Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Cris, patron des défenseurs
Par Patrick Audouard - Le Portrait De La Semaine, Mise en ligne: le 19/12/2006 à 16h50
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Auteur ce week end de son 4ème but de la saison, intraitable en défense, le Brésilien n'en finit plus d'impressionner. «Le policier» confirme encore cette saison son statut de meilleur défenseur de Ligue 1, et semble, à 29 ans, au sommet de son art. Un atout de taille pour Lyon et ses ambitions européennes.

Cris, patron des défenseurs

Il est devenu incontournable, indispensable dans un dispositif lyonnais qui, pourtant, sait s'adapter avec maîtrise à l'absence des titulaires. Cris fait exception. Cette année, Lyon n'a perdu qu'une fois. C'était à Rennes, en Ligue 1. le Brésilien était blessé ce jour là. Lyon a également concédé son unique match nul dans le championnat en son absence (contre Toulouse, 1-1). En bref, sur les 15 rencontres disputées avec Cris, Lyon a gagné… 15 fois. Parfois même grâce à lui. A Lens, le week end dernier, c'est lui qui, à l'affut, a logé au fond des filets un ballon repoussé par le gardien pour le 3ème but (0-4). Un geste de renard pour lui, l'attaquant de coeur reconverti défenseur au début de sa carrière, au Brésil. Avec quatre réalisations, Cris est dans le top 5 des buteurs de l'OL en championnat, à égalité avec deux attaquants, Karim Benzema et Sylvain Wiltord. Avec un petit but de retard sur son compatriote Fred, le buteur maison, actuellement blessé.

Propre et efficace

Mais Cris est avant tout une redoutable machine à défendre. Un métronome, pratiquement impassable, à la bourde rarissime, spécialiste de l'intervention musclée, mais propre. Sans lui, cette saison, Lyon a encaissé trois buts en trois matches. Avec lui, les Gones n'ont encaissé que 8 buts en 15 rencontres. A chaque fois, il impressionne par la sérénité qu'il dégage, même dans les actions les plus chaudes. Et sa virulence (5 cartons jaunes en 15 matches) ne dérive jamais en agressivité mal contrôlée. Spécialiste du dégagement sans fioriture (ses chandelles puissantes sont devenues de notoriété publique), il sait soigner sa relance quand la pression adverse est supportable.

Il est l'intransigeance personnifiée. A tel point que ses potes de l'OL lui ont trouvé assez vite un surnom : le policier. «C'est Mickaël (Essien) qui m'a donné ce surnom. C'est celui qui fait régner l'ordre, qui verbalise les attaquants, alors cela me plait bien. J'essais d'être un policier à ma manière et d'empêcher les attaquants de marquer des buts ni de faire des excès de vitesse. C'est bien ça, je verbalise» , plaisantait-il l'année dernière sur le site de l'OL. Au plus grand bonheur du public, séduit par le talent et par l'état d'esprit du Sud-américain, qui en a fait un de ses chouchous. Lui a trouvé son bonheur, et a prolongé son contrat jusqu'en 2010. Lyon, son club depuis août 2004, est devenu son jardin. «Depuis que je joue à Lyon, je me sens plus serein, plus tranquille. D'ailleurs, je commets moins de fautes» , explique-t-il dans Le Monde.

«L'un des meilleurs défenseurs du monde»

Preuve de l'admiration qu'a su provoquer le Brésilien, le voir se faire passer par un attaquant est devenu un phénomène surprenant, devant lequel le spectateur s'étonne. Ainsi, lorsque, le 10 novembre dernier, à l'entrée du dernier quart d'heure. Steve Savidan lui avait grillé la politesse pour aller ouvrir le score pour Valenciennes à Gerland, Cris avait été touché dans son orgueil. La sentence avait été immédiate pour Valenciennes, rejoint puis dépassé par l'ogre lyonnais dans les dernières minutes, par des buts de Squillaci et de… Cris, qui avait égalisé. Preuve du «fighting spirit» du Brésilien, qui se prépare à empocher son troisième titre consécutif avec l'OL. Avec 17 points d'avance sur son dauphin lensois, humilié par les Rhodaniens ce week end, les dés sont en effet jetés.

Il reste au Brésilien à donner une autre dimension à une carrière qui a décollé sur le tard. A 29 ans, Cris n'est que remplaçant au sein de la Seleçao (avec laquelle il a observé le Mondial 2006 du banc de touche). Même si Lyon n'est plus un petit, il manque au Brésilien un parcours d'envergure dans une grande compétition continentale. Deux fois stoppé au stade des quarts de finale, Lyon veut cette année aller au bout. L'Europe du foot le sait : le club a les joueurs pour y parvenir, notamment son policier, «l'un des meilleurs défenseurs du monde» , selon un adversaire que Lyon a croisé le 13 septembre 2005. L'OL avait alors gagné 3-0 contre le Real Madrid. Et l'auteur de ce commentaire élogieux était un Madrilène, un certain Zinédine Zidane.

Nom : Cristiano Marquez Gomez dit "Cris"
Age : 29 ans
Taille : 1m83
Poids : 77 kg
Poste : défenseur
Club : Lyon
22 sélections avec le Brésil



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Soutenez-nous, cliquez sur
Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Qui va remporter la CAN 2019 ?

Algérie
Cameroun
Cote d'Ivoire
RD Congo
Egypte
Ghana
Mali
Maroc
Nigeria
Sénégal
Tunisie
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB