Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Porté par un grand Di Maria, Paris impose sa loi ! - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 3-1 OM)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 17/03/2019 à 22h59
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

En clôture de la 29e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain a dominé l'Olympique de Marseille (3-1) ce dimanche. Auteur d'une passe décisive et d'un doublé, Angel Di Maria a été le grand bonhomme de ce Clasico pour permettre le succès parisien.

Porté par un grand Di Maria, Paris impose sa loi ! - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 3-1 OM)
Angel Di Maria a été excellent pour le PSG.

Angel Di Maria a éclaboussé ce Clasico de son talent ! Grâce à une performance XXL ponctuée d'une passe décisive et de deux buts, l'Argentin a permis la victoire du Paris Saint-Germain face à l'Olympique de Marseille (3-1) ce dimanche en clôture de la 29e journée de Ligue 1.

Malgré la grève des ultras en début de match, les Parisiens ont profité de ce succès pour un peu se consoler après la déconvenue en Ligue des Champions. Si le PSG, avec 20 points d'avance sur Lille, 2e, file vers le titre, l'OM, 4e au classement, réalise une mauvaise opération dans la course au podium. Avec ce nouveau revers, Marseille enchaîne donc un 19e match sans victoire face à Paris depuis novembre 2011...

Mbappé frustre l'OM avant la pause

Dans une ambiance un peu terne au Parc des Princes avec la grève des ultras, les Marseillais étaient les premiers à se montrer dangereux avec une frappe lointaine de Balotelli captée par Areola. Sur une remise anodine de Caleta-Car, Mandanda se faisait une grosse frayeur avec un contrôle raté qui frôlait son poteau ! Après un sauvetage de Thiago Silva devant Germain, Di Maria pensait ouvrir le score, mais était signalé hors-jeu avec l'intervention de la VAR.

Avec le contrôle du ballon et le retour des ultras, le PSG jouait à son rythme et Meunier obligeait Mandanda à une première parade ! Déjà gênés par le marquage individuel des Marseillais, les Parisiens connaissaient deux coups durs avec les blessures d'Alves et Meunier, remplacés par Dagba et Kehrer. Même si les esprits s'échauffaient un peu, les occasions étaient rares pendant de longues minutes... avant l'ouverture du score de Mbappé d'une frappe placée juste avant la pause sur un contre mené par Di Maria (1-0, 45+2e).

Germain relance l'OM, le génie de Di Maria !

Dès le retour des vestiaires, le PSG était cueilli à froid avec un gros travail d'Ocampos pour l'égalisation de Germain d'une frappe croisée dans la surface (1-1, 46e). Quelle réaction ! Mais Paris pouvait compter sur un grand Di Maria, qui réalisait un petit festival avant d'envelopper une frappe parfaite au second poteau (2-1, 56e). Quel match de l'Argentin !

Alors que la tension montait entre les deux équipes après une altercation Kimpembe-Ocampos, le match connaissait un tournant avec une main de Mandanda en dehors de la surface devant un Di Maria qui filait au but. Sur ce coup-franc, El Fideo punissait l'OM avec une frappe de 28 mètres déposée dans la lucarne de Pelé (3-1, 66e) ! Exceptionnel ! Totalement sonnés et en infériorité numérique, les Phocéens ne parvenaient pas à réagir face à des Franciliens en gestion. Sans forcer en fin de partie, le PSG ratait une occasion d'enfoncer le clou avec un penalty stoppé par Pelé devant Mbappé. Paris remportait logiquement ce Clasico.

La note du match : 6,5/10

Un Clasico assez irrégulier. Le début de la partie a été assez bizarre avec la grève des ultras au Parc des Princes. La première période a été globalement peu spectaculaire, mais l'ouverture du score aura eu le mérite de réveiller la partie. Au retour des vestiaires, ce match s'est vraiment emballé, mais été ensuite rapidement plié avec un grand Di Maria et des Marseillais à 10.

Les buts :

- Sur un corner de l'Olympique de Marseille, Thiago Silva dégage son camp de la tête. A la récupération du ballon, Di Maria réalise un petit festival et permet à ses coéquipiers de lancer un contre. Retrouvé par Kehrer dans la profondeur, l'Argentin effectue un contrôle magnifique, élimine Sanson avant de délivrer un caviar pour Mbappé, qui ajuste Mandanda d'un tir placé (1-0, 45+2e).

- Dès le retour des vestiaires, Ocampos profite d'un long ballon de Mandanda pour fixer Kehrer dans la surface. D'une passe, l'Argentin trouve dans l'axe Germain, qui parvient à tromper Areola d'une frappe croisée (1-1, 46e).

- Dans le couloir droit, Di Maria réalise un petit festival devant Sanson avant de trouver un point d'appui avec Kehrer. Retrouvé par l'Allemand, l'Argentin fixe les défenseurs marseillais avant d'enrouler une frappe parfaite au second poteau (2-1, 56e).

- Lancé en profondeur, Di Maria fait la différence, mais Mandanda, en dernier défenseur, intervient de la main en dehors de la surface. Après l'expulsion logique du gardien de l'Olympique de Marseille, l'Argentin se charge du coup-franc à 28 mètres de la cage et dépose un tir somptueux dans la lucarne de Pelé (3-1, 66e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Angel Di Maria (9,5/10)

Sans Neymar, l'Argentin se comporte décidément comme le patron offensif du Paris Saint-Germain. Impliqué dans tous les bons coups, il a fait mal aux Marseillais par ses décrochages et ses combinaisons avec ses coéquipiers. A l'origine du contre lancé par le PSG sur l'ouverture du score, l'attaquant a été également impliqué sur la fin de l'action avec un contrôle exceptionnel, un dribble sur Sanson et un caviar pour Mbappé. Toujours en grande forme, l'ancien joueur du Real Madrid a encore joué un mauvais tour à l'OM avec son premier but, d'une frappe parfaitement enroulée. Ensuite, El Fideo a provoqué l'expulsion de Mandanda avant de plier la partie d'un coup-franc exceptionnel à 28 mètres. Performance XXL.

PARIS SG :

Alphonse Areola (6) : préféré à Buffon pour cette rencontre, le gardien du Paris Saint-Germain a bien débuté la partie avec un arrêt propre sur la première frappe puissante de Balotelli. Et sinon ? Le portier du club de la capitale a simplement eu des interventions faciles à réaliser face à des Marseillais peu inspirés, mais a été pris sur l'égalisation de Germain.

Marquinhos (6,5) : le défenseur central a effectué un match solide ce dimanche. Dans son duel avec Balotelli, le Brésilien a été un véritable patron en remportant la majorité de ses duels, notamment dans le domaine aérien. Le Parisien a totalement éteint l'Italien avec une grande autorité.

Thiago Silva (5,5) : auteur d'un tacle bête par derrière sur Balotelli où il a écopé d'un jaune, le capitaine du Paris Saint-Germain a rendu une copie moyenne. Défensivement, l'international auriverde a répondu présent avec plusieurs interventions importantes, et notamment son dégagement de la tête pour lancer le contre parisien sur l'ouverture du score... mais a été tout de même devancé par Germain sur l'égalisation de l'OM.

Presnel Kimpembe (6) : dans cette défense à trois, l'international français n'a pas été en difficulté. Serein avec la présence des deux Brésiliens à ses côtés, le défenseur central a bien géré les attaquants marseillais, avec quelques interventions propres pour empêcher Thauvin d'apporter le danger sur la cage d'Areola.

Thomas Meunier (non noté) : dans son couloir droit, le piston du Paris Saint-Germain a effectué un début de match intéressant. Souvent disponible sur son côté, le Belge a été d'ailleurs dangereux sur une frappe repoussée par Mandanda. Malheureusement pour lui, il a été stoppé dans son élan par une blessure. Remplacé à la 36e minute par Thilo Kehrer (5,5), qui a effectué un match irrégulier. Malgré son implication sur les deux buts de Di Maria, l'Allemand a eu du mal sur plusieurs interventions défensives, notamment devant Ocampos sur le but de Germain.

Dani Alves (non noté) : auteur d'un début de match très décevant avec de nombreux ballons perdus, le Brésilien a été rapidement touché au genou sur une mauvaise réception. Sur blessure, il a été remplacé à la 30e minute par Colin Dagba (6), qui a rendu une copie intéressante. Contrairement à Alves, le jeune talent du PSG a joué juste. Même s'il n'a pas pris de risque dans ses tentatives, il a fluidifié le jeu de son équipe.

Marco Verratti (8) : avec le contrôle du ballon du Paris Saint-Germain, le milieu de terrain a touché beaucoup de ballons et a toujours trouvé des solutions malgré le pressing des Marseillais. L'Italien a fait parler sa qualité technique à plusieurs reprises pour faire des différences et lancer ses coéquipiers dans la profondeur. Important dans la maîtrise avec un second acte d'une belle qualité.

Leandro Paredes (7) : une bonne performance pour l'Argentin. Comme Verratti, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain a eu le droit à un traitement particulier de la part des Marseillais en étant souvent coupé des solutions. Et malgré un manque de lucidité sur une frappe totalement dévissée, il a aussi réussi à tirer son épingle du jeu pour trouver des décalages. Au retour des vestiaires, il a profité des espaces laissés pour afficher un visage séduisant.

Layvin Kurzawa (5,5) : rappelé en équipe de France par Didier Deschamps, le latéral gauche du Paris Saint-Germain a réalisé une performance assez moyenne ce dimanche. Défensivement, il a réalisé un travail correct, mais a été peu précis offensivement dans ses centres et a perdu ses nerfs à plusieurs reprises, à l'image d'un carton jaune bêtement concédé. Remplacé à la 79e minute par Juan Bernat (non noté).

Kylian Mbappe (7) : avec des gestes techniques et des courses tranchantes, l'international français a rapidement annoncé la couleur dans ce Clasico. Cependant, le Parisien a eu du mal à être vraiment dangereux... avant l'ouverture du score où il a affiché un beau sang-froid pour ajuster Mandanda d'un tir placé après un gros travail de Di Maria. En fin de partie, l'ancien Monégasque a obtenu un penalty pour une faute de Sakai, mais a refusé de le laisser à Di Maria... avant de le rater devant Pelé. Dommage...

Ángel Di María (9,5) : lire le commentaire ci-dessus.

MARSEILLE :

Steve Mandanda (2) : le gardien de l'Olympique de Marseille a mal débuté son match avec cette grosse frayeur sur un contrôle raté qui a frôlé son poteau. L'international français a ensuite retrouvé des couleurs avec deux arrêts sur des frappes de Meunier et Mbappé avant de couler totalement... Sur les deux buts parisiens, il n'a pas été capable d'être déterminant et a été expulsé pour une main en dehors de sa surface à 28 mètres de sa cage alors que Di Maria filait au but.

Bouna Sarr (4) : sur son côté droit, le latéral de l'Olympique de Marseille a été volontaire dans ses efforts avec plusieurs montées. Mais dans ses transmissions, l'ancien Messin a manqué de justesse et n'a pas bien combiné avec Thauvin pour se montrer dangereux offensivement. Un match généreux, mais limité.

Boubacar Kamara (5,5) : dans l'axe, le défenseur de l'Olympique de Marseille avait un gros travail à fournir avec un marquage individuel sur Mbappé ou Di Maria selon les situations. Et même s'il a été averti pour une faute sur l'attaquant français, il a bien limité les dégâts avec quelques interventions autoritaires pour soulager son équipe pendant un long moment... avant d'avoir plus de difficultés après la pause, notamment dans la profondeur.

Duje Caleta-Car (5) : tout comme Kamara, le jeune défenseur central de l'Olympique de Marseille n'a absolument pas démérité sur ce Clasico. Sérieux dans son positionnement pour surveiller Mbappé et Di Maria, le Croate a gagné de nombreux duels et a été précis dans ses relances, avant de connaître une baisse de régime légitime après la pause.

Hiroki Sakai (3) : une petite copie pour le latéral gauche de l'Olympique de Marseille ce dimanche. Assez discret dans ce couloir, le Japonais a peu apporté sur le plan offensif. Et défensivement, il a été parfois en difficulté dans son dos, avec notamment un léger retard sur l'occasion de Meunier en première période et du laxisme sur le second but de Di Maria. Pour ne rien arranger, il a concédé le penalty sur Mbappé en fin de partie.

Florian Thauvin (3) : comme souvent dans les grands matchs, l'ailier de l'Olympique de Marseille a déçu. Volontaire, l'international français a bien décroché pour toucher le ballon, mais il n'a jamais réussi à faire des différences en étant globalement bien pris par les défenseurs du Paris Saint-Germain. Ses détracteurs vont se régaler... Remplacé à la 76e minute par Nemanja Radonjic (non noté).

Maxime Lopez (5,5) : maintenu dans le coeur du jeu par son entraîneur Rudi Garcia pour ce Clasico, le milieu de terrain a été à la hauteur de l'événement. Même s'il a touché moins de ballons qu'à son habitude, le jeune talent de l'OM a bien orienté le jeu de son équipe et a fait du bien par sa maîtrise technique. Et défensivement, son rôle a été important avec un marquage individuel sur Verratti ou Paredes selon les situations. Remplacé à la 68e minute par Kevin Strootman (non noté).

Morgan Sanson (4) : tout comme Lopez, l'ancien Héraultais disposait de la confiance de son coach pour ce Clasico. Mais contrairement à son jeune partenaire, il a été moins précis dans ses transmissions et a été parfois en difficulté sur le plan défensif. D'ailleurs, le Marseillais a été trop facilement éliminé par Di Maria sur les deux premiers buts...

Lucas Ocampos (5) : comme à son habitude, l'Argentin a été admirable dans ses efforts. Ailier sur les phases offensives puis latéral gauche sur les phases défensives, le Marseillais n'a pas ménagé ses efforts et a rendu une copie vraiment honorable. Malgré ses lacunes techniques, il a encore été décisif pour l'OM avec cette passe décisive sur l'égalisation de Germain.

Mario Balotelli (3,5) : longtemps incertain pour ce Clasico en raison d'une maladie, l'Italien était bien titulaire ce dimanche. En début de match, l'ancien Niçois a bien commencé avec une première frappe lointaine dangereuse captée par Areola. Et sinon ? Pas grand-chose ! L'avant-centre de l'OM a été bien géré par Marquinhos dans le duel entre les deux hommes et a surtout affiché sa frustration. Remplacé à la 64e minute par Yohann Pelé (non noté)., qui a été pris sur le coup-france de Di Maria au moment de son entrée sur la pelouse. Il s'est aussi distingué avec sa parade sur le penalty de Mbappé.

Valère Germain (5) : dans un système avec deux attaquants, l'ancien Monégasque se montre bien plus à son avantage. Sans réaliser une grande première période, il a été intéressant par ses décrochages et a souvent soulagé ses coéquipiers. Mais bien évidemment, sa performance a été sublimée avec cette égalisation au retour des vestiaires avec cette frappe croisée.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

PARIS SG 3-1 MARSEILLE (mi-tps: 1-0) - FRANCE - Ligue 1 / 29e journée
Stade : Parc des Princes - 47.647 spectateurs - Arbitre : Antony Gautier

Buts : K. Mbappé (45+2e) Á. Di María (55e) Á. Di María (66e) pour PARIS SG - V. Germain (46e) pour MARSEILLE
Avertissements : Thiago Silva (17e), L. Kurzawa (26e), Á. Di María (39e), P. Kimpembe (58e), pour PARIS SG - B. Kamara (29e), L. Ocampos (58e), H. Sakai (89e), pour MARSEILLE - Expulsions : S. Mandanda (62e) , pour MARSEILLE

PARIS SG : A. Areola - Marquinhos, Thiago Silva, P. Kimpembe - T. Meunier (T. Kehrer, 36e), Dani Alves (C. Dagba, 31e), M. Verratti, L. Paredes, L. Kurzawa (Juan Bernat, 80e) - K. Mbappé, Á. Di María

MARSEILLE : S. Mandanda - B. Sarr, B. Kamara, D. Caleta-Car, H. Sakai - F. Thauvin (N. Radonjic, 77e), M. Lopez (K. Strootman, 69e), M. Sanson, L. Ocampos - M. Balotelli (Y. Pelé, 65e), V. Germain

Les ultras du PSG étaient en grève en début de rencontre

Lancé par Di Maria, Mbappé a ouvert le score d'une frappe placée (1-0, 45+2e)

La joie des Marseillais après l'égalisation de Germain (1-1, 46e)

La célébration de Di Maria sur son premier but (2-1, 56e)

Pour une main à 28 mètres de sa cage, Mandanda a été expulsé

Remplacé par Pelé, Balotelli a répondu aux sifflets du Parc en montrant l'étoile de l'OM

Auteur d'un doublé sur coup-franc, Di Maria était sur un nuage

En fin de partie, Mbappé a raté un penalty

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
100 M€ + Rakitic + Coutinho contre Neymar, qui ferait la meilleure affaire ?

Barcelone
PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
Banc des remplaçants Marseille

M
A
R
S
E
I
L
L
E
carton jaune, 17e5,5Silva
carton jaune, 58e6Kimpembe
>remplacé par Kehrer, 36e-Meunier
>remplacé par Dagba, 31e-Dani Alves
>remplacé par Bernat, 80ecarton jaune, 26e5,5Kurzawa
but, 45e+27Mbappe
but, 55e
but, 66e
2carton jaune, 39e9,5Di María
carton rouge, 62e2Mandanda
carton jaune, 29e5,5Kamara
carton jaune, 89e3Sakai
>remplacé par Radonjic, 77e3Thauvin
>remplacé par Strootman, 69e5,5Lopez
carton jaune, 58e5Ocampos
>remplacé par Pelé, 65e3,5Balotelli
but, 46e5Germain


MASQUER LA PUB