Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Renversé, le LOSC dit presque adieu à l'Europe - Débrief et NOTES des joueurs (Valence 4-1 Lille)

Par Eric Bethsy - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 05/11/2019 à 23h00
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Malgré une bonne première période, Lille s'est lourdement incliné à Valence (4-1) lors de la 4e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. Avec ce résultat, le club nordiste est éliminé de la Ligue des Champions. Et n'a que très peu de chances d'être reversé en Europa League.

Renversé, le LOSC dit presque adieu à l'Europe - Débrief et NOTES des joueurs (Valence 4-1 Lille)
Les Lillois sont quasiment éliminés.

Presque condamné à s'imposer en Espagne pour espérer une qualification, Lille avait fort à faire sur le terrain du FC Valence, qui l'avait accroché (1-1) au Stade Pierre-Mauroy à l'aller.

D'autant que cette saison, le club nordiste voyage très mal. Et ne pouvait pas compter sur son milieu offensif Jonathan Ikoné, victime d'un accident de la route lundi. Résultat, la partie a tourné à la catastrophe !

Osimhen avait lancé Lille

Et pourtant, le LOSC était très bien entré dans la partie. Les Dogues ne se contentaient pas d'attendre les Espagnols dans leur moitié de terrain et se procuraient logiquement les premières situations par l'intermédiaire de Yazici, dont la frappe puissante n'inquiétait pas Cillesen. En revanche, le gardien néerlandais était moins inspiré sur l'ouverture du score d'Osimhen (0-1, 25e), parti seul au but après un bon pressing d'André !

Lille concrétisait sa domination puis reculait sous la pression de Valence. Il fallait deux superbes arrêts de Maignan devant Ferran Torres et Rodrigo juste avant la pause pour laisser le LOSC devant ! C'était chaud pour le club français, secoué par la percussion du jeune ailier espagnol. Autant dire que le coach Galtier a dû donner de la voix pour éviter de se faire renverser.

Le LOSC explose

Le technicien a donc dû apprécier l'entame de deuxième période, durant laquelle André et surtout Yazici manquaient deux énormes balles de break ! Retenez bien ces deux opportunités, car les Lillois allaient les regretter ! En effet, Valence terminait fort et le LOSC explosait de tous les côtés. Tout d'abord sur le penalty en mode Panenka de Parejo (1-1, 66e) après une main de Fonte.

Puis sur le but contre son camp de Soumaoro (2-1, 82e). Et comme si ça ne suffisait pas, le Français Kondogbia (3-1, 84e) expédiait un missile dans la lucarne de Maignan, avant d'être imité par l'intenable Ferran Torres (4-1, 90e). Totalement renversé à Mestalla, Lille est officiellement éliminé de la Ligue des Champions... Et devra espérer un miracle pour atterrir en Europa League.

La note du match : 7/10

Après une première demi-heure assez moyenne, le match s'est emballé avant la mi-temps. Les deux équipes avaient besoin de points dans ce groupe et ça s'est senti dans leurs velléités offensives, l'intensité et la tension lors du deuxième acte !

Les buts :

- Sans solution au milieu de terrain, Parejo subit le pressing d'André qui contre la passe de l'Espagnol. Plus rapide que les défenseurs centraux adverses, Osimhen file seul au but et glisse le ballon entre les jambes de Cillessen ! (0-1, 25e)

- Sur penalty, Parejo réussit sa Panenka dans l'axe alors que Maignan part sur son côté gauche (1-1, 66e).

- Après une longue ouverture en profondeur sur le côté gauche, Celik se troue et laisse Gaya déborder. Trop court, Soumaoro tacle et dévie le ballon dans son but (2-1, 82e).

- Servi dans l'axe au milieu de terrain, Kondogbia n'est pas pressé. Le Français ne se gêne pas, avance et envoie un missile de l'extérieur du pied qui ne laisse aucune chance à Maignan ! (3-1, 84e).

- Lancé en profondeur dans la surface par Rodrigo, l'inarrêtable Ferran Torres remporte facilement son duel contre Maignan avec un enroulé dans la lucarne (4-1, 90e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Ferran Torres (8/10)

Seulement entré à la 30e minute à la place de Cheryshev blessé, l'ailier de 19 ans a mis le feu dans la défense du LOSC ! Pauvre Bradaric… Le piston gauche lillois n'a jamais été en mesure d'arrêter, ni même de ralentir ses accélérations. L'Espagnol a donc été à l'origine du penalty obtenu et a été récompensé par un but en toute fin de match.

FC VALENCE :

Jasper Cillessen (5,5) : pas très inspiré sur le but d'Osimhen, qui glisse le ballon entre ses jambes, le gardien néerlandais a eu davantage de réussite sur les autres tentatives lilloises. Certaines n'étaient pas cadrées, et d'autres lui sont venues dessus.

José Gaya (6) : intéressant dans ses sorties de balle, le latéral gauche connu pour son apport offensif a mis du temps à se lâcher. Une fois que son équipe a pris le contrôle de la partie, il s'est transformé en ailier et a provoqué le csc de Soumaoro.

Gabriel Paulista (7) : battu par Osimhen sur l'ouverture du score, l'ancien Gunner a beaucoup mieux géré la vitesse du Nigérian par la suite. A deux reprises, il s'est retrouvé en un contre un face à l'attaquant, deux duels parfaitement gérés.

Ezequiel Marcelo Garay (6) : un peu moins élégant que Gabriel Paulista, le défenseur central a choisi l'agressivité pour contrer Osimhen. On a aussi eu la confirmation que la relance n'était pas son point fort.

Daniel Wass (7) : gros match à la fois défensivement et offensivement ! Toujours aussi endurant, le latéral passé par Evian TG a totalement dominé son côté droit. Il n'a rien laissé passer et a réalisé un énorme retour sur Osimhen. On retient aussi son superbe centre sur lequel ses coéquipiers ont oublié de bouger.

Denis Cheryshev (non noté) : peu en vue sur son côté gauche, le Russe s'est rapidement blessé. Remplacé à la 30e par Ferran Torres (8) : voir commentaires ci-dessus.

Geoffrey Kondogbia (7) : beaucoup plus tranchant qu'au match aller, le milieu français a été précieux à la récupération. On l'a vu se jeter sur une frappe de Rémy, idéalement placé dans la surface. Il termine sa bonne prestation avec une frappe magnifique dans la lucarne de Maignan !

Daniel Parejo (6) : on peut dire que le métronome espagnol n'a peur de rien ! Fautif sur le but d'Osimhen, il avait forcément à coeur de se rattraper sur son penalty. Mais alors que d'autres auraient assuré le coup, il a tenté et réussi une Panenka ! Imaginez les commentaires s'il l'avait ratée…

Lee Kang-in (3) : doué techniquement, le jeune Sud-Coréen n'a eu aucune influence sur le jeu de son équipe. Il a débuté le match côté droit avant de passer à gauche, pour le même résultat… Remplacé à la 54e par Manu Vallejo (6), qui a contribué au changement d'intensité de Valence en deuxième période.

Maximiliano Gomez (4) : alors que son équipe termine la rencontre avec 4 réalisations, l'avant-centre a été quasiment invisible ! Il s'est surtout distingué avec un coup de coude sur Gabriel.

Rodrigo (7,5) : beaucoup plus en vue que Maxi Gomez, l'attaquant espagnol a fait mal au LOSC. Et pas seulement sur son superbe dribble face à Soumaoro. Il provoque le penalty conclu par Parejo, avant d'offrir une passe décisive à Ferran Torres. Remplacé à la 93e par Kevin Gameiro (non noté).

LILLE :

Mike Maignan (4) : le gardien français termine le match avec 4 buts encaissés, mais sans lui, la note aurait été bien plus lourde ! Il a longtemps retardé l'égalisation, notamment en fin de première période devant Ferran Torres et Rodrigo. Mais il n'a pas vraiment rassuré ses coéquipiers dans ses relances maladroites.

Gabriel (3) : sur la lancée de son match à Marseille samedi, le défenseur central était souvent à la ramasse ! En retard, il a multiplié les fautes en début de match et a récolté un carton jaune en 20 minutes. Difficile de dire si ce carton l'a freiné, en tout cas, il s'est montré attentiste.

José Fonte (3,5) : auteur d'une excellente première période, l'international portugais a précipité la chute de son équipe après la pause. Il provoque le penalty égalisateur en levant le bras sur son tacle. Une erreur lourde de conséquence alors que le centreur Rodrigo était bloqué.

Adama Soumaoro (4) : souvent limite dans ses interventions, le Lillois s'en sortait plutôt bien jusqu'à la deuxième période. Sa main offre un excellent coup-franc à Parejo. Et bien sûr, il y a ce but contre son camp. Remplacé à la 89e par Jonathan Bamba (non noté).

Domagoj Bradaric (3) : préféré à Reinildo, sans doute pour ses qualités offensives, le Croate a pris l'eau derrière ! La faute à Ferran Torres qui lui a fait vire un enfer avec ses accélérations. En retard, il n'a pu que regarder son adversaire marquer sous ses yeux.

Boubakary Soumaré (7) : si tous les Dogues avaient montré la même implication en deuxième période, le score ne serait certainement pas aussi lourd. Impressionnant, le milieu a fait parler sa puissance à la récupération et dans de folles percées ! Il a aussi été capable d'orienter le jeu de son équipe.

Benjamin André (6) : très agressif, l'ancien Rennais était toujours au contact du porteur de balle. Ce qui lui a permis de contrer le ballon de Parejo sur le but d'Osimhen. Mais il a baissé le pied au cours de la deuxième période, après son énorme occasion ratée. Remplacé à la 80e par Luiz Araujo (non noté), entré au milieu des vagues espagnoles.

Mehmet Çelik (2) : auteur d'une première boulette juste avant la pause, le piston droit était tout heureux de voir Maignan empêcher Rodrigo d'égaliser. Mais il a récidivé avec une deuxième erreur grossière et là, ça a donné le but contre son camp de Soumaoro…

Yusuf Yazici (4) : aligné derrière deux attaquants en meneur de jeu, le Turc s'est senti à l'aise. Il s'est montré disponible entre les lignes et impliqué dans les bons coups. Le problème, c'est qu'il n'a pas été efficace à la finition, notamment sur son occasion en début de deuxième acte. Remplacé à la 74e par Renato Sanches (non noté), auteur d'une belle action sur son premier ballon, puis plus rien.

Victor Osimhen (5) : auteur d'un but en opportuniste et dans son registre, c'est-à-dire en vitesse, l'attaquant nigérian ne s'est distingué que sur cette action. Pour le reste, il a perdu la plupart de ses duels contre la charnière centrale de Valence.

Loïc Rémy (4,5) : de son côté, l'ancien Marseillais n'a pas marqué. Mais il a davantage pesé sur la défense espagnole. Il a su conserver les ballons et trouver ses coéquipiers dos au but. Du moins avant que son équipe disparaisse de la rencontre. A noter une belle frappe qui prenait le chemin de la lucarne, bien sortie par Cillessen.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

FC VALENCE 4-1 LILLE (mi-tps: 0-1) - LIGUE des CHAMPIONS - 1er tour, grp H / 4e journée
Stade : Estadio de Mestalla - 38.252 spectateurs - Arbitre : Sergey Karasev

Buts : Dani Parejo (66e, pen.) A. Soumaoro (82e, csc) G. Kondogbia (84e) Ferrán Torres (90e) pour FC VALENCE - V. Osimhen (25e) pour LILLE
Avertissements : E. Garay (32e), D. Wass (67e), pour FC VALENCE - Gabriel (21e), B. André (37e), José Fonte (65e), D. Bradaric (80e), pour LILLE

FC VALENCE : J. Cillessen - D. Wass, E. Garay, Gabriel Paulista, José Gayá - Lee Kangin (Manu Vallejo, 54e), Dani Parejo, G. Kondogbia, D. Cheryshev (Ferrán Torres, 30e) - Rodrigo (K. Gameiro, 90+3e), M. Gómez

LILLE : M. Maignan - A. Soumaoro (J. Bamba, 89e), José Fonte, Gabriel - M. Çelik, B. André (Luiz Araujo, 80e), B. Soumaré, D. Bradaric - L. Rémy, V. Osimhen, Y. Yazici (Renato Sanches, 74e)

Osimhen avait pourtant ouvert le score (0-1, 25e)

Maignan a longtemps retardé l'inévitable

Parejo fautif puis buteur sur une Panenka (1-1, 66e)

Ferran Torres et ses coéquipiers se relancent







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Tottenham a t-il fait un bon choix en signant un contrat avec Mourinho jusqu'en 2023 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
carton jaune, 67e7Wass
carton jaune, 32e6Garay
>remplacé par Manu Vallejo, 54e3Lee Kangin
but sur pénalty, 66e6Parejo
but, 84e7Kondogbia
>remplacé par Ferrán Torres, 30e-Cheryshev
>remplacé par Gameiro, 90e+37,5Rodrigo
but contre son camp (csc), 82e >remplacé par Bamba, 89e4Soumaoro
carton jaune, 65e3,5Fonte
carton jaune, 21e3Gabriel
>remplacé par Luiz Araujo, 80ecarton jaune, 37e6André
carton jaune, 80e3Bradaric
but, 25e5Osimhen
>remplacé par Renato Sanches, 74e4Yazici


MASQUER LA PUB