Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Nancy : G. Bracigliano - "il faudra se faire violence"
Par Emery Taisne - Interview, Mise en ligne: le 20/12/2006 à 02h50
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Gennaro Bracigliano est de retour. Même s'il n'est pas encore remis à 100% de sa blessure à l'épaule, le portier nancéen tiendra bien sa place aujourd'hui face à Lyon en ¼ de finale de la Coupe de la Ligue. Compétition dont les joueurs de Pablo Correa sont les tenants du titre.

Vous avez fait votre grand retour face à Marseille samedi. Où en êtes-vous avec votre blessure à l'épaule ?

Ça va, même si mon retour a été un peu précipité à cause de la blessure d'Olivier Sorin. Maintenant, c'est clair que je suis loin d'être à 100%. Je ressens toujours une petite gêne qui m'handicape sur certains mouvements. Heureusement, face à Marseille, tout s'est bien passé. Je n'ai pas été trop sollicité. Ça a vraiment été un bon test. J'espère que ça se passera de la même manière à Lyon.

Durant votre absence, Olivier Sorin a fait mieux que d'assurer un simple intérim. Craignez-vous cette nouvelle concurrence ?

Non, pas du tout. Déjà, elle n'est pas nouvelle, elle a toujours existé. Aujourd'hui, je suis surtout content pour Olivier. Grâce à ses prestations, il a permis au club de se maintenir en haut de tableau. Vous savez, que je joue à Nancy ou dans un autre club, je ne me focalise pas sur l'autre gardien. Le plus important, c'est d'abord d'être performant soi-même. A l'heure actuelle, je ne me sens ni plus ni moins protégé qu'avant.

Lyon reste sur une victoire écrasante 4 à 0 face à Lens. Comment faire pour bousculer cette équipe ?

C'est là tout le problème. Actuellement, Lyon, c'est ce qu'il se fait de mieux en France. La preuve, c'est qu'ils n'ont toujours pas perdu à domicile cette saison. De notre côté, on n'a pas encore gagné un seul match à l'extérieur. Les statistiques sont plutôt contre nous. Heureusement, on sait que, dans le football, tout est possible. Il suffit d'y croire. On aura vraiment à coeur de défendre notre titre. Tous ceux qui ont participé à l'aventure de l'an dernier rêvent de revivre le même parcours. On veut faire ce cadeau aux supporters.

Les équipes qui affrontent l'Olympique Lyonnais ne souffrent-elles pas d'un complexe d'infériorité ?

C'est possible. Je me rappelle que lorsqu'on les a joués en championnat (défaite 1 à 0, NDLR), inconsciemment, on les a trop respectés. Dès le début du match, il y a eu beaucoup de crainte de notre côté. C'est dû en grande partie à ce qu'ils réalisent depuis des années. A nous d'essayer de nous faire violence pour réussir à les bouger. Pour gagner, il faudra faire preuve de beaucoup plus d'agressivité.

L'absence de Juninho, suspendu, peut-elle être déterminante ?

Ça, je vous le dirai après la rencontre. C'est vrai qu'en tant que gardien, sur les coups francs, c'est un souci en moins. Maintenant, honnêtement, je ne crois pas que son absence va changer quelque chose. Lyon, c'est onze internationaux sur le terrain plus six autres sur le banc. Tout le monde est capable de remplacer tout le monde. Alors, quoiqu'il arrive, ça ne sera pas un match facile.

Lundi a eu lieu le tirage au sort des 32èmes de finale de la Coupe de France. Vous allez affronter d'entrée le RC Lens !

C'est ce qu'on appelle un mauvais tirage ! Heureusement, dans notre malheur, on aura quand même la chance de pouvoir jouer cette rencontre à la maison. On sait qu'à domicile, c'est très difficile de nous battre. On en est quand même à huit victoires sur dix à domicile. Je pense qu'eux non plus n'ont pas dû être ravis de ce tirage.

Gennaro Bracigliano a été formé à Nancy. En 2001, il rejoint Louhans-Cuiseaux, club de national, avec lequel il dispute 32 rencontres. La saison suivante, le gardien d'origine napolitaine continue à faire ses classes sous le maillot d'Angers. C'est seulement en 2003 qu'il revient en Lorraine. Il ne l'a plus quittée depuis.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Sondage Maxifoot
Lionel Messi mérite t-il de remporter le Ballon d'Or 2019 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB