Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
EdF : M. Hidalgo - "si la France gagne, elle sera qualifiée"
Par Benjamin Bonneau - Interview, Mise en ligne: le 05/10/2006 à 14h32
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Après une superbe victoire face à l'Italie (3-1), les Bleus affrontent l'Ecosse, samedi soir. L'ancien sélectionneur de l'équipe de France, Michel Hidalgo, nous livre les clés du match en exclusivité pour Maxifoot !

EdF : M. Hidalgo -

Chantre d'un football offensif, Michel Hidalgo est, au même titre qu'Aimé Jacquet, un personnage incontournable du football français. Créateur du Challenge de l'offensive pour relancer le spectacle de la Ligue 1, Hidalgo est un observateur attentif de l'évolution du football. A 73 ans, sa passion est toujours intacte. Pour Maxifoot, l'ancien entraîneur marseillais dresse un bilan de l'équipe de France. Sans langue de bois !

Comment voyez vous ce match face à l'Ecosse ?

Et bien, c'est avant tout un match entre les deux premiers du classement ! C'est donc un match extrêmement important pour l'équipe de France. Et même si l'équipe d'Ecosse actuelle ne vaut pas sa devancière d'il y a 15 ans, ça sera très difficile d'aller s'imposer en Ecosse

Qu'est ce que la France a à craindre de cette équipe écossaise ?

Je ne vais pas être original mais c'est surtout son potentiel athlétique. Ils adorent les duels, ne baissent jamais la tête et il va falloir être prêt à aller au charbon. Ils ont en plus un potentiel offensif assez intéressant. Même si c'était face aux Iles Féroé, ils ont quand même réussi à inscrire 6 buts et dans un match international, quelqu'il soit, cela veut dire quelque chose ! Heureusement, Miller, leur avant centre, un très bon joueur, est suspendu. Une bonne nouvelle pour les bleus.

La victoire face à une Italie à cours de forme était-elle aussi probante qu'on l'a dit un peu partout ?

C'est vrai que le championnat italien n'était pas commencé et que l'Italie était peut être un peu a cours de forme mais ça n'enlève rien au mérite de la France. L'Italie était dans la continuité de sa victoire mondiale et ça c'est primordial. La continuité est une donnée très importante en football car elle permet de maintenir la confiance. Et l'Italie avait cette confiance en elle !

La France sera-t-elle d'ores et déjà qualifiée si elle négocie bien ses deux prochains matchs ?

Oui. Arrêtons un peu d'avoir peur et de répéter sans cesse qu'il faut attendre, que rien n'est joué tant qu'il reste des matchs etc… Si la France s'impose en Ecosse, elle sera qualifiée à 99% !

Que pensez vous de la décision de Claude Makélélé de ne pas participer à l'Euro 2008 ? N'est ce pas pénalisant de devoir remplacer un joueur majeur à la veille d'une grande compétition ?

Ce que je trouve surtout dommage, c'est la forme. Pourquoi annoncer cela maintenant ? S'il se sent trop vieux en 2008, ok, mais que fera-t-il s'il est toujours en grande forme ? Ce n'est jamais bon pour un joueur de jouer en sachant que c'est son dernier match, ça lui ajoute une pression inutile. Et puis, ce n'est pas à Makélélé de fixer les conditions mais à Raymond Domenech.

Qui voyez vous pour le remplacer ?

J'aime beaucoup Jérémy Toulalan. Pour moi, il a un grand avenir international à son poste. Le fait de jouer à Lyon va lui donner le petit plus qui lui manquait en terme d'expérience. Il est excellent et, pour moi, il a une longueur d'avance sur Mavuba et Diarra.

Raymond Domenech est l'objet de pas mal de critiques en ce moment, notamment dans sa relation avec les clubs. Comprenez vous sa position ?

Oui, tout a fait ! Il est le seul maître à bord et il fait tout ce qui lui semble bon dans l'intérêt de l'équipe de France. Il a la responsabilité de faire gagner cette équipe et il met tout en oeuvre pour y arriver, c'est logique. Son bras de fer avec Mourinho était donc totalement compréhensible. Et concernant les problèmes avec Gérard Houlier, ce sont des chamailleries sans importance. Même si c'est vrai qu'un petit coup de fil de temps en temps ne ferait pas de mal ni à l'un ni à l'autre...

Lors de ces grandes victoires internationales (Euro 84 et 2000, coupe du monde 98), la France comptait un joueur d'exception dans ses rangs, Michel Platini puis Zinedine Zidane ? Qui peut jouer ce rôle dans les années à venir ?

Thierry Henry me semble tout à fait en mesure d'assumer ce rôle. Il a la dimension d'un leader. C'est un buteur d'exception et il peut faire gagner un match à lui tout seul. Et puis cela a du bon aussi de ne pas se reposer sur un seul joueur. Il sera bien encadré avec Vieira derrière lui, Ribéry et Malouda à ses cotés, je ne m'inquiète pas du tout.

Vous avez oeuvré pour que le championnat de Ligue 1 soit plus offensif. Votre avis sur ce début de saison ?

C'est plus que positif puisqu' il y a beaucoup plus de buts que l'année dernière à la même époque. Je n'ai pas la prétention de dire que c'est grâce à moi mais si j'y ai contribué un petit peu, j'en suis ravi ! Je sens un discours plus volontaire des entraîneurs cette année, ils osent davantage et ça marche. Sur les sept premiers du classement général, six font partie des meilleures attaques, seul Nancy fait exception. Conclusion : quand on met des buts, on gagne des matchs, c'est ça le football !

Le classement de l'offensive tel que vous l'avez imaginé est-il viable ou n'est ce qu'une incitation ?

Aujourd'hui ce n'est qu'une incitation mais j'aurai bien aimé que ce soit le véritable classement dès cette année ! Et oui, je pense que c'est viable. Pour le prouver, j'aimerai qu'on l'utilise d'abord en Ligue 2. Et je suis persuadé que ça pourrait être une bonne chose pour le football français.

Après une belle carrière de joueur qui l'aura notamment vu inscrire un but pour Reims en finale de la Coupe des clubs champions en 1956, Michel Hidalgo prend les commandes de l'équipe de France en 1976. A sa tête, il participe à la coupe du Monde 78 et 82. Mais dans l'imaginaire collectif, Michel Hidalgo restera à jamais l'homme qui a mené la France vers son premier grand succès international à l'Euro 84.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Sondage Maxifoot
100 M€ + Rakitic + Coutinho contre Neymar, qui ferait la meilleure affaire ?

Barcelone
PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB