Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

En mode patron, la Croatie verra les 8es et humilie la bande à Messi ! - Débrief et NOTES des joueurs (Argentine 0-3 Croatie)

Par Youcef Touaitia - Actu Mondial 2018, Mise en ligne: le 21/06/2018 à 22h04
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'Argentine est au fond du trou. A la ramasse, l'Albiceleste a logiquement chuté contre la Croatie (0-3), ce jeudi, en ouverture de la 2e journée du groupe D de la Coupe du monde. Un succès qui permet aux partenaires de Luka Modric de se qualifier pour les 8es de finale. De son côté, la formation sud-américaine est plus que jamais en grand danger.

En mode patron, la Croatie verra les 8es et humilie la bande à Messi ! - Débrief et NOTES des joueurs (Argentine 0-3 Croatie)
Caballero a commis une énorme bourde au retour des vestiaires.

Finaliste de la dernière édition, l'Argentine n'est plus très loin de la sortie. Accrochée par l'Islande (1-1), samedi, l'Albiceleste a été balayée par la Croatie (0-3), ce jeudi, pour son deuxième match dans la compétition.

Les hommes de Jorge Sampaoli, incapables de produire du jeu, ont complètement craqué après la pause, humiliés par les partenaires de Luka Modric, assurés de disputer les 8es de finale. Pour rejoindre le prochain tour, les Sud-Américains devront compter sur un concours de circonstances et obtenir un résultat probant dans cinq jours, contre le Nigéria.

Une première période hachée

Dans un début de match équilibré, les deux équipes se procuraient chacune une belle occasion. Perisic obligeait Caballero à réaliser une jolie parade tandis que Meza voyait Lovren repousser une situation très dangereuse. Malgré l'enjeu, l'Albiceleste peinait à développer du jeu face à une formation aussi solide que douée pour ressortir proprement le ballon. Les partenaires du très discret Messi parvenaient toutefois à se créer quelques opportunités sur des contres rapides mais mal exploités.

Au fil des minutes, les Croates s'endormaient et commettaient des erreurs. Sur une mauvaise relance de Vida, Pérez, qui avait pourtant le but ouvert, ratait le cadre sur son plat du pied gauche. Un énorme frisson pour les hommes de Zlatko Dalic, qui manquaient aussi de peu l'ouverture du score sur une tête mal ajustée de Mandzukic, pourtant seul au second poteau. Deux gros ratés qui résumaient parfaitement une première période moyenne et hachée entre deux équipes craintives.

Cabellero plombe l'Argentine

Au retour des vestiaires, Caballero se trouait complètement sur un dégagement incompréhensible. Sanction immédiate puisque Rebic plaçait une magnifique reprise de volée pour punir le Blue (0-1, 53e). Un coup de massue terrible pour les fans argentins, partagés entre dépit et volonté de supporter leurs préférés. Pour ne pas les rassurer, Meza ratait lui aussi un but tout fait, sauvé in extremis sur sa ligne par Subasic.

Modric et Rakitic terminent le travail

Le moment choisi par Jorge Sampaoli pour lancer Paulo Dybala. Problème, le Turinois ne parvenait pas à guérir les maux de son pays, beaucoup trop profonds. Pire, Modric pliait définitivement les débats en crucifiant Caballero d'une superbe frappe à 25 mètres (0-2, 80e). Rakitic était même tout proche du troisième but sur un terrible coup franc qui fracassait la barre. Le Barcelonais trouvait finalement la faille dans le temps additionnel après un sauvetage de Caballero (0-3, 90e+2). La Croatie est en 8e, l'Argentin est presque en enfer !

La note du match : 6/10

Un match très bizarre. En première période, les deux équipes ont eu des situations chaudes sans toutefois proposer un jeu à la hauteur de leur standing, multipliant les fautes parfois rudes. Il a fallu attendre la bourde monumentale de Caballero pour emballer cette partie. Solides et sans pitié, les partenaires de Luka Modric ont parfaitement géré dès lors, obtenant un succès de prestige très important. 50 minutes pénibles et 40 minutes débridées.

Les buts :

- Sur une passe en retrait de Mercado, Caballero panique et manque complètement son dégagement. A l'affût, quelques mètres devant lui, Rebic place une superbe reprise de volée qui ne laisse aucune chance au gardien argentin (0-1, 53e).

- Débordement de Brozovic sur le côté gauche. Le joueur de l'Inter Milan sert Modric dans l'axe. Le capitaine croate réalise un premier crochet, puis un autre, avant d'enchaîner une superbe frappe enroulée du pied droit à 25 mètres qui crucifie Caballero sur sa gauche (0-2, 80e).

- Les Croates filent en contre avec Rakitic à la baguette. Le Barcelonais temporise avant d'obliger Caballero à la parade. Les Argentins s'arrêtent de jouer, ce qui profite à Kovacic, qui sert le Blaugrana, cette fois-ci sans pitié pour tromper le gardien adverse à bout portant (0-3, 90e+2).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Ivan Rakitic (8/10)

Très gros match du Barcelonais. Pendant une heure, il s'est contenté de défendre et de gérer les timides offensives adverses. Une fois le match en main, le milieu croate a fait parler la poudre en aiguillant parfaitement son équipe. Un coup franc sur la barre, un but, l'ancien joueur de Schalke 04 a été au rendez-vous en jouant à son rythme. C'est dire la faiblesse de l'Albiceleste.

ARGENTINE :

Wilfredo Caballero (1) : le portier de Chelsea est bien entré dans le match en réalisant un bel arrêt devant Perisic. Avant de commettre l'irréparable en ratant complètement son dégagement après la pause, profitant à Rebic. Le reste est anecdotique puisqu'il est trop court sur le bijou de Modric et complètement lâché par sa défense sur le but de Rakitic. Une chose est sûre : son erreur a tué le match.

Gabriel Mercado (2) : remplaçant contre l'Islande, le Sévillan a profité du changement tactique de Sampaoli pour intégrer le onze de départ. Un choix qu'on a du mal à comprendre puisque le défenseur n'a clairement pas le profil pour jouer dans une telle configuration. Il a souffert face à Perisic et Rebic toute la partie, finissant par baisser les bras dans les dix dernières minutes. On n'est pas près de le revoir…

Nicolás Otamendi (2) : le pire match de sa saison. Le défenseur central de Manchester City a été débordé sur toutes les attaques croates. Il a perdu de nombreux duels aériens face à Mandzukic et surtout, affiché un caractère pas du tout adapté pour une équipe dans le doute, faisant preuve de nervosité constante.

Nicolás Tagliafico (3) : en difficulté contre l'Islande, l'habituel latéral gauche, repositionné dans une défense à 3, a lui aussi vécu une soirée difficile. Il a été énormément gêné par la vivacité des attaquants adverses, qui ont profité de la configuration très bancale de l'arrière-garde pour faire ce que bon leur semblait. Et l'Ajacide a eu mal…

Eduardo Salvio (3) : encore une copie très moyenne rendue par le joueur de Benfica. Pourtant dans une position plus offensive ce soir, l'Argentin a clairement manqué d'audace pour apporter offensivement. Un match raté. Remplacé à la 56e minute par Cristian Pavon (non noté).

Javier Mascherano (6) : match correct du milieu argentin. Il a su faire les fautes intelligentes au bon moment pour casser un peu plus le rythme du match. Difficile de lui en vouloir si ses partenaires de la défense et de l'attaque n'ont rien su faire.

Enzo Pérez (3) : titulaire, l'ancien joueur de Valence aurait pu lancer son équipe s'il n'avait pas manqué un but tout fait à la demi-heure de jeu. Une occasion incroyable qui a fait douter son équipe, finalement résignée. Dans le jeu, il a été plus que moyen. Remplacé à la 68e minute par Paulo Dybala (non noté), dont l'entrée a légèrement apporté du mieux en attaque. Difficile pour lui de briller dans de telles conditions avec des partenaires pas du tout au niveau…

Marcos Acuña (2) : on se demande encore pourquoi Sampaoli l'a titularisé ce soir. Dans une position d'ailier gauche, le joueur du Sporting n'a absolument rien apporté. On est proche du néant.

Lionel Messi (3) : même ses détracteurs doivent avoir de la peine pour lui… La Pulga a eu beau tenter à gauche, à droite ou dans l'axe, il ne peut rien faire tout seul. A un tel niveau de compétition, même un aussi grand joueur est confronté à des limites évidentes face à une défense aussi solide. Il suffisait de voir son regard durant l'hymne argentin, avec la main sur le visage, pour comprendre que cette soirée allait être très difficile…

Maximiliano Eduardo Meza (5,5) : dans une position plus axiale par rapport au match contre l'Islande, le milieu a probablement été le seul à apporter du mouvement. Il se procure deux occasions sur lesquelles il aurait pu mieux faire et réalise un gros sauvetage en fin de partie à 0-1.

Sergio Aguero (3) : un match complètement raté pour le buteur de Manchester City. Il a touché très peu de ballons et ne s'est pas procuré la moindre occasion ce soir. Terrible. Remplacé à la 54e minute par Gonzalo Higuain (non noté), dont l'entrée a été d'une inutilité déconcertante.

CROATIE :

Danijel Subasic (6) : le gardien de Monaco n'a pratiquement pas eu de travail ce soir. Il se montre néanmoins décisif sur une tentative de Meza à bout portant à l'heure de jeu.

Sime Vrsaljko (7,5) : le latéral droit de l'Atletico Madrid a réalisé une rencontre très solide. Il est à l'origine d'un superbe centre pour Mandzukic qui aurait pu déboucher sur un but peu après la demi-heure de jeu. Il a systématiquement repoussé le danger dans son couloir, n'hésitant jamais à monter pour apporter le soutien offensif. Très costaud.

Dejan Lovren (7) : dans la droite lignée de sa fin de saison avec Liverpool, le défenseur central a été solide. Il repousse une frappe dangereuse de Meza en début de match. Du bon Lovren.

Domagoj Vida (7) : une relance ratée en début de match, et puis c'est tout. Pour le reste, le joueur de Besiktas a été parfait, avec des tacles osés très bien sentis en seconde période.

Ivan Strinic (6) : sobre, mais efficace. On l'a peu vu devant. Mais derrière, il a assuré en contenant parfaitement Salvio puis Dybala.

Ivan Rakitic (8) : lire commentaire ci-dessus.

Marcelo Brozovic (7,5) : préféré à Badelj, le Nerazzurro a été très bon. Il n'a jamais paniqué et a su se placer à merveille pour gêner les passes argentines vers Messi. Il est même passeur décisif pour Modric.

Ante Rebic (7) : une chose est sûre, l'ailier croate n'a pas manqué d'engagement dans ce match en réalisant des fautes parfois très limites. Il profite d'une erreur terrible de Caballero pour ouvrir la marque avant de se blesser dans la foulée. Son travail de harcèlement a été payant. Remplacé à la 57e minute par Andrej Kramaric (non noté).

Luka Modric (7,5) : un match de patron pour le capitaine croate. Pas génial durant une heure mais impliqué, lui aussi déroule dans le dernier quart d'heure, finissant par inscrire un magnifique but à l'entrée de la surface. Le coup de massue de trop qui a tué définitivement l'Albiceleste.

Ivan Perisic (6,5) : c'était le danger numéro un pour l'équipe d'Argentine. Il a été très remuant, se procurant notamment la première occasion du match. Son pressing incessant et ses courses dans le dos des défenseurs ont fait mal aux Sud-Américains. Remplacé à la 80e minute par Mateo Kovacic (non noté), passeur décisif sur le but de Rakitic.

Mario Mandzukic (6,5) : le buteur de la Juventus a énormément donné sur le front de l'attaque. Il a remporté de nombreux duels aériens face à Otamendi. Même s'il ne marque pas, son travail de l'ombre a été essentiel. Remplacé à la 92e minute par Vedran Corluka (non noté).

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ARGENTINE 0-3 CROATIE (mi-tps: 0-0) - CdM 2018 - 1er tour, Groupe D / 2e journée
Stade : Stadion Nizhny Novgorod - 43.318 spectateurs - Arbitre : Ravshan Irmatov

Buts : - A. Rebic (53e) L. Modric (80e) I. Rakitic (90+1e) pour CROATIE
Avertissements : G. Mercado (51e), N. Otamendi (85e), M. Acuña (87e), pour ARGENTINE - A. Rebic (39e), M. Mandzukic (58e), S. Vrsaljko (67e), V. Corluka (90+4e), pour CROATIE

ARGENTINE : W. Caballero - G. Mercado, N. Otamendi, N. Tagliafico - E. Salvio (C. Pavón, 56e), J. Mascherano, E. Pérez (P. Dybala, 68e), M. Acuña - L. Messi, M. Meza - S. Agüero (G. Higuaín, 54e)

CROATIE : D. Subasic - S. Vrsaljko, D. Lovren, D. Vida, I. Strinic - I. Rakitic, M. Brozovic - A. Rebic (A. Kramaric, 57e), L. Modric, I. Perisic (M. Kovacic, 82e) - M. Mandzukic (V. Corluka, 90+2e)

Et pourtant, Maradona a affiché son soutien indéfectible pour Messi

Messi, pas très serein durant l'hymne argentin...

Caballero a commis une bourde monumentale sur le but de Rebic (0-1, 53e)

Messi, un génie impuissant

Modric a inscrit un superbe but d'une frappe enroulée de 25 mètres (0-2, 80e)

Le troisième but signé Rakitic, pas le plus difficile de sa carrière... (0-3, 90e+2)

Higuain et les Argentins au fond du trou

 VIDEO : Caballero se troue, Rebic en profite ! (0-1, 53e)

 VIDEO : la magnifique frappe gagnante de Modric (0-2, 80e)

 VIDEO : le but plein de sang-froid de Rakitic (0-3, 90e+2)

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


Liens de la rubrique MONDIAL 2014


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
carton jaune, 51e2Mercado
carton jaune, 85e2Otamendi
>remplacé par Pavón, 56e3Salvio
>remplacé par Dybala, 68e3Pérez
carton jaune, 87e2Acuña
5,5Meza
>remplacé par Higuaín, 54e3Aguero
carton jaune, 67e7,5Vrsaljko
but, 90e+18Rakitic
but, 53e >remplacé par Kramaric, 57ecarton jaune, 39e7Rebic
but, 80e7,5Modric
>remplacé par Kovacic, 82e6,5Perisic
>remplacé par Corluka, 90e+2carton jaune, 58e6,5Mandzukic


MASQUER LA PUB