Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
On a retrouvé Micoud
Par Patrick Audouard - Le Portrait De La Semaine, Mise en ligne: le 13/03/2007 à 18h05
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le meneur de jeu a réalisé un bon match face à Sochaux, se montrant décisif en ouvrant le score sur coup-franc. Depuis la trêve, l'ancien joueur du Werder de Brême progresse à petits pas, sans pour autant retrouver son niveau allemand.

Un coup-franc sublime, millimétré, dans la lucarne d'un Tony Richert impuissant. Samedi dernier, face à Sochaux, Johan Micoud a mis les Girondins de Bordeaux sur la voie d'un succès finalement concrétisé (2-0). Le public du stade Chaban Delmas a vu le leader technique de son équipe favorite peser sur la rencontre. Deux journées plus tôt, c'était déjà lui qui avait donné le but de la victoire à Jussiê, face à Valenciennes (2-1). Le numéro 14 bleu marine s'affirme péniblement, lentement mais sûrement, au sein de l'effectif des Girondins. Depuis la trêve, soit neuf journées, il a inscrit 3 buts et donné une passe décisive. Pour une copie de 5 buts et 2 passes décisives pour 23 matches disputés. Famélique avant la trêve, le bilan devient juste moyen. Et témoigne toujours du malaise qui règne autour du milieu de terrain depuis son retour en Gironde.

Lui-même n'a pas hésité à mettre sur le tapis une difficulté de réadaptation à une Ligue 1 trop frileuse pour lui. Il est vrai que le fait de passer de l'ultra offensif Werder de Brème au tristounets Bordelais doit faire tout drôle. Micoud confirme, dans les pages du Journal du Dimanche. «Je suis frustré. Bien défendre, ça ne veut pas dire qu'avoir une ou deux occasions par match. On est resté dans la logique de la saison passée, je me suis demandé pourquoi on m'avait recruté. Mais ça commence à changer (...)» . L'ancien meneur de jeu des Bleus voyait une fin de carrière en apothéose dans le club qui l'a révélé en 1999, année bénie pour le peuple girondin (un titre de champion). Le retour sur terre est difficile.

Un fantôme à Chaban Delmas

Le club attendait un organisateur, avec une vision de jeu hors paire, capable de distribuer des passes décisives à foison comme il le faisait à Brême (14 offrandes la saison dernière), là où tout le monde le surnommait «le chef» , où les supporters le considéraient comme leur Zidane à eux. Son premier match a entretenu l'espoir. Lors de la deuxième journée, il offre la victoire à son club sur la pelouse de Lorient. De la poudre aux yeux. Durant les quatre premiers mois de compétition, le public de Chaban Delmas n'a vu qu'un fantôme, que ce soit en Ligue 1 ou en Ligue des Champions. Perdu sur le terrain quelle que soit la configuration tactique, sans aucune influence sur le jeu, touchant un minimum de ballons et ratant des passes pourtant faciles pour un joueur de sa trempe. Jusqu'au mois de décembre, Micoud n'a été que l'ombre de lui-même.

Plus consistant depuis la reprise, Micoud n'est aujourd'hui plus au centre de la polémique. Les polémiques de vestiaires autour de son positionnement et de son implication dans le groupe semblent s'être apaisées. Les médias lui «lâchent la grappe» , après avoir multiplié les tacles en début de saison. Mais, sur le terrain, l'ancien Parmesan peine encore à imposer sa griffe pour de bon, malgré ses quelques coups d'éclat. Pourtant, Micoud entend bien faire taire les sceptiques, à long terme et rester en Gironde. «J'ai signé pour finir ici. Je n'ai jamais été carriériste. J'ai toujours vécu à fond et au jour le jour.» Reste à savoir si les dirigeants bordelais voudront toujours de lui cet été. Johan Micoud aura alors 34 ans.

Nom : Micoud
Prénom : Johan
Age : 33 ans
Taille : 1m85
Poids : 77 kg
Poste : meneur de jeu
Club : Girondins de Bordeaux
17 sélections en Equipe de France, 1 but



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Soutenez-nous, cliquez sur
Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Quelle piste offensive étudiée par l'OM jusqu'à présent vous séduit le plus ?

Marcus Thuram (Guingamp)
Patrick Schick (AS Rome)
Dario Benedetto (Boca Juniors)
Salomon Rondon (WBA)
Gaëtan Laborde (Montpellier)
Fernando Llorente (Tottenham)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB