Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Freiné par de valeureux Niçois, Lyon voit Lille prendre ses distances ! - Débrief et NOTES des joueurs (OGCN 1-0 OL)

Par Gilles Campos - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 10/02/2019 à 23h07
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au terme d'une rencontre à sens unique, Nice a profité du manque de réalisme de l'Olympique Lyonnais pour l'emporter (1-0) ce dimanche à l'Allianz Riviera, dans le cadre de la 24e journée de Ligue 1. Mais quelle prestation défensive des Aiglons !

Freiné par de valeureux Niçois, Lyon voit Lille prendre ses distances ! - Débrief et NOTES des joueurs (OGCN 1-0 OL)
Memphis Depay n'a jamais réussi à trouver la faille...

En gagnant facilement à Guingamp (2-0) ce dimanche, Lille a mis la pression à l'Olympique Lyonnais en prenant provisoirement 6 points d'avance.

Mais les Gones, incapables de marquer face à de valeureux Niçois (0-1) ce dimanche à l'Allianz Riviera, dans le cadre de la 24e journée de Ligue 1, voient bel et bien les Dogues prendre leurs distances. La faute à leur manque de réalisme, bien évidemment, mais aussi à l'énorme prestation défensive des hommes de Patrick Vieira !

Benitez dégoûte Traoré, Hérelle se charge de Depay

Alignés dans un système inhabituel en 4-3-3, les Aiglons ont démarré fort. L'arbitre sifflait à peine le coup d'envoi que Dante envoyait déjà Ganago au duel avec Lopes, et le portier lyonnais remportait son duel ! Surpris, les Gones ne semblaient d'abord pas dans un bon jour, à l'image de deux pertes de balle très dangereuses de Ndombélé devant sa surface ou un carton jaune rapidement récolté par Fekir pour une simulation flagrante…

Mais au quart d'heure de jeu, les hommes de Bruno Génésio se reprenaient avec deux buts refusés à Traoré puis Fekir pour des positions de hors-jeu de leurs passeurs, au préalable. Deux décisions justifiées qui ne freinaient pas les Lyonnais, et le Burkinabé obligeait même Benitez à réaliser une parade magnifique pour repousser sa frappe sur le poteau ! Dans la foulée, Hérelle suppléait son gardien avec un sauvetage décisif devant Depay, qui avait armé un tir puissant à bout portant !

Ndombélé, la faute bête…

Nice tenait sur un fil, et celui-ci parvenait finalement à tenir jusqu'à la pause malgré une dernière situation pour le Depay. Au retour des vestiaires, les Aiglons montraient un visage plus offensif, et Maolida s'écroulait dans la surface après un contact litigieux avec Dubois, mais l'arbitre jugeait qu'il y avait simulation. Très vite, l'OL reprenait le contrôle du jeu et, sur corner, la tête de Dembélé terminait sa course sur le poteau ! La tension montait, et Ganago bénéficiait logiquement d'un penalty pour une énorme charge de Ndombélé dans la surface, et Walter le transformait en visant la lucarne (1-0, 69e) ! Quel scénario !

Les Gones n'abdiquaient pas. Sur coup franc, Fekir faisait passer un frisson dans l'Allianz Riviera avec une frappe qui frôlait le poteau de Benitez ! Quelques minutes plus tard, le portier niçois s'imposait de manière exceptionnelle devant Depay, à bout portant ! Et le concurrent de Cardinale pouvait ensuite remercier sa chance avec un raté incroyable de Marcelo sur corner… Décidément, ce n'était pas la soirée de l'OL, qui pourra longtemps regretter ses occasions manquées, et surtout l'énorme prestation défensive des Aiglons.

La note du match : 6,5/10

Malgré la nette domination lyonnaise, nous avons assisté à une belle rencontre ce dimanche soir avec des occasions franches, de l'envie, du suspense et des gestes magnifiques, qu'ils soient offensifs ou défensifs. Pour une fois, les Gones ne pourront pas uniquement en vouloir à leur manque de réalisme, car ce sont souvent les héroïques retours niçois qui ont eu raison de leurs occasions franches.

Le but :

- Ndombélé ne maîtrise pas son retour défensif et bouscule grossièrement Ganago dans la surface. L'arbitre consulte la VAR et accorde finalement un penalty à l'OGCN, que Walter transforme sans trembler d'une frappe puissante dans la lucarne droite (1-0, 69e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Walter Benitez (8/10)

Exceptionnel au match aller (1-0), le gardien niçois a remis ça lors de la manche retour. En première période, Benitez a rapidement été mis à contribution par Traoré, et le portier s'est parfaitement couché pour repousser la tentative du Burkinabé sur le poteau ! Quelle parade ! Par la suite, l'Aiglon a régalé dans ses sorties aériennes en dégoûtant plusieurs fois les grands gabarits lyonnais. Stop ? Encore ! En fin de match, alors que l'OL poussait, le concurrent de Cardinale a réalisé une parade exceptionnelle devant Depay, à bout portant. A noter qu'il a été également sauvé par son poteau sur une tête de Dembélé. Entre les Gones et lui, cela ressemble à une belle histoire d'amour…

NICE :

Walter Daniel Benítez (8) : voir commentaire ci-dessus.

Patrick Burner (4) : sans Atal, blessé, le latéral droit a eu un match très difficile ce dimanche face à l'OL. Vraiment pas aidé par les retours défensifs inexistants de Saint-Maximin, le Niçois a subi les vagues incessantes de Mendy et Depay dans son couloir. Incapable de résister, il a vécu un enfer face au Néerlandais. On peut tout de même souligner son énorme envie et sa combativité, à l'image de ses crampes en fin de match.

Christopher Hérelle (7,5) : un match de patron pour le défenseur central niçois, qui a d'abord dégoûté Depay en s'interposant sur une frappe du Néerlandais à bout portant. Un geste qui valait un but ! Par la suite, l'ancien joueur de Troyes a continué de se monter solide dans les duels, avec notamment un autre tacle magnifique sur Depay en première période, puis sur Dembélé lors du second acte.

Dante (6,5) : Dante a parfaitement lancé son match avec une ouverture immédiate et précise pour Ganago. Dans la relance, le Brésilien a montré qu'il avait encore du talent à revendre et, défensivement, il s'est montré solide, notamment dans le domaine aérien.

Malang Sarr (5,5) : à l'instar de ses coéquipiers de la ligne défensive, Sarr a réalisé un match de guerrier ce dimanche ! Souvent bien placé malgré quelques erreurs face à Traoré en première période, il a bien évidemment participé au joli visage affiché par son équipe. Dans la relance, il peut encore s'améliorer…

Rémi Walter (7) : un bon match pour le milieu de terrain niçois, qui a bien lancé sa rencontre en grattant deux ballons dans les pieds de Ndombélé aux abords de la surface lyonnaise. En seconde période, il n'a pas tremblé pour inscrire le penalty et, dans la relance, sa justesse technique a fait beaucoup de bien aux Aiglons !

Adrien Tameze (6) : malgré quelques pertes de balle parfois évitables, surtout dans l'axe, Tameze a fait valoir son gros volume de jeu contre l'OL ce soir. N'hésitant jamais à casser les lignes par la passe ou le dribble, il a également livré une belle prestation défensive…

Wylan Cyprien (5,5) : à l'instar de Tameze, Cyprien s'est souvent contenté de défendre ce dimanche et, lorsqu'il attaquait, l'ancien du RC Lens n'était pas vraiment en réussite, en témoignent ses frappes non cadrées. Mais on le répète : défensivement, il a fait le boulot.

Allan Saint-Maximin (3,5) : si l'on occulte sa passe pour Ganago en seconde période, laquelle aboutit sur le penalty, Saint-Maximin a réalisé un mauvais match. Malgré des qualités physiques et techniques au-dessus de la moyenne, l'ancien Monégasque fait souvent les mauvais choix et semble n'en faire qu'à sa tête. Dommage… Remplacé à la 83e minute par Paul Wade (non noté).

Ignatius Ganago (6) : bien lancé par Dante d'entrée, Ganago a perdu son duel face à Lopes, en angle fermé. Par la suite, il aurait pu marquer suite à la récupération de Walter sur Ndombélé mais sa frappe était trop écrasée pour inquiéter Lopes. En seconde période, l'attaquant était à l'origine d'une belle contre-attaque niçoise et, alors que Maolida partait seul au but, il a fait le mauvais choix en donnant le ballon à Saint-Maximin. Évidemment, l'habituel remplaçant a également été à l'origine du tournant du match en obtenant le penalty pour une faute de Ndombélé. Et c'est sans doute ça le plus important pour lui… Remplacé à la 73e minute par Christophe Jallet (non noté), entré pour défendre.

Myziane Maolida (3) : même s'il arrive parfois à faire la différence, Maolida perd souvent le ballon dans la foulée en raison de sa nonchalance et de ses mauvais choix. Face à Lyon, il n'a pas réussi grand-chose et Dubois est clairement sorti vainqueur de leur duel. Remplacé à la 65e minute par Maxime Pelican (non noté), vaillant mais brouillon.

LYON :

Anthony Lopes (6) : un match rageant pour le gardien de l'Olympique Lyonnais. En début de match, l'international portugais a répondu présent avec deux belles interventions devant Ganago, dont un duel remporté dès le coup d'envoi. Toujours impeccable sur une frappe lointaine de Cyprien en seconde période, il n'a rien pu faire sur le penalty très bien tiré par Walter. Dur pour lui…

Léo Dubois (6) : si l'OL cherche du positif ce soir, il pourra le trouver chez Dubois. Le latéral droit a confirmé sa bonne forme du moment en éteignant littéralement Maolida. À noter son retour défensif sur Saint-Maximin en fin de rencontre, lorsqu'il a battu le Niçois au sprint. Offensivement, l'ancien Nantais a également fait le boulot avec plusieurs centres précis que ses coéquipiers n'ont pas su exploiter. Rafael va avoir du mal à retrouver sa place… Remplacé à la 86e minute par Kenny Tete (non noté).

Marcelo (5) : pas franchement rassurant défensivement ces dernières semaines, le Brésilien a été bon ce dimanche. A l'image de son intervention devant Saint-Maximin en fin de partie, le défenseur central a livré une bonne copie sur le plan défensif. Dangereux offensivement sur des corners, il a malheureusement raté une belle occasion en ne cadrant pas sa tentative juste devant le but… Dommage.

Jason Denayer (5,5) : à l'instar de Marcelo, Denayer n'a pas été beaucoup inquiété défensivement, même s'il se fait prendre dans la surface par Ganago dès le coup d'envoi. Par la suite, il s'est plutôt bien repris, notamment en couvrant les arrières de Ndombélé sur une perte de balle dangereuse aux 20 mètres.

Ferland Mendy (5) : au sortir d'une excellente première période où ses centres vers Traoré et Dembélé auraient dû être décisifs, Mendy n'a pas eu le même impact lors du second acte, et c'est lui qui laisse partir Saint-Maximin lorsque ce dernier donne la balle à Ganago pour le penalty…

Houssem Aouar (4) : le prodige lyonnais s'est signalé en première période avec quelques transversales magnifiques mais, lors du second acte, il a laissé à ses attaquants le soin de faire le jeu. Dommage. Remplacé à la 85e minute par Maxwel Cornet (non noté), qui a apporté un peu de folie à la fin de rencontre mais a manqué de lucidité dans le dernier geste.

Tanguy Ndombélé (3) : malgré son énorme talent, Ndombélé a donné le ton de son mauvais match en perdant consécutivement deux ballons dangereux devant sa surface, en première période. Heureusement pour lui, Ganago n'a pas réussi à en profiter véritablement grâce au retour de Denayer. S'il s'est montré capable d'éclairs techniques par la suite, nul doute que ses coéquipiers lui en voudront pour cette charge totalement inutile sur Ganago en seconde période, laquelle a abouti au penalty de Walter.

Bertrand Traore (4) : une première grosse occasion avec la parade incroyable de Benitez et puis, plus grand-chose. Par la suite, Traoré a souvent fait les mauvais choix et, comme son équipe, il a manqué de réussite et de réalisme ce soir. À noter, également, son but refusé en première période pour un hors-jeu de Fekir au préalable. Remplacé à la 81e minute par Martin Terrier (non noté).

Nabil Fekir (4,5) : à l'instar de Ndombélé, Fekir a donné le ton de sa prestation manquée en simulant d'entrée dans la surface niçoise, et l'arbitre l'a logiquement averti d'un carton jaune. Même s'il arrive toujours à se montrer dangereux de par son immense talent, à l'image de son coup franc en seconde période, l'international français ne semblait pas dans son match ! A noter qu'il s'est vu logiquement refuser un but pour un hors-jeu de Dembélé.

Memphis Depay (5,5) : contrairement aux autres Lyonnais, Depay aura eu le mérite d'avoir cadré la plupart de ses tentatives. En effet, ce sont souvent les Niçois qui ont dégoûté le Néerlandais. D'abord Hérelle, qui se jetait héroïquement à bout portant pour contrer sa frappe, puis Benitez en seconde période, avec une parade incroyable ! Dans son couloir, il a fait vraiment mal à Bürner.

Moussa Dembele (4) : pour un attaquant, le premier ballon compte beaucoup. Et ce soir, Dembélé a clairement manqué le sien lorsque, sur un centre parfait de Dubois, le cuir lui passait entre les jambes… Certes, l'ancien du Celtic était hors-jeu, mais tout de même. Aurait-il réussi à mettre sa tête au fond en seconde période, laquelle a finalement terminé sa course sur le poteau, s'il avait réussi à concrétiser la première fois ? Nous ne le saurons jamais !

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

NICE 1-0 LYON (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 24e journée
Stade : Allianz Riviera - 22.193 spectateurs - Arbitre : Mikael Lesage

Buts : R. Walter (69e, pen.) pour NICE
Avertissements : M. Maolida (48e), Dante (49e), pour NICE - N. Fekir (9e), Marcelo (86e), pour LYON

NICE : W. Benítez - P. Burner, C. Hérelle, Dante, M. Sarr - R. Walter, A. Tameze, W. Cyprien - A. Saint-Maximin (P. Wade, 83e), I. Ganago (C. Jallet, 74e), M. Maolida (M. Pélican, 65e)

LYON : Anthony Lopes - L. Dubois (K. Tete, 86e), Marcelo, J. Denayer, F. Mendy - H. Aouar (M. Cornet, 86e), T. NDombèlé - B. Traoré (M. Terrier, 80e), N. Fekir, M. Depay - M. Dembélé

Auteur d'une simulation flagrante, Fekir a rapidement été averti par l'arbitre

Les Lyonnais ont beaucoup poussé, mais Benitez résistait...

En seconde période, Walter a finalement transformé un penalty obtenu par Ganago (1-0, 69e) !

Dembélé réagissait de la tête... Sur le poteau !

Depay a tout tenté mais, en fin de match, il a une nouvelle fois buté sur Benitez

Peu inspiré, Saint-Maximin n'a pas réalisé un grand match

Au coup de sifflet final, Jean-Michel Aulas n'avait pas le sourire aux lèvres : l'OL est à 6 points de Lille !







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
L'UEFA doit-il infliger un 2eme match de suspension à Sergio Ramos pour avoir avoué avoir pris volontairement un carton jaune pour manquer le match retour et ne plus être menacé pour les quarts de finale si le Real valide sa qualification ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2018
par les lecteurs
de Maxifoot
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2018-19
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2018-19
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2018-19
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Lyon

L
Y
O
N
carton jaune, 49e6,5Dante
5,5Sarr
but sur pénalty, 69e7Walter
>remplacé par 543717-->, 83e Saint-Maximin
>remplacé par Jallet, 74e6Ganago
>remplacé par Pelican, 65ecarton jaune, 48e3Maolida
>remplacé par Tete, 86e6Dubois
carton jaune, 86e5Marcelo
>remplacé par Cornet, 86e4Aouar
>remplacé par Terrier, 80e4Traore
carton jaune, 9e4,5Fekir


MASQUER LA PUB