Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Sauf miracle, c'est terminé pour Bordeaux - Débrief et NOTES des joueurs (FCGB 1-1 Zénith)

Par Eric Bethsy - Actu Europa League, Mise en ligne: le 08/11/2018 à 23h09
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Malgré une belle prestation, les Girondins de Bordeaux ont été tenus en échec par le Zénith Saint-Pétersbourg (1-1) ce jeudi soir au Matmut Atlantique. Résultat, le club aquitain est quasiment éliminé de l'Europa League.

Sauf miracle, c'est terminé pour Bordeaux - Débrief et NOTES des joueurs (FCGB 1-1 Zénith)
Andreas Cornelius n'a pas eu l'occasion de briller.

Passé sous pavillon américain cette semaine, Bordeaux connaissait le contexte de cette rencontre : c'était la victoire ou la porte. Enfin presque. Malheureusement pour eux, les Marine et Blanc se sont encore rapprochés de la sortie…

Mal payés, les hommes de Ricardo ont dû se contenter d'un match nul contre le Zénith Saint-Pétersbourg (1-1), au terme d'une rencontre qu'ils ont pourtant largement dominée.

Kamano récompense Bordeaux

Certes, le Zénith était privé de quelques titulaires comme l'attaquant Dziouba, mais les Bordelais réussissaient un premier acte de grande qualité. Pressing, circulation, possession... Tout y était, sauf la justesse dans le dernier geste. Celui qui aurait pu permettre à Kalu de mieux ajuster sa frappe, ou à Cornelius de cadrer sa tête. Alors que Kamano voyait sa reprise repoussée par le poteau !

Mais à force de pousser et d'étouffer leur adversaire, les Girondins étaient enfin récompensés lorsque ce même Kamano (1-0 , 35e), sur un penalty provoqué par l'ancien Lyonnais Mammana sur Sabaly, ouvrait tranquillement le score ! Un avantage on ne peut plus mérité pour le Bordeaux de Joseph DaGrosa, le nouveau propriétaire tout sourire dans les tribunes.

Le Zénith n'a pas lâché

Il fallait quand même se méfier de cette formation russe, qui se procurait sa première occasion juste avant la pause sur la tête de Zabolotni, sortie par Costil. Et qui revenait avec de biens meilleures intentions après la pause. Du coup, la domination bordelaise était moins nette et le Zénith commençait à se rapprocher des buts de Costil.

Et comme on pouvait le craindre, après l'occasion de Driussi, Zabolotny (1-1, 72e) égalisait pour les visiteurs. C'était dur pour les Girondins, mais on le sentait venir. Résultat, le FCGB, qui n'avait plus les jambes pour pousser en fin de match, est quasiment éliminé avant la 5e journée...

La note du match : 6/10

Il ne fallait pas compter sur l'ambiance pour passer une bonne soirée au Matmut Atlantique. On a quand même assisté à une partie agréable, notamment grâce à des Girondins entreprenants. Avec plus de précision dans le dernier geste, et donc plus de buts, le spectacle aurait vraiment été sympa.

Les buts :

- Sur un penalty obtenu par Sabaly, Kamano choisit le côté gauche et prend Louniov à contre-pied (1-0, 35e).

- Après une belle passe vers l'avant de Paredes, Kouziaïev se joue de Pablo et centre en retrait. Seul, l'attaquant Zabolotni reprend sans contrôle et fusille Costil qui était sorti de son but (1-1, 72e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Samuel Kalu (7/10)

Dans tous les bons coups, l'ailier nigérian a été le Girondin le plus dangereux, comme d'habitude. Ses prises de balle et ses accélérations ont souvent fait la différence, et pas seulement sur son côté droit. Il lui a juste manqué l'efficacité dans le dernier geste, que ce soit sur ses centres ou ses frappes.

BORDEAUX :

Benoît Costil (6) : auteur d'un seul arrêt sur la tête de Zabolotni avant la pause, le gardien bordelais a bien dirigé sa défense. Il n'était pas difficile de l'entendre dans cette petite ambiance. Mais il est abandonné par sa défense, surtout par Pablo, sur le but encaissé.

Youssouf Sabaly (6) : plutôt timide en début de match, le latéral droit a commencé à se lâcher à partir du penalty qu'il a lui-même obtenu. Il devra parfaire son entente avec Kalu.

Vukasin Jovanovic (6,5) : titularisé à la place de Koundé, le Serbe a réalisé un match solide. Il a multiplié les interventions sur des ballons dangereux. Touché aux adducteurs en première période, il a tenu à terminer le match.

Pablo (3,5) : c'est la grosse déception de la soirée côté bordelais. Alors qu'il réussissait un nouveau match quasi parfait, le roc brésilien s'est troué à deux reprises en quelques minutes. Il offre une occasion à Driussi et se laisse naïvement effacer sur le but russe. Une erreur qui coûte très cher.

Maxime Poundjé (6) : plus rapide que son adversaire Anyuov, le latéral gauche a pris un malin plaisir à déborder pendant tout le match. Après tout, pourquoi se priver si ça passe à chaque fois ? Le problème, c'est qu'il manque encore et toujours de précision sur ses centres.

Lukas Lerager (6,5) : gros match de la part du Danois ! Très actif à la récupération, il n'a pas jamais cessé de harceler le porteur de balle. Si le Zénith a eu du mal à ressortir, c'est en grande partie à cause de son pressing très haut.

Jaroslav Plasil (5,5) : plus sobre que ses coéquipiers au milieu, le Tchèque a quand même fait le boulot. Il s'est appliqué à mettre du rythme sans jamais oublier ses replis défensifs. Remplacé à la 84e par Nicolas de Préville (non noté), dont la frappe contrée a fini juste à côté.

Younousse Sankharé (6) : si l'ancien Parisien a parfois agacé par sa nonchalance et sa maladresse, ce n'était pas du tout le cas ce jeudi. Disponible entre les lignes, il a offert beaucoup de solutions à ses coéquipiers et nous a offert un joli geste technique le long de la ligne de but.

Samuel Kalu (7) : voir commentaires ci-dessus.

Andreas Cornelius (5,5) : malgré la nette domination bordelaise en première période, l'attaquant danois n'a pas reçu beaucoup de bons ballons. Il a néanmoins remporté pas mal de duels aériens, notamment sur sa tête non cadrée. Blessé et remplacé à la mi-temps par Jimmy Briand (5) : dans un autre profil, l'ancien Guingampais a beaucoup participé à la circulation, mais n'a pas suffisamment pesé sur la défense.

François Kamano (7) : après quelques mauvais choix en début de rencontre, l'ailier guinéen est bien rentré dans son match. Il a décoché une superbe frappe sur le poteau avant d'ouvrir le score sur penalty. Malheureusement pour lui, il termine sa partie par une simulation puisqu'il se blessure à l'épaule en retombant. Remplacé à la 66e par Yann Karamoh (non noté), qui a eu trop de déchet dans ses initiatives.

ZENITH ST PETERSBOURG :

Andrey Lunev (5,5) : compte tenu de la domination bordelaise, le portier russe s'en sort bien. Hormis le penalty encaissé, il a surtout été sollicité dans des duels aériens qu'il a remportés.

Neto (4) : serein au match aller, le Portugais a été beaucoup plus en difficulté au Matmut Atlantique. Le physique de Cornelius l'a gêné, tout comme la vitesse de Kalu qui l'a obligé à commettre une faute sanctionnée d'un carton jaune.

Miha Mevlja (5) : très discret, le défenseur central n'a pas commis d'erreur. Il faut dire qu'il n'a pas pris le risque de quitter sa zone ou de tenter quelque chose balle au pied.

Emanuel Mammana (4) : dominateur dans son duel contre Kamano, l'ancien Lyonnais a gâché son match en commettant une faute évitable sur Sabaly dans la surface.

Aleksandr Anyukov (4,5) : à 36 ans, le latéral droit a encore des jambes. Cela a suffi pour empêcher Kalu de filer au but. Mais pas pour arrêter les nombreuses montées de Poundjé. Remplacé à la 60e par Robert Mak (non noté).

Elmir Nabiullin (4) : intenable à l'aller, le piston gauche a dû se contenter de défendre. Et face à Kalu, ce n'était pas une partie de plaisir. Il a tenté de laisser le Nigérian sur son pied gauche, ce qui aurait pu lui coûter cher puisque le Girondin a failli marquer de son mauvais pied.

Claudio Marchisio (5,5) : l'ancien joueur de la Juventus Turin n'a pas perdu sa finesse technique. En premier relanceur, il a remis son équipe dans le bon sens en deuxième période.

Leandro Paredes (5) : malgré quelques passes ratées, le milieu de terrain s'en sort avec un match correct. Ses coups de pied arrêtés sont toujours aussi dangereux. Tout comme sa capacité à percer les lignes adverses en une passe, à l'image de l'action du but russe.

Alexandr Erokhin (3,5) : dans la zone d'un Lerager en très grande forme, le milieu russe n'a pas existé. Pris dans les duels, il n'a jamais tenté de se projeter. Remplacé à la 64e par Daler Kouziaïev (non noté), passeur décisif.

Anton Zabolotnyi (6) : longtemps dominé par Jovanovic et Pablo, l'attaquant du Zénith n'a jamais rien lâché. Il obtient une première occasion avant la pause et finit par égaliser en renard des surfaces.

Sebastián Driussi (4) : comme à l'aller, l'attaquant a été quasiment invisible en première période. Il est ensuite réapparu en ratant une énorme occasion sur un cadeau de Pablo. Remplacé à la 78e par Oleg Chatov (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Europa sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

BORDEAUX 1-1 ZENIT ST PETERSBOURG (mi-tps: 1-0) - LIGUE EUROPA - Groupe C (Bordeaux) / 4e journée
Stade : Stade Matmut-Atlantique - 8.907 spectateurs - Arbitre : Harald Lechner

Buts : F. Kamano (35e, pen.) pour BORDEAUX - A. Zabolotnyi (72e) pour ZENIT ST PETERSBOURG
Avertissements : V. Jovanovic (41e), F. Kamano (65e), pour BORDEAUX - A. Anyukov (23e), E. Nabiullin (31e), A. Lunev (35e), Neto (59e), pour ZENIT ST PETERSBOURG

BORDEAUX : B. Costil - Y. Sabaly, V. Jovanovic, Pablo, M. Poundjé - L. Lerager, J. Plasil (N. de Préville, 84e), Y. Sankharé - S. Kalu, A. Cornelius (J. Briand, 46e), F. Kamano (Y. Karamoh, 67e)

ZENIT ST PETERSBOURG : A. Lunev - Neto, M. Mevlja, E. Mammana - A. Anyukov (R. Mak, 60e), E. Nabiullin - C. Marchisio, L. Paredes, A. Erokhin (D. Kuzyaev, 65e) - A. Zabolotnyi, S. Driussi (O. Shatov, 78e)

Kamano a inscrit le seul but girondin sur penalty

Plasil et les Bordelais ne se relèveront sûrement pas...

 

Gagner et prier, c'est tout ce qu'il reste à faire







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Quel est votre championnat préféré ?

Ligue 1 (France)
Premier League (Angleterre)
Liga (Espagne)
Calcio (Italie)
Bundesliga (Allemagne)

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018
Banc des remplaçants Zenit St Peter.

Z
E
N
I
T

S
T

P
E
T
E
R
.
carton jaune, 41e6,5Jovanovic
>remplacé par de Préville, 84e5,5Plasil
>remplacé par Briand, 46e5,5Cornelius
but sur pénalty, 35e >remplacé par Karamoh, 67ecarton jaune, 65e7Kamano
carton jaune, 35e5,5Lunev
carton jaune, 59e4Neto
>remplacé par Mak, 60ecarton jaune, 23e4,5Anyukov
carton jaune, 31e4Nabiullin
>remplacé par Kuzyaev, 65e3,5Erokhin
but, 72e6Zabolotnyi
>remplacé par Shatov, 78e4Driussi


MASQUER LA PUB