Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

PSG : Ben Arfa livre sa version de sa mise à l'écart

Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 16/10/2019 à 19h03
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Hatem Ben Arfa et le Paris Saint-Germain se sont retrouvés au Conseil des prud'hommes de Paris ce mercredi. Le milieu offensif réclame entre 7 et 8 millions d'euros au club de la capitale. Appelé à la barre, le joueur a chargé le PSG.

PSG : Ben Arfa livre sa version de sa mise à l'écart
Ben Arfa fait parler de lui... en dehors des terrains

Jour de retrouvailles pour Hatem Ben Arfa et le Paris Saint-Germain. Le joueur de 32 ans et son ancien club avaient rendez-vous au Conseil des prud'hommes de Paris ce mercredi. Le milieu offensif reproche au PSG sa mise à l'écart pour des raisons extra-sportives entre avril 2017 et juin 2018.

Une boutade sur Al-Khelaïfi qui passe mal

Durant cette période, Ben Arfa n'avait pas été convoqué une seule fois dans le groupe professionnel. Le natif de Clamart est persuadé que cette mise à l'écart a été provoquée par une boutade lancée lors d'une discussion avec l'émir du Qatar en avril 2017. Mécontent de son temps de jeu, il avait dit à ce dernier qu'il arrivait plus facilement à lui parler qu'à joindre son président Nasser Al-Khelaïfi, qui était juste à côté.

«Le PSG n'a pas manqué à ses obligations en ce qui concerne la non-sélection du joueur, qui a été décidée en raison de défaillances à l'entraînement et de ses faibles prestations sportives. Tout le monde sait qu'il ne s'entraîne pas assez, qu'il fait semblant» , a plaidé l'avocate du PSG, Me Marie-Hélène Cohen-Guilleminet.

H. Ben Arfa - «on m'a dit "tu vas céder, tu vas péter les plombs"»

Appelé à la barre, Ben Arfa a rétorqué : «Tous les joueurs étaient surpris que je ne joue pas, y compris Neymar, parce que j'étais très performant à l'entraînement. On m'a dit "tu vas céder, tu vas péter les plombs" mais je n'ai pas peur de l'adversité. Je suis resté parce que j'étais convaincu que j'allais jouer.» Finalement, il n'a jamais rejoué sous le maillot du PSG et n'a repris la compétition qu'en septembre 2018 après avoir signé à Rennes.

Actuellement sans club après une saison en Bretagne, «HBA» réclame entre 7 et 8 millions d'euros au Paris SG pour des primes individuelles et collectives prévues dans son contrat qu'il estime n'avoir pas pu percevoir en raison de sa mise à l'écart. Le conseil des prud'hommes de Paris rendra sa décision le 16 décembre.

Comprenez-vous Ben Arfa dans cette affaire ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Tottenham a t-il fait un bon choix en signant un contrat avec Mourinho jusqu'en 2023 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB