Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Top Déclarations : Di Meco fracasse Thiago Silva, Ribéry rancunier envers Gourcuff, Xavi annonce l'ère Mbappé...

Par Damien Da Silva - Top Declarations, Mise en ligne: le 13/01/2018 à 09h00
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au menu du Top Déclarations cette semaine, Di Meco fracasse Thiago Silva, Ribéry rancunier envers Gourcuff, Xavi annonce l'ère Mbappé, Matuidi dénonce le racisme, Aulas pique Gaspar et Aspas se moque de Ronaldo… Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : Di Meco fracasse Thiago Silva, Ribéry rancunier envers Gourcuff, Xavi annonce l'ère Mbappé...
Thiago Silva a été très critiqué après sa sortie.

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. Eric Di Meco - «Je pensais que les joueurs ne diraient rien, j'avais même dit que celui qui en parlerait serait un gros con et c'est tombé sur Thiago Silva malheureusement. Il est capitaine, c'est peut-être normal que ce soit lui qui parle. Mais, Thiago Silva, quand même, si je me souviens bien, au Camp Nou, l'an dernier, contre le Barça, le seul qui a été au niveau ce soir-là, c'est Cavani, qui a tiré vers le haut toute son équipe. Tous les autres se sont chiés dans le pantalon et en premier lieu le capitaine, qui donne des leçons à Cavani» (RMC, le 11/01/2017)

En critiquant publiquement Javier Pastore et Edinson Cavani, en retard lors de la reprise de l'entraînement, le capitaine du Paris Saint-Germain s'est attiré les foudres de l'ancien joueur de l'Olympique de Marseille.

2. Franck Ribéry - «Ma mauvaise image ? C'est beaucoup les médias encore, ils font beaucoup de bruit pour rien. L'histoire avec Gourcuff, ça m'a beaucoup gêné. C'était moi la racaille. Et je l'aurais giflé soi-disant. Ça ne me plait pas ça. On me faisait passer pour la mauvaise personne. Et je lui ai demandé de parler pour expliquer. Il ne l'a pas fait» (Canal +, le 07/01/2017)

Revenant sur sa mauvaise image en France, l'ailier du Bayern Munich a affiché une énorme rancune envers le milieu de Rennes Yoann Gourcuff.

3. Xavi - «Mbappé, ça va être... Je pense qu'il va y avoir un moment après Messi et Cristiano où Neymar va être la référence. Notamment parce qu'il est Brésilien et que le Brésil a toutes les cartes pour être en finale d'une Coupe du monde. L'ère Neymar va durer trois ou quatre ans, puis l'heure de Mbappé viendra. Il a un potentiel fou. Il est très jeune, seulement 19 ans. Il est bestial» (El Pais, le 08/01/2017)

Auteur d'un début de carrière tout simplement exceptionnel, l'attaquant du Paris Saint-Germain Kylian Mbappé a été même adoubé par la légende espagnole !

4. Blaise Matuidi - «Aujourd'hui, j'ai été victime de propos racistes pendant le match. Par aveu de faiblesse et par la haine et la volonté d'intimider. J'aime tout le monde et je ne peux qu'être désolé de voir des personnes qui se comportent ainsi. Le foot doit permettre de partager une passion, porter des valeurs d'égalité et inspirer les autres. C'est pour cela que je suis ici» (Facebook, le 06/01/2017)

Victime de chants racistes à Cagliari, le milieu de la Juventus Turin n'a pas hésité à prendre la parole et a reçu par la suite de nombreux soutiens. Il faut en parler pour dénoncer des agissements à bannir !

5. Christophe Dugarry - «Huit ballons touchés face à VA... Un contrôle, une passe, un appel en profondeur, gagner un duel aérien, il doit pouvoir le faire. Les supporters le voient, c'est gros ! Rudi Garcia nous explique que c'est le contexte marseillais, mais on le connaît, il ne fallait pas le faire venir. Le contexte ce sont les pieds carrés de Mitroglou. On aimerait voir ses qualités en match. Il faut s'en séparer. Il a signé 4 ans Mitroglou ? Ils ont payé 15 M€ pour 50% du joueur ? C'est pour ça, ils ont eu 50% du joueur. Il fallait le dire dès le départ, ils ont pris le pied droit alors qu'il est gaucher» (RMC, le 09/01/2017)

Avec ses débuts catastrophiques à l'Olympique de Marseille, le buteur Kostas Mitroglou a été découpé par l'ancien joueur du club phocéen. Il va vite devoir relever la tête...

6. Javier Pastore - «Je n'ai jamais parlé avec Thiago Silva de mon problème ni de mon futur. Je n'ai jamais mis la pression à personne. Ce n'est pas mon style. Il n'a pas eu connaissance du problème que j'ai eu et qui m'a fait arriver en retard... Je répète : mon rêve a toujours été de partir le dernier. J'ai toujours été loyal. Ce n'est pas vrai que je souhaite partir ! J'aimerais rester ici pour finir ma carrière» (Instagram, le 11/01/2017)

En annonçant publiquement que l'Argentin voulait quitter Paris, le capitaine du PSG a visiblement agacé son partenaire, qui a tenu à réaliser une intervention sur les réseaux sociaux pour lui répondre.

7. Zinédine Zidane - «Ce qui me touche le plus, c'est que dans les commentaires de la presse. On dit que je vais aller au bras de fer avec mon président et avec mon club. Ceux qui disent ça ne me connaissent pas. Je n'irai pas au bras de fer. Je ne suis qu'une personne de plus ici. Rien de plus. Je suis de passage, j'en suis parfaitement conscient. Personne n'est au-dessus du Real Madrid» (Conférence de presse, le 09/01/2017)

En difficulté au Real Madrid, le technicien français n'a pas mâché ses mots devant la presse pour réaffirmer son attachement au club espagnol.

8. Willy Sagnol - «Ce n'est pas que l'entraîneur et les joueurs qui font que le club va être bon et va gagner des titres. C'est l'ensemble du club. Moi, il y a un mot que j'entendais souvent c'était le mot 35, pour 35 heures. A un moment donné, quand tu as besoin d'un rapport de match, d'un truc important, et qu'on te dit 'Non, la personne n'est pas là, 35 heures', tu te dis mais on est où ?» (SFR Sport, le 08/01/2017)

Entraîneur de Bordeaux de 2014 à 2016, le technicien français ne garde pas un souvenir impérissable de son passage en Gironde...

9. Jean-Michel Aulas - «On sait bien que lorsqu'on sort du centre de formation, c'est plus facile de réussir à Lyon qu'ailleurs. D'ailleurs, je demandais des nouvelles hier du petit Gaspar qui était parti l'année dernière. Il devait jouer à Monaco, je ne sais pas s'il joue régulièrement. En tout cas, je ne l'ai pas vu jouer très régulièrement» (Conférence de presse, le 10/01/2017)

Toujours prêt à défendre les intérêts de son club, le président de l'Olympique Lyonnais a envoyé une petite pique à Jordi Gaspar, parti de l'OL pour l'AS Monaco l'été dernier. Depuis, le latéral droit a été prêté au Cercle Bruges, où il a disputé 10 matchs en D2 belge depuis le début de la saison.

10. Iago Aspas - «J'adore jouer contre Ronaldo. A chaque fois qu'il a le ballon, il le rend tout simplement à l'équipe adverse. Je ne comprends pas ceux qui disent que c'est un joueur égoïste» (beIN Sports, le 07/01/2017)

Chambrer un quintuple Ballon d'Or, une attitude osée de la part d'Aspas...

C'est sur cette déclaration que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Croyez-vous Marquinhos capable de devenir une sentinelle incontournable ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB