Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les Dogues au ralenti ! - Débrief et NOTES des joueurs (Lille 2-2 Nîmes)

Par Alexis Goudlijian - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 06/10/2019 à 17h09
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Bousculé dans le jeu, Lille a concédé un match nul aussi logique qu'heureux contre Nîmes (2-2) ce dimanche, dans le cadre de la 9e journée de Ligue 1. Les Dogues s'en sont une nouvelle fois remis à leur attaquant phare Victor Osimhen pour éviter la défaite.

Les Dogues au ralenti ! - Débrief et NOTES des joueurs (Lille 2-2 Nîmes)
La déception des Lillois...

Un match poussif pour Jonathan Bamba et sa bande... Pourtant bien lancés par Loïc Rémy, ce dimanche lors de la 9e journée de Ligue 1, les Lillois ont souffert face à Nîmes (2-2), et sont passés près de la correctionnelle. Epuisé par son revers de mercredi en Ligue des Champions contre Chelsea (1-2), Lille paraissait sans solution et s'est contenté de réagir...

Rémy avait ouvert la voie !

Sous les yeux de José Mourinho, présent au stade Pierre Mauroy, les hommes de Christophe Galtier ont peiné à entrer dans la partie, alertés par une grosse occasion du Nîmois Denkey dès l'entame. Peu inspirés, les Dogues haussaient tout de même le rythme, et malgré un sauvetage de Bernardoni dans les pieds d'Ikoné, ouvraient le score par l'intermédiaire de Rémy, à la conclusion, après deux tentatives, d'un joli mouvement collectif (1-0, 11e).

Un but heureux qui, au lieu de sublimer les Lillois, redonnait confiance... à Nîmes. Si Bernardoni inquiétait le staff gardois, touché à la cheville avant d'être remplacé juste avant la pause, les Crocos ne lâchaient rien et manquaient même l'égalisation après un numéro de Philippoteaux, conclu par une frappe sur le poteau, ou encore une belle tentative de Ferhat au-dessus de la cage de Maignan. Cela n'était que partie remise, Lille était dominé et cédait finalement sur un penalty de Ripart, après une faute de Fonte durant le temps additionnel (1-1, 45e+4).

Osimhen, encore lui !

Au retour des vestiaires, les Lillois revenaient avec d'autres intentions, l'espace de quelques instants. Car fatigués, après leur défaite de mercredi contre Chelsea, les Nordistes retombaient dans leurs travers, et les entrées de Yazici et Araujo n'allaient rien changer. Toujours décidé à aller de l'avant, Nîmes allait prendre l'avantage après un but de Denkey  bien servi par Ripart (1-2, 72e).

Un nouveau coup dur pour le LOSC, qui s'en remettait une nouvelle fois à son buteur phare Osimhen pour égaliser (2-2, 80e), et ce malgré une succession d'arrêts du jeune gardien Dias, parfait pour son baptême en Ligue 1. Le réveil des Lillois est survenu trop tard et ils concèdent donc un deuxième match nul consécutif en championnat. Au classement, Lille est 5e, tandis que Nîmes grimpe à la 14e place.

La note du match : 5,5/10

Malgré la méforme lilloise, cette rencontre s'est avérée intéressante et plaisante par intermittence. Car mal classé, Nîmes n'a pas joué avec prudence et a beaucoup tenté face à des Dogues remaniés. Les deux équipes se sont offertes de belles occasions et une adversité tout de même équilibrée. En prime, quatre buts ont été inscrits.

Les buts :

- Suite à une merveille de contrôle orienté, Ikoné sert Xeka devant la surface. Le Portugais temporise et la remet au Français, qui bute sur Bernardoni. Le ballon revient dans les pieds de Rémy, qui échoue une première fois devant le gardien nîmois, avant de marquer d'un tir sous la barre transversale (1-0, 11e).

- Dans la surface lilloise, Fonte intervient en retard sur Philippoteaux et déséquilibre le Nîmois. Pénalty pour les Crocos. Ripart se charge de la sentence et prend Maignan à contre-pied, en tirant sur la gauche du gardien des Dogues (1-1, 45e+4).

- Seul sur l'aile droite, Ripart envoie un centre intelligent devant le but lillois. Bien lancé, Denkey devance Fonte et trompe Maignan d'un plat du pied gauche à bout portant (1-2, 72e).

- Après une tentative de Soumaoro, brillamment repoussée par Dias, Osimhen suit bien et envoie le ballon dans le but nîmois, avec sérénité depuis les six mètres (2-2, 80e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Renaud Ripart (7,5/10)

Un exemple d'abnégation et une performance diablement aboutie. L'attaquant nîmois a brillé et s'est montré décisif ! D'abord en égalisant sur penalty, puis en servant parfaitement Denkey sur le deuxième but des Crocodiles. Excellent dans son rôle de pivot, Ripart a joué juste et causé des soucis aux défenseurs lillois. Remplacé à la 75e minute par Lamine Fomba (non noté), avant l'égalisation lilloise.

LILLE :

Mike Maignan (4,5) : match frustrant pour le portier lillois. Rappelé en équipe de France pour pallier le forfait de Lloris samedi, l'ancien Parisien a pris deux buts ce dimanche, sur le peu d'actions qu'il a eu à gérer. Auteur toutefois d'une grosse parade sur une frappe de Valls (9e).

Domagoj Bradaric (4,5) : il commet une erreur en début de rencontre qui offre une grosse action à Denkey (4e), avant de se faire effacer par Philippoteaux sur une autre occasion (26e). Dépassé en défense, le latéral a joué très excentré pour étirer le bloc adverse sur les consignes de son entraîneur. Bien mieux en seconde période, avec notamment un joli centre pour Osimhen juste avant l'égalisation du LOSC.

Adama Soumaoro (4) : une prestation sérieuse en première période, avec plusieurs récupérations importantes, puis une baisse de niveau après la pause. Le Franco-Malien nous gratifie d'une surprenante défense face à Ferhat, en laissant étonnamment centrer le Nîmois (54e), puis il se distingue par quelques mauvais placements et des hésitations au fil de la rencontre.

José Fonte (3,5) : perturbé par la vitesse de Denkey, le Portugais a vécu une rencontre compliquée. Souvent pris à défaut, il est fautif sur les deux buts nîmois. D'abord en concédant un penalty après une intervention ratée sur Philippoteaux, puis en se faisant déposer par le même Denkey sur la 2e réalisation. Un match à oublier pour l'expérimenté défenseur central.

Mehmet Çelik (4) : très discret durant le premier acte, il s'est peu projeté… Sur le plan défensif, le Turc a rencontré de grandes difficultés face aux montées de Philippoteaux. Avant de relever légèrement la tête après la pause, en affichant une belle présence aux avant-postes. Toutefois, Çelik confirme sa mauvaise passe, en affichant un niveau bien inférieur à la saison dernière.

Xeka (5) : titulaire à la place de l'excellent Soumaré, il se fend d'une inspiration géniale en remettant le ballon à Ikoné sur le premier but lillois. Etonnamment porté vers l'attaque, le Portugais est sorti de son registre habituel, en témoigne une chaude occasion en début de seconde période, quand Xeka voit Martinez contrer sa frappe. Remplacé à la 72e par Boubakary Soumaré (non noté).

Benjamin André (4) : peu en vue, c'est peu dire, l'ancien Rennais s'est contenté de jouer avec rapidité, lâchant le ballon sans multiplier les touches de balle. Discret, André a réalisé quelques mauvais choix et n'a pas brillé sur le plan technique. Néanmoins, quelques belles interventions défensives sont à mettre à son actif ce dimanche.

Jonathan Bamba (4) : l'international Espoirs manque d'adresse. Il échoue d'abord face à Bernardoni (6e), avant de gâcher une belle opportunité suite à un beau travail d'Osimhen (34e). L'ancien Stéphanois a réalisé de multiples mauvais choix, comme lorsqu'il oublie son coéquipier nigérian à la 55e. Remplacé à la 60e par Yusuf Yazici (non noté), qui a tenté d'apporter son génie offensif avec son pied gauche.

Jonathan Ikoné (5,5) : dans tous les bons coups, il accélère le jeu sur l'ouverture du score grâce à un merveilleux contrôle orienté. Néanmoins, l'ailier des Bleus paraissait émoussé et n'a pas réussi à maintenir son niveau de performances tout au long de la rencontre. Comme lorsqu'il poussait trop le ballon sur ses conduites de balle. Remplacé à la 60e par Luiz Araujo (non noté) , auteur d'une entrée quelconque.

Victor Osimhen (6,5) : discret en début de rencontre, comme si la présence de Rémy le gênait, il a perdu des ballons faciles de manière étonnante. Mais averti pour un très mauvais coup d'un carton jaune très orangé, le Nigérian a de nouveau fait parler son sens du but, et endossé sa cape de sauveur du LOSC en égalisant à la 80e minute. Le buteur des Dogues s'est aussi offert de belles occasions.

Loïc Rémy (6) : titularisé pour la troisième fois de la saison, le Lillois a rapidement marqué des points en ouvrant le score avec abnégation. Décidé à bien faire, l'ancien de l'OM et de l'OL a apporté son expérience et sa science du jeu à des Lillois peu inspirés. Mais Rémy manque de rythme, et cela s'est vu au fil de la rencontre.

NIMES :

Paul Bernardoni (6) : abandonné par sa défense sur l'ouverture du score lilloise, malgré deux arrêts de grande qualité. Il se tord la cheville, et laissait présager une sortie prématurée. Mais en guerrier, il a continué la partie. Finalement, il est remplacé à la 44e par le jeune Lucas Dias (6). Pour son baptême en Ligue 1, le portier a brillé et enchaîné les arrêts, sur une tête d'Osimhen notamment ou un corner de Yazici, avant de plier face au Nigérian…

Florian Miguel (6) : des montées intéressantes, à l'image de son joli centre pour Ferhat (31e). Une belle lecture du jeu, en témoigne son intervention importante devant Ikoné en début de seconde période, quand il stoppe une dangereuse offensive lilloise.

Pablo Martinez (6) : un match solide pour l'arrière-central nîmois. Mal placé sur l'ouverture du score de Rémy, il s'est toutefois montré solide dans les duels et a réalisé quelques gestes défensifs primordiaux. En fin de rencontre, le joueur gardois a affiché beaucoup de sérénité quand son équipe subissait.

Anthony Briançon (5,5) : dans l'ensemble, le roc a parfaitement tenu son rang au stade Pierre Mauroy. Le chef de la défense nîmoise a apporté son impact physique pour museler le duo Rémy-Osimhen, et il a plutôt bien réussi sa mission. 

Gaëtan Paquiez (5,5) : régulièrement trouvé en 1ère mi-temps, le suppléant d'Alakouch a profité de la constante habitude des Crocos à passer par la droite. Présent en attaque, le latéral nîmois a réalisé une bonne prestation défensive aussi, ne ménageant pas ses efforts.

Romain Philippoteaux (7) : l'ancien Lorientais a du feu dans les jambes, et il l'a montré ce dimanche. En témoigne son numéro dans la surface lilloise, conclu par une frappe sur le poteau (26e). Il obtient ensuite un penalty avant la pause, transformé par Ripart. Philippoteaux a brillé, mais il a aussi reçu un avertissement pour un geste d'humeur. Il réalise tout de même une excellente partie.

Theo Valls (5,5) : il réalise une magnifique frappe stoppée par Maignan (9e) en début de rencontre. Le milieu de terrain se distingue par sa capacité et sa constante volonté à jouer rapidement, sans multiplier les touches de balle. Néanmoins, il réalise quelques mauvais choix, parfois préjudiciables. Remplacé à la 87e par Sidy Sarr (non noté).

Lucas Deaux (6) : tel un taulier, l'ancien Guingampais est toujours bien placé et apporte l'équilibre aux Crocodiles. Simple dans ses tentatives et autres passes, Deaux a aussi réalisé d'importantes interventions dans l'entrejeu. Un match sérieux pour le patron du milieu nîmois.

Zinedine Ferhat (5,5) : une qualité technique évidente, démontrée au fil de la rencontre. Timide en début de match, il a haussé le niveau et commencé à apporter le danger, avec notamment une belle frappe enroulée juste au-dessus de la cage lilloise en 1ère période. Inconstant, il se montre capable de belles choses, avec une belle faculté à jouer juste et en une touche de balle.

Ahoueke Denkey (7) : titulaire ce dimanche, l'attaquant togolais a donné raison à son entraîneur Bernard Blaquart. Le Nîmois se met rapidement en évidence, dès la 4e minute, avec une frappe dangereuse passée juste à côté du but de Maignan. Sa vitesse a constamment perturbé la défense lilloise et Fonte. Très en vue, il a donné l'avantage à son équipe, en marquant un joli but en seconde période (72e).

Renaud Ripart (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

LILLE 2-2 NIMES (mi-tps: 1-1) - FRANCE - Ligue 1 / 9e journée
Stade : Stade Pierre-Mauroy - 31.542 spectateurs - Arbitre : Mikael Lesage

Buts : L. Rémy (12e) V. Osimhen (79e) pour LILLE - R. Ripart (45+5e, pen.) K. Denkey (71e) pour NIMES
Avertissements : V. Osimhen (38e), José Fonte (45+3e), B. André (73e), pour LILLE - R. Philippoteaux (53e), pour NIMES

LILLE : M. Maignan - M. Çelik, José Fonte, A. Soumaoro, D. Bradaric - B. André, Xeka (B. Soumaré, 72e) - J. Ikoné (Luiz Araujo, 60e), J. Bamba (Y. Yazici, 61e) - L. Rémy, V. Osimhen

NIMES : P. Bernardoni (L. Dias, 44e) - G. Paquiez, A. Briançon, P. Martinez, F. Miguel - Z. Ferhat, L. Deaux, T. Valls (S. Sarr, 87e), R. Philippoteaux - R. Ripart (L. Fomba, 75e), K. Denkey

Loïc Rémy avait bien lancé le LOSC (1-0, 11e)

Bernardoni, blessé à la cheville, souffre le martyre !

Ripart remet Nîmes dans le match (1-1, 45+4e)

Denkey met Nîmes devant (1-2, 72e)

Osimhen, encore lui, égalise pour Lille (2-2, 80e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Etes-vous favorables à la programmation d'un match France-Algérie ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Nimes

N
I
M
E
S
carton jaune, 45e+33,5Fonte
carton jaune, 73e4André
>remplacé par Soumaré, 72e5Xeka
>remplacé par Luiz Araujo, 60e5,5Ikone
>remplacé par Yazici, 61e4Bamba
but, 12e6Rémy
but, 79ecarton jaune, 38e6,5Osimhen
>remplacé par Dias, 44e6Bernardoni
>remplacé par Sarr, 87e5,5Valls
carton jaune, 53e7Philippoteaux
but sur pénalty, 45e+5 >remplacé par Fomba, 75e7,5Ripart
but, 71e7Denkey


MASQUER LA PUB