Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Sans problème, le Bayern file en demies - Débrief et NOTES des joueurs (Bayern 0-0 Séville)

Par Eric Bethsy - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 11/04/2018 à 22h50
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Vainqueur en Espagne à l'aller (1-2), le Bayern Munich s'est contenté d'un match nul à domicile contre le FC Séville (0-0) ce mercredi. Le club bavarois se qualifie sans souci pour les demi-finales.

Sans problème, le Bayern file en demies - Débrief et NOTES des joueurs (Bayern 0-0 Séville)
Robert Lewandowski n'a pas eu beaucoup de bons ballons à négocier.

Au vu des scénarios de ces quarts de finale de la Ligue des Champions, le Bayern Munich avait intérêt à se méfier malgré sa victoire à Séville (1-2) au match aller. La formation de Bundesliga, sérieuse, a fait le boulot et s'est contentée d'un match nul et vierge (0-0) pour passer.

Pas de but inscrit, et pourtant, les Bavarois avaient les occasions pour prendre l'avantage. Dès l'entame de match, ce sont des vagues allemandes qui arrivaient sur le but de Soria ! Un coup franc de James juste au-dessus, la spéciale Robben pas assez enroulée, une tête de Lewandowski claquée en corner par le gardien espagnol… Tout ça en à peine 5 minutes !

Séville a le ballon mais...

Heureusement pour eux, les Espagnols parvenaient à mettre le pied sur le ballon au bout d'un quart d'heure. Séduisant, Séville montrait une belle qualité de jeu et parvenait à priver le Bayern du ballon. Mais sans se procurer d'occasions. Du coup, le champion d'Allemagne réappuyait sur l'accélérateur et ça chauffait encore sur le but de Soria, qui voyait le missile d'Hummels frôler sa barre ! Avant de sortir un énorme arrêt sur la frappe de Ribéry !

0-0 à la pause mais on ne s'ennuyait pas, tout comme le public qui fêtait les buts de la Juventus Turin à distance. On attendait donc les buts pendant la deuxième période, d'autant que les hommes de Jupp Heynckes démarraient fort ! Mais la tête de Lewandowski n'était pas cadrée, tandis que la frappe de James ne surprenait pas Soria.

Correa, la barre et le rouge

Toujours pas de but, mais une barre transversale touchée par… Séville. Et plus précisément par Correa de la tête, contre le cours du jeu. Plus rien jusqu'à la fin du match, le Bayern gérait malgré un Robben en mode soliste et une fin de match sous tension après le mauvais geste de Correa expulsé (90e+2). Le plus important, c'est que le Bayern se qualifie pour les demies sans problème.

La note du match : 7/10

Certes, il n'y a pas eu de buts. Mais on a quand même assisté à un très beau match entre ces deux équipes portées vers l'avant. Ça allait parfois d'un but à l'autre même si les occasions étaient surtout allemandes. Et l'ambiance était agréable avec un public qui applaudissait les buts de la Juventus à distance.

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : James Rodriguez (7,5/10)

Techniquement, c'est toujours aussi impressionnant ! Aligné dans l'entrejeu, le Colombien a joué les chefs d'orchestre avec réussite. Ses transmissions, courtes ou longues, étaient précises et utiles. Il a tenté sa chance à plusieurs reprises et a sollicité le gardien Soria. Mais le plus beau, c'est son superbe contrôle orienté juste devant la surface espagnole. Un régal.

BAYERN MUNICH :

Sven Ulreich (5) : rien, mais vraiment rien à faire ce mercredi soir. On retiendra juste qu'il n'a pas du tout apprécié que Correa vienne le bousculer sur une sortie.

Joshua Kimmich (6,5) : très actif sur son côté droit, le latéral s'est surtout distingué offensivement. Il a réalisé ses montées dans un timing parfait, ce qui permettait à Robben de lui offrir de belles situations de centre. Il s'est même permis une belle frappe du gauche non cadrée.

Jérôme Boateng (5,5) : solide sur Ben Yedder, le défenseur central s'est encore pris pour Pirlo. Pourtant, toutes ses transversales ou presque ont débouché sur des pertes de balle.

Mats Hummels (7) : avec l'international allemand, Ben Yedder n'a rien pu faire. Il n'a jamais laissé le Français respirer. Il est aussi l'auteur de magnifiques sorties de balle et d'une énorme frappe du gauche qui a frôlé la barre !

Rafinha (6) : aligné au poste de latéral gauche en l'absence de David Alaba, le Brésilien a fait le boulot. Il n'a pas multiplié les courses dans le dos de Ribéry mais ses montées ont débouché sur des centres très dangereux, comme lorsqu'il a trouvé la tête de Lewandowski. A noter aussi un superbe sauvetage dans les pieds de Ben Yedder ! Remplacé à la 86e par Niklas Süle (non noté).

Javier Martínez (6,5) : en voyant la compo, on pouvait craindre que l'Espagnol se retrouve esseulé à la récupération. Mais il a parfaitement tenu le milieu grâce à sa capacité à défendre en avançant. Il a ainsi récupéré des ballons très haut et donc dangereux pour les Andaloux. Il finit le match avec une grosse douleur à la jambe après le mauvais geste de Correa.

Arjen Robben (4,5) : ses coéquipiers commençaient à s'agacer, et on les comprend. Car à force de tenter sa spéciale, l'ailier néerlandais s'amusait à faire le tour de la défense sans trouver la faille et oubliait qu'il n'était pas seul.

Thomas Müller (5,5) : plutôt discret dans son rôle de soutien derrière l'attaquant. L'Allemand a quand même gêné Séville avec son placement entre les lignes, notamment lorsqu'il venait sur le côté droit pour créer le surnombre avec Robben et Kimmich.

James Rodríguez (7,5) : voir commentaires ci-dessus.

Franck Ribéry (6,5) : toujours disponible, l'ailier français a systématiquement cherché à mettre du rythme par des passes ou des dribbles. Face à la vitesse de Navas, il n'a pas souvent fait la différence mais il a obtenu des corners. A noter une belle frappe qui a obligé Soria à se détendre et une roulette dont il a le secret et qui a plu au public. Remplacé sous une ovation à la 71e par Thiago Alcantara (non noté).

Robert Lewandowski (5,5) : idéalement servi sur son premier ballon, le Polonais a subi une grosse faute de Mercado alors qu'il filait au but. Dommage, car c'était sa meilleure occasion de la partie. Pour le reste, il a surtout joué dos au but et a pris beaucoup de coups. Remplacé à la 77e par Sandro Wagner (non noté), qui a pesé sur la défense en fin de match.

FC SEVILLE :

David Soria (6) : contrairement à son homologue allemand, le gardien de Séville a été sollicité. Mais il a su garder sa cage inviolée grâce à ses arrêts face à Lewandowski, James et surtout Ribéry qui avait pourtant mis de la puissance dans sa tentative.

Jesús Navas (6,5) : sans cesse provoqué par Ribéry balle au pied, l'ancien joueur de Manchester City a bien répondu au Français. Il ne s'est jamais jeté et sa vivacité lui a permis de ne pas se faire prendre de vitesse. Offensif en première période, il a longtemps obligé le Bavarois à défendre.

Gabriel Mercado (5,5) : aligné en défense centrale, l'Argentin s'en sort bien. Il commet une grosse faute sur Lewandowski en position de dernier défenseur dès la 2e minute… Ensuite, il s'est bien rattrapé avec plusieurs interceptions.

Clément Lenglet (6) : après s'être occupé de Lukaku au tour précédent, le Français était opposé à Lewandowski. Résultat, il mérite une bonne note puisque le Polonais n'a pas été très en vue. Il faut dire que l'ancien Nancéien l'a serré de près, à tel point qu'il lui a involontairement marché dessus. Rien de méchant puisqu'il a tout de suite présenté ses excuses alors que le jeu n'était même pas arrêté.

Sergio Escudero (4) : lorsqu'on est latéral sur le côté de Robben et Kimmich, et qu'en plus Müller vient apporter le surnombre, on passe forcément une soirée difficile. Il a pris l'eau en première période avant de réagir après la pause, forçant le Néerlandais à tenter des percées interminables.

Éver Banega (6) : le danger ne pouvait venir que de lui. Capable de trouver la faille à tout moment, le milieu argentin a encore fait admirer sa vista et sa qualité de passe. A l'image de son coup franc sur la tête de Correa qui a heurté la barre.

Steven N'Zonzi (5,5) : match correct sans plus pour le milieu tricolore. Après une perte de balle qui l'a obligé à mettre la semelle sur Lewandowski, et à écoper d'un carton jaune, il s'est contenté de jouer simple et de manière latérale.

Pablo Sarabia (3) : très attendu, le milieu offensif est passé à côté de son match. Il a raté une belle occasion en première période et a laissé Rafinha déborder à plusieurs reprises. Remplacé à la 70e par Sandro Ramirez (non noté).

Franco Vázquez (4) : trop discret, l'Italo-Argentin n'a pas été en mesure de distribuer le jeu et de faire la différence dans les derniers mètres. Remplacé à la 81e par Nolito (non noté).

Joaquín Correa (3,5) : à la fois encourageant et agaçant ! Capable de beaux gestes techniques dans le coeur du jeu, il a mal négocié des situations intéressantes. Il a aussi touché la barre de la tête. Avant de confondre le ballon avec la jambe de Javi Martinez pour se faire expulser en fin de match.

Wissam Ben Yedder (4) : au milieu de la charnière Boateng-Hummels, l'attaquant français n'a quasiment pas existé. Ses coéquipiers ont eu du mal à le trouver. Mais il s'est battu jusqu'au bout et aurait pu se procurer une occasion sans le superbe retour de Rafinha. Remplacé à la 65e par Luis Muriel (non noté), qui n'a rien pu faire lui non plus.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

BAYERN MUNICH 0-0 FC SEVILLE (mi-tps: 0-0) - LIGUE des CHAMPIONS - 1/4 de finale
Stade : Allianz Arena - 70.000 spectateurs - Arbitre : William Collum

Buts :
Avertissements : S. Wagner (90+3e), pour BAYERN MUNICH - G. Mercado (2e), S. N'Zonzi (11e), É. Banega (81e), pour FC SEVILLE - Expulsions : J. Correa (90+2e) , pour FC SEVILLE

BAYERN MUNICH : S. Ulreich - J. Kimmich, J. Boateng, M. Hummels, Rafinha (N. Süle, 87e) - Javi Martínez - A. Robben, T. Müller, J. Rodríguez, F. Ribéry (Thiago Alcântara, 71e) - R. Lewandowski (S. Wagner, 77e)

FC SEVILLE : David Soria - Jesús Navas, G. Mercado, C. Lenglet, Sergio Escudero - É. Banega, S. N'Zonzi - Pablo Sarabia (Sandro Ramírez, 70e), F. Vázquez (Nolito, 81e), J. Correa - W. Ben Yedder (L. Muriel, 65e)

Le résumé du match

Les Bavarois fêtent la qualification pour les demies

Rafinha s'est sacrifié en défense

Lewandowski ne veut surtout pas contrer la frappe de Ribéry

Heynckes restait sur 12 victoires consécutives en C1, un record







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
A votre avis, où jouera Tanguy Ndombélé (Lyon) la saison prochaine ?

Tottenham
Juventus
PSG
Manchester City
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Bayern Munich

B
A
Y
E
R
N

M
U
N
I
C
H
Banc des remplaçants FC Seville

F
C

S
E
V
I
L
L
E
>remplacé par Süle, 87e6Rafinha
>remplacé par Thiago Alcântara, 71e6,5Ribéry
>remplacé par Wagner, 77e5,5Lewandowski
carton jaune, 2e5,5Mercado
carton jaune, 81e6Banega
carton jaune, 11e5,5N'Zonzi
>remplacé par Sandro Ramírez, 70e3Sarabia
>remplacé par Nolito, 81e4Vázquez
carton rouge, 90e+23,5Correa
>remplacé par Muriel, 65e4Ben Yedder


MASQUER LA PUB