Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'OM doit gagner !
Par Christophe Heil - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 04/11/2003 à 00h29
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Mardi soir, les hommes d'Alain Perrin n'auront plus le droit à un quelconque joker. Troisième de son groupe, Marseille semble bien mal placé pour l'instant. Mais avec une défaite concédée à Bordeaux en Championnat, on peut penser que les Olympiens auront à coeur de se racheter, en profitant bien sûr de l'absence du génial Deco.

Les équipes

Un temps incertain, Van Buyten sera finalement présent contre l'équipe portugaise. Un soulagement pour les Marseillais, tant l'animation offensive développée par le F.C. Porto est impressionnante. Concernant les absences, Perrin devra se passer des services de son capitaine, Celestini, et son arrière droit, l'ancien Strasbourgeois Habib Beye, est incertain. A noter également la non-qualification de Skacel... L'essentiel de l'équipe est toutefois bien présent, et Alain Perrin disposera d'un effectif suffisant pour élaborer une tactique spécifique contre Porto. Hemdani, N'Diaye, Johansen, voire Meriem : l'ancien Troyen aura l'embarras du choix pour pallier les absences de Celestini et Skacel.

Mourinho, lui, n'a pas autant de chance que son homologue marseillais : la suspension de Deco est en effet un coup dur pour le club, qui a construit son jeu autour du génial milieu offensif. Pour le remplacer dans l’entrejeu, on parler du Russe Alenitchev. Autre absent de marque, Cesar Peixoto, pour cause de rupture des ligaments du genou. Le reste de l'équipe est disponible, et Mourinho devrait aligner une composition semblable à celle qui avait permis la victoire au Vélodrome.

Les enjeux

L'OM, sans être aux abois, n'a plus réellement le droit à l'erreur. En tête du groupe avec 9 points, le Real semble en effet impossible à atteindre. C'est donc la deuxième place du groupe que vise Alain Perrin. Belgrade a un rôle d'outsider, et c'est bien contre Porto que se jouera la qualification : le club portugais est un concurrent direct avec 4 points - contre 3 pour l'OM. La victoire serait une belle manière de les contrer et de revenir dans le duo de tête du groupe.

Porto n'a également plus droit à l'erreur, battu dernièrement par un Real toujours aussi impressionnant. L'enjeu est bien entendu la deuxième place du groupe, mais malgré l'absence de Deco, l'entraîneur José Mourinho affiche une sérénité troublante : «nous sommes deuxièmes du groupe et c’est particulièrement satisfaisant avant la seconde moitié de notre programme, qui semble plus facile que le premier.»

Seule la victoire est belle

On peut imaginer que le revers subi à domicile face aux Portugais sera une source de motivation supplémentaire pour les Olympiens, qui devront jouer leur va-tout pour ce match. Critiqués à la suite de leurs revers en championnat, à Strasbourg et à Bordeaux notamment, les joueurs auront l'occasion de briller afin de faire taire leurs détracteurs.

La réalité statistique ne leur laisse de toute manière pas le choix : en cas de défaite, l'OM devra l'emporter contre le Real des Galacticos madrilènes, ainsi que contre Belgrade - tout en espérant un parcours raté de Porto. Un scénario catastrophe qu'aimerait bien sûr éviter à tout prix Alain Perrin... L'intéressé connaît malgré tout la qualité des Portugais : "même un nul peut être une opération satisfaisante" a-t-il ainsi déclaré. Peut-être une manière de ne pas parler de crise en cas d'insuccès à Porto...

Les Marseillais ne joueront pas seuls mardi, puisque 700 supporters et 200 VIP sont attendus à Porto, afin de soutenir dignement l'équipe jadis détentrice du titre suprême. Cela ne sera en tout cas pas de trop pour remonter le moral des joueurs. La presse sportive portugaise a ainsi suivi à la loupe les dernières prestations marseillaises, titrant par exemple «Marseille perd encore» et «Marseille de mal en pis». Des propos qui ne manqueront pas de donner un surplus de motivation aux joueurs marseillais... Qui en auront bien besoin : pas un seul point n'a été pris à l'extérieur depuis le 31 août dernier. Une statistique qui n'a sans doute pas échappé à Alain Perrin, soucieux de remédier à cette situation.

Marseille ne peut guère plus se permettre de perdre s'il désire avoir toutes les cartes en main. Une défaite l'obligerait en effet à vaincre une équipe de Madrid qui semble infranchissable. Ce match est réellement l'occasion de reprendre de plein pied la compétition : en cas de victoire, les Marseillais reprendraient la deuxième place du groupe ! Et le nul concédé par Porto à Belgrade laisserait une marge de manoeuvre aux Olympiens...



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Pensez-vous que Toko Ekambi est une bonne recrue pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB