Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Juve : Sarri et Danilo, Ronaldo éteint les polémiques

Par Eric Bethsy - Actu Italie, Mise en ligne: le 17/11/2019 à 20h44
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Après la victoire du Portugal au Luxembourg (0-2) synonyme de qualification pour l'Euro 2020, Cristiano Ronaldo a éteint deux polémiques face aux médias. Dont celle concernant les tensions avec son entraîneur à la Juventus Turin Maurizio Sarri.

Juve : Sarri et Danilo, Ronaldo éteint les polémiques
Cristiano Ronaldo s'est expliqué sur les tensions avec le coach Maurizio Sarri.

Pas de 100e but en sélection pour Cristiano Ronaldo (34 ans) ce dimanche. En déplacement au Luxembourg (0-2) en éliminatoires de l'Euro 2020, l'attaquant du Portugal a dû se contenter de sa 99e réalisation.

Ce n'est que partie remise pour le quintuple Ballon d'Or, chambré par les supporters locaux avec des «Messi, Messi, Messi» qui descendaient des tribunes (voir ici). Insuffisant pour agacer l'attaquant de la Juventus Turin.

Ronaldo calme le jeu avec Sarri

En effet, Ronaldo était d'humeur à s'arrêter face à la presse après la rencontre. Et pour cause, le Portugais avait des choses à dire, notamment au sujet des tensions avec son entraîneur à la Juve Maurizio Sarri. Rappelons que CR7, diminué par une blessure, a été remplacé lors des deux dernières rencontres. De quoi provoquer la colère du Bianconero et une grosse polémique en Italie, où certains estiment que le joueur devra présenter ses excuses. Le fautif a donc tenu à calmer le jeu.

«Je joue diminué depuis trois semaines, a avoué l'ancien joueur du Real Madrid. Il n'y a pas de problème de mon côté, c'est vous qui avez créé la polémique. Je n'aime pas être remplacé, je joue diminué et j'essaye d'aider la Juve. Je comprends les changements, je n'étais pas bien. Lors de ces deux matchs avec le Portugal, je n'étais pas non plus à 100%. Mais je tiens à me sacrifier pour la sélection ou pour mon club. L'Inter n'est qu'à un point de nous donc je me suis sacrifié pour aider l'équipe, comme je l'ai fait ici pour la sélection qui avait besoin de gagner ces deux matchs.»

CR7 ne rêve pas du Brésil

«Je n'ai jamais eu de blessures graves dans ma carrière, j'ai l'habitude de jouer 50 ou 60 matchs par saison, mais j'ai quelques gênes qui m'empêchent d'être à 100%, a-t-il ajouté. Quelqu'un aurait dû prendre la parole, l'entraîneur ou moi-même, mais vous savez que je ne parle pas souvent à la presse.» Ce ne sont pas vraiment des excuses, mais ça y ressemble pour Ronaldo, qui a profité de cette intervention pour éteindre une deuxième polémique. Celle provoquée par son coéquipier brésilien Danilo en relayant leur conversation pour DAZN.

«Si je jouais pour le Brésil alors ils compteraient cinq autres Coupes du monde» , aurait lâché le capitaine portugais selon le latéral droit. Ronaldo regretterait-il de ne pas évoluer au sein d'une sélection encore plus compétitive ? «Je suis très fier d'être Portugais. Je ne changerais ma nationalité pour aucune autre. Avec le Portugal, j'ai gagné un Euro et une Ligue des Nations» , a répondu le buteur de la Juve, sans démentir la plaisanterie révélée par son partenaire…

Que pensez-vous des explications de Cristiano Ronaldo ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Italie


Serie A - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2019 ! Quel arrière gauche ?

Jordi Alba (Barcelone)
Andrew Robertson (Liverpool)
Nicolas Tagliafico (Ajax)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB