Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Griezmann répond à Lacazette, les Gunners déchantent... - Débrief et NOTES des joueurs (Arsenal 1-1 Atletico)

Par Romain Lantheaume - Actu Europa League, Mise en ligne: le 26/04/2018 à 23h06
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Malgré sa large domination et sa supériorité numérique face à un Atletico Madrid très vite réduit à dix, Arsenal a concédé le match nul (1-1) à domicile ce jeudi en demi-finale aller de la Ligue Europa. Un très mauvais résultat qui laissera beaucoup de regrets aux Gunners.

Griezmann répond à Lacazette, les Gunners déchantent... - Débrief et NOTES des joueurs (Arsenal 1-1 Atletico)
Griezmann a joué un très vilain tour aux Gunners.

Très mauvaise opération pour Arsenal. Malgré leur large domination et leur supériorité numérique pendant 80 minutes, les Gunners ont concédé le match nul (1-1) ce jeudi contre l'Atletico Madrid en demi-finale aller de la Ligue Europa. Le but encaissé à domicile par le club londonien risque de coûter cher au retour…

Dès les premières minutes, on assistait au scénario prévisible avec des Anglais à l'attaque et des Colchoneros sur la défensive en quête du moindre contre. Mais, très vite la domination des hommes d'Arsène Wenger prenait des proportions inattendues et Lacazette bénéficiait de deux grosses occasions, mais la volée du Français frôlait le cadre puis Oblak s'envolait pour détourner sa tête d'une parade magistrale !

Début de match cauchemardesque pour l'Atletico

Les affaires allaient de mal en pis pour l'Atletico, qui perdait Vrsaljko, exclu pour deux vilaines fautes après moins de dix minutes de jeu. Dans la foulée, l'arbitre français Clément Turpin expulsait l'entraîneur des visiteurs, Diego Simeone, entré dans une colère noire au bord de la ligne de touche. Après ces deux gros coups durs, les Madrilènes avaient forcément la tête sous l'eau. Özil, Welbeck et Lacazette multipliaient les combinaisons et il y avait le feu dans la surface d'Oblak, mais le portier slovène s'employait encore devant Welbeck, avant que Koscielny ne loupe sa reprise au second poteau.

Lacazette pour la libération !

Les Rojiblancos avaient laissé passer l'orage et répliquaient en contre. A deux reprises, Ospina devait s'interposer face à Griezmann. Le ballon filait d'un but à l'autre et on assistait à une rencontre palpitante. Changement de décor après la pause puisque le rythme retombait et les Gunners reprenaient leur nette domination face à des Colchoneros arc-boutés dans leur surface. Les locaux faisaient tourner le ballon mais sans trouver de solutions… jusqu'à ce que surgisse Lacazette. De la tête, le Français libérait enfin les siens en ouvrant le score (1-0, 61e) !

Koscielny se troue, Griezmann douche les Gunners

Sauf que derrière, l'ancien Lyonnais manquait le break sur une autre tête. Malgré sa domination continue, Arsenal avait raté le coche et les partenaires de Koscielny le payaient très cher. Sur un dégagement raté du Tricolore, Griezmann en profitait pour filer au but et égaliser en battant Ospina en deux temps (1-1, 82e). Contre le cours du jeu et grâce à un nouvel arrêt somptueux d'Oblak sur une tête de Ramsey, les Colchoneros décrochent un match nul qui les place en position de force une semaine avant la manche retour à la maison.

La note du match : 7,5/10

Présentée comme une finale avant l'heure, cette demi-finale a tenu toutes ses promesses malgré le scénario particulier de la rencontre avec l'expulsion très précoce de Vrsaljko, rapidement suivie de celle de son coach, Simeone. Après une première demi-heure totalement à l'avantage des Gunners, les Colchoneros ont proposé beaucoup de répondant avant la pause. Ensuite, le rythme a un peu baissé et le match s'est résumé à une attaque-défense qui a fini par tourner à l'avantage des locaux, jusqu'à ce finish inattendu avec le contre assassin conclu par Griezmann.

Les buts :

- Wilshere récupère un ballon à proximité de la surface adverse. Après un relais sur Ramsey, l'Anglais centre pour Lacazette. Le Tricolore s'impose dans les airs face à Hernandez et bat Oblak d'une tête sur sa gauche (1-0, 61e).

- Sur une longue ouverture, Griezmann remporte son duel avec Koscielny qui commet une grosse erreur et ne parvient pas à se dégager. Le Français file au but. Il bute une première fois sur Ospina mais le ballon lui revient dessus et l'attaquant conclut du gauche dans le but vide malgré le tacle désespéré de Mustafi (1-1, 81e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Jan Oblak (8/10)

Si l'Atletico ne s'est pas incliné à Londres, il le doit une fois encore en grande partie à son gardien. Auteur d'une parade monstrueuse dès le début du match sur une tête de Lacazette, le Slovène écoeure ensuite Welbeck avant de s'arracher dans les dernières minutes pour détourner la tête de Ramsey. Décisif tout simplement.

ARSENAL :

David Ospina (7) : préféré à Cech, le portier colombien a justifié le choix de son coach. Décisif à deux reprises devant Griezmann avant la pause, l'ancien Niçois remporte un nouveau duel face au Français en fin de match mais le ballon revient sur l'attaquant qui marque. Vraiment pas de chance mais difficile de lui reprocher quoi que ce soit…

Héctor Bellerín (6,5) : un gros match pour l'Espagnol. Débordant d'activité dans le couloir droit, le latéral a multiplié les montées, signant des appels tranchants et d'excellents centres. Une très grosse présence.

Shkodran Mustafi (4,5) : rassurant en début de match, l'Allemand a été plus chahuté lorsque l'Atletico s'est réveillé. Sur l'action fatidique, le défenseur central glisse face à Griezmann et son tacle désespéré ne suffit pas à empêcher le but du Tricolore.

Laurent Koscielny (3) : la saison galère se poursuit pour le Français. Alors qu'il s'apprêtait à rendre une bonne copie, le capitaine des Gunners a tout gâché en se laissant piéger par Griezmann sur une longue ouverture. Une erreur qui risque de coûter sa place en finale à Arsenal. Dommage car l'ancien Lorientais avait dégagé beaucoup d'assurance dans ses interventions avant cette action et signé de bonnes ouvertures.

Nacho Monreal (6) : un bon apport offensif pour le latéral gauche, disponible et qui a signé plusieurs bons centres. Quelques approximations défensives mais le bilan reste positif.

Granit Xhaka (5,5) : rampe de lancement des Gunners, le Suisse a signé une bonne première période, avant de baisser de rythme ensuite. Des ouvertures intéressantes même si le milieu de terrain a parfois donné l'impression de forcer ses frappes.

Aaron Ramsey (6) : monté en puissance au fil du match, le Gallois s'est révélé précieux pour combiner avec ses partenaires, comme sur l'action du but des Gunners, lorsqu'il sert de relais à Wilshere. Oblak le met en échec de la tête en toute fin de match.

Jack Wilshere (6,5) : passeur décisif pour Lacazette, l'Anglais a encore signé une belle partie. Porté vers l'avant, le milieu de terrain s'est montré très disponible pour combiner avec ses partenaires en n'hésitant pas à se projeter dans la surface adverse.

Danny Welbeck (6,5) : match abouti pour l'Anglais qui s'est baladé dans la défense adverse grâce à sa puissance en faisant de grosses différences. Auteur de plusieurs centres dangereux et très disponible pour combiner, l'ailier est mis en échec par Oblak en début de match.

Mesut Özil (7) : souvent critiqué pour sa nonchalance, l'Allemand a montré son meilleur visage ce soir. Impliqué et rayonnant, le milieu de terrain a fait des ravages par ses passes et sa technique et brisé les lignes adverses. Dommage que le Gunner se montre plus brouillon en seconde période.

Alexandre Lacazette (7) : déjà auteur d'un doublé à l'aller au tour précédent, l'avant-centre des Gunners s'est encore révélé terriblement précieux ce jeudi en ouvrant le score pour libérer enfin les siens à l'heure de jeu. Avant ce but, le Français s'était montré très intéressant en parvenant à se libérer dans la surface adverse grâce à de bons mouvements. Mais l'ancien Lyonnais se heurte à un Oblak exceptionnel sur une première tête en début de match et il manque de réalisme à deux reprises sur sa volée en début de partie puis en manquant le break de la tête à 1-0.

ATL. MADRID :

Jan Oblak (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Sime Vrsaljko (1) : titulaire en l'absence de Juanfran, le latéral droit n'aura même pas passé dix minutes sur le rectangle vert avant d'être exclu pour deux vilaines fautes au milieu de terrain. Un manque de concentration impardonnable à ce niveau qui laisse son équipe à dix pendant 80 minutes et qui éclipse le bon centre et le bon dégagement réalisés par le Croate avant sa sortie.

José Giménez (7) : le défenseur central est courtisé par les cadors européens et on comprend pourquoi. Très présent, l'Uruguayen a affiché une grosse solidité en repoussant plusieurs ballons chauds dans sa surface. Attentions aux relances toutefois.

Diego Godín (6,5) : un match bien géré tout en expérience par le capitaine des Colchoneros qui a beaucoup donné de la voix pour haranguer ses coéquipiers.

Lucas Hernández (4,5) : à nouveau aligné dans le couloir gauche, le Tricolore a rendu une copie sérieuse malgré un petit accrochage avec Xhaka qui aurait pu dégénérer. Mais le défenseur est battu dans les airs par Lacazette sur le but d'Arsenal.

Ángel Correa (6) : l'Argentin est vraiment infatigable. Pendant tout le match, l'ailier n'a eu de cesse d'arpenter son couloir pour soutenir ses coéquipiers en défense. Cela ne l'a pas empêché de se montrer remuant offensivement surtout lorsque l'Atletico s'est réveillé en fin de première période. Remplacé à la 75e minute par Stefan Savic (non noté).

Thomas Partey (5,5) : après une entame de match compliquée dans l'entrejeu, le Ghanéen a été replacé dans le couloir droit à la suite de l'expulsion de Vrsaljko. Plus en vue dans cette position, il signe notamment une superbe percée conclue par la frappe de Griezmann avant la pause.

Saúl (4) : partie décevante pour le milieu de terrain qui a eu beaucoup de mal à exister ce soir, dévoré par l'entrejeu des Gunners.

Koke (5) : du bon et du moins bon pour l'Espagnol. Parfois très brouillon, le milieu de terrain a tout de même initié quelques actions et il a bien soutenu sa défense.

Kevin Gameiro (4) : esseulé en pointe, le Français aura vécu une soirée difficile avec l'expulsion très précoce de Vrsaljko. L'ancien Parisien n'a rien eu à se mettre sous la dent. Remplacé à la 65e minute par Gabi (non noté).

Antoine Griezmann (7) : en égalisant au terme d'un contre, le Tricolore a inscrit un but qui vaut de l'or ! Avant cela, l'attaquant de l'Atletico avait vécu une soirée frustrante. Après un début de match compliqué collectivement, le Français a tenté de sonner le réveil de son équipe mais il se heurte à Ospina à deux reprises. Comme d'habitude, il n'a pas ménagé ses efforts défensifs mais c'est lui qui perd le ballon qui aboutit à l'ouverture du score des Gunners. Remplacé à la 85e minute par Fernando Torres (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Europa sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ARSENAL 1-1 ATL. MADRID (mi-tps: 0-0) - LIGUE EUROPA - 1/2 finale
Stade : Emirates Stadium - 59.066 spectateurs - Arbitre : Clément Turpin

Buts : A. Lacazette (61e) pour ARSENAL - A. Griezmann (82e) pour ATL. MADRID
Avertissements : - S. Vrsaljko (2e), pour ATL. MADRID - Expulsions : S. Vrsaljko (10e) , pour ATL. MADRID

ARSENAL : D. Ospina - Bellerín, S. Mustafi, L. Koscielny, Nacho Monreal - G. Xhaka - A. Ramsey, J. Wilshere - D. Welbeck, M. Özil - A. Lacazette

ATL. MADRID : J. Oblak - S. Vrsaljko, J. Giménez, D. Godín, L. Hernández - Á. Correa (S. Savic, 75e), T. Partey, Saúl, Koke - K. Gameiro (Gabi, 65e), A. Griezmann (Fernando Torres, 85e)

 Vidéo : l'ouverture du score de Lacazette (1-0, 61e)

 Vidéo : l'égalisation de Griezmann (1-1, 82e).

 Vidéo : déchaîné, Simeone exclu par Turpin !

Vrsaljko exclu après seulement 9 minutes pour l'Atletico !

Le coach madrilène Diego Simeone également expulsé dans la foulée !

Amis dans la vie, Lacazette et Griezmann étaient adversaires ce soir

Lacazette libère les Gunners (1-0, 61e)

Griezmann arrache l'égalisation (1-1, 82e)

La soirée se termine mal pour Bellerin et Arsenal…







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Tottenham a t-il fait un bon choix en signant un contrat avec Mourinho jusqu'en 2023 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Arsenal

A
R
S
E
N
A
L
Banc des remplaçants Atl. Madrid

A
T
L
.

M
A
D
R
I
D
but, 61e7Lacazette
carton rouge, 10ecarton jaune, 2e1Vrsaljko
>remplacé par Savic, 75e6Correa
>remplacé par Gabi, 65e4Gameiro
but, 82e >remplacé par Torres, 85e7Griezmann


MASQUER LA PUB