Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le TOP Déclarations de la semaine - N°32
Par Maxime Mianat - Top Declarations, Mise en ligne: le 29/03/2007 à 18h51
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Les déclarations de Domenech, les discours d'adieux à Jack Kachkar, les petites phrases de l'équipe de France et d'autres témoignages surprenants sur la semaine footballistique écoulée !

Chaque semaine, Maxifoot revisite le football à travers 10 déclarations originales, clairvoyantes ou décalées. L'occasion de se rafraîchir la mémoire en retravaillant les fondamentaux. Bonne lecture à tous !

Partir un jour, sans retour

Franck Ribéry (milieu offensif de Marseille, concernant Jack Kachkar, qui finalement ne rachètera pas l'OM) - : «Je suis déçu, car on y croyait. On l'avait même fait danser avec nous sur la table.»

Vous ne lui avez pas chanté le tube de Jeane Manson «faisons l'amour avant de nous dire adieu» , rassurez-nous ?

Kachkar en rade

Pape Diouf (président de l'OM, réagissant au refus de Robert Louis-Dreyfus de vendre le club à Jack Kachkar) - : «Je vois cela comme un gage que l'avenir de l'OM est le plus important à ses yeux.»

Trop d'opacité entourait le rachat du Canadien Kachkar. Reste maintenant à débusquer un nouvel investisseur !

A la vie, à la mort

Peguy Luyindula (attaquant du PSG, sur son avenir au sein du club de la capitale) – : «Je suis venu à Paris pour aider le club à se maintenir. Sa situation n'a jamais été un frein, au contraire. Tout cela ne me fait pas peur. Si le club venait à descendre en L 2, je ne vois pas pourquoi je partirais.»

La carrière de Peguy est sur la pente descendante. 6 clubs en 5 ans, il est temps de se fixer, mais… au point de vouloir évoluer en L2 ?

Bouc émissaire

Raymond Domenech (sélectionneur tricolore, défendant son attaquant Djibril Cissé après France-Autriche) - : «J'ai même failli ne pas le sortir à cause des sifflets, pour ne pas donner raison au public.»

Djibril Cissé est en manque de confiance, a besoin de souffler. Il n'était probablement pas très opportun de le sélectionner pour ces deux rencontres...

Assistance à personne en danger

Raymond Domenech (entraîneur de l'équipe de France, interrogé sur l'arbitrage vidéo) - : «Cela libèrera les arbitres au lieu de les enfoncer, on doit travailler dans le même sens. La vidéo, un quatrième arbitre, ce sera mieux que de répertorier leurs fautes.»

Ah, un arbitrage parfait… L'idée semble louable, mais hélas difficile à mettre en place.

Le temps ne fait rien à l'affaire…

Raymond Domenech (coach des Bleus, à propos de la banderole raciste déployée par des supporters lituaniens pendant la rencontre Lituanie-France) - : «Le problème avec les imbécillités de ces supporters qui salissent notre sport c'est que ça vient de quelques abrutis qui ont sorti cette banderole. J'espère qu'on les sanctionnera eux.»

Sage parole, mais reste à espérer que Domenech ne prêche pas dans le désert. Les dirigeants de l'UEFA ont-ils assisté à la rencontre ?

Un joueur en Or

Samir Nasri (milieu offensif de l'OM, à propos de Zinedine Zidane) - : «Comme lui, j'aimerais gagner la Coupe du monde et être Ballon d'or.»

Meneur de jeu, enfance marseillaise, appelé en équipe de France… Les tentations sont nombreuses de vouloir comparer Nasri à l'immense Zinedine. Mais laissons le grandir à son rythme.

Attention au surmenage

Jérémy Toulalan (milieu de Lyon, auteur d'une performance décevante pendant Lituanie-France) - : «C'est vrai que depuis début janvier je suis moins bon, à l'image de l'équipe.»

Sur les rotules, Toulalan ? La saison lyonnaise est éprouvante. Heureusement, les joueurs pourront se reposer pendant les ¼ de finale de la coupe d'Europe !

Le Vert prend l'eau

Marek Heinz (attaquant de l'AS Saint-Etienne, sur les ambitions des Verts pour la fin de saison) - : «Comme l'on dit chez moi, on compte les poissons que l'on a pêchés à la fin de la partie de pêche, pas avant.»

Quitte à vouloir pêcher, je trouve qu'il aurait pu se mouiller un peu plus sur ce coup-là, Heinz.

Je t'aime, moi non plus

Pape Diouf (président de Marseille, sur la possibilité de voir le PSG chuter en L2) - : «Si je tiens compte de la rivalité sportive qui nourrit les relations entre les deux clubs, je n'ai aucune compassion pour le club parisien. Mais une saison sportive sans OM-PSG et PSG-OM manquera de sel.»

Le PSG et l'OM ont l'avantage de relever le goût parfois fade du championnat : une L1 sans Paris, c'est un peu comme une glace sans chantilly.

Fin du voyage. Il est temps de se dire adieu... jusqu'à la semaine prochaine !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Jusqu'à présent, pensez-vous que l'OM a fait un bon choix avec Villas-Boas ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB