Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le Bayern est prévenu, Paris n'est plus invincible ! - Débrief et NOTES des joueurs (RCSA 2-1 PSG)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 02/12/2017 à 19h03
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Invaincu jusqu'ici, le Paris Saint-Germain a subi son premier revers de la saison à Strasbourg (1-2), ce samedi, à l'occasion de la 16e journée de Ligue 1. Pas assez tueurs, les hommes de la capitale, qui affronteront le Bayern Munich mardi en Ligue des Champions, ont buté sur une formation alsacienne ultra-réaliste.

Le Bayern est prévenu, Paris n'est plus invincible ! - Débrief et NOTES des joueurs (RCSA 2-1 PSG)
Mbappé a connu son premier revers avec le PSG.

Et un de chute pour le Paris Saint-Germain ! Invincible jusqu'ici, le club de la capitale a perdu le premier match de sa saison à Strasbourg (1-2), ce samedi, pour le compte de la 16e journée de Ligue 1.

Fébriles en défense et trop peu inspirés en attaque, les Parisiens ont raté leur répétition avant leur choc face au Bayern Munich, mardi en Ligue des Champions. Pour le RSCA, qui a marqué sur ses deux seuls tirs cadrés de la partie, c'est un exploit sans précédent !

Fébrile, Paris recolle avant la pause

Pas du tout impressionnés, les Strasbourgeois débutaient parfaitement la partie. Sur un coup franc de Liénard, Da Costa, lâché par la défense parisienne, trompait Areola d'un coup de tête parfait (1-0, 13e). Un but qui enflammait le public déjà très bouillant de la Meinau ! Surpris, les joueurs du PSG tentaient de revenir. Mais Mbappé et ses partenaires se montraient trop brouillons dans la zone de vérité.

Les Alsaciens, eux, restaient concentrés et ne réalisaient aucune erreur. Pour ne pas arranger les affaires parisiennes, l'état de la pelouse se dégradait à vue d'oeil. Une défense béton, des adversaires très peu inspirés, des supporters qui poussaient fort, le RCSA croyait crânement en ses chances. Mais Paris était impitoyable. Bien servi par Rabiot, Mbappé fusillait Kamara à bout portant avant la pause (1-1, 42e). Strasbourg aurait même pu rentrer aux vestiaires avec un but de retard sans un poteau de Pastore.

Le RCSA impitoyable

En seconde période, les esprits s'échauffaient. Des contacts plus rugueux, les deux entraîneurs qui s'échangeaient des amabilités, la tension grimpait en Alsace. Alors que Strasbourg ne voyait plus le jour, la défense parisienne craquait sur une action banale. Sur un dégagement de Kamara, Da Costa déviait le ballon pour Bahoken, qui ajustait Areola d'une lourde frappe sous la barre (2-1, 64e). Un scénario incroyable !

Le RSCA pouvait-il tenir cet exploit ? Eh bien, les hommes de Thierry Laurey jetaient toutes leurs forces dans la bataille. Cloîtrés dans leur surface de réparation, les partenaires de Mangane tenaient bon malgré les 9 minutes de temps additionnel en fin de rencontre suite aux blessures de Terrier et Kamara. Une performance historique pour le club promu qui fait chuter le PSG pour la première fois cette saison. Pas forcément la meilleure répétition avant le choc contre le Bayern Munich.

La note du match : 6/10

Très grosse ambiance à la Meinau ! Neuf ans après leur dernière confrontation en Ligue 1, les deux équipes ont offert du spectacle en Alsace. Certes, ce n'était pas le plus grand PSG, mais la rencontre a été agréable à suivre. Les supporters alsaciens se souviendront longtemps de ce match !

Les buts :

- Sur le côté gauche, Rabiot concède un coup franc pour une charge sur Aholou. C'est Liénard qui s'en charge et qui met Da Costa sur orbite. Lâché par la défense parisienne, l'ailier alsacien trompe Areola d'un coup de tête puissant (1-0, 13e).

- A gauche, Neymar, servi par Pastore, lance Rabiot dans la profondeur. L'international tricolore lève la tête et sert Mbappé dans les six mètres. Sans contrôle, le jeune attaquant fusille Kamara, qui ne peut rien faire sur ce coup (-1, 42e).

- Sur un dégagement de Kamara, Da Costa prend le dessus sur son vis-à-vis dans les airs. Le ballon passe dans le dos de la défense, ce qui profite à Bahoken. L'attaquant résiste au retour de Berchiche et trompe Areola d'une grosse frappe dans la lucarne droite (2-1, 64e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Nuno Da Costa (7,5/10)

L'ailier strasbourgeois a fait le match de sa vie. Un but, une passe décisive, il aurait même pu permettre à Strasbourg de mener dès le retour des vestiaires sans un contre mal négocié. Le Cap-Verdien se souviendra longtemps de ce 2 décembre 2017 ! Remplacé à la 86e minute par Jérémy Grimm (non noté).

STRASBOURG :

Bingourou Kamara (6,5) : un gros match pour le portier alsacien, qui s'est montré solide sur les quelques frappes cadrées du PSG. Il sort en larmes, blessé. Remplacé à la 71e minute par Alexandre Oukidja (non noté), qui a réussi une entrée parfaite.

Kenny Lala (6,5) : face à Neymar, l'ancien Lensois allait forcément avoir un gros travail à effectuer. Un test réussi ! Solide, le latéral droit ne s'est jamais laissé avoir même si le but parisien vient de son côté, esseulé face à deux joueurs.

Kader Mangane (7) : un match de guerrier pour le capitaine alsacien, qui a su mettre le pied quand il le fallait. Solide.

Bakary Koné (6,5) : même constat pour l'ancien Lyonnais, qui a su hisser son niveau de jeu pour empêcher les attaquants de se balader dans la surface.

Ernest Seka (6,5) : face à l'ombre de Di Maria, le latéral gauche a fait le boulot. Solide, sérieux, il n'a pas laissé les Parisiens déborder dans son couloir.

Dimitri Liénard (6,5) : une patte gauche qui a encore fait des dégâts ! Passeur décisif sur le premier but, le Strasbourgeois a livré une belle copie. Ses efforts ont fait du bien à son équipe.

Jean-Eudes Aholou (7,5) : grosse rencontre de la sentinelle strasbourgeoise. Appliqué, le milieu de terrain a tout fait pour tenir tête à ses homologues parisiens. C'est lui qui gratte le ballon amenant le coup franc pour le but de Da Costa. Un vrai gros match !

Jonas Martin (6) : un gros travail de l'ombre pour l'ancien joueur de Montpellier, qui a parfaitement tenu son poste durant plus de 90 minutes. Au niveau, comme l'ensemble de ses partenaires.

Nuno Da Costa (7,5) : lire commentaire ci-dessus.

Stéphane Bahoken (6) : l'attaquant se souviendra longtemps de ce match. Il n'a eu qu'une seule occasion exploitable… et il a mis le ballon au fond ! Contrat rempli. Remplacé à la 82e minute par Idriss Saadi (non noté).

Martin Terrier (6) : le joueur prêté par Lille a effectué de très gros efforts dans son couloir. Certes, il n'a pas eu d'occasion à se mettre sous la dent, mais son activité a énormément gêné un Alves moins visible ce soir.

PARIS SG :

Alphonse Areola (2) : visiblement, le Français ne veut pas clore les sempiternels débats sur les gardiens au PSG. S'il n'est pas aidé par sa défense sur le but de Da Costa, il est clairement fébrile avec son hésitation au moment de sortir sur l'attaquant alsacien. Sur le but de Bahoken, il fait seulement acte de présence, se couchant largement avant le tir de l'avant-centre. Deux tirs cadrés, deux buts, le portier a repris ses mauvaises habitudes. Trapp doit bouillir sur son banc...

Dani Alves (5) : le Sud-Américain, une fois n'est pas coutume, a eu de grosses difficultés à faire des différences dans son couloir. Si défensivement, il a tenu le choc devant Terrier, en revanche, il n'a pas du tout apporté devant.

Marquinhos (4,5) : capitaine d'un soir, le Brésilien a connu une première période particulièrement compliquée. Pas assez dur sur l'homme, il a affiché une fébrilité qu'on ne lui connait pas.

Presnel Kimpembe (5) : le jeune défenseur central enchaînait avec une deuxième titularisation de rang en l'absence de Thiago Silva, ménagé. Il ressort de cette rencontre avec une impression mitigée. Souvent gagnant dans les duels, il est étrangement absent sur les deux buts alsaciens.

Yuri Berchiche (3) : préféré à Kurzawa, l'Espagnol a raté son match. Trop nerveux, il n'a rien apporté dans son couloir et se fait surprendre par Bahoken sur le second but strasbourgeois.

Javier Pastore (5,5) : après son match moyen contre l'ESTAC, on attendait mieux d'El Flaco. Il a globalement été bien mieux avec notamment plusieurs ouvertures lumineuses qui ont fait mal aux Alsaciens, touchant également le poteau. Après la pause, un gros coup de mou préjudiciable pour son équipe. Remplacé à la 80e minute par Giovani Lo Celso (non noté).

Adrien Rabiot (6,5) : fautif sur l'ouverture du score, puisqu'il concède le coup franc évitable qui amène le but de Da Costa, le milieu de terrain ne s'est pas laissé déborder. Il est décisif sur l'égalisation de Mbappé grâce à une belle offrande. Il a été un des seuls Parisiens au niveau en Alsace.

Julian Draxler (6) : de retour dans le onze de départ, l'Allemand a livré une prestation correcte. Pas forcément transcendant, il a toutefois été précieux au milieu, notamment à la récupération. Remplacé à la 80e minute par Marco Verratti (non noté).

Ángel Di María (2,5) : moyen contre Troyes, l'Argentin a gardé la confiance de son entraîneur, qui l'a titularisé ce soir. Un choix qui n'a pas été payant puisque l'ancien joueur du Real Madrid a traversé cette rencontre telle une âme en peine. Il se procure certes deux belles occasions avant la pause, mais dans l'ensemble, c'est très faible. Remplacé à la 75e minute par Edinson Cavani (non noté), qui a réalisé une entrée plus que quelconque.

Kylian Mbappe (5,5) : Cavani sur le banc au coup d'envoi, le jeune attaquant a débuté cette rencontre en pointe. Cela ne l'a pas empêché de se balader sur tout le front de l'attaque. Problème, il s'est beaucoup trop compliqué la vie, tentant des gestes fantasques pas toujours judicieux. S'il réussit à égaliser avant la pause, on peut regretter son manque de simplicité dans le dernier geste. Un match moyen.

Neymar (5) : le Brésilien s'est montré très sobre ce soir. Contrairement à Mbappé, il a joué beaucoup plus simple avec notamment une belle passe dans la profondeur pour Rabiot sur l'égalisation parisienne. Mais un Neymar moins fantasque est un Neymar qui n'est pas décisif. Pour preuve, il n'a pratiquement rien réussi au retour des vestiaires, bien contenu par les défenseurs adverses.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

STRASBOURG 2-1 PARIS SG (mi-tps: 1-1) - FRANCE - Ligue 1 / 16e journée
Stade : Stade de la Meinau - 25.327 spectateurs - Arbitre : R. Buquet

Buts : Nuno Da Costa (13e) S. Bahoken (65e) pour STRASBOURG - K. Mbappé (42e) pour PARIS SG
Avertissements : Nuno Da Costa (50e), D. Liénard (90+2e), I. Saadi (90+2e), J. Martin (90+8e), pour STRASBOURG - Yuri (44e), Neymar (90+7e), P. Kimpembe (90+8e), pour PARIS SG

STRASBOURG : B. Kamara (A. Oukidja, 72e) - K. Lala, K. Mangane, Bakary Koné, E. Seka - D. Liénard, J. Aholou, J. Martin - Nuno Da Costa (J. Grimm, 86e), S. Bahoken (I. Saadi, 82e), M. Terrier

PARIS SG : A. Areola - Dani Alves, Marquinhos, P. Kimpembe, Yuri - J. Pastore (G. Lo Celso, 81e), A. Rabiot, J. Draxler (M. Verratti, 80e) - Á. Di María (E. Cavani, 75e), K. Mbappé, Neymar

«Contre mauvaise fortune, bon coeur : à eux les millions, à nous le ticket gagnant»

Da Costa félicité par Seka après son but (13e)

La joie de Mbappé, auteur du but égalisateur (42e)

Di Maria a encore manqué son match...

Buteur puis passeur décisif, Da Costa se souviendra longtemps de ce match







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2017 des joueurs nominés par l'UEFA (+ Kanté). Quel milieu de terrain numéro 1 ?

Dele Alli (Tottenham)
Marco Asensio (Real Madrid)
Casemiro (Real Madrid)
Kevin De Bruyne (Manchester City)
Christian Eriksen (Tottenham)
Fabinho (Monaco)
Eden Hazard (Chelsea)
Andres Iniesta (FC Barcelone)
Isco (Real Madrid)
N'Golo Kanté (Chelsea)
Toni Kroos (Real Madrid)
Henrikh Mkhitaryan (Manchester United)
Luka Modric (Real Madrid)
Saul Niguez (Atletico)
Miralem Pjanic (Juventus)
Paul Pogba (Manchester United)

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Quel avenir pour les
U19
CHAMPIONS D'EUROPE
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Strasbourg

S
T
R
A
S
B
O
U
R
G
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
>remplacé par Oukidja, 72e6,5Kamara
6,5Lala
6,5Seka
carton jaune, 90e+26,5Liénard
carton jaune, 90e+86Martin
but, 13e >remplacé par Grimm, 86ecarton jaune, 50e7,5Da Costa
but, 65e >remplacé par Saadi, 82e6Bahoken
carton jaune, 90e+85Kimpembe
carton jaune, 44e3Berchiche
>remplacé par Lo Celso, 81e5,5Pastore
>remplacé par Verratti, 80e6Draxler
>remplacé par Cavani, 75e2,5Di María
but, 42e5,5Mbappe
carton jaune, 90e+75Neymar


MASQUER LA PUB