Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Real : Bale a-t-il les épaules pour prendre le relais de Ronaldo ?

Par Youcef Touaitia - Actu Espagne, Mise en ligne: le 08/08/2018 à 16h25
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Grand gagnant du départ de Cristiano Ronaldo, Gareth Bale va, cinq ans après son arrivée, devenir le leader d'attaque du Real Madrid. Auteur d'une belle préparation, l'ailier gallois a les cartes en main pour prendre le relais de la superstar portugaise. A condition de ne pas être trahi par son corps.

Real : Bale a-t-il les épaules pour prendre le relais de Ronaldo ?
Bale veut faire oublier Ronaldo.

Le 26 mai 2018 restera une date clé de l'histoire du Real Madrid. Sans le savoir, les supporters merengue assistaient à Kiev, lors de la finale de la Ligue des Champions remportée contre Liverpool (3-1), au dernier match de l'immense Cristiano Ronaldo (33 ans), depuis parti à la Juventus Turin.

Une fois n'est pas coutume, le meilleur buteur de l'histoire de la Maison Blanche avait livré en Ukraine une piètre prestation, la moins bonne de son équipe. Tout le contraire de Gareth Bale (29 ans), entré en cours de jeu et auteur d'un doublé, dont un but mémorable sur un retourné acrobatique d'anthologie.

Bale a déjà sorti le Real de la galère…

Avec du recul, on peut analyser cette soirée comme celle où le quintuple Ballon d'Or, qui a porté son désormais ex-club tant de fois en 9 saisons, a passé le relais à son alter ego sur le côté droit. Car beaucoup ont tendance à l'oublier, le Gallois est un joueur hors-norme capable de coups d'éclat. Les plus fervents fans du Real Madrid se souviendront de son accélération dévastatrice, le 16 avril 2014, en finale de Coupe du Roi, ridiculisant Marc Bartra pour offrir la victoire à son équipe contre le FC Barcelone (2-1). Un match auquel Ronaldo, blessé, n'avait pas participé.

Ce n'est d'ailleurs pas la seule fois où Bale a su sortir les Merengue de la galère. Quelques semaines plus tard, l'ancien joueur de Tottenham avait redonné l'avantage au club royal lors de la finale de la Ligue des Champions remportée contre l'Atletico Madrid (4-1 ap), qui explosait en plein vol suite à la réalisation du Dragon. De la même manière qu'au mois de mai de dernier, ultime partition récitée par le demi-finaliste de l'Euro 2016 pour convaincre ses dirigeants qu'ils peuvent compter sur lui. Maintenant plus que jamais avec le départ de CR7.

Une bonne préparation, Lopetegui sous le charme

A ce titre, Bale n'a pas manqué d'envoyer un signal très fort durant les matchs amicaux de pré-saison. Visiblement libéré depuis le départ de l'omnipotent Ronaldo, le Britannique a retrouvé le sourire. Pour preuve, ses 4 buts en autant de sortie aux Etats-Unis, où le Real se met en place pour la saison à venir. Le tout avec un temps de jeu très limité d'environ 45 minutes par match. Si certains y voient le fruit d'une bonne préparation facilitée par sa non-participation à la Coupe du monde, d'autres comprennent que Bale a soif de revanche.

L'arrivée de Julen Lopetegui sur le banc du Real, en remplacement de Zinedine Zidane, qui n'était pas un grand fan du joueur et qui l'avait même relégué sur le banc de touche, y est également pour beaucoup. L'ex-sélectionneur de la Roja n'a toutefois pas voulu mettre la pression sur son protégé. «C'est un très grand joueur. Mais je n'aime pas rentrer dans les comparaisons, ou dire que quiconque doit porter le poids du départ de quelqu'un d'autre. Aucun joueur ne doit porter l'équipe sur ses épaules. Gareth est dans une très grande forme, et je suis convaincu qu'il va faire une grande saison» , a soutenu le Basque.

Les blessures oubliées pour Bale ?

Cela débutera dès mercredi prochain (21h) contre l'Atletico Madrid, dans le cadre de la Supercoupe d'Europe, à Talinn (Estonie). Un premier grand rendez-vous pour Bale, qui n'aura finalement qu'un ennemi pour l'empêcher d'aller encore plus haut : son corps. Victime de blessures récurrentes, avec des mollets très fragiles, le natif de Cardiff n'a pas eu de répit depuis son arrivée pour 101 millions d'euros en 2013. Désormais considéré comme le leader d'attaque du Real, Bale parviendra-t-il enfin à oublier tous ses pépins pour figurer parmi les meilleurs joueurs du monde ? On en saura plus dans les mois à venir...

Bale peut-il marcher sur les traces de Ronaldo au Real Madrid ? Quelle saison pour le Gallois ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel serait le meilleur renfort offensif pour le Real cet été ?

Haaland
Mbappé
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB