Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Droits TV : Canal+ tente de se rassurer comme il peut après le coup de grâce porté par MediaPro

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 30/05/2018 à 10h09
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Mardi, la Ligue de Football Professionnel a touché le jackpot avec la vente des droits TV de la Ligue 1 pour la période 2020-2024 pour un montant record de 1,153 milliard d'euros par an. Une négociation remportée par le groupe espagnol MediaPro, qui a porté un coup de massue terrible à Canal+, le diffuseur historique du championnat de France.

Droits TV : Canal+ tente de se rassurer comme il peut après le coup de grâce porté par MediaPro
Canal+ a perdu les droits TV de la Ligue 1.

C'est un véritable séisme qui a frappé Canal+, mardi. Diffuseur historique du championnat de France, la chaîne cryptée a perdu l'appel d'offres pour les droits TV de la Ligue 1 pour la période 2020-2024.

En effet, le groupe espagnol MediaPro, qui a raflé les meilleurs lots, a permis à la Ligue de Football Professionnel de toucher le jackpot puisque cette vente rapportera un montant record de 1,153 milliard d'euros par an. Soit une hausse de 60% par rapport au contrat en cours, sachant que deux lots n'ont pas encore été attribués.

Canal+ se débat

Du côté de Canal+, c'est un véritable drame. Après avoir perdu les droits de diffusion des principaux championnats européens puis de la Ligue des Champions ces dernières années suite à l'éclosion de beIN SPORTS ou encore de SFR Sport, le diffuseur historique de la Ligue 1 va avoir du mal à se remettre de cette désillusion. Le groupe, propriété de Vivendi, a en tout cas tenté de se montrer rassurant.

«Le groupe examinera les possibilités de sous-licence qui sont prévues et autorisées par le règlement de l'appel d'offres, et explorera les partenariats avec les détenteurs de droits sportifs premium, à l'instar des accords de distribution déjà en place avec beIN SPORTS ou Eurosport» , a communiqué la chaîne mardi soir. Une déclaration de façade qui a pour but de ne pas perdre encore plus d'abonnés après plusieurs années compliquées.

Un économiste du sport très pessimiste pour la chaîne cryptée

Car pour Christophe Lepetit, le mal est déjà fait. «Un rachat de matchs ? Je n'y crois pas» , a estimé cet économiste du sport, invité d'Europe 1 ce mercredi. «Ils sont dans leur rôle. Ils veulent rassurer leurs abonnés. Maintenant je me mets à la place de MediaPro. S'ils éditent une chaîne pour diffuser leurs contenus (comme cela est prévu), je ne les vois pas revendre une partie de leurs droits à Canal+» , a-t-il ajouté.

Pour Lepetit, Canal+ a été pris à son propre piège. «D'autant que Canal+ a communiqué historiquement sur le fait qu'ils diffusaient le meilleur de la Ligue 1. MediaPro ne vendra pas le meilleur de la L1 à Canal+, ce qui veut dire que Canal se retrouverait avec des lots secondaires, je n'y crois pas beaucoup. Les trois piliers de la chaîne c'est le cinéma, les séries et la Ligue 1. Ils perdent la Ligue 1 qui génère le plus d'abonnés, potentiellement 2 millions. C'est un tremblement de terre pour Canal +» , a-t-il indiqué.

Canal+ doute de la fiabilité de MediaPro

Le président du Directoire de la chaîne, Maxime Saada, a fait part de sa déception ce mercredi. Tout en justifiant cet échec, inévitable selon lui. «Je suis déçu de ne pas avoir remporté les droits. Mais à ces prix-là, c'était totalement déraisonnable» , a soutenu l'homme d'affaires sur les ondes d'Europe 1. «C'était impossible pour nous de miser de telles sommes et je crois que c'est impossible pour un quelconque acteur de miser de telles sommes.»

Tout en tentant de se rassurer en doutant de la fiabilité du groupe ibérique. «Deux ans c'est long, on verra ce qui peut se passer. J'estime que MediaPro a payé 800 à 850 millions d'euros pour les droits qu'ils ont acquis. Pour rentabiliser, cette somme il faudrait à peu près 7 millions d'abonnés à 15 euros par mois. beIN SPORTS, ça fait 6 ans qu'ils sont là, ils sont à peine arrivés à 3, 5 millions d'abonnés, alors qu'ils ont les droits de la Coupe du monde, l'Euro, le basket… On pose beaucoup la question de la survie de Canal. Moi je pose la question de la survie de MediaPro. Car je suis sûr que Canal+ survivra» , a terminé Saada. Une chose est sûre, C+ n'a jamais été dans une situation aussi compliquée depuis son lancement en 1984…

Quel avenir pour Canal+ ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB