Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les Bleus peuvent remercier Areola ! - Débrief et NOTES des joueurs (Allemagne 0-0 France)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue Des Nations, Mise en ligne: le 06/09/2018 à 22h37
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Pour son retour à la compétition après son sacre lors de la Coupe du monde en Russie, l'équipe de France a obtenu le résultat nul en Allemagne (0-0), ce jeudi à Munich, à l'occasion de la 1ère journée de la Ligue des Nations. Une rencontre marquée par la première réussie d'Alphonse Areola, auteur de nombreuses parades décisives.

Les Bleus peuvent remercier Areola ! - Débrief et NOTES des joueurs (Allemagne 0-0 France)
Areola a livré un match énorme.

Un peu moins de deux mois après son sacre lors de la Coupe du monde en Russie, l'équipe de France effectuait son retour à la compétition ce jeudi. Opposés à l'Allemagne, les Bleus ont obtenu un bon résultat nul (0-0), à Munich, à l'occasion de la 1ère journée de la Ligue des Nations.

Globalement dominés, les hommes de Didier Deschamps ont pu compter sur un excellent Alphonse Areola, qui honorait sa première sélection, pour ne pas repartir de l'Allianz-Arena avec une défaite.

Une première période terne

Comme prévu, les Allemands mettaient immédiatement le pied sur le ballon. En face, les Bleus, comme au Mondial, attendaient bas pour mieux partir en contre. Une tactique qui gênait considérablement la Nationalmannschaft, contrainte de jouer long pour déstabiliser le bloc adverse. C'est d'ailleurs sur un renversement de jeu de Kroos que Werner obligeait Areola à intervenir sur une frappe peu dangereuse.

Attentiste, la formation tricolore subissait de plus en plus au fil des minutes. Sans être véritablement mis en danger, les Français peinaient à enchaîner trois passes dans le camp allemand. Peu après la demi-heure de jeu, Giroud, bien servi par Kanté, plaçait toutefois un coup de tête sur lequel Neuer devait se montrer vigilant. Avant la pause, le gardien du Bayern Munich stoppait sans problème un coup franc puissant de Mbappé.

Le show Areola

Au retour des vestiaires, les Bleus haussaient le ton. Griezmann chauffait à son tour les gants de Neuer, une première fois à bout portant, une seconde fois sur une frappe tendue à l'entrée de la surface. Areola n'était pas en reste puisque le Parisien réalisait une série de parades phénoménales. D'abord sur un tir enroulé de Reus, ensuite sur une tentative signée Hummels puis sur un coup de casque de Ginter.

Des interventions décisives qui permettaient à l'équipe de France de souffler et de repartir à l'assaut du but gardé par Neuer. Mais sous une pluie battante, les protégés de Didier Deschamps restaient muets. Une première compliquée pour les nouveaux champions du monde mais un résultat satisfaisant pour leurs débuts dans cette nouvelle compétition.

La note du match : 5/10

On n'a pas assisté au match de l'année, et c'est normal pour une rencontre de reprise au mois de septembre. Comme prévu, nous avons eu droit à une partie fermée en première période entre une équipe toujours touchée après son Mondial raté, et le champion du monde, qui est resté fidèle à sa tactique défensive. La seconde période a été en revanche bien plus vivante puisque les deux formations n'ont pas hésité à partir à l'assaut.

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Alphonse Areola (8,5/10)

Pour sa première sélection, le Parisien a livré une prestation très solide. Rassurant dans ses interventions, il réalise une superbe parade sur une frappe enroulée de Reus peu après l'heure de jeu avant de repousser une tentative signée Hummels puis une tête de Ginter. De quoi le mettre en confiance pour la suite des événements, en club comme en équipe nationale.

ALLEMAGNE :

Manuel Neuer (7,5) : le gardien allemand a livré un match très sérieux. Il a repoussé toutes les tentatives françaises avec un sang-froid assez déconcertant. Du béton armé.

Matthias Ginter (7) : placé dans le couloir droit, le défenseur du Borussia Mönchengladbach a fourni une prestation intéressante. Il n'est pas loin de trouver la faille sur une tête smashée repoussée par Areola. Un couteau suisse sur lequel Löw devrait compter en vue de l'Euro 2020.

Jérôme Boateng (6,5) : pas grand-chose à signaler pour le solide roc du Bayern Munich. Pas franchement mis en difficulté par les attaquants adverses, il n'a jamais eu à hausser le ton.

Mats Hummels (6,5) : le défenseur central passé par Dortmund a été convaincant. Il n'a jamais été bousculé dans les duels. Lui aussi oblige Areola à sortir le grand jeu.

Antonio Rudiger (6,5) : latéral gauche pour cette rencontre, le défenseur de Chelsea s'est lui aussi montré sérieux. Il n'a pas tremblé devant Mbappé, qu'il a surveillé du début à la fin.

Joshua Kimmich (5,5) : prestation assez neutre du Bavarois, replacé au milieu, son poste originel. Il s'est contenté de servir ses partenaires sans prendre de risques.

Toni Kroos (5,5) : rare satisfaction du Mondial, le Merengue a été plutôt bon dans les 20 premières minutes avec plusieurs renversements de jeu assez déroutants. Avant de baisser significativement le pied.

Thomas Muller (4) : l'habituel taulier de la sélection allemande n'est toujours pas guéri. Une nouvelle fois décevant, il n'a pas du tout pesé sur la défense tricolore malgré un léger sursaut en fin de match.

Leon Goretzka (4) : une déception. Le nouveau joueur du Bayern Munich n'a pas confirmé son excellent début de saison, manquant cruellement d'imagination dans ses choix. Remplacé à la 66e minute par Ilkay Gündogan (non noté).

Timo Werner (6) : auteur d'un Mondial exécrable, l'attaquant du RB Leipzig a été bien plus remuant qu'en Russie ce soir. Il a souvent fait très mal à Pavard sur des accélérations fulgurantes. Le meilleur joueur offensif de son équipe.

Marco Reus (4,5) : positionné en pointe, le capitaine du Borussia Dortmund a été discret. Il ne s'est procuré qu'une seule occasion, magnifiquement repoussée par Areola. Remplacé à la 83e minute par Leroy Sané (non noté).

FRANCE :

Alphonse Areola (8,5) : lire commentaire ci-dessus.

Benjamin Pavard (4,5) : le défenseur de Stuttgart a eu du boulot ce soir. Souvent débordé par Werner, il s'est arraché à de nombreuses reprises et a fait preuve d'un gros mental pour ne pas couler, surtout en seconde période, où il a paradoxalement été plus intéressant offensivement. Il a toutefois été très sérieusement bousculé dans l'ensemble.

Raphaël Varane (6,5) : rien à signaler pour le capitaine d'un soir. Le défenseur central du Real Madrid a été costaud dans les duels malgré un léger relâchement en milieu de seconde période. Il a rarement été pris à défaut.

Samuel Umtiti (6,5) : même constat pour le solide roc du FC Barcelone. Il n'a jamais été mis en danger dans les duels. Son intervention devant Sané à la fin du temps réglementaire est venue boucler un match intéressant.

Lucas Hernández (6) : on a énormément vu le latéral gauche. Offensivement, il a été présent avec de nombreux débordements. Défensivement, il a été moins en souffrance que Pavard malgré un moment de flottement en seconde période. Dans l'ensemble, il a fait son match.

Paul Pogba (5,5) : comme lors du Mondial, le Red Devil s'est montré très sobre. Dans une position reculée, il a bien stabilisé le milieu de terrain en première période. Il a néanmoins été bien plus dans le dur au retour des vestiaires, la faute à un manque de fraîcheur évident.

N'Golo Kanté (5) : omniprésent dans l'entrejeu, le Blue a alterné le bon et le moins bon. Son pressing incessant a gêné les Allemands tout au long de la partie. En parallèle, l'ancien Caennais a réalisé plusieurs fautes à retardement et a perdu un nombre anormal de ballons, notamment un très dangereux dans la surface en fin de match. On l'a connu bien plus rassurant.

Kylian Mbappe (4) : l'attaquant parisien est passé à côté de son match. En dehors de quelques accélérations en seconde période, on a peu vu l'ancien Monégasque, qui a parfois fait preuve d'individualisme. Il a été inefficace devant le but, avec notamment une tentative complètement ratée en fin de partie. A noter que son manque de travail défensif n'a vraiment pas facilité la tâche de Pavard.

Antoine Griezmann (5) : dans une position de meneur de jeu, l'attaquant de l'Atletico Madrid est globalement passé à côté de sa première période. Bien mieux au retour des vestiaires, il obtient deux grosses occasions repoussées par Neuer. Remplacé à la 80e minute par Nabil Fekir (non noté).

Blaise Matuidi (6) : de nouveau utilisé en tant que milieu gauche, le Turinois s'est montré utile, comme toujours. A défaut d'avoir brillé balle au pied, sa présence a gêné le couloir droit allemand Remplacé à la 86e minute par Corentin Tolisso (non noté).

Olivier Giroud (4,5) : malgré la configuration du match, l'attaquant de Chelsea, peu servi, a été un des Français les plus dangereux en première période. Il oblige Neuer à réaliser un bel arrêt après la demi-heure de jeu et lui donne des frissons sur une talonnade avant la pause. On ne l'a pas vu au retour des vestiaires. Un 10e match de rang sans marquer pour lui ce soir. Remplacé à la 66e minute par Ousmane Dembélé (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Nations sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ALLEMAGNE 0-0 FRANCE (mi-tps: 0-0) - LIGUE des NATIONS - Ligue A, groupe 1 / 1e journée
Stade : Allianz Arena - Arbitre : Daniele Orsato

Buts :
Avertissements : A. Rüdiger (88e), pour ALLEMAGNE

ALLEMAGNE : M. Neuer - M. Ginter, J. Boateng, M. Hummels, A. Rüdiger - J. Kimmich, T. Kroos - T. Müller, L. Goretzka (I. Gündogan, 66e), T. Werner - M. Reus (L. Sané, 83e)

FRANCE : A. Areola - B. Pavard, R. Varane, S. Umtiti, L. Hernández - P. Pogba, N. Kanté - K. Mbappé, A. Griezmann (N. Fekir, 80e), B. Matuidi (C. Tolisso, 86e) - O. Giroud (O. Dembélé, 66e)

Le rond central, la deuxième surface de réparation de Neuer

Giroud a obligé Neuer à réaliser une belle parade en première période sur une tête croisée

Pogba est resté sobre à Munich

Rüdiger n'a pas tremblé devant Mbappé







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Actu Equipe de France


Sondage Maxifoot
Avec son début de saison raté (6 points en 6 journées), Monaco est-il toujours un candidat sérieux au podium en Ligue 1 ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018
carton jaune, 88e6,5Rudiger
>remplacé par Gundogan, 66e4Goretzka
>remplacé par Sané, 83e4,5Reus
>remplacé par Fekir, 80e5Griezmann
>remplacé par Tolisso, 86e6Matuidi
>remplacé par Dembélé, 66e4,5Giroud


MASQUER LA PUB