Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Paris assomme le Bayern, l'Europe est prévenue ! - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 3-0 Bayern)

Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 27/09/2017 à 22h45
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le Paris Saint-Germain a brillamment réussi son premier gros test européen de la saison. Très solide derrière et intenable devant, le club de la capitale a fait exploser le Bayern Munich ce mercredi (3-0). L'Europe entière a reçu un message très clair ce soir.

Paris assomme le Bayern, l'Europe est prévenue ! - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 3-0 Bayern)
La joie des attaquants parisiens Mbappé et Cavani.

«Demain l'Europe sera rouge et bleue», pouvait-on lire sur une banderole déployée par le Parc des Princes avant le coup d'envoi de la rencontre. Les Parisiens ont allié les actes à la parole de leurs supporters ont assommant le Bayern Munich 3-0 ! D'une solidité défensive remarquable, le PSG a pu aussi compter sur le génie de son trio offensif pour marquer les esprits de l'Europe entière ce soir.

Cette rencontre ne pouvait pas mieux débuter pour le club de la capitale. Sur le côté gauche, Neymar se baladait au sein de la défense allemande avant de servir Dani Alves, seul au second poteau. Malgré un contrôle un peu long, le latéral droit parvenait à marquer d'une frappe puissante (1-0, 2e) ! Déjà chauffé à blanc, le Parc des Princes était en transe.

Les accélérations et la justesse de Mbappé ont fait de gros dégâts

Après cette ouverture du score rapide, les Munichois dominaient les débats. Et peu après le quart d'heure de jeu, il fallait un arrêt sublime d'Areola pour empêcher une demi-volée de Javi Martinez de finir dans la lucarne. Dans l'autre camp, Neymar avait la balle de 2-0 au bout du pied mais le Brésilien, une fois n'est pas coutume, manquait son contrôle. C'est ensuite une frappe de Cavani qui était un poil trop croisée. Bien que sous pression, les Parisiens continuaient de se procurer des grosses occasions.

Et la troisième était la bonne. Sur une remise parfaite de Mbappé, Cavani, à l'entrée de la surface, reprenait sans contrôle du plat du pied. La frappe de l'Uruguayen terminait sous la barre (2-0, 31e). Carlo Ancelotti n'en revenait pas sur son banc. Ulreich empêchait ensuite Cavani de signer le doublé et laissait un peu d'espoir aux siens. Sur son côté droit, les accélérations de Mbappé faisaient de gros dégâts.

Même Areola s'est hissé au niveau des plus grands

Au retour des vestiaires, après un sauvetage de l'impeccable Thiago Silva sur sa ligne, Neymar gâchait encore une belle opportunité en attaque. A force de tenter, le Brésilien finissait par marquer, à la conclusion d'un gros travail de Mbappé, énorme sur son côté droit, dans la surface allemande (3-0, 63e). Le trio offensif de gala du PSG aura fait très mal à la formation bavaroise ce soir.

Mais Paris n'est pas qu'une attaque. Sa défense a aussi été remarquable au cours de cette rencontre, à l'image d'un Areola jamais vu à ce niveau. Prochain adversaire du vice-champion de France en C1, Anderlecht peut déjà trembler... Mais le club belge ne sera pas le seul dans ce cas après ce coup de tonnerre.

La note du match : 8/10

On ne s'est pas ennuyé au cours de ce PSG-Bayern très attendu. Le but de Dani Alves dès la 2e minute a très certainement été l'élément déclencheur d'une rencontre débridée avec beaucoup d'occasions de part et d'autre. Un régal avec à l'arrivée ce 3-0 et un Parc des Princes à la hauteur de l'événement.

Les buts

- Sur le côté gauche, Neymar se balade au sein de la défense allemande avant de servir Dani Alves, seul au second poteau. Malgré un contrôle un peu long, le latéral droit parvient à marquer d'une frappe puissante du droit (1-0, 2e).

- Sur une remise parfaite de Mbappé, Cavani, à l'entrée de la surface, reprend sans contrôle du plat du pied. La frappe de l'Uruguayen termine sous la barre d'Ulreich (2-0, 31e).

- Dans la surface munichoise, Mbappé réalisé un petit numéro avant de tenter sa chance. Javi Martinez stoppe sa tentative mais Neymar suit bien et envoie le ballon au fond (3-0, 63e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Kylian Mbappé (9/10)

S'il n'a pas marqué, l'ancien Monégasque a fait des dégâts considérables sur le côté droit de la défense munichoise. Mettre au supplice David Alaba n'est pas à la portée du premier venu. Passeur décisif pour Cavani puis à l'origine du troisième but de sa formation, Mbappé prouve une fois de plus qu'il fait déjà partie, à seulement 18 ans, des meilleurs attaquants européens. Le gamin a eu droit à une logique, mais énorme, ovation à sa sortie du terrain à la 79e minute, remplacé par Angel Di Maria (non noté).

PARIS SG :

Alphonse Areola (8) : on n'avait encore jamais vu le portier parisien, si souvent décrié, à ce niveau. Après avoir détourné de sa lucarne une demi-volée de Javi Martinez peu après le quart d'heure de jeu, l'ancien Bastiais s'est montré impeccable dans toutes ses interventions. De quoi lui donner beaucoup de confiance pour la suite de la saison.

Dani Alves (8) : le latéral droit parisien a placé les siens sur la voie du succès en ouvrant le score dès la 2e minute. Très actif, l'ancien Barcelonais a été rayonnant dans son couloir. Une grossière erreur de relance dans sa surface en fin de match toutefois mais sans conséquence.

Marquinhos (8) : au côté de son capitaine Thiago Silva, l'ancien pensionnaire de la Roma a lui aussi été énorme. Il n'a laissé que des miettes aux attaquants munichois. Au sol comme dans les airs, il a livré une partie de tout premier plan.

Thiago Silva (9) : O Monstro méritait bien son surnom ce soir ! Le capitaine parisien s'est transformé en mur sur lequel les attaquants munichois n'ont fait que buter. Un nombre incalculable de centres munichois renvoyés de la tête. En leader, on l'a aussi très souvent vu pousser ses partenaires à ne rien lâcher.

Layvin Kurzawa (6) : clairement le moins bon défenseur parisien ce soir. Actif comme d'habitude sur son côté gauche, il a en revanche laissé beaucoup trop de liberté aux attaquants munichois en première période. Sans doute averti par son entraîneur à la pause, on l'a vu moins offensif et plus solide après la pause.

Marco Verratti (6) : à la peine en première période, l'Italien a eu du mal à se situer et donc à gratter des ballons. Mieux après la pause avec une efficacité augmentée à la récupération. Un match sans éclat mais sérieux néanmoins de l'international transalpin. Remplacé à la 89e minute par Julian Draxler (non noté).

Thiago Motta (6) : lui aussi a été secoué par les vagues munichoises en première période. Positionné trop bas par rapport à ses partenaires de l'entrejeu, il n'a pas su empêcher les Allemands de développer leur jeu. Mieux lui aussi après la pause. Remplacé à la 86e minute par Giovani Lo Celso (non noté).

Adrien Rabiot (6) : actif au milieu, l'international tricolore a multiplié les courses. Mais il a aussi connu un déchet inhabituel dans ses transmissions, surtout en première période. Plus à son affaire après le repos comme ses partenaires de l'entrejeu.

Kylian Mbappé (9) : lire le commentaire ci-dessus.

Edinson Cavani (7) : l'Uruguayen a mis un sérieux coup derrière la tête des Munichois en logeant le ballon sous la barre d'Ulreich d'une frappe limpide à la demi-heure de jeu. Dans la foulée, El Matador peut encore frapper mais il s'est montré beaucoup moins inspiré cette fois. Des sourires retrouvés avec Neymar qui ne donnaient pas l'impression d'être forcés. L'une des images fortes de la soirée.

Neymar (7) : d'entrée de jeu, le Brésilien passe en revue la défense du Bayern pour offrir sur un plateau l'ouverture du score à Dani Alves. A gauche ou dans l'axe, ses accélérations et ses dribbles ont posé de gros problèmes aux Allemands. Avant de marquer après un gros travail de Mbappé, l'ancien Barcelonais a aussi montré un déchet inhabituel avec un contrôle manqué alors qu'il se présentait seul face à Ulreich puis en dévissant une frappe alors qu'il se trouvait en position idéale pour marquer. Mais à l'arrivée, on retiendra surtout le positif de son match. Avec un but et une passe décisive, on ne va pas faire la fine bouche !

BAYERN MUNICH :

Sven Ulreich (3) : un match raté pour le remplaçant de Neuer. Sur l'ouverture du score, malgré le contrôle un peu long de Dani Alves, il tarde à intervenir dans ses pieds. Sur la frappe de Cavani ensuite, on peut penser que l'habituel titulaire du poste aurait sans doute mieux fait...

Joshua Kimmich (4) : offensif, le latéral droit munichois a effectué de nombreux centres, mais quasiment tous repoussés par Thiago Silva. En difficulté défensivement face à l'intenable Neymar.

Niklas Süle (3) : il a vécu une soirée compliquée en charnière centrale. Son manque de vitesse a parlé face au trio offensif de gala du PSG. Jamais en mesure de contrer Mbappé notamment.

Javi Martínez (4) : l'Espagnol a souffert défensivement. Sur le troisième but, il contre notamment la tentative de Mbappé mais sans être en mesure d'écarter le danger. Offensivement en revanche, il était à deux doigts de marquer d'une splendide demi-volée en première période puis de la tête après le repos.

David Alaba (1) : soirée cauchemardesque pour le latéral gauche du Bayern. Après avoir complètement oublié Dani Alves sur le premier but, il se fait enrhumer par Mbappé sur le troisième. Les déplacements de l'ancien Monégasque lui ont fait vivre un enfer.

Corentin Tolisso (4) : peu utile à son équipe, l'ancien Lyonnais n'a pas su se hisser à la hauteur de l'enjeu. Il ne sera resté qu'une mi-temps sur la pelouse. Remplacé à la 46e minute par Sebastian Rudy (4), plus combatif mais plus fautif aussi...

Thiago Alcantara (5) : l'ancien pensionnaire du FC Barcelone n'a pas à rougir de sa prestation. En première période notamment, il a plutôt bien orchestré le jeu de son équipe avec des orientations bien senties.

Arturo Vidal (3) : le Chilien est passé à côté de son match. On a même eu le sentiment qu'il était très vite résigné. Auteur d'une vilaine faute sur Neymar qui aurait pu lui valoir plus qu'un jaune.

Thomas Müller (4) : ses courses et ses déplacements ont posé des problèmes à la défense parisienne, et notamment à Kurzawa, en première période. Eteint au retour des vestiaires. Remplacé à la 69e minute par Arjen Robben (non noté), pas en mesure de s'illustrer.

Robert Lewandowski (4) : le Polonais a pas mal tenté au cours de cette rencontre mais il s'est continuellement cassé les dents sur un Thiago Silva infranchissable.

James Rodríguez (5) : le Colombien a plusieurs fois semé le trouble au sein de la défense parisienne en première période. Mais ce n'était visiblement pas assez pour Carlo Ancelotti. Remplacé à la 46e minute par Kingsley Coman (5), qui a plusieurs fois tenté de réduire l'écart, sans succès.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

PARIS SG 3-0 BAYERN MUNICH (mi-tps: 2-0) - LIGUE des CHAMPIONS - 1er tour, grp B / 2e journée
Stade : Parc des Princes - 46.252 spectateurs - Arbitre : Antonio Mateu

Buts : Dani Alves (2e) E. Cavani (31e) Neymar (63e) pour PARIS SG
Avertissements : M. Verratti (73e), pour PARIS SG - J. Kimmich (23e), A. Vidal (45e), Thiago Alcântara (61e), S. Rudy (78e), pour BAYERN MUNICH

PARIS SG : A. Areola - Dani Alves, Marquinhos, Thiago Silva, L. Kurzawa - M. Verratti (J. Draxler, 89e), T. Motta (G. Lo Celso, 86e), A. Rabiot - K. Mbappé (Á. Di María, 79e), E. Cavani, Neymar

BAYERN MUNICH : S. Ulreich - J. Kimmich, N. Süle, Javi Martínez, D. Alaba - C. Tolisso (S. Rudy, 46e), Thiago Alcântara, A. Vidal - T. Müller (A. Robben, 69e), R. Lewandowski, J. Rodríguez (K. Coman, 46e)

 Le Parc des Princes avait annoncé la couleur avant le coup d'envoi

Le buteur Daniel Alves remercie son passeur Neymar après l'ouverture du score (2e)

La joie des Parisiens et la hargne de Thiago Silva après le but de Daniel Alves (2e)

L'accolade Neymar-Cavani, l'une des images fortes de la soirée

Areola a été lui aussi l'auteur d'un gros match dans sa cage

Thiago Silva a montré ce soir pourquoi il était surnommé O Monstro

Carlo Ancelotti a pris une grosse claque pour son retour au Parc des Princes

Les Parisiens ont fêté ce succès avec leurs supporters, à la hauteur de l'événement ce soir

A la 2e minute, Daniel Alves a ouvert le score pour le PSG

A la 31e minute, Cavani doublait la mise pour Paris

Enfin à la 63e minute, Neymar parachevait le large succès parisien

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Quel serait pour vous le meilleur choix pour succéder à Thiago Motta devant la défense au PSG la saison prochaine ?

N'Golo Kanté (Chelsea)
Fabinho (Monaco)
Danilo Pereira (FC Porto)

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
TOP 20
 transferts
en EUROPE

du mercato de l'été 2017
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
Banc des remplaçants Bayern Munich

B
A
Y
E
R
N

M
U
N
I
C
H
but, 2e8Dani Alves
>remplacé par Draxler, 89ecarton jaune, 73e6Verratti
>remplacé par Lo Celso, 86e6Motta
>remplacé par Di María, 79e9Mbappe
but, 31e7Cavani
but, 63e7Neymar
carton jaune, 23e4Kimmich
>remplacé par Rudy, 46e4Tolisso
carton jaune, 61e5Thiago Alcântara
carton jaune, 45e3Vidal
>remplacé par Robben, 69e4Müller
>remplacé par Coman, 46e5Rodríguez


MASQUER LA PUB