Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Top Déclarations : Reynet et la honte de sa vie, Di Campli n'a pas digéré pour Verratti, Rémy se sent traité comme une merde...

Par Youcef Touaitia - Top Declarations, Mise en ligne: le 20/01/2018 à 09h00
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Reynet a eu honte après la défaite à Paris, Di Campli en veut toujours à Verratti, Rémy se sent traité comme une «merde» à Las Palmas, Keown se paie Sanchez, Ménès s'en prend à la presse… Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : Reynet et la honte de sa vie, Di Campli n'a pas digéré pour Verratti, Rémy se sent traité comme une merde...
Reynet a pris 8 buts au Parc des Princes.

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. Baptiste Reynet – «J'avais l'impression que le match ressemblait à des poussins contre une équipe de seniors. J'avais honte d'être sur le terrain. Au bout de 30 minutes, il y avait déjà 3-0 donc oui, j'avais honte, le match m'a paru très long, c'était une éternité. Je ne pensais qu'à un truc, c'est que ça s'arrête parce que ça arrivait dans tous les sens. On est passé pour des guignols et il va vite falloir se remettre dans le droit chemin» (Zone mixte, le 18/01/2018)

Après en avoir pris 8 à Paris, le gardien dijonnais est reparti avec des maux de tête en plus d'une valise pleine.

2. Donato Di Campli – «C'est la pire expérience de ma vie. Dans notre monde il n'y a pas de reconnaissance. Je me suis senti terriblement mal. Pour moi, Verratti n'existe plus. Je me suis battu contre un club et contre un Etat, tout ça pour être emporté comme un simple grain de sable. Personne ne prendra Neymar du PSG, et cela vaut aussi pour les autres. Les joueurs sont dans une sorte de cage dorée, à laquelle ils ne peuvent renoncer puisque certains contrats sont impossibles ailleurs. Ils restent donc en Ligue 1 qui est un championnat de marionnette» (Tuttosport, le 18/01/2018)

L'agent italien n'a pas apprécié la manière dont il a été «jeté» par Verratti, n'hésitant pas à taper une fois de plus sur le PSG.

3. Loïc Rémy, à propos de Paco Jémez – «L'entraîneur ne m'a même pas parlé. J'ai parlé avec le président, qui est venu parler avec nous. Il n'a pas eu suffisamment de couilles pour se mettre devant moi et me dire 'je ne te veux pas pour ça, ça et ça' et que ça se termine. Je ne suis pas un gars qui crée des problèmes, je ne me serais pas battu avec lui. L'entraîneur m'a traité comme si j'étais une merde. Parce que je me suis senti comme une merde quand c'est arrivé» (La Provincia, le 19/01/2018)

L'attaquant français, sur le départ de Las Palmas, ne passera pas ses vacances avec son entraîneur…

4. Martin Keown – «Alexis est le plus grand mercenaire que le football ait connu. Manchester City voulait déjà le recruter cet été, et même si les deux clubs ne trouvaient pas d'accord cet hiver, City était prêt à l'attendre jusqu'à la fin de la saison. Manchester City, c'était le club idéal pour qu'Alexis continue de progresser, surtout qu'il a déjà travaillé avec Guardiola. Mais pour lui, il ne s'agit pas de devenir un meilleur joueur, il s'agit juste d'argent» (Daily Mail, le 19/01/2018)

L'ancien Gunner ne digère pas le choix du Chilien de rejoindre Manchester United. Et ne se fait pas prier pour le dire !

5. Pierre Ménes – «Je suis sûr que ça va être une affaire d'État et qu'on va plus parler de ça que de la qualité du match du PSG et de la prestation XXL de Neymar. Je suis persuadé que toute la presse de merde va en faire des caisses là-dessus, en mode 'et pourquoi il ne l'a pas laissé tirer le penalty ?', 'il va quitter le PSG parce qu'il n'a pas aimé les sifflets' et autres conneries du même genre. Mais bon, cette année c'est le lot du PSG de faire parler les bavards» (Blog, le 18/01/2018)

Le coup de gueule du chroniqueur, qui a anticipé la surmédiatisation du penalty que Neymar n'a pas offert à Edinson Cavani contre Dijon (8-0).

6. Waldemar Kita – «J'ai reçu 20 SMS du monde entier qui me disaient que cet arbitre est un gag. C'est quand même scandaleux de voir ça. On donne un rouge à un joueur qui n'y est pour rien. On est où ? Il faut faire une école. Chapron doit se reposer et se faire masser. (...) Ça marche comme ça maintenant, on ne peut pas le voir. J'attends le feu vert, sinon je vais me faire tuer. C'est de l'amateurisme. Ça me fait rigoler à la fin. Je n'ai jamais vu ça. Il devrait être suspendu six mois. Si c'est nous (qui le faisons), on prend six mois ! Il est à la fin de sa carrière, mais c'est pas comme ça qu'on finit» (La chaîne L'Equipe, le 14/01/2018)

Le président nantais était remonté après la défaite contre le PSG. En cause, le craquage complet de Tony Chapron, qui a bien failli tacler Diego Carlos.

7. José Mourinho, à propos d'Antonio Conte – «Je pense que, quand une personne en insulte une autre, on attend une réponse. Ou alors, on peut s'attendre à du mépris. Lors de ses premières insultes, je lui avais répondu en le touchant à l'endroit où ça lui fait mal. Il m'a ensuite insulté, mais là, j'ai changé et au lieu de lui répondre, j'éprouve du mépris à son endroit. Pour moi, le mépris signifie la fin de l'histoire» (Conférence de presse, le 13/01/2018)

Le Portugais, en conflit ouvert avec le coach de Chelsea, a mis fin à une prise de becs qui a fait les choux gras des tabloïds anglais ces derniers jours.

8. Valentin Rongier, à propos de Marco Verratti – «Une ressemblance physique entre nous ? Je suis peut-être un petit plus 'fit' que lui. J'ai vu qu'il avait un petit peu de gras, ça doit être un bon vivant» (Canal+ Sport, le 13/01/2018)

L'hygiène de vie de Verratti, un sujet sensible pour le Parisien !

9. Dimitri Payet, à propos d'Alexandre Oukidja – «C'est un geste que je fais souvent à l'entraînement. C'est plus dur en match, où on est rarement seul face au gardien. C'est juste une feinte de frappe. Mais cette blessure, ça me fait chier, surtout qu'on se connaît. J'espère que ça ne sera pas trop grave et qu'il pourra reprendre très vite» (Zone mixte, le 17/01/2018)

Une feinte dévastatrice du Marseillais qui a provoqué une entorse du ligament externe du genou droit pour le gardien alsacien.

10. Iker Casillas – «Je suis sûr que le brave homme s'est excusé. C'était spontané. Pour moi ça, c'est agression et rouge ! Minimum 3 matchs» (Twitter, le 15/01/2018)

Le gardien espagnol s'est moqué de Tony Chapron après son geste insensé lors de la rencontre Nantes-PSG.

C'est sur cette déclaration que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Olivier Giroud doit-il être titulaire contre le Pérou (21 juin) ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
MONDIAL 2018
LISTES
des 32
sélections
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2017-18
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB