10)

Un génie, tout simplement. La Pulga, qui a eu droit à un traitement spécial, puisqu'il a toujours eu deux, trois, quatre joueurs adverses sur le dos, n'a jamais baissé les yeux pour acculer les Rojiblancos. A l'origine de toutes les actions dangereuses de son équipe, c'est lui qui délivre Barcelone d'une frappe magique au ras du poteau droit d'Oblak. Un but d'une rare beauté qui a éteint définitivement le Wanda Metropolitano. On l'a même vu défendre, c'est dire sa performance. La veille de la remise du Ballon d'Or, c'est fort !

ATL. MADRID :

Jan Oblak (6) : le gardien slovène a été solide durant 85 minutes. Mais cela n'est pas suffisant pour empêcher Messi de trouver la faille. Et il fallait une frappe parfaitement placée pour le battre aujourd'hui, chose que La Pulga a su réaliser.

Kieran Trippier (6) : pour son premier gros choc face au Barça, le latéral droit anglais a tenu son rang. Sérieux défensivement, il a souvent apporté le danger grâce à sa patte droite, notamment sur coups de pied arrêtés.

Mario Hermoso (6,5) : une rencontre de belle facture pour le défenseur central, qui pensait bien ouvrir la marque sur son énorme occasion en première période. Il a été solide dans l'ensemble.

Felipe Monteiro (6,5) : le Brésilien n'a lui aussi pas à rougir de son match. Bien placé et bien aligné avec Hermoso, il a fait le boulot en contenant bien Suarez.

Saúl (6) : aligné à un poste inhabituel de latéral gauche, notamment pour bloquer Messi, le milieu espagnol a plutôt bien réussi sa mission puisque La Pulga a dû dézoner pour faire des différences. Un match de devoir.

Ángel Correa (4,5) : remuant sur son aile droite, il est tout proche de pousser Junior Firpo à marquer contre son camp. Par la suite, on l'a beaucoup moins vu avec de nombreuses décisions contestables dans les 30 derniers mètres. Remplacé à la 73e minute par Thomas Lemar (non noté), qui a le malheur de mal ajuster son centre, permettant au Barça d'amorcer le contre fatal.

Thomas Partey (5,5) : un match frustrant pour le milieu ghanéen. S'il s'est montré propre dans ses transmissions, il a été d'une grande lourdeur au moment de défendre sur Messi, qui en plus de lui avoir cassé les reins en première période, lui a donné le tournis sur l'action du but.

Héctor Miguel Herrera (7) : gros match du milieu mexicain. Au four et au moulin, l'ex-joueur de Porto a été impressionnant dans sa faculté à répéter les efforts d'une surface à l'autre. Il a posé de gros soucis aux Blaugrana dans l'entrejeu. Remplacé à la 87e minute par Renan Lodi (non noté).

Koke (5) : le capitaine rojiblanco a été trop discret dans l'ensemble. Dans une position excentrée, il n'a jamais réussi à faire la différence. En revanche, son bon repli défensif a bien aidé Trippier.

Alvaro Morata (6) : s'il n'a pas marqué, l'attaquant espagnol a toutefois livré un sacré match dans l'engagement. A l'affût sur tous les ballons, il a considérablement gêné les premières relances barcelonaises. Il n'est pas loin d'ouvrir la marque sur une tête à bout portant repoussée in extremis par ter Stegen en première période.

João Félix (3) : on ne retiendra de son match que le petit joli petit pont mis à Piqué. Pour le reste, le jeune Portugais a été assez transparent, lui qui revient tout juste d'une blessure sérieuse à la cheville. Un rendez-vous manqué. Remplacé à la 66e minute par Vitolo (non noté).

FC BARCELONE :

Marc-André Ter Stegen (8) : monstrueux, tout simplement monstrueux. Auteur de parades complètement folles devant Hermoso et Morata en première période, le gardien allemand a permis à son équipe de rester dans le coup. Le tout avec une aisance et une décompression assez déconcertantes.

Sergi Roberto (7) : un match très sérieux. Le latéral droit, très appliqué défensivement, est impliqué sur le but de Messi en montant au bon moment et en lâchant le ballon comme il le faut pour son capitaine. Il a été très actif dans son couloir.

Gerard Piqué (5,5) : un match globalement mitigé pour le défenseur central catalan. S'il a été bon sur la plupart de ses interventions, d'autres, moins nombreuses, ont été plus litigieuses et auraient pu lui valoir un second carton jaune. Mais en tant que joueur d'expérience, il a su faire preuve de filouterie pour rester sur la pelouse jusqu'à sa sortie sur blessure. Remplacé à la 83e minute par Samuel Umtiti (non noté).

Clément Lenglet (7,5) : le Français s'est montré très costaud. Toujours en avance sur les attaquants adverses grâce à une lecture du jeu impressionnante, l'ancien joueur de Nancy a fait preuve d'autorité sur ses interventions. Solide, très solide.

Junior Firpo (5,5) : le latéral gauche a connu une première demi-heure très compliquée, avec notamment une déviation heureuse sur son poteau après un centre de Correa. Il a su retrouver ses esprits pour remonter la pente même s'il n'a pas énormément apporté sur les phases offensives.

Arthur (6,5) : très certainement le meilleur joueur de son équipe en première période. Le milieu brésilien a été le seul à trouver des ouvertures sur des passes verticales souvent bien senties. On l'a un peu moins vu au retour des vestiaires. Remplacé à la 75e minute par Arturo Vidal (non noté).

Ivan Rakitic (4) : profitant de l'absence de Busquets, le milieu croate n'a clairement pas marqué de points ce soir. En dehors d'une tentative en première période, le vice-champion du monde n'a pas pesé dans l'entrejeu, mettant souvent trop de temps à prendre sa décision. Il a surtout donné l'impression de se cacher en fuyant ses responsabilités.

Frenkie De Jong (7) : le Néerlandais a montré qu'il est bel et bien le patron du milieu blaugrana. Ses prises de balle, toujours très intelligentes, ont soulagé son équipe devant la pression mise par l'Atletico. Cherchant constamment à jouer dans les zones plus fébriles de l'Atletico, c'est lui gère parfaitement le rythme du contre menant au but de Messi. Sérieux.

Lionel Messi (8,5) : lire commentaire ci-dessus.

Luis Suárez (6) : un match ingrat, certes, mais le buteur uruguayen a su tirer son épingle du jeu. Il s'est procuré deux belles occasions dans cette partie mais il a surtout réalisé une sublime remise pour Messi sur le but de la victoire. La classe.

Antoine Griezmann (4) : de retour au Wanda, l'attaquant français a visiblement eu du mal à s'accommoder des sifflets nourris à son encontre. Rarement bien placé, il a été assez transparent, ratant notamment une reprise de volée au second poteau sur laquelle il aurait pu mieux faire en seconde période. Un match très compliqué.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Liga espagnole sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ATL. MADRID 0-1 FC BARCELONE (mi-tps: 0-0) - ESPAGNE - Primera Division / 15e journée
Stade : Estadio Wanda Metropolitano - 64.198 spectateurs - Arbitre : Antonio Miguel Mateu Lahoz

Buts : - L. Messi (86e) pour FC BARCELONE
Avertissements : T. Partey (8e), Á. Correa (21e), Vitolo (69e), Felipe Monteiro (73e), pour ATL. MADRID - Junior Firpo (18e), Piqué (32e), I. Rakitic (51e), C. Lenglet (65e), pour FC BARCELONE

ATL. MADRID : J. Oblak - K. Trippier, Felipe Monteiro, Mario Hermoso, Saúl - Á. Correa (T. Lemar, 73e), H. Herrera (Renan Lodi, 87e), T. Partey, Koke - João Félix (Vitolo, 66e), Morata

FC BARCELONE : M. ter Stegen - Sergi Roberto, Piqué (S. Umtiti, 83e), C. Lenglet, Junior Firpo - Arthur (A. Vidal, 73e), I. Rakitic, F. de Jong - L. Messi, L. Suárez, A. Griezmann

Morata a beaucoup donné dans cette rencontre

Ter Stegen a été monstrueux sur sa ligne

Griezmann a connu une soirée très compliquée

Joao Félix a lui aussi eu du mal à se distinguer

Messi a délivré le Barça en fin de match (0-1, 86e)

Messi félicité par ses partenaires après son but

 VIDEO : le but de la victoire de Messi (0-1, 86e)

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Croyez-vous que l'OM va tenir la cadence et finir sur le podium à l'issue de la saison ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Atl. Madrid

A
T
L
.

M
A
D
R
I
D
Banc des remplaçants FC Barcelone

F
C

B
A
R
C
E
L
O
N
E
carton jaune, 73e6,5Felipe Monteiro
>remplacé par Lemar, 73ecarton jaune, 21e4,5Correa
>remplacé par Renan Lodi, 87e7Herrera
carton jaune, 8e5,5Partey
>remplacé par Vitolo, 66e3João Félix
>remplacé par Umtiti, 83ecarton jaune, 32e5,5Piqué
carton jaune, 65e7,5Lenglet
carton jaune, 18e5,5Firpo
>remplacé par Vidal, 73e6,5Arthur
carton jaune, 51e4Rakitic
but, 86e8,5Messi


MASQUER LA PUB