Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Griezmann brise le rêve de l'OM... - Débrief et NOTES des joueurs (OM 0-3 Atletico)

Par Romain Rigaux - Actu Europa League, Mise en ligne: le 16/05/2018 à 22h40
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'Olympique de Marseille s'est incliné contre l'Atletico Madrid (0-3) en finale de la Ligue Europa ce mercredi soir. Un troisième échec à ce stade de la compétition en C3 pour une équipe marseillaise plombée par un doublé de Griezmann et la sortie sur blessure de Payet.

Griezmann brise le rêve de l'OM... - Débrief et NOTES des joueurs (OM 0-3 Atletico)
Griezmann a inscrit un doublé contre l'OM.

Quatorze ans après sa dernière finale européenne perdue face à Valence, l'Olympique de Marseille s'est encore incliné (0-3) face à une équipe espagnole en finale de la Ligue Europa, ce mercredi, au Groupama Stadium. Les Marseillais ont pourtant répondu présents en début de rencontre, mais le réalisme de l'Atletico Madrid a fait la différence.

Une erreur qui coûte cher

Les Marseillais ont très bien entamé cette rencontre, avec de l'impact dans les duels et une grosse envie. Sans un raté de Germain, l'OM pouvait même mener au score après seulement trois minutes de jeu. Après 20 minutes de jeu, Mandanda n'avait pas été inquiété alors qu'Oblak avait été vigilant sur une tentative de Payet. Mais, on le sait, les Colchoneros n'ont pas besoin de beaucoup d'occasions, et Griezmann profitait d'une erreur d'Anguissa sur une relance de Mandanda pour ouvrir le score avec sang-froid (0-1, 21e). Les Olympiens étaient prévenus, les erreurs se paient cash face à cette équipe...

Les larmes de Payet

Et une mauvaise nouvelle en amenait une autre pour Marseille avec la sortie sur blessure de Payet. Incertain avant la rencontre et titularisé par Rudi Garcia, le Réunionnais n'a pas tenu plus d'une demi-heure. Il est sorti en larmes, consolé par ses coéquipiers, mais aussi son compatriote Griezmann. Ce but et cette sortie du capitaine ont fait un peu mal à des Olympiens qui avaient ensuite plus de mal à s'approcher du but d'Oblak. Et le score ne bougeait plus jusqu'à la pause.

L'Atletico enfonce le clou

Ça ne durait pas en seconde période puisque Griezmann assommait l'OM en s'offrant un doublé après moins de cinq minutes de jeu (0-2, 49e). Germain avait eu la même opportunité en début de match... L'efficacité dans le dernier geste était l'une des clés de cette finale, l'Atletico a montré pourquoi il était un cran au-dessus. Sur le banc marseillais, Rudi Garcia cherchait comment changer ce match alors que les joueurs sur le banc avaient la mine des mauvais jours.

Pas de miracle cette fois-ci puisque Marseille ne parvenait pas à renverser les Rojiblancos, alors que la tête de Mitroglou trouvait le poteau d'Oblak. Les dieux du football n'étaient pas avec l'OM ce soir, et Gabi tuait définitivement tout suspense (0-3, 89e). Le club phocéen devra encore patienter pour remporter sa première Ligue Europa mais n'a pas à rougir de son beau parcours. En face, l'adversaire était simplement trop fort.

La note du match : 6/10

Une domination marseillaise, un réalisme froid de l'Atletico, des larmes... on est passé par plusieurs émotions ce soir au Groupama Stadium. Malheureusement, l'ouverture du score madrilène et la sortie de Payet ont trop pesé sur les Marseillais qui n'ont jamais réussi à se relever ensuite.

Les buts :

- Sur une relance de Mandanda plein axe, Anguissa rate son contrôle. Gabi récupère et lance dans la profondeur Griezmann, qui se présente seul face au gardien marseillais et marque du pied gauche (0-1, 21e).

- Saul récupère le ballon au milieu de terrain et sert Griezmann qui décale Koke dans l'axe. Le milieu retrouve l'attaquant français dans la surface qui pique son ballon du gauche au-dessus de Mandanda (0-2, 49e).

- A l'angle gauche de la surface marseillaise, Diego Costa décale sur sa gauche Koke, qui trouve Gabi dans la surface côté droit. Le capitaine madrilène contrôle et bat Mandanda d'une frappe croisée du droit (0-3, 89e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Antoine Griezmann (8/10)

L'attaquant français a été redoutable face au but. Il a profité de deux excellents services de ses coéquipiers pour inscrire un doublé avec beaucoup de sang-froid. Une mauvaise nouvelle pour l'OM mais une bonne pour l'équipe de France à l'approche de la Coupe du monde.

MARSEILLE :

Steve Mandanda (3) : pas inquiété pendant vingt minutes, le gardien marseillais est aussi fautif sur l'ouverture du score puisque sa relance dans l'axe n'était sans doute pas la meilleure solution. Derrière, il perd tous ses duels importants face aux Rojiblancos.

Bouna Sarr (6) : encore une fois, le latéral droit marseillais avait du feu dans les jambes ce soir. Il a fait la différence plusieurs fois sur ses montées et il a été bon défensivement, comme sur cette interception à l'entrée de la surface en fin de première période, puis son intervention sur Correa au retour des vestiaires.

Adil Rami (5) : l'international français a remporté son duel face à Diego Costa. Il a répondu physiquement au Brésilien de naissance, et on sait que ce n'est pas simple. Il est un peu passif sur le troisième but, mais le match était déjà plié...

Luiz Gustavo (5) : Rudi Garcia l'avait placé en défense centrale pour compter sur sa lecture du jeu, le Brésilien a répondu présent en première période en coupant les transmissions madrilènes. On l'a senti un peu plus dépassé dans le second acte et il a cherché à compenser avec un peu plus d'impact physique, faisant plusieurs fautes.

Jordan Amavi (3) : moins bien depuis plusieurs semaines, le latéral gauche marseillais a confirmé ses difficultés ce soir. Trop imprécis et bougé dans son couloir, il laisse s'échapper Griezmann sur le deuxième but et il est trop court sur le troisième de Gabi.

Franck Zambo Anguissa (5) : le milieu de terrain marseillais avait superbement débuté son match. De l'impact et un sens de l'anticipation qui ont gêné les milieux madrilènes. Malheureusement, on est bien obligé de prendre en compte cette erreur sur l'ouverture du score qui fait baisser sa note.

Morgan Sanson (6) : le milieu marseillais s'est bien battu dans l'entrejeu. Il a répondu présent dans les duels et il a plutôt joué juste.

Florian Thauvin (4) : on attendait plus de la part de l'ailier marseillais ce soir. Il n'a pas fini d'entendre dire qu'il déçoit dans les grands rendez-vous.

Dimitri Payet (non noté) : une belle passe pour Germain sur la première occasion du match, une frappe un peu molle... puis plus rien. Sa blessure à la cuisse lui a rapidement gâché cette finale. Remplacé à la 32e par Maxime Lopez (4), qui n'a pas vraiment réussi à peser sur le jeu de son équipe.

Lucas Ocampos (6) : quelle énergie ! Dans ce type de match, l'Argentin est précieux par son travail de harcèlement et sa générosité dans l'effort. Il a aussi eu la lucidité pour faire des différences offensivement sur plusieurs dribbles inspirés. Remplacé à la 55e par Clinton Njie (non noté), assez peu dangereux et se loupe totalement sur une reprise dans la surface.

Valère Germain (3) : l'avant-centre marseillais n'a pas réussi grand-chose dans ce match. Dès le début de la partie, il rate une grosse occasion qui aurait pu donner l'avantage à l'OM. Au final, ça coûte cher... Remplacé à la 74e par Kostas Mitroglou (non noté), qui trouve le poteau sur une tête.

ATL. MADRID :

Jan Oblak (6) : le gardien de l'Atletico n'a pas vraiment tremblé ce soir et il a répondu sur présent sur ses rares interventions. Il peut tout de même remercier son poteau sur la tête de Mitroglou.

Sime Vrsaljko (5) : le latéral droit a été en difficulté face à Ocampos en première période. Averti, il est sorti à la pause par Diego Simeone qui n'a pas voulu prendre de risque. Remplacé à la 46e par Juanfran (6), très peu inquiété dans le couloir droit.

José Giménez (6,5) : un match solide puisqu'il n'a presque jamais été pris à défaut par les attaquants marseillais.

Diego Godín (7) : l'expérimenté défenseur uruguayen a tenu son rang. Il n'a rien laissé à Germain et il a tout repoussé dans les airs.

Lucas Hernández (6) : le latéral gauche français avait du boulot face à Thauvin et Sarr, et il l'a bien fait puisqu'il a dominé l'ailier marseillais dans cette partie. Un bon match de sa part.

Ángel Correa (6) : il a fait des différences à plusieurs reprises sur son côté droit et son travail de harcèlement a été précieux pour son équipe. Remplacé à la 88e par Thomas Partey (non noté).

Saúl (6) : précieux dans l'entrejeu par son travail dans le pressing et sa justesse technique. C'est lui qui récupère le ballon sur le deuxième but.

Gabi (7) : le capitaine de l'Atletico a fait parler son expérience au milieu de terrain. Solide dans les duels et précieux dans le jeu avec sa passe décisive pour Griezmann et son but en fin de match.

Koke (7,5) : quelle générosité ! Un joueur au service du collectif qui n'a pas ménagé ses efforts pour gratter des ballons et gêner la construction marseillaise. Il termine la rencontre avec deux passes décisives.

Diego Costa (5,5) : l'attaquant n'a pas été très dangereux dans la surface ce soir. Néanmoins, il a réalisé un travail de l'ombre en harcelant les Marseillais dans la première relance. Il est au départ de l'action sur le troisième but.

Antoine Griezmann (8) : lire le commentaire ci-dessus. Remplacé à la 90e par Fernando Torres (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Europa sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MARSEILLE 0-3 ATL. MADRID (mi-tps: 0-1) - LIGUE EUROPA - Finale / fin.
Stade : Groupama Stadium - Arbitre : Björn Kuipers

Buts : - A. Griezmann (21e) A. Griezmann (49e) Gabi (89e) pour ATL. MADRID
Avertissements : J. Amavi (38e), Luiz Gustavo (75e), C. N'Jie (78e), pour MARSEILLE - S. Vrsaljko (23e), L. Hernández (78e), pour ATL. MADRID

MARSEILLE : S. Mandanda - B. Sarr, A. Rami, Luiz Gustavo, J. Amavi - A. Zambo Anguissa, M. Sanson - F. Thauvin, D. Payet (M. Lopez, 32e), L. Ocampos (C. N'Jie, 55e) - V. Germain (K. Mitroglou, 74e)

ATL. MADRID : J. Oblak - S. Vrsaljko (Juanfran, 46e), J. Giménez, D. Godín, L. Hernández - Á. Correa (T. Partey, 88e), Saúl, Gabi, Koke - Diego Costa, A. Griezmann (Fernando Torres, 90e)

Payet n'est resté que 30 minutes sur le terrain

 Les larmes de Payet lors de sa sortie sur blessure

Griezmann ouvre le score (0-1, 21e)

La joie de Griezmann

Griezmann double la mise (0-2, 49e)

La joie des Rojiblancos

Gabi marque le troisième but de l'Atletico (0-3, 89e)

Les supporters marseillais ont encouragé leur équipe jusqu'au bout

Les joueurs de l'Atletico soulèvent le trophée

VIDEO : Griezmann ouvre le score

VIDEO : Griezmann s'offre un doublé

VIDEO : Gabi corse l'addition







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Avec son début de saison raté (6 points en 6 journées), Monaco est-il toujours un candidat sérieux au podium en Ligue 1 ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018
Banc des remplaçants Marseille

M
A
R
S
E
I
L
L
E
Banc des remplaçants Atl. Madrid

A
T
L
.

M
A
D
R
I
D
carton jaune, 75e5Luiz Gustavo
carton jaune, 38e3Amavi
>remplacé par Lopez, 32e-Payet
>remplacé par N'Jie, 55e6Ocampos
>remplacé par Mitroglou, 74e3Germain
>remplacé par Juanfran, 46ecarton jaune, 23e5Vrsaljko
carton jaune, 78e6Hernández
>remplacé par Partey, 88e6Correa
but, 89e7Gabi
7,5Koke
but, 21e
but, 49e
2 >remplacé par Torres, 90e8Griezmann


MASQUER LA PUB