Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'Inter terrasse la Vieille Dame
Par Nicolas Jucha - Actu Italie, Mise en ligne: le 30/11/2003 à 23h30
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Sensation à Delle Alpi, où l'Internazionale vient surprendre la Juventus (3-1). Milan et Rome en profitent pour passer devant, tandis que la Lazio se fait surprendre à Sienne (0-3).

La semaine européenne :

Semaine européenne réussie pour les clubs italiens, à une exception près, mais quelle exception ! En effet, l'Inter a été humilié sur sa pelouse par Arsenal, la faute à un grand Thierry Henry. Sinon, les équipes du calcio assurent ... comme d'habitude.

La onzième journée :

Gros match ce week-end à Turin : la Juventus leader, accueille un Inter qui doit se racheter de sa débâcle européenne. Les autres équipes de hauts de tableau reçoivent, à l'exception notable de la Lazio, en déplacement à Sienne. Pour le reste, comme chaque semaine, ce sont des matches au couteau entre équipes ambitionnant le maintien.

Surprise au Stade des Alpes (Juventus 1-3 Inter de Milan)

Les Nerazurri devaient se racheter de leur déconvenue face à Arsenal et l'on bien fait face aux Turinois : Peu après la dixième minute, Montero fit faute sur Martins à l'entrée de la surface. Cruz tirait le coup franc et plaçait une frappe enroulée du droit dans la lucarne gauche de Buffon (12', 0-1). A la demi-heure de jeu, Camoranesi ratait l'égalisation, expédiant au dessus sa frappe, suite à une déviation de Trézéguet. Celui-ci ne pouvait profiter, peu après, d'un service de Nedved qui au préalable avait réalisé l'un des plus beaux gestes de la soirée : un contrôle du coup de pied droit en pleine extension, orienté dans le sens opposé de sa course (ce qui lui permit de tromper son défenseur). En seconde mi-temps, J.Zanetti servait Cruz qui battait Buffon en deux temps (69', 0-2). Le dénouement du match devenait alors évident. Peu après, Martins récupérait un ballon dans les pieds de Legrottallie avant d'aller battre Buffon (75',0-3). Miccoli frappait du droit à ras du but de Toldo mais la réussite fuyait la Juventus (87'). Montero marquait de la tête sur un corner de Miccoli, suite à une action confuse (89', 1-3), mais trop tard pour la Juve. Cela faisait dix ans que l'Inter n'avait pas gagné à Turin, qui en même temps infligeait là sa première défaite de la saison à la Juventus.

Juventus-Inter, les réactions :

La victoire des Intéristes a suscité une douce euphorie dans leurs rangs, comme en témoignent les déclarations d'après match de Gamarra et Javier Zanetti.

Carlos Gamarra (défenseur de l'Inter) : «C'est une immense joie de gagner de manière aussi indiscutable contre la Juventus» .

Javier Zanetti (capitaine de l'Inter) : «La victoire de ce soir appartient à tout le monde. Nous les joueurs, le président Moratti et les supporters. En dépit de l'absence de plusieurs joueurs importants aujourd'hui, ceux qui les ont remplacé ont fait du bon travail. Cela montre que nous sommes une grande équipe» .

Alessio Tacchinardi (milieu de la Juventus) : «ce fut le premier match raté depuis août. cela peut arriver. On est surtout déçus parce que l'on avait la possibilité de reléguer l'Inter à dix points. Quoi qu'il en soit, on reste conscient que l'on fait une grande saison, et ce match ne change en rien notre ambition» .

L'AS Roma prend la tête (AS Rome 3-1 Lecce)

Vu son début de saison, le match de l'AS Rome contre Lecce ne devait être qu'une formalité. Sur le terrain, ce fut presque le cas, les coéquipiers de Totti s'imposant logiquement, malgré la pression physique imposée par les visiteurs. Cela étant, ce match a apporté bien plus aux Romains que trois points, puisque la défaite de la Juventus les place en tête de la Serie A. Pour combien de temps ?

Schevchenko, le moteur du Milan (Milan AC 2-0 Modène)

Déja auteur d'un doublé la semaine passée, l'Ukrainien du Milan AC a encore brillé ce week end. Il a de nouveau marqué les deux buts de son équipe et permis aux siens de doubler les Bianconeri de Turin. Dans le même temps, il conforte sa place en tête du classement des buteurs (12 buts en 11 matches). Quand on sait que derrière il y a Inzaghi et Tomasson, l'armada milanaise a de quoi faire peur.

Le crack de la semaine : Andrei Shevchenko

Si l'on devait ressortir un seul nom pour désigner le joueur du début de saison, il faudrait se tourner vers l'Ukrainien du Milan AC. Buteur décisif, provocateur dans le jeu, "Sheva" (son surnom à Milan) est bien la pièce maîtresse des Rossoneri. L'ydille entre le club et le joueur a commencé dès l'arrivée de ce dernier à Milanello, durant l'été 1999. Recruté à prix d'or (plus de 15 millions d'euros) chez un Dinamo de Kiev alors redoutable sur la scène européenne (Schevchenko formait l'un des meilleurs duos d'attaque d'Europe, avec Serguei Rebrov), il va de suite s'imposer dans le championnat italien. Lui qui a tout gagné en Ukraine (5 titres de champion, 3 Coupes nationales), marque 24 buts pour son premier championnat. Il récidive l'année suivante, marquant en plus 9 buts en Coupe d'Europe. Sa place est alors définitivement assurée dans l'équipe, à tel point que ses deux saisons suivantes, bien que mitigées (14 buts en 2002, seulement 5 en 2003), ne lui font pas perdre sa place, bien que Filippo Inzaghi, Rivaldo et John Dahl Tomasson aient débarqué à Milan.

C'était apparemment justifié, vu le retour en forme de Shevchenko, nominé pour l'attribution du Ballon d'Or. Et il a semble t-il ses chances de le gagner...

Sienne atomise les Biancocelesti (Sienne 3-0 Lazio de Rome)

Le petit promu siennois, au couleur de la Juventus (ils ont exactement le même maillot), avait réalisé un bon début de saison : jamais ridicule y compris contre les "gros" calibres du Calcio, l'équipe souffrait surtout de son trop grand nombre de résultats nuls. Contre la Lazio, Sienne a peut être réalisé sa plus grosse performance depuis le début de l'année : une victoire sans appel 3 à 0, avec deux buteurs brésiliens. Si le premier, Taddei, est habitué à l'équipe première (il en est à 4 buts en Serie A), le second est plutôt voué à la Primavera (l'équipe réserve) et au banc de touche. En effet, Menegazzo n'a joué que cinq petits bouts de matches depuis le début de la saison. Ce premier but pourrait peut être contribuer à augmenter son temps de jeu..

Les autres matches : Parme se rassure, Bologne stoppe l'hémorragie

Parme a repris du poil de la bête ce week-end. Face au Chievo Vérone, les Parmesans se sont logiquement imposés dans un match où tout s'est joué en seconde période. A Bologne, la série de défaite a pris fin. Pour combien de matches ? Dur à dire, tant l'équipe apparaît meurtrie (sa situation sportive est comparable à celle de Leeds en Angleterre). Le point pris à Bologne l'a été dans la douleur, mais peut faire renaître beaucoup d'espoirs dans une équipe qui jouait la coupe d'Europe il y a peu . Enfin, il faut noter la bonne victoire de la Sampdoria qui s'installe dans le haut du tableau.

La Juventus a donc abandonné sa première place ce week-end, preuve que le suspense sera de mise cette année. Qui des trois équipes de tête craquera en première ? Et l'Inter, a t-il dit son dernier mot ?

Résultats de la 11ème journée :

Sienne 3-0 Lazio de Rome
Taddei (41',43'), Menegazzo (90')

Juventus 1-3 Inter de Milan
Montero (89'); Cruz (12', 69'), O.Martins (75')

Milan AC 2-0 Modène
Schevchenko (24', 67'))

Parme 3-1 Chievo Vérone
Morféo (52'), Marchionni (70'), Gilardino (pen 81'); Pelissier (74')

Pérouse 1-1 Empoli
Vryzas (40'); Rocchi (3')

Reggina 0-0 Bologne

AS Roma 3-1 Lecce
Mancini (19'), Carew (45'), Totti (77'); Chevanton (89')

Sampdoria Gênes 2-0 Ancône
Bazzani (67'), Flachi (89')

Brescia 1-2 Udinese
(des problèmes techniques nous ont empêché de vous communiquer le nom des buteurs avant le délai de bouclage)

Classement :

1) AS Rome 27 points
2) Milan AC 27
3) Juventus de Turin 26
4) Inter de Milan 22
5) Parme 21
6) Lazio de Rome 19
7) Sampdoria de Gênes 16
8) Udinese 15
9) Sienne 14
10) Chievo Vérone 14
11) Modène 14
12) Reggina 10
13) Brescia 8
14) Lecce 8
15) Bologne 7
16) Pérouse 7
17) Empoli 6
18) Ancône 4

Buteurs :

1) Schevchenko (Milan AC) 12 buts
2) Adriano (Parme) 7
Di Vaio (Juventus) 7
Trézéguet (Juventus) 7
5) Fava (Udinese) 6
Chevanton (Lecce) 6



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Italie


Serie A - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2019 ! Quel arrière gauche ?

Jordi Alba (Barcelone)
Andrew Robertson (Liverpool)
Nicolas Tagliafico (Ajax)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB