Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Six ans après, l'OM retrouve les quarts d'une Coupe d'Europe ! - Débrief et NOTES des joueurs (Bilbao 1-2 OM)

Par Youcef Touaitia - Actu Europa League, Mise en ligne: le 15/03/2018 à 20h56
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Vainqueur 3-1 à l'aller, l'Olympique de Marseille s'est imposé sur la pelouse de l'Athletic Bilbao (2-1), ce jeudi, lors du 8e de finale retour de la Ligue Europa. Sérieux, les Phocéens joueront les quarts de finale d'une Coupe d'Europe pour la première fois depuis six ans.

Six ans après, l'OM retrouve les quarts d'une Coupe d'Europe ! - Débrief et NOTES des joueurs (Bilbao 1-2 OM)
Luiz Gustavo a réalisé un match solide à Bilbao.

L'enfer était promis à l'Olympique de Marseille à San Mamés. Il n'y a finalement rien eu. Déjà vainqueur 3-1 à l'aller, le club sudiste est allé chercher une belle victoire sur le terrain de l'Athletic Bilbao (2-1), ce jeudi, lors du 8e de finale retour de la Ligue Europa. Un succès avec la manière de l'actuel 3e de Ligue 1, qui retrouve les quarts de finale d'une compétition européenne pour la première fois depuis 2012.

Payet détruit la défense de Bilbao

Les Marseillais démarraient tambours battants. Agressifs, bien organisés et portés vers l'avant, les hommes de Rudi Garcia contenaient parfaitement des Basques pas assez inspirés. Dans une ambiance électrique à San Mamés, les locaux prenaient peu à peu les commandes de la rencontre sans toutefois parvenir à contourner une défense olympienne bien en place. Seul Aduriz, sur une tête en extension, donnait des frayeurs à Mandanda.

Au fil des minutes, les Espagnols s'agaçaient face au manque de solutions et multipliaient les approximations. Du pain béni pour l'OM. Mieux encore, Payet obtenait un penalty après une magnifique percée qu'il transformait sans trembler (0-1, 38e). Une réalisation qui enfonçait un peu plus l'Athletic, au fond trou, qui perdait Mikel Rico et Alvarez sur blessures.

Ocampos termine le travail

Au retour des vestiaires, Marseille validait définitivement sa qualification. Sur une nouvelle percée, c'était Ocampos qui crucifiait Herrerin d'une frappe puissante à ras de terre (0-2, 52e). Un but qui coupait une bonne fois pour toutes les jambes des joueurs de Bilbao, à la rue. Les Olympiens, eux, s'amusaient sur la pelouse, enchaînant les petits ponts aussi humiliants les uns que les autres.

Et Mandanda, dans tout ça ? Eh bien, le gardien tricolore sortait le grand jeu devant Benat sur coup franc avant de s'incliner sur un but très heureux de Williams (1-2, 74e). Un sursaut d'orgueil rapidement éteint par l'expulsion d'Aduriz pour un second carton jaune très sévère. En fin de match, Ocampos aurait pu alourdir la marque mais sa tentative fracassait la barre. Qu'importe, l'OM validait avec mention son billet pour les quarts de finale de la C3. Le rêve continue pour Rami et les siens !

La note du match : 6,5/10

On promettait l'enfer à l'OM. Il n'en a rien été. Solides, solidaires, efficaces, les Phocéens ont réalisé une grosse prestation. Malgré la belle ambiance à San Mamés, il n'y a jamais eu match ce soir. On a toutefois eu droit à de beaux gestes, surtout par les Marseillais, et du spectacle. Une belle rencontre de Coupe d'Europe.

Les buts :

- Côté gauche, Payet s'appuie sur Luiz Gustavo, qui lui remet d'une magnifique talonnade dans la course. Lancé, le capitaine marseillais efface son vis-à-vis d'un petit pont dévastateur, se faufile entre deux autres joueurs, sert Mitroglou qui lui remet avant d'être fauché dans la surface. Sans trembler, le Réunionnais trompe Herrerin sur sa gauche, au ras du poteau (0-1, 38e).

- Sur le côté gauche, Amavi transmet un ballon à Ocampos. L'ailier argentin prend son courage à deux mains et revient sur ses pas pour revenir dans l'axe avant de tenter sa chance du pied droit. Le ballon traverse une forêt de jambes et termine sa course dans le petit filet gauche d'Herrerin (0-2, 52e).

- A droite, De Marcos adresse un bon centre en direction d'Aduriz, au second poteau. Le vétéran basque remet involontairement le ballon pour Williams, positionné à la limite du hors-jeu. Plus vif, l'ailier espagnol devance la sortie de Mandanda, qu'il trompe en taclant à bout portant (1-2, 74e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Dimitri Payet (7,5/10)

Brillant à l'aller, le capitaine olympien a confirmé sa belle passe. Ballon dans les pieds, il a souvent fait mal à la défense basque, qui n'a pas réussi à l'arrêter sur sa percée monumentale menant au but sur penalty. Affûté physiquement, il s'est baladé entre les lignes de l'Athletic, réalisant une nouvelle fois un match de très grande qualité. Ce Payet peut faire énormément de bien à l'OM dans la dernière ligne droite de la saison !

MARSEILLE :

Steve Mandanda (5,5) : le gardien marseillais pensait très certainement passer une soirée plus compliquée. Face à une formation basque peu inspirée, l'international tricolore a eu un arrêt à faire sur un coup franc dangereux de Benat avant de s'incliner sur le but heureux de Williams. Il a eu quelques soucis au niveau de la relance, ce qui gâche un tout petit peu sa prestation.

Hiroki Sakai (7) : le latéral droit a livré une copie particulièrement solide. Solide défensivement, il a été un des joueurs les plus actifs en première période avec de nombreuses montées intéressantes dans son couloir. Après la pause, il aurait même pu marquer sur une frappe puissante. Du bon Sakai.

Adil Rami (7) : match taille patron du défenseur central. Il n'a jamais tremblé face à Aduriz et a gardé son sang-froid malgré les provocations de l'attaquant basque. Sur le but de Williams, difficile de lui en vouloir tant l'ailier a eu une chance folle.

Rolando (7) : rappelé en sélection portugaise par Fernando Santos, le défenseur central a encore une fois montré qu'il était devenu un taulier de l'OM cette saison. Sûr dans ses interventions, toujours bien placé, il s'est montré solide dans tout ce qu'il a entrepris. Même constat que pour Rami sur le but de Williams, qui a bénéficié d'un contre involontaire d'Aduriz.

Jordan Amavi (7) : le latéral gauche avait un sacré client face à lui en la personne de Williams. Pas appelé par Didier Deschamps en équipe de France, l'ancien Niçois a montré qu'il avait largement sa place pour la Coupe du monde en Russie puisqu'il a été très solide. Passeur décisif sur le but d'Ocampos, il a été très bon sur le plan défensif malgré le débordement de De Marcos menant au but de Williams.

Maxime Lopez (5,5) : après un début de match tonique, le Minot a eu beaucoup plus de mal à faire des différences au milieu. Il a fait son match, mais dans l'ensemble, il a été un des moins en vue ce soir. Remplacé à la 77e minute par Morgan Sanson (non noté).

Luiz Gustavo (7) : le Brésilien était une nouvelle fois titulaire pour ce choc. Malgré la répétition des matchs, le milieu de terrain a été performant dans son travail de harcèlement et de récupération. Au niveau. Remplacé à la 56e minute par André-Franck Zambo Anguissa (non noté).

Florian Thauvin (5,5) : de retour de blessure, l'ailier tricolore s'est montré remuant. On sent tout de même qu'il n'est pas encore en pleine possession de ses moyens mais il a réussi à réaliser quelques gestes de classe, dont notamment une belle talonnade dans la course pour Lopez en début de match. Un retour tout en douceur. L'essentiel, c'est qu'il n'a pas rechuté avant le choc contre Lyon dimanche. Remplacé à la 67e minute par Bouna Sarr (non noté).

Dimitri Payet (7,5) : lire commentaire ci-dessus.

Lucas Ocampos (7) : l'homme en forme côté marseillais a réalisé une première période assez transparente, visiblement fatigué sur le plan physique. La pause lui a fait du bien puisqu'il a réussi à retrouver son second souffle pour inscrire le deuxième but de son équipe. Dès lors, il a été intenable et il n'est pas passé loin du doublé sur une frappe puissante qui a terminé sa course sur la barre. Un Ocampos à deux visages mais toujours aussi précieux.

Konstantinos Mitroglou (6) : quatre jours après son but très important à Toulouse, l'attaquant grec a eu beaucoup moins de réussite ce soir. Trop peu servi par ses partenaires, il est toutefois décisif sur l'ouverture du score de Payet, avec lequel il combine bien sur la percée du Réunionnais. En seconde période, il offre un ballon de but à Ocampos, qui a touché la barre. Il a été bon dans son rôle de point de fixation.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Europa sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ATHLETIC BILBAO 1-2 MARSEILLE (mi-tps: 0-1) - LIGUE EUROPA - 1/8e de finale
Stade : San Mamés Barria - 40.580 spectateurs - Arbitre : Anthony Taylor

Buts : Iñaki Williams (74e) pour ATHLETIC BILBAO - D. Payet (38e, pen.) L. Ocampos (52e) pour MARSEILLE
Avertissements : Aduriz (15e), Iñaki Williams (61e), pour ATHLETIC BILBAO - A. Rami (48e), pour MARSEILLE - Expulsions : Aduriz (76e) , pour ATHLETIC BILBAO

ATHLETIC BILBAO : Iago Herrerín - De Marcos, Yeray Álvarez (Unai Núñez, 44e), Etxeita, Lekue - Iturraspe, Beñat (Mikel Vesga, 79e) - Iñaki Williams, Mikel Rico (Susaeta, 23e), Iñigo Córdoba - Aduriz

MARSEILLE : S. Mandanda - H. Sakai, A. Rami, Rolando, J. Amavi - M. Lopez (M. Sanson, 78e), Luiz Gustavo (A. Zambo Anguissa, 56e) - F. Thauvin (B. Sarr, 67e), D. Payet, L. Ocampos - K. Mitroglou

Rolando a encore une fois été solide à Bilbao

Payet félicité par ses partenaires après son but sur penalty (38e)

Ocampos a inscrit le second but olympien après la pause (52e)

La demande de Thauvin à Lekue

 VIDEO : le résumé du match

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Les matchs à la TV sans supporters, c'est ...

C'est mieux que rien, je regarde quand même !
Ce n'est pas du tout intéressant, je ne vais pas regarder ou très peu !
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Athletic Bilbao

A
T
H
L
E
T
I
C

B
I
L
B
A
O
Banc des remplaçants Marseille

M
A
R
S
E
I
L
L
E
>remplacé par Unai Núñez, 44e-Yeray Álvarez
>remplacé par Mikel Vesga, 79e-Extebarria
but, 74ecarton jaune, 61e-Iñaki Williams
>remplacé par Susaeta, 23e-Rico
carton rouge, 76ecarton jaune, 15e-Aduriz
carton jaune, 48e7Rami
>remplacé par Sanson, 78e5,5Lopez
>remplacé par Zambo Anguissa, 56e7Luiz Gustavo
>remplacé par Sarr, 67e5,5Thauvin
but sur pénalty, 38e7,5Payet
but, 52e7Ocampos


MASQUER LA PUB