Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

La Roja s'arrache pour retrouver la Russie au prochain tour ! - Débrief et NOTES des joueurs (Espagne 2-2 Maroc)

Par Youcef Touaitia - Actu Mondial 2018, Mise en ligne: le 25/06/2018 à 22h09
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

En difficulté, l'Espagne a arraché le match nul contre le Maroc (2-2), ce lundi, dans le cadre de la 3e et dernière journée du groupe B de la Coupe du monde. Avec le résultat nul du Portugal contre l'Iran (1-1), la Roja termine en tête de sa poule grâce à une meilleure attaque et affrontera la Russie, dimanche, en 8e de finale.

La Roja s'arrache pour retrouver la Russie au prochain tour ! - Débrief et NOTES des joueurs (Espagne 2-2 Maroc)
Ramos a eu du mal face au Maroc.

Cette dernière journée du groupe B de la Coupe du monde a tenu toutes ses promesses ! Grâce à l'égalisation in extremis d'Iago Aspas contre le Maroc (2-2) et au penalty marqué par l'Iranien Karim Ansarifard face au Portugal (1-1), ce lundi, l'Espagne termine première de sa poule avec une meilleure attaque (6) que le champion d'Europe en titre (5), avec lequel elle a le même goal average. Résultat, la Roja retrouvera la Russie en 8e de finale, dimanche, à Moscou.

Une Roja à réaction

Si les Espagnols confisquaient immédiatement le ballon, les Marocains frappaient les premiers par Boutaïb, qui profitait d'une incompréhension entre Iniesta et Ramos pour enflammer l'Arena Baltika (0-1, 14e). Mais l'ancienne gloire du Barça se rattrapait rapidement en dirigeant d'une main de maître une superbe action conclue par Isco (1-1, 19e). Dans une partie ouverte, Boutaïb n'était pas loin du doublé sur une nouvelle erreur défensive espagnole mais De Gea remportait cette fois-ci son duel avec l'ancien Strasbourgeois.

Au fil des minutes, la Roja se montrait de plus en plus pressante autour de la surface de Munir tandis que les Lions de l'Atlas jouaient souvent à la limite pour empêcher leurs adversaires de déployer leur jeu. Amrabat, Da Costa et Boussoufa écopaient même chacun d'un carton jaune en moins d'une minute ! Cela n'empêchait pas les Ibères de rentrer facilement dans la défense, avec notamment un duo Iniesta-Isco exceptionnel. Mais jusqu'à la pause, le Maroc tenait bon.

Aspas offre la première place aux Espagnols !

Au retour des vestiaires, Amrabat aurait pu redonner l'avantage aux siens. Mais le milieu droit trouvait la barre puis le poteau sur sa frappe monumentale. Le but du tournoi n'était pas loin ! En face, Isco répliquait d'une tête lobée mais Saiss réalisait un superbe sauvetage in extremis sur sa ligne. Malgré leur maîtrise technique évidente, les champions du monde 2010 peinaient à contourner le bloc défensif adverse, qui avait clairement resserré les boulons après l'heure de jeu.

Après un quart d'heure à piétiner, les Espagnols étaient logiquement punis. Sur corner, le nouvel entrant, En Neysri, prenait le dessus sur Ramos et envoyait un terrible coup de casque dans la lucarne de De Gea (1-2, 81e). Un coup dur pour les hommes de Fernando Hierro qui arrachaient néanmoins le résultat nul sur une magnifique talonnade d'Aspas dans le temps additionnel (2-2, 90e+2). Un but accordé par l'assistance vidéo qui ruinait les espoirs d'une première victoire dans ce Mondial pour le Maroc.

La note du match : 7/10

Un bon match. Entre une Roja qui devait faire le travail pour accrocher sa qualification et des Lions de l'Atlas qui ont voulu sortir de cette compétition la tête haute, nous avons eu le droit à une rencontre intéressante. Les Ibères ont fait le jeu mais ont buté sur des Marocains incisifs sur leurs percées. Quatre buts, du spectacle, de l'ambiance et une fin de match à suspense, nous avons été gâtés !

Les buts :

- Iniesta et Sergio Ramos tergiversent pour reprendre le ballon et laissent tout le loisir à Boutaïb pour filer en contre. L'ancien Strasbourgeois file vers le but de De Gea qu'il trompe avec énormément de sang-froid malgré le retour de Piqué (0-1, 14e).

- Dans l'axe, Iniesta perfore le premier rideau défensif et sert Isco. Le milieu offensif du Real Madrid sert sur sa droite Diego Costa qui remet en une touche pour Iniesta, qui échappe à son vis-à-vis sur un contrôle orienté. Plein de sang-froid, l'ancien Barcelonais remet en retrait pour Isco qui fusille Mounir à bout portant sous la barre (1-1, 19e).

- Côté droit, Fajr botte un corner dans la boîte pour En Neysri. L'attaquant marocain gagne son duel aérien avec Ramos et crucifie De Gea d'un énorme coup de tête dans la lucarne (1-2, 81e).

- Les Espagnols jouent un corner rapide à droite. Carvajal hérite du ballon et distille un centre à mi-hauteur vers Aspas, qui le reprend d'une superbe talonnade à la limite du hors-jeu. Un but validé par la VAR (2-2, 90e+1).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Isco (8/10)

Le milieu offensif du Real Madrid a encore une fois réalisé un sacré match. Auteur du premier but égalisateur, le Merengue a été un véritable poison pour la défense marocaine, qui n'a jamais su l'arrêter ce soir. Il aurait pu s'offrir un doublé sans un énorme sauvetage de Saiss sur une tête lobée. Tout ce qu'il a fait a été juste. Un très grand joueur.

ESPAGNE :

David De Gea (3) : la Roja ne peut clairement pas aller loin avec un gardien aussi fébrile. Le Red Devil a réussi à stopper un seul tir ce soir, le premier de sa compétition. Sur les deux buts, il est certes lâché par sa défense. Mais cela n'explique pas sa nouvelle prestation peu rassurante. Assez hallucinant pour un joueur de ce haut niveau d'être le point faible de son équipe.

Daniel Carvajal (5,5) : remuant dans son couloir, le latéral droit du Real Madrid a été aussi généreux qu'inefficace pendant 90 minutes. Il a réussi peu de choses face à son partenaire en club, Hakimi, qui l'a surveillé de très près. Finalement, sur le seul moment d'inattention du Marocain, dans le temps additionnel, il réussit à délivrer une passe décisive pour Aspas. Une action qui sauve son match.

Gerard Piqué (4,5) : fort heureusement pour la Roja, le Maroc a été moins joueur que face à l'Iran et au Portugal. Car le défenseur central du Barça a fait preuve de lenteur sur les percées adverses, notamment sur une touche anodine qui a failli déboucher sur un doublé de Boutaïb avant la demi-heure de jeu. Il va falloir se remettre dans le bon sens, et vite !

Sergio Ramos (3) : le capitaine de la Roja a connu une première demi-heure particulièrement compliquée entre son incompréhension avec Iniesta menant au but de Boutaïb et son placement trop haut qui a failli profiter une deuxième fois à l'attaquant marocain. Toujours aussi vicieux pour énerver ses adversaires, le Merengue perd un nouveau duel sur corner face à En Neysri sur le second but adverse. Un match raté comme il n'avait plus l'habitude d'en faire à ce niveau.

Jordi Alba (4,5) : le latéral gauche a été plus que moyen. On l'a peu vu sur le plan offensif face à des Marocains très rugueux. Une vraie déception dans un match où il y avait bien mieux à faire.

Thiago Alcântara (4,5) : un petit match pour le joueur du Bayern Munich, qui n'a jamais réussi à accélérer le jeu. En dehors d'une belle action en seconde période avec un enchaînement réussi dans la surface, il n'a pas vraiment apporté. Remplacé à la 74e minute par Marco Asensio (non noté).

Sergio Busquets (6,5) : bon match du Barcelonais. Sa science du placement et sa qualité de passe ont longtemps fait déjouer les Marocains dans l'entrejeu.

Andrés Iniesta (7) : le vétéran de l'équipe d'Espagne a vécu un drôle de début de match en étant à l'origine du premier but marocain sur une incompréhension avec Ramos avant de se rattraper en offrant un caviar sur l'égalisation d'Isco. Pendant près de 40 minutes, il régale avec de nombreuses combinaisons somptueuses avec Isco. Un des meilleurs de son équipe dans l'utilisation du ballon.

David Silva (5) : le plus timide des joueurs offensifs espagnols. Gêné par des Marocains rugueux, le Citizen n'a pas su répondre au combat physique imposé par ses adversaires malgré quelques décalages bien sentis. Remplacé à la 85e minute par Rodrigo (non noté).

Diego Costa (6) : le buteur de la Roja a encore une fois réalisé un match intéressant. Son jeu en pivot a posé des soucis aux défenseurs marocains, notamment sur le premier but égalisateur d'Isco avec une remise très intelligente dans la course pour Iniesta. Remplacé à la 74e minute par Iago Aspas (non noté), buteur en fin de partie.

Isco (8) : lire commentaire ci-dessus.

MAROC :

Munir (3) : le gardien marocain s'incline sur deux des trois tirs cadrés dangereux de la Roja. Sur le troisième, c'est un Saiss inspiré qui est venu le sauver. Décevant, comme De Gea.

Nabil Dirar (5) : le joueur passé par Monaco a énormément souffert en première période face à un Isco très tranchant. Il relève la tête au retour des vestiaires en se montrant plus audacieux. Cela reste moyen toutefois.

Manuel Da Costa (5) : l'ancien Nancéien avait à coeur de se rattraper après sa bourde contre le Portugal. Cette fois-ci, pas d'erreur préjudiciable mais un marquage trop laxiste sur les deux buts, venus à bout portant, devant le gardien.

Romain Saïss (5,5) : de retour dans le onze de départ, le joueur passé par Angers, préféré à Benatia, a terriblement souffert sur les percées tranchantes d'Iniesta en première période. Il parvient lui aussi à relever la tête au fil des minutes et se distingue avec un superbe sauvetage sur sa ligne sur une tête d'Isco.

Achraf Hakimi (5,5) : on a peu vu le Madrilène sur le plan offensif. En revanche, il a fait le travail défensivement en bloquant son coéquipier en club, Carvajal… jusqu'à la 92e minute et un oubli de marquage fatal menant au but d'Aspas. Tout avait pourtant bien été fait jusqu'ici…

Mbark Boussoufa (6) : capitaine en l'absence de Benatia, le milieu offensif a réalisé un bon match. Ses sorties de balle ont souvent permis à son équipe de respirer devant la pression espagnole.

Karim El Ahmadi (6) : bon match du milieu de Feyenoord, qui a su stabiliser le bloc défensif dans les moments chauds. Lui n'hésite jamais à se salir le short pour tenter de garder son équipe dans le coup !

Younès Belhanda (4) : décevant. Le champion de France 2012 a été trop peu en vue ce soir. Il n'a jamais réussi à faire parler sa qualité technique pour permettre au Maroc de faire un peu plus mal à la défense espagnole. Remplacé à la 63e minute par Fayçal Fajr (non noté), passeur décisif sur corner pour En Neysri.

Hakim Ziyach (5) : un match compliqué pour l'Ajacide, qui a très peu touché le ballon pour briller offensivement. En revanche, lui aussi n'a pas hésité à se dépouiller pour obtenir le meilleur résultat possible. Remplacé à la 85e minute par Aziz Bouhaddouz (non noté).

Khalid Boutaib (6,5) : esseulé face au Portugal, l'ancien buteur de Strasbourg a frappé le premier en remportant son duel avec De Gea. Il aurait pu inscrire un doublé quelques minutes plus tard s'il s'était montré plus lucide sur sa percée après une touche rapide. Il n'a pas à rougir de son match, loin de là, car il a fait le nécessaire pour faire douter les défenseurs espagnols. Remplacé à la 72e minute par Youssef En Neysri (non noté), auteur d'un joli but de la tête sur corner.

Nordin Amrabat (7) : le milieu droit de Leganés aura réalisé une superbe Coupe du monde ! Comme contre l'Iran et le Portugal, il a réalisé de gros efforts des deux côtés du terrain et aurait même pu être récompensé sur une frappe terrible sur la barre puis le poteau au retour des vestiaires. Au niveau, encore et toujours. Le meilleur Lion de l'Atlas en Russie, indiscutablement.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ESPAGNE 2-2 MAROC (mi-tps: 1-1) - CdM 2018 - 1er tour, Groupe B / 3e journée
Stade : Kaliningrad Stadium - 33.973 spectateurs - Arbitre : Ravshan Irmatov

Buts : Isco (19e) Iago Aspas (90+1e) pour ESPAGNE - K. Boutaïb (14e) Y. En-Nesyri (81e) pour MAROC
Avertissements : - K. El Ahmadi (21e), N. Amrabat (29e), M. da Costa (31e), M. Boussoufa (31e), Munir (88e), A. Hakimi (90+3e), pour MAROC

ESPAGNE : David de Gea - Daniel Carvajal, Piqué, Sergio Ramos, Jordi Alba - Thiago Alcântara (Marco Asensio, 74e), Sergio Busquets - David Silva (Rodrigo, 84e), Iniesta, Isco - Diego Costa (Iago Aspas, 74e)

MAROC : Munir - N. Dirar, M. da Costa, R. Saïss, A. Hakimi - K. El Ahmadi, M. Boussoufa - N. Amrabat, Y. Belhanda (F. Fajr, 63e), H. Ziyech (A. Bouhaddouz, 85e) - K. Boutaïb (Y. En-Nesyri, 72e)

Boutaïb a marqué le premier but du Maroc dans ce Mondial (0-1, 14e)

Isco a égalisé une première fois au terme d'une sublime action (1-1, 19e)

Boussoufa n'a pas toujours été d'accord avec M. Irmatov

Saiss a réalisé un sauvetage exceptionnel sur une tête d'Isco

En Neysri s'est envolé pour doubler la mise sur corner (1-2, 81e)

Aspas a sauvé la Roja dans le temps additionnel (2-2, 90e+2)

 VIDEO : Boutaïb a profité d'une incompréhension entre Iniesta et Ramos pour marquer (0-1, 19e)

 VIDEO : l'égalisation d'Isco après une magnifique action (1-1, 19e)

 VIDEO : le coup de canon d'En Neysri sur corner (1-2, 81e)

 VIDEO : l'égalisation d'Apas dans le temps additionnel (2-2, 90e+2)

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


Liens de la rubrique MONDIAL 2014


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
4,5Alba
>remplacé par Marco Asensio, 74e4,5Thiago Alcântara
>remplacé par Rodrigo, 84e5Silva
but, 19e8Isco
>remplacé par Aspas, 74e6Costa
carton jaune, 88e3Munir
carton jaune, 31e5da Costa
carton jaune, 90e+35,5Hakimi
carton jaune, 21e6El Ahmadi
carton jaune, 31e6Boussoufa
carton jaune, 29e7Amrabat
>remplacé par Fajr, 63e4Belhanda
>remplacé par Bouhaddouz, 85e5Ziyach
but, 14e >remplacé par En Nesyri, 72e6,5Boutaib


MASQUER LA PUB