Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lille - Lens, sacré derby !
Par Christophe Andreeff - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 13/08/2006 à 20h49
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Qu'il était attendu le traditionnel derby du Nord entre deux formations de grande classe ! A domicile, le LOSC maintient sa suprématie et écoeure les Sang et Or (4-0). Le point avec Maxifoot !

Il convenait de ne pas confondre les Keita pour cette superbe affiche, derby phare du Nord. L'un d'entre eux a été expulsé en cours de première période, côté lensois, victime de son engouement et de sa présence physique dans le jeu. Insuffisant pour stopper l'enthousiasme collectif des Lillois. Ils ont effectué une énorme démonstration à domicile, en s'imposant largement dans tous les domaines de jeu. Au bout du compte, Odemwingie signe le premier triplé de la saison, dont on se souviendra. Claude Puel voit son équipe confirmer son intense préparation physique, améliorer son réalisme offensif et en guise de bonus, s'empare de la première place du classement avec deux victoires en autant de rencontres disputées.

Les temps forts et les buts

- Excellente entame de match pour les hommes de Claude Puel qui ouvrent très vite la marque. Suite à un centre profond de Chalmé, Bodmer vient surprendre Demont. De la tête, il parvient à lober Itandje trop avancé (1-0, 13').

- Lille réalise le break peu après la demi-heure de jeu. Odemwingie part sur le flanc droit et récupère le ballon. Plus malin qu'Hilton, l'attaquant du LOSC se démarque et adresse une frappe implacable du gauche. Coulibaly ne peut que constater les dégâts, avec un ballon qui fuit entre ses jambes avant de pénétrer dans les filets (2-0, 33').

- Rien n'arrête plus les Lillois, dont la cohésion donne du plaisir à voir. Bodmer trouve Keita qui déborde sur la droite. Il trompe Itandje dans ses intentions et vient en réalité glisser en retrait pour Odemwingie qui n'a plus qu'à inscrire son premier doublé de la saison (3-0, 57').

- Intraitable, il ne s'en contente pas et profite dix minutes plus tard d'un nouveau travail de Keita sur l'aile droite pour placer une tête décisive à bout portant (4-0, 67').

- Itandje évite un naufrage plus lourd en fin de rencontre, avec une parade décisive sur une frappe tendue du gauche signée Tafforeau des vingt cinq mètres (87').

Ce qu'il faut retenir de la rencontre

Claude Puel et ses joueurs s'avèrent devenir de plus en plus des véritables magiciens du ballon rond. Plus rien ne semble arrêter leur enthousiasme et leur force collective. Pensez donc qu'après une démonstration totale lors du tour préliminaire de la Ligue des Champions, contre une modeste équipe de Macédoine, ils décrochent cette fulgurante victoire contre l'une des grosses équipes par tradition de notre championnat national. Le spectacle s'est avéré de toute beauté. La première satisfaction et sans doute la plus importante, consiste à noter le réalisme offensif des Lillois. Pour une fois, ceux à qui on reproche souvent de ne pas assez se montrer percutants devant les cages et de marquer trop peu, ont modifié la donne. Quatre buts, dont deux inscrits avant la pause et une ouverture dès la fin du premier quart d'heure. Voilà de quoi satisfaire pleinement leur entraîneur.

Bien entendu, il convient de saluer ici la très belle organisation tactique du Losc et sa maîtrise dans le jeu. Ils ont su exploiter le milieu de terrain au mieux, avant de lancer de puissantes accélérations. Ils évitent ainsi les écueils de la précipitation et les contres impitoyables. Keita, sur son flanc droit a pu ainsi écoeurer Ramos. Que dire d'Odemwingie qui s'offre un triplé royal. Il exploite parfaitement le travail de ses partenaires, dont on peut nommer aussi bien Bastos à gauche que Bodmer plus dans l'axe. Une très agréable démonstration à laquelle n'a pas pu répondre Lens. Cette vivacité et cette envie collective ont surpris jusqu'au pauvre Itandje qui ne peut même pas trop se reprocher grand-chose. Sa défense a eu le tournis, à l'image d'Hilton ou encore Coulibaly dans l'axe. Lens a payé la note au prix fort, se privant aussi dès la première période d'un joueur engagé, en la personne de Sidi Keita.

Note du match 16 / 20

Quatre buts et un triplé d'Odemwingie lors de cette très agréable rencontre qui marque la seconde journée, à la vue de l'assurance affichée par le LOSC. Claude Puel peut se satisfaire du départ en trombe de ses troupes, avec une deuxième victoire consécutive et une place de co-leader. Lens ne tient pas encore son rythme, avec une préparation plus tardive.


Ligue 1 / 2e journée
Lille 4-0 Lens (2-0)
Stade de Villeneuve d'Ascq / Spectateurs : 16 000 environ
Arbitre : S. Bré
Buts : Bodmer (13’), Odemwingie (33’, 56’, 67’).
Avertissements : Bodmer (52’), Bastos (90’) / Keita (30’), Ramos (43’), D. Cousin (90’)
Exclusion : Sidi Keita (36’)
Les équipes :
Lille : Sylva, Chalmé, Plestan, Schmitz, Tafforeau, K. Keita (Lichtsteiner, 69’), Dumont (cap), Makoun, Bastos, Bodmer (Fauvergue, 83’), Odemwingie (Youla, 75’) / Entraîneur : Claude Puel.
Lens : Itandje, Demont, Hilton, Coulibaly, Ramos, Sidi Keita, Se Keita (cap), Jussiê (Vignal, 71’), Dindane (Lacourt, 46’), Thomert (Boukari, 46’), Cousin / Entraîneur : Francis Gillot.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB