Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lyon - Kiev, seule la victoire compte
Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 01/11/2006 à 22h59
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'OL est d'ores et déjà qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions après sa victoire sur le Dynamo Kiev (1-0), hier soir à Gerland. Sans convaincre, les Lyonnais ont assuré leur succès dès le premier quart d'heure grâce à un but de Benzema.

Lyon - Kiev, seule la victoire compte

Lyon n'a pas eu à forcer son talent pour glaner une quatorzième victoire consécutive cette saison, toutes compétitions confondues. Le Dynamo Kiev n'a tenu qu'un quart d'heure, le temps pour Govou de servir idéalement Benzema dans la surface pour l'unique but du match. Ce quatrième succès en Ligue des Champions en autant de matchs assure aux Lyonnais une place au second tour. S'ils n'ont toujours pas encaissé de but dans la compétition, les hommes de Houllier ont toutefois montré quelques signes de fatigue hier soir et n'ont pas eu le rayonnement habituel avec un manque de rythme flagrant et un relâchement après la pause. Peu importe la manière, les Lyonnais ont obtenu ce qu'ils cherchaient et peuvent désormais se concentrer sur la quête de la première place du groupe, également convoitée par le Real Madrid.

Les meilleurs moments et les buts

- Les Lyonnais prennent l'avantage sur leur première occasion à la suite d'un superbe une-deux dans l'axe entre Benzema et Govou. Servi idéalement par ce dernier dans le dos de la défense, Benzema trompe Shovkovsky du plat du pied gauche avec le sang froid d'un vieux briscard (14', 1-0).

- Belle ouverture de Rebrov pour Kleber à la lutte avec Squillaci dans la surface qui contrôle, pivote et remise pour Mikhalik dont le tir du droit ne trouve pas le cadre (24').

- Le Dynamo tente de s'approcher du but de Coupet mais ce sont bien les Lyonnais qui se montrent les plus dangereux. Govou perfore la défense dans l'axe en profitant d'un contre favorable mais sa frappe du gauche passe juste au dessus du but (30').

- Tiago lance parfaitement Benzema en profondeur depuis l'aile droite. L'attaquant lyonnais s'avance vers le but avec un défenseur dans son dos et frappe des quinze mètres mais le ballon s'échappe encore au dessus de la barre transversale (52').

- Le Dynamo hérite d'un coup franc à trente mètres du but légèrement à gauche. Rodrigo s'en charge et expédie un missile du droit à mi-hauteur bien boxé des deux poings par Coupet vigilant (69').

- Gusev s'échappe côté droit et a tout le temps d'ajuster son centre. A la lutte avec Squillaci, Milevskyi se jette au premier poteau mais ne peut redresser suffisamment le cuir qui frôle le poteau de Coupet (76').

- Gusev botte rapidement un coup franc depuis l'aile droite et trouve Kleber seul face à Coupet mais le Brésilien ne peut ajuster sa tête et permet au gardien lyonnais de capter le ballon (80').

La prestation des deux équipes

Dans leur formation habituelle, les Lyonnais ont débuté le match sur un rythme plutôt tranquille, s'adjugeant toutefois le monopole du ballon. Sans forcer, la troupe de Houllier a ouvert le score sur sa première véritable occasion. Actif dans le jeu et généreux dans l'effort, Benzema a fait preuve d'une belle lucidité devant Shovkovsky pour donner l'avantage à son équipe. Sur vitaminé, Govou a sans cesse provoqué la défense balle au pied pour créer le décalage, tout comme Malouda qui a néanmoins manqué de précision dans le dernier geste. Derrière, Cris et Squillaci ont été très attentifs pour couper les trajectoires. Emoussés physiquement, les Lyonnais ont eu tendance à se relâcher après la pause mais s'en sont sortis sans dommage. Auteurs d'une seconde période plutôt brouillonne avec de nombreuses approximations, les coéquipiers de Juninho n'ont pas réussi à tuer le match en inscrivant un deuxième but et se sont exposés à un retour des Ukrainiens en fin de partie.

Au pied du mur après trois défaites, le Dynamo était venu à Lyon avec l'envie de relever la tête. Les Ukrainiens ont développé leur habituel jeu court à deux touches de balle et tenté d'exploiter la moindre brèche pour venir inquiéter Coupet. Mais plutôt que de se jeter à l'abordage, les hommes de Demianenko ont d'abord pensé à bien défendre avec une implication de tous les joueurs. Au milieu, Rebrov et Gusev ont fait jouer leur technique pour trouver les espaces et approvisionner les deux attaquants mais la finition n'a pas été à la hauteur de leurs attentes. Très remuant, Kaddouri s'est démené comme un beau diable dans son couloir pour soutenir ses attaquants, sans plus de réussite. Loin d'abdiquer malgré la domination territoriale des Gones, le Dynamo a su trouver les munitions nécessaires dans la dernière demi-heure pour revenir au score mais Coupet veillait au grain.

La note : 11/20

Avec douze unités au compteur, l'OL domine le Groupe E avec trois points d'avance sur le Real Madrid, vainqueur du Steaua Bucarest (1-0). Le prochain déplacement des Lyonnais à Bernabeu dans trois semaines sera sans doute déterminant pour l'obtention de la première place.


Lyon – Kiev : 1-0 (1-0)
Stade Gerland
Arbitre : M. Vink

But : Benzema (14’)
Avertissement : Malouda (62’) - Kaddouri (35’), Gusev (68’)

Les équipes :

Lyon : Coupet – Abidal, Cris, Squillaci, Clerc – Toulalan, Tiago, Juninho (Källström, 79’), Malouda, Govou (Diarra, 87’) – Benzema (Wiltord, 75’)

Kiev : Shovkovsky – Yussuf, Rodolfo, Gavrancic (Rodrigo, 46’), Kaddouri – Gusev, Mikhalik, Cernat (Belkevich, 76’), Rebrov (Shatskikh, 66’) – Milevskyi, Kleber



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB