Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Atletico : des joueurs surexcités, un public agressif, le geste obscène de Simeone... Les Colchoneros vont-ils trop loin ?

Par Romain Lantheaume - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 22/02/2019 à 16h35
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Entre la pression constante infligée à l'arbitre, les chants «à mort» destinés à Cristiano Ronaldo et le geste obscène de Diego Simeone, le comportement de l'Atletico Madrid a beaucoup fait parler à l'issue de la victoire contre la Juventus Turin (2-0) mercredi en 8e de finale aller de la Ligue des Champions.

Atletico : des joueurs surexcités, un public agressif, le geste obscène de Simeone... Les Colchoneros vont-ils trop loin ?
Diego Simeone toujours aussi bouillant...

C'est un fait, l'entraîneur de l'Atletico Madrid, Diego Simeone, est plus célèbre pour son tempérament de feu et la grinta qu'il transmet à son équipe que pour son amour du beau jeu.

Mais mercredi, le degré d'agressivité des Colchoneros est monté jusqu'à un niveau rarement atteint jusqu'à présent, surtout en première période, à l'occasion du 8e de finale aller de la Ligue des Champions contre la Juventus Turin (2-0).

Une ambiance pesante

D'entrée de jeu, Diego Costa et ses coéquipiers ont commencé à se ruer massivement vers l'arbitre, Felix Zwayer, pour lui mettre la pression et contester la moindre de ses décisions. Plus bouillant que jamais, l'attaquant espagnol a multiplié les provocations, n'hésitant pas à toiser l'entraîneur adverse Massimiliano Allegri, avant de lui adresser quelques mots sans doute pas très courtois...

Entre la célébration obscène de Simeone sur l'ouverture du score de José Maria Gimenez et les chants «à mort Ronaldo» descendus des tribunes du Wanda Metropolitano, la soirée aura été riche en polémiques. Trop pour le consultant de RMC, Christophe Dugarry, qui a poussé un gros coup de gueule contre cet Atletico et ses méthodes.

C. Dugarry – «des joueurs qui gueulaient comme des putois»

«En première mi-temps, je n'ai rien vu techniquement et tactiquement, à part des joueurs qui gueulaient comme des putois sur l'arbitre. C'était gênant, c'était horrible», a pesté le champion du monde 1998. «Après, je vois les supporters qui demandent la mort de Ronaldo... Puis je vois Simeone, il marque un but, il montre ses cojones au public... Je suis désolé, ça va trop loin, ce n'est que du football, ce n'est pas une guerre. Une identité de jeu ok, mais je trouve que cette équipe dépasse les limites dans son comportement que je trouve imbuvable.»

«On a l'impression qu'ils sont obligés de se créer un ennemi, un monstre, pour être habités» , a ensuite poursuivi l'ancien attaquant, avant de tacler à nouveau le technicien argentin. «On dirait, surtout au vu de leur première mi-temps, que la seule tactique qu'avait mis en place Simeone, c'était ça : "vous râlez sur l'arbitre, vous mettez la pression, Diego Costa va nous trouver un penalty sur une simulation, on mènera 1-0 et après on boucle." (…) Pourtant, cette équipe est capable de bien jouer au foot, on l'a vu en deuxième mi-temps.»

Le technicien poursuivi par l'UEFA ?

Au fond, l'indignation du Français et son discours «bien-pensant» sont compréhensibles. Mais en se faisant un peu l'avocat du diable, on peut rappeler que ce genre de chants est malheureusement assez répandu dans les tribunes du monde entier et que si l'arbitre se sentait sous pression, il n'avait qu'à sanctionner les joueurs concernés...

De son côté, Simeone a justifié son geste par ses choix osés dans sa composition de départ. «J'ai ressenti cela car aligner Koke et Diego Costa, qui n'avaient pas joué depuis un mois et demi, il fallait qu'ils aient assez de coui**** et je les avais aussi», a commenté «El Cholo» . De quoi éteindre la polémique ? Pas forcément puisque La Gazzetta dello Sport indique ce vendredi que l'UEFA n'exclut pas d'ouvrir une enquête disciplinaire suite à cette célébration. Affaire à suivre…

Simeone célèbre à sa façon

D'après vous, l'Atletico a-t-il dépassé les bornes dans son comportement ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Faire revenir Juninho à l'OL est-il un bon choix pour le club lyonnais ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Votre Equipe type
2018
par les lecteurs
de Maxifoot
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB