Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

La Croatie ne laisse aucun espoir à l'Islande ! - Débrief et NOTES des joueurs (Islande 1-2 Croatie)

Par Gilles Campos - Actu Mondial 2018, Mise en ligne: le 26/06/2018 à 22h05
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

La Croatie, déjà qualifiée avant le coup d'envoi, est venue à bout de l'Islande (2-1) ce mardi, pour le dernier match du groupe D de la Coupe du monde. Dans l'autre rencontre de cette poule, l'Argentine a battu le Nigéria (2-1), ce qui qualifie les Sud-Américains et élimine l'Islande !

La Croatie ne laisse aucun espoir à l'Islande ! - Débrief et NOTES des joueurs (Islande 1-2 Croatie)
Les Croates, déjà qualifiés avant la rencontre, ont fait le boulot.

Cette victoire de la Croatie face à l'Islande (2-1), pour le dernier match du groupe D de la Coupe du monde, comptait pour du beurre. La bande à Modric, déjà qualifiée avant cette rencontre, aura tout de même eu le mérite de remporter tous ses matchs depuis le début du Mondial. Ce soir, seuls les Islandais auraient pu obtenir leur ticket pour les huitièmes de finale en gagnant, comme l'a fait l'Argentine face au Nigéria (2-1) à Saint Pétersbourg, mais ils n'ont pas eu le talent nécessaire pour le faire ! 

À Rostov, la rencontre ne démarrait pas de la meilleure des manières. La faute aux insulaires, qui ne mettaient pas suffisamment d'application dans leurs offensives, malgré une obligation de victoire. Mais vers la demi-heure de jeu, les Vikings, sans doute mis au courant de l'ouverture du score argentine, commençaient enfin à poser leurs attaques, et surtout à presser leurs adversaires.

Badelj, la barre transversale puis le but !

Très vite, un véritable siège se mettait en place sur les cages adverses, avec deux belles situations pour Finnbogason de la tête, puis Gunnarsson du droit. Au retour des vestiaires, les insulaires reprenaient sur les mêmes bases. Et pourtant, c'est bien leur barre transversale qui tremblait après une belle frappe de Badelj aux vingt mètres.

Trente secondes plus tard, le milieu croate se rattrapait en reprenant de volée un excellent service de Pivaric pour ouvrir le score (0-1, 54e) ! Au même moment, le Nigéria égalisait face à l'Argentine (1-1), et Ingason croyait faire de même mais sa tête heurtait la barre. Les "clappings" se multipliaient alors dans l'enceinte russe, et même les joueurs islandais y croyaient encore !

Sigurdsson redonne de l'espoir, Perisic l'enlève !

Sigurdsson apportait un peu plus d'espoir au peuple insulaire en égalisant sur pénalty (1-1, 76e), mais la messe semblait déjà dite. Perisic redonnait même l'avantage, et donc la victoire aux siens dans la foulée (1-2, 90e). Au même moment, les Argentins reprenaient également le dessus face au Nigéria (2-1), ce qui changeait tout dans ce groupe D !

Au final, nous aurons donc le droit à un appétissant France-Argentine en huitièmes de finale, ce samedi (16h) à Kazan. Les Croates, qui ont pour l'instant gagné toutes leurs rencontres lors de cette Coupe du monde, affronteront le Danemark ce dimanche (20h) ! De belles affiches en perspective !

La note du match : 6,5/10

Le match n'a pas démarré de fort belle manière. Les Islandais étaient pourtant obligés de l'emporter pour espérer se qualifier en huitièmes de finale, mais ils n'avaient pas l'air concernés par l'enjeu. Les Croates, eux, n'avaient rien à jouer et donc aucune nécessite de faire le spectacle. Tous ces facteurs expliquent donc une première période de mauvaise facture. Mais le second acte contribue grandement à remonter la note ! Lorsque les Islandais ont appris que l'Argentine menait au score, nous avons pu assister à une très belle rencontre avec une fin de match très mouvementée ! 

Les buts :

- Pivaric profite d'une mauvaise relance islandaise pour rentrer dans la surface. Du gauche, il trouve Badelj au point de penalty. Le milieu croate ne contrôle pas et reprend de volée pour ouvrir le score (0-1, 54e).

- Sur un centre de Bjarnason côté gauche, Lovren dévie le ballon du bras en pleine surface. L'arbitre accorde un penalty aux Islandais, et Sigurdsson le transforme d'une frappe puissante (1-1, 76e) !

- Dans les dernières secondes du match, Perisic se retrouve en face-à-face avec Halldorsson après en avoir manqué un au préalable. Cette fois, le Croate ne tremble pas et envoie le ballon dans la lucarne islandaise (1-2, 90e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Milan Badelj (7,5/10)

On attendait Luka Modric, on aura eu Milan Badelj ! Pour ce match, le joueur du Real Madrid a, semble-t-il, prêté une partie de son immense talent à son collègue du milieu de terrain, et le résultat valait le détour ! Après une première période sans saveur, le relayeur de la Fiorentina a d'abord tenté de réveiller le public en touchant la barre transversale sur une belle frappe des 20 mètres. Trente secondes plus tard, c'est lui qui ouvrait le score en reprenant de volée un excellent service de Pivaric. Défensivement, il a également apporté sa pierre à l'édifice en bloquant de nombreuses offensives islandaises. Un match plein, en somme, logiquement récompensé par ce titre d'homme du match !

ISLANDE :

Hannes Thór Halldórsson (5) : il faut être indulgent avec Halldorsson, car il ne peut pas faire grand-chose sur les deux buts croates. Il est fusillé sans voir le ballon sur le premier, et Perisic ne lui a laissé aucune chance sur le second. En dehors de ça, le portier islandais a réussi quelques parades qui n'ont, malheureusement pour lui, fait que repousser l'échéance.

B. Sævarsson (3) : le premier but islandais est pour lui, même si les torts sont partagés avec Ignason. En effet, c'est bien Saeversson qui a laissé Pivaric rentrer dans la surface, mais cela faisait suite à la mauvaise relance de son coéquipier. En dehors de ça, il a perdu beaucoup de duels face à Perisic et il n'est pas irréprochable sur le but de l'attaquant de l'Inter Milan.

Ragnar Sigurdsson (4) : Sigurdsson avait été catastrophique face au Nigéria (0-2) lors du dernier match, et il a plus ou moins continué sur les mêmes bases ce soir. Il s'est certes montré solide dans le domaine aérien, mais il a beaucoup souffert sur les ballons en profondeur distillés par les milieux croates. Remplacé pour raison tactique à la 71e minute par Bjorn Sigurdarson (non noté).

Sverrir Ingason (3) : comme évoqué précédemment, Ignason a également sa part de responsabilité sur l'ouverture du score croate puisque sa relance de la tête, complètement manquée, est récupérée par Pivaric. Il aurait pu se rattraper en égalisant mais son coup de crâne sur corner a finalement échoué sur la barre transversale. En fin de match, il est pris dans son dos par Perisic. Un match à oublier pour lui.

Hörður Magnússon (4) : le latéral gauche islandais peut s'estimer heureux car, en face de lui, il n'y avait pas un Pjaca des grands soirs. Il n'a donc pas trop souffert défensivement, mais il aura eu tellement de mal dans le domaine offensif… Magnusson s'est notamment fait bouger de l'épaule à plusieurs reprises par ses adversaires, mais il n'a jamais réussi à se révolter.

Emil Hallfreðsson (5) : le milieu de terrain s'est contenté d'un rôle très défensif, alors qu'un apport offensif aurait pu être intéressant et que la situation l'exigeait ! Cela ne l'a pas empêché de distiller quelques belles passes en profondeur qui n'ont malheureusement pas été bien exploitées par ses coéquipiers. Il était l'un des rares Islandais à sortir du lot ce soir.

Aron Gunnarsson (5,5) : à l'instar de son compère du milieu de terrain, Gunnarsson fait partie des Islandais qui ont limité la casse ce soir. Comme à son habitude, le capitaine était omniprésent au milieu, notamment dans le domaine physique, et ses touches longues ont souvent apporté le danger. Il aurait même pu ouvrir le score en première mi-temps mais Kalinic s'est bien détendu pour sortir sa tentative du cadre !

Johann Gudmundsson (3) : un match à oublier pour le milieu droit islandais, qui revenait tout juste de blessure. Au vu de sa prestation, il aurait mieux fait de rester à l'infirmerie. En effet, Gudmundsson n'a quasiment pas gagné un seul duel face à Pivaric, et il a trop souvent laissé le latéral gauche croate attaquer à sa guise, en témoigne sa passe décisive sur l'ouverture du score de Badelj.

Gylfi Sigurðsson (5) : il sauve son match grâce à son penalty, d'autant plus qu'il fallait avoir du courage pour le tirer après en avoir manqué un face au Nigeria (0-2). En dehors de ça, le milieu offensif d'Everton s'est signalé grâce à une belle remise en pleine surface pour Finnbogason, qui aurait pu se transformer en passe décisive si le buteur avait cadré sa tentative.

Birkir Bjarnason (4) : dès la 10e minute de jeu, Bjarnason s'est pris un énorme coup de coude de Pjaca, et son maillot était tâché de sang. Visiblement, cet incident a conditionné son match car le milieu droit islandais n'a jamais vraiment été concerné par l'évènement, hormis en fin de rencontre lorsque toute son équipe attaquait. Remplacé à la 90e minute par Arnor Traustason (non noté).

Alfreð Finnbogason (4) : le buteur islandais aurait pu ouvrir le score en première mi-temps, mais son intérieur du pied est passé à quelques centimètres du poteau gauche. Finnbogason n'a pas abdiqué et était tout proche de marquer de la tête en seconde période, mais c'est cette fois Kalinic qui se trouvait sur la trajectoire. Remplacé à la 85e minute par Albert Gudmundsson (non noté).

CROATIE :

Lovre Kalinic (5,5) : le remplaçant de Subasic n'a pas eu beaucoup de travail en première mi-temps, mais cela ne l'a pas empêché de manquer une ou deux sorties. Il s'est rattrapé par la suite en se couchant bien sur une frappe de Gunnarsson qui prenait le chemin des filets, mais il ne peut rien sur le penalty de Sigurdsson.

Tin Jedvaj (5,5) : le latéral droit a très bien démarré sa rencontre avec de belles remontées de balle sur son côté droit, et quelques centres qui auraient pu être dangereux s'ils avaient trouvé quelqu'un pour les réceptionner. Défensivement, il a plutôt bien contenu Bjarnason, même si le penalty vient de son côté.

Vedran Corluka (6,5) : c'était un match pour les hommes de combat et, heureusement pour la Croatie, Corluka en est un ! Face à l'Islande, le défenseur central s'est signalé grâce à plusieurs tacles glissés de grande classe. Il s'est même permis quelques montées offensives, dont une qui aurait pu aboutir sur un but en fin de match si Perisic s'était montré plus collectif.

Duje Caleta-Car (5) : dans les duels, Caleta-Car a eu beaucoup plus de mal que son collègue de la charnière centrale. Le défenseur a énormément souffert face à Finnbogason, notamment au niveau de l'impact physique et dans le domaine aérien. Sur les corners, il n'a pas souvent réussi à se montrer rassurant.

Josip Pivaric (6,5) : si vous vous demandez pourquoi vous n'avez pas beaucoup vu le milieu droit islandais Gudmundsson ce soir, il faut poser la question à Pivaric. En effet, le latéral gauche croate n'a fait qu'une bouchée de son vis-à-vis, et il s'est même permis d'offrir une passe décisive à Badelj. Une prestation solide pour lui.

Milan Badelj (7,5) : voir commentaire ci-dessus.

Luka Modric (6) : comme vous avez pu le voir dans la note de Badelj, Modric avait prêté son talent à son coéquipier ce soir. Logiquement, il n'en restait plus beaucoup pour lui et c'est pour cette raison que le joueur du Real Madrid n'a pas été transcendant face à l'Islande, malgré quelques gestes de classe. Remplacé à la 65e minute par Filip Bradaric (non noté), qui n'a pas eu l'occasion de se montrer.

Marko Pjaca (4,5) : Pjaca avait ce soir une chance en or de prouver à son sélectionneur qu'il n'est pas qu'un simple remplaçant, mais il n'a pas réussi à la saisir. Le milieu droit croate a traversé cette rencontre comme un fantôme, et il a logiquement été remplacé à la 70e minute par Dejan Lovren (4), qui a concédé le pénalty de l'égalisation.

Mateo Kovacic (6,5) : si Badelj a pris une part importante de la lumière en marquant, il faut toutefois en laisser un peu pour Kovacic et son précieux travail de l'ombre. Ce soir, le joueur du Real Madrid a souvent touché la balle, et il l'a peu perdue. Comme d'habitude, il a effectué un énorme boulot au milieu, à la récupération et à la distribution, pour faire souffler son équipe. Remplacé à la 81e minute par Ivan Rakitic (non noté), qui aurait pu marquer dans les ultimes secondes mais n'a pas trouvé le cadre.

Ivan Perisic (6) : Perisic a commencé son match à la 65e minute, ce qui explique sa note. En effet, après une première période et vingt minutes insignifiantes, le joueur de l'Inter s'est mis à jouer au football, et ça valait le détour ! Il a d'abord failli marquer sur coup franc, mais sa tentative a frôlé l'équerre d'Halldorsson. Son coup de tête à un quart d'heure du terme aurait également pu faire mouche, mais c'est finalement son intérieur du pied puissant dans les ultimes secondes qui a permis aux Croates de l'emporter !

Andrej Kramaric (5) : à l'instar de Pjaca, Kramaric n'a pas réalisé un grand match. L'attaquant croate n'était pas souvent dans le même tempo que ses partenaires, et ses appels dans la profondeur n'étaient pas assez tranchants. Il a souvent tricoté avec le ballon en multipliant les touches de balle alors que ce n'était point nécessaire.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ISLANDE 1-2 CROATIE (mi-tps: 0-0) - CdM 2018 - 1er tour, Groupe D / 3e journée
Stade : Rostov Arena - 43.472 spectateurs - Arbitre : Antonio Miguel Mateu Lahoz

Buts : G. Sigurðsson (76e, pen.) pour ISLANDE - M. Badelj (53e) I. Perisic (90e) pour CROATIE
Avertissements : E. Hallfreðsson (59e), A. Finnbogason (64e), B. Sævarsson (84e), pour ISLANDE - M. Pjaca (14e), T. Jedvaj (83e), pour CROATIE

ISLANDE : H. Halldórsson - B. Sævarsson, R. Sigurðsson (B. Sigurðarson, 71e), S. Ingason, H. Magnússon - E. Hallfreðsson, A. Gunnarsson - J. Guðmunds­son, G. Sigurðsson, B. Bjarnason (A. Traustason, 90e) - A. Finnbogason (Albert Gudmundsson, 85e)

CROATIE : L. Kalinic - T. Jedvaj, V. Corluka, D. Caleta-Car, J. Pivaric - M. Badelj, L. Modric (F. Bradaric, 65e) - M. Pjaca (D. Lovren, 69e), M. Kovacic (I. Rakitic, 82e), I. Perisic - A. Kramaric

Sans doute fatigué, Luka Modric n'a pas réalisé un grand match ce soir.

Milan Badelj, félicité par ses coéquipiers, a ouvert le score d'une belle reprise en pleine surface (1-0, 54e).

Les supporters islandais ont redoublé d'encouragements pour voir leurs joueurs égaliser.

G. Sigurdsson a redonné un peu d'espoir aux siens en marquant sur penalty (1-1, 76e)...

Mais Ivan Perisic a redonné l'avantage à la Croatie dans le temps additionnel (2-1, 90e) !







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Quelle piste offensive étudiée par l'OM jusqu'à présent vous séduit le plus ?

Marcus Thuram (Guingamp)
Patrick Schick (AS Rome)
Dario Benedetto (Boca Juniors)
Salomon Rondon (WBA)
Gaëtan Laborde (Montpellier)
Fernando Llorente (Tottenham)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


Liens de la rubrique MONDIAL 2014


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
carton jaune, 84e3B. Sævarsson
>remplacé par Bergmann Sigurðarson, 71e4Sigurdsson
carton jaune, 59e5Hallfreðsson
but sur pénalty, 76e5Sigurðsson
>remplacé par Traustason, 90e4Bjarnason
>remplacé par Gudmundsson, 85ecarton jaune, 64e4Finnbogason
carton jaune, 83e5,5Jedvaj
but, 53e7,5Badelj
>remplacé par Bradaric, 65e6Modric
>remplacé par Lovren, 69ecarton jaune, 14e4,5Pjaca
>remplacé par Rakitic, 82e6,5Kovacic
but, 90e6Perisic


MASQUER LA PUB