Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le meilleur effectif de 23 et l'équipe type de la Coupe du monde 2018 !

Par Romain Rigaux - Actu Mondial 2018, Mise en ligne: le 16/07/2018 à 14h15
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Durant la Coupe du monde, certains joueurs ont brillé de mille feux avec leur sélection, d'autres se sont révélés ou ont confirmé leur talent. Au terme de la compétition, Maxifoot vous dévoile son effectif rêvé et son équipe type du Mondial 2018.

Le meilleur effectif de 23 et l'équipe type de la Coupe du monde 2018 !
Modric et Mbappé, meilleur joueur et meilleur jeune du Mondial

Le meilleur effectif a été choisi selon les performances réelles des joueurs durant cette Coupe du monde, et non selon leur valeur supposée. Au regard de la complémentarité des joueurs, voici le meilleur effectif du Mondial 2018, selon Maxifoot.

Dans cet effectif de rêve, vous pourrez noter la présence de huit Français, quatre Belges, trois Croates, trois Anglais, deux Brésiliens, un Uruguayen, un Colombien et un Russe, choisis non pas selon leur valeur marchande ou leur statut, mais en fonction de leurs performances réelles.

Le meilleur effectif de 23 de la Coupe du monde

Gardiens (3) : Hugo Lloris (France), Thibaut Courtois (Belgique), Jordan Pickford (Angleterre)

Trois gardiens se sont particulièrement distingués dans cette Coupe du monde : Hugo Lloris, Thibaut Courtois et Jordan Pickford. Pour aller loin dans un Mondial, il faut un excellent gardien et ce n'est pas un hasard si ces trois-là ont tous accédé au moins au dernier carré de la compétition. Le Français Lloris a été énorme en empêchant régulièrement aux Bleus d'être menés au score dans cette compétition grâce à des arrêts très importants. On oubliera vite sa boulette en finale, finalement anecdotique.

Eliminé par la France en demi-finale, le Belge Courtois a confirmé qu'il faisait bien partie des meilleurs gardiens du monde avec le plus grand nombre d'arrêts (27) dans ce Mondial. Kasper Schmeichel et Subasic notamment, ont aussi brillé, mais Maxifoot a préféré récompenser Pickford, qui est décisif contre la Colombie et énorme face à la Suède. Avec lui, l'Angleterre a enfin trouvé un très bon gardien.

Défenseurs (8) : Kieran Trippier (Angleterre), Thomas Meunier (Belgique) - Raphaël Varane (France), Domagoj Vida (Croatie), Thiago Silva (Brésil), Yerry Mina (Colombie) - Lucas Hernandez (France), Diego Laxalt (Uruguay)

Bonne surprise de ce Mondial, Kieran Trippier a été l'Anglais le plus régulier tout au long de la compétition et il a pu faire admirer sa belle qualité de centre. Son coup franc contre la Croatie est également un régal. Il est accompagné par le Belge Thomas Meunier, auteur d'une très bonne compétition avec deux passes décisives, mais aussi un but lors de la petite finale contre l'Angleterre. Il aura cruellement manqué contre la France en demi-finale.

En Russie, on a vu le Raphaël Varane du Real Madrid : sérieux, intraitable et dégageant une grande sérénité. Certains se demandaient si le Français pouvait exister sans Sergio Ramos, il l'a prouvé avec un Mondial XXL. Impressionnant dans les duels, Domagoj Vida n'est pas étranger au superbe parcours de la Croatie, avec également un but en prolongation contre la Russie. Difficile aussi de se passer de Thiago Silva, redevenu "O Monstro" durant la compétition. Le Brésilien a longtemps été infranchissable, jusqu'à ce quart de finale contre la Belgique lors duquel il n'a pu empêcher l'élimination des siens. Le Colombien Yerry Mina mérite sa place dans cette liste avec trois buts inscrits.

Au poste de latéral gauche, on retrouve un autre Français avec Lucas Hernandez. Doublure de Benjamin Mendy au départ, il a finalement démarré titulaire. Et ses concurrents auront du mal à le sortir du onze désormais tant sa grinta et son travail défensif ont été précieux pour les Bleus. L'Uruguayen Diego Laxalt a permis à la Celeste de trouver enfin un arrière gauche fiable dans cette compétition et il a séduit par son activité dans son couloir, notamment face à la Russie.

Milieux (6) : N'Golo Kanté (France), Luka Modric (Croatie), Paul Pogba (France), Blaise Matuidi (France), Philippe Coutinho (Brésil), Ivan Rakitic (Croatie)

Elu meilleur joueur du Mondial, le Croate Luka Modric (2 buts et 1 passe décisive) a joué son rôle de capitaine et de leader. Magnifique en Russie, il a éclaboussé la compétition de tout son talent. L'homme fort de la Croatie. Que dire de plus sur N'Golo Kanté ? Même s'il a eu un peu plus de mal en finale, le milieu défensif français a été exceptionnel durant la compétition. Du côté du Brésil, on retiendra plus les performances de Philippe Coutinho (2 buts et 2 passes décisives) que celles de Neymar. Le Barcelonais a été l'élément offensif brésilien le plus inspiré et le plus décisif. Il marque un bijou contre la Suisse d'une frappe enroulée.

Très critiqué avant le début du Mondial, Paul Pogba a retrouvé de sa superbe. Dans un rôle plus défensif, il a été impeccable durant toute la compétition. Et puis il provoque le but face à l'Australie qui permet à la France de ne pas débuter son tournoi par un faux pas et libère les Bleus en finale avec le but du 3-1. Sur le banc contre les Australiens, Blaise Matuidi a vite retrouvé un statut d'indispensable. Son apport offensif a pu être critiqué dans sa position de milieu gauche, mais son activité et son travail défensif ont été essentiels. Enfin, la Croatie n'aurait jamais joué aussi bien sans un bon Ivan Rakitic également.

Attaquants (6) : Kylian Mbappé (France), Eden Hazard (Belgique), Romelu Lukaku (Belgique), Denis Cheryshev (Russie), Antoine Griezmann (France), Harry Kane (Angleterre)

Un attaquant a séduit tout au long du tournoi : Eden Hazard (3 buts et 2 passes décisives). Maintenant, on ne pourra plus dire du Belge qu'il déçoit dans les grands rendez-vous tant il a été performant à chaque match disputé en Russie. Kylian Mbappé (4 buts) quant à lui n'en finit plus d'étonner et termine avec le titre de meilleur jeune du Mondial. Même dans une Coupe du monde, la pression glisse sur lui. Sa prestation contre l'Argentine aura marqué les esprits dans le monde entier et il est devenu le deuxième plus jeune joueur à marquer en finale d'un Mondial à 19 ans, 6 mois et 25 jours, juste derrière... Pelé !

Le Belge Romelu Lukaku (4 buts et 1 passe décisive) a lui aussi brillé en Russie et tout le monde se souviendra de sa belle inspiration sur le but décisif face au Japon en huitièmes de finale. Meilleur buteur de la Russie dans ce tournoi (4 réalisations), Denis Cheryshev a été l'un des grands artisans du bon parcours de sa sélection à domicile. Le cas Harry Kane a animé les débats au sein de la rédaction. L'attaquant anglais a été assez décevant dans la phase éliminatoire, mais il termine meilleur buteur du Mondial avec 6 buts et cela mérite d'être récompensé.

Enfin, Antoine Griezmann mérite également sa place dans cet effectif. Il n'a peut-être pas laissé une image flamboyante dans le jeu, mais l'attaquant français est monté en puissance à partir de la phase éliminatoire : un but contre l'Argentine, un but et une passe décisive contre l'Uruguay, passeur décisif contre la Belgique, puis buteur et impliqué sur deux autres buts contre la Croatie en finale. Un "Grizou" décisif ! Et il ne faut pas négliger son travail défensif.

Ils auraient également pu faire partie de l'effectif :

Il n'y avait de la place que pour trois gardiens mais ils ont été nombreux à briller dans ce Mondial. On aurait pu aussi intégrer Kasper Schmeichel (Danemark), Yann Sommer (Suisse), Guillermo Ochoa (Mexique) ou encore Robin Olsen (Suède). Danijel Subasic (Croatie) méritait également une place, car malgré sa finale décevante, il avait été très bon avant et notamment face au Danemark en huitièmes de finale.

En défense, John Stones et Harry Maguire (Angleterre), Dejan Lovren (Croatie), Andreas Granqvist (Suède), Pepe (Portugal), Simon Kjaer (Danemark) et José Gimenez (Uruguay) pourront être fiers de leurs prestations en Russie. Chez les latéraux, plusieurs éléments se sont aussi distingués comme Mario Fernandes (Russie), Sime Vrsaljko (Croatie) ou encore Benjamin Pavard (France). Malgré leur élimination précoce, Jordi Alba (Espagne) et Youssouf Sabaly (Sénégal) auront aussi été bons.

Au milieu, Isco (Espagne) a souvent été trop seul à briller au sein de la Roja. Kevin De Bruyne (Belgique) a fait partie des très bons éléments chez les Diables Rouges. Jordan Henderson (Angleterre), Roman Zobnin (Russie), ainsi que les deux Mexicains Andrés Guardado et Hector Herrera, ont été des atouts essentiels pour leur équipe. En attaque, le malheureux Mario Mandzukic (Croatie), buteur contre son camp en finale, a réalisé un bon tournoi. Edinson Cavani (Uruguay) a éliminé le Portugal presque à lui seul. On n'oubliera pas aussi Ante Rebic (Croatie) et Artem Dzyuba (Russie).

L'équipe type de Maxifoot de la Coupe du monde 2018 :

Avec 23 joueurs de cette qualité, les combinaisons possibles sont nombreuses. Quel schéma tactique et quel onze adopter ? A chacun de se forger un avis. Maxifoot vous propose une version en 4-2-3-1...

Et vous, quels joueurs vous ont impressionnés durant la Coupe du monde ? Quel onze aligneriez-vous ? Pour en débattre, rendez-vous ci-dessous dans l'espace «Publiez un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Quel tirage souhaiteriez-vous pour le PSG en 8es de la Ligue des Champions ?

Atletico
Tottenham
Manchester United
Roma
Ajax
Schalke 04

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


Liens de la rubrique MONDIAL 2014


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB