Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Lille : après les départs de Xeka et De Préville, la direction tente d'éteindre l'incendie

Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 02/09/2017 à 10h20
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Dans les dernières heures du mercato, le LOSC, déjà en difficulté en championnat, a laissé partir deux de ses meilleurs éléments, Xeka et surtout Nicolas De Préville, sans les remplacer. Face à l'incompréhension et la colère de ses supporters, la direction lilloise s'explique. De façon plus ou moins convaincante...

Lille : après les départs de Xeka et De Préville, la direction tente d'éteindre l'incendie
Gerard Lopez a tenté d'expliquer les départs de Xeka et De Préville.

Seulement 13e de Ligue 1 après 4 journées, le LOSC a débuté très timidement sa saison. De quoi faire naître déjà certaines interrogations dans l'esprit des supporters lillois qui s'étaient pris à rêver après l'arrivée d'une nouvelle équipe dirigeante et de Marcelo Bielsa sur le banc.

Alors quand la direction a décidé de laisser partir dans la dernière ligne droite du mercato deux de ses meilleurs éléments, Xeka (22 ans), prêté à Dijon, et surtout Nicolas De Préville (26 ans), transféré à Bordeaux, sans les remplacer, ça a été l'incompréhension dans l'esprit des supporters quand ce n'était pas carrément de la colère.

«De Préville et Xeka, ça n'a rien à voir avec leurs qualités»

Sous le feu des critiques, Gerard Lopez a tenté de se justifier dans les colonnes de la Voix du Nord. «Des départs avaient été prévus. Ceux que Marcelo (Bielsa) n'avait pas mis dans le groupe de travail et un ou deux autres. Nicolas De Préville fait partie des joueurs que l'on apprécie beaucoup. Il représente le type de joueurs que le LOSC aime bien mais il a été décidé de le céder. Comme c'est le cas avec Xeka» , explique ainsi le propriétaire du club nordiste.

«Ça n'a rien à voir avec la DNCG. La décision de vendre a été prise collectivement. Aujourd'hui, le club a de l'argent pour investir. On aurait pu vendre d'autres joueurs. On a reçu des offres pour Yves Bissouma, Ibrahim Amadou, ou Anwar El-Ghazi et on les a conservés. C'est un choix de vendre De Préville ou prêter Xeka mais ça n'a rien à voir avec leurs qualités.» Un choix économique donc, qui interroge sur la volonté de la nouvelle équipe dirigeante de ramener les Dogues en haut du classement.

«On n'est pas trop sûrs de nous»

Marc Ingla, directeur général du LOSC, a lui aussi répondu aux supporters après cette fin de mercato déroutante. Avant de revenir sur la ligne directrice du projet lillois. «Je ne suis pas surpris ni stupide. On savait ce qui pouvait se passer après cette décision. Ce n'était pas le meilleur moment mais c'est une décision responsable» , a confié l'Espagnol à L'Equipe.

«On est convaincu du projet. On a une très bonne équipe qui doit gagner en consistance. (...) C'est comme une start-up. C'est tout neuf. On a des idées mais on n'est pas trop sûrs de nous. On est très courageux avec nos idées. On peut se tromper. C'est le foot. Mais on croit à la capacité de notre technicien de gérer et de faire progresser les joueurs. On commence à marcher. Laissez nous le temps de courir.»

Le problème, c'est qu'après les dernières sorties du LOSC, ce n'est pas vraiment de temps que Bielsa a besoin a-t-on l'impression, mais plutôt de joueurs avec davantage de qualités...

Que pensez-vous des explications des décideurs lillois ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle serait la meilleure solution pour l'affaire des penalties Cavani-Neymar ?

- Cavani doit tirer tous les penalties par rapport à son taux de réussite mais surtout son ancienneté au PSG
- Neymar doit tirer tous les penalties par rapport à l'investissement du PSG pour se l'offrir et son statut
- Ils doivent se partager les penalties 1 fois sur 2
- Ils doivent se partager les penalties 1 fois sur 2 mais si l'un des deux a déjà marqué dans le match, l'autre tire le penalty
- Ils doivent se partager les penalties 1 fois sur 2. Mais S'il y a une faute sur Cavani qui a provoqué un penalty, c'est Neymar qui tire le penalty, et inversement
- Une règle simple : Cavani tire tous les penalties jusqu'à qu'il en rate un. Ensuite, c'est à Neymar avec le même principe. Comme Cavani en a raté un, le prochain est pour Neymar

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 20
 transferts
en EUROPE

du mercato de l'été 2017
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB