Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Monaco - Saint-Étienne, zéro pointé !
Par Christophe Andreeff - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 13/08/2006 à 02h02
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Déroutés, les Monégasques peuvent l'être à l'issue de la deuxième défaite en autant de rencontres (1-2). Lanterne rouge, ils ne comptent aucun point à leur actif. Une situation inhabituelle sur le Rocher et qui laisse planer beaucoup d'interrogations. Le point avec Maxifoot !

Qui pouvait escompter un tel début de saison de la part des Monégasques ? A domicile, ils concèdent déjà la deuxième défaite de la saison, après celle à Nancy. Contre une séduisante formation stéphanoise venue en Principauté avec les meilleures intentions, ils se sont laissés dépassés puis réduits à dix à la mi-temps. Plus dominateurs et aguerris physiquement, les Verts prennent leurs trois premiers points sans trembler. Monaco va devoir sérieusement réviser sa copie et peaufiner ses troupes. La place de lanterne rouge risque de tacher sa réputation si la situation se maintient ainsi.

Les temps forts et les buts

- Janot est à la parade sur une frappe du gauche à bout portant de Di Vaio qui parvenait à s'ouvrir le chemin du but (9').

- Splendide geste acrobatique de Feindouno qui s'achève par l'ouverture du score pour les Verts. Son auteur a profité d'une touche très longue d'Ilunga (0-1, 12').

- Encore une fois, Janot effectue une parade décisive sur une frappe de vingt mètres de Kallon, bien servi par Di Vaio (27').

- En relais avec Landrin, Ilan se dégage bien et peut servir Piquionne. Ce dernier adresse un petit pointu du pied gauche parfait et permet aux Verts de doubler la mise (0-2, 72').

- Leko s'effondre dans la surface, suite à une intervention douteuse de Bilos. Gerard réduit tardivement la marque pour les Monégasques (1-2, 87').

Ce qu'il faut retenir de la rencontre

Les Monégasques maintiennent un niveau de jeu très décousu et nullement à la hauteur de leurs ambitions éventuelles. Ce qui pêche reste le collectif, car individuellement il existe indéniablement de très bons éléments au sein de cet effectif. Mais il demeure une carence importante dans les niveaux de préparations individuels. Certains semblent au top au cas par cas, mais dès qu'ils recherchent à construire avec d'autres, le résultat s'avère très insuffisant. Ceci à l'image d'une défense qui demeure très fébrile. Sambou (1ere titularisation en L1) a failli marquer contre son camp en première période et manqué une relance, par exemple. En seconde période, il retrouvait plus de présence et d'assurance dans ses interventions. Beaucoup d'individualités donc (comme Bernardi très volontaire) et des joueurs pour la plupart très peu habitués à évoluer ensemble sur la pelouse et cela s'en ressent. Seuls Kallon et Di Vaio semblait à peu près à leur aise, jusqu'à l'expulsion du premier cité à la mi-temps. Cela en a tout de suite affecté l'évolution du jeu monégasque.

Les Verts décollent et prennent trois points logiques à l'extérieur. Ils maitrisaient parfaitement la rencontre, malgré un bon démarrage des Monégasques et quelques tentatives dangereuses par la suite. Plus assurés collectivement et meilleurs stratèges notamment au niveau des contres, les Verts ont aussi pu profiter de l'expulsion de Kallon à la mi-temps. Là encore, on peut signaler la satisfaction pour le portier Janot, auteur de plusieurs interventions décisives en début de match. Ilan a retrouvé toutes ses jambes. Piquionne et Feindouno sont les deux buteurs du soir. Quant à Diatta, nouveau transfuge sur le flanc droit de la défense, il s'est parfaitement intégré au groupe et son efficacité se révèle immédiate. Une première victoire encourageante.

Note du match : 13 / 20

Rencontre agréable à suivre dans son ensemble, avec trois buts à la clé. Les verts effacent de la plus belle manière leur contre-performance à domicile lors de la première journée. Monaco va devoir affronter bien des déboires. Les hommes de la Principauté se retrouvent surprenants lanterne rouge du classement avec un zéro pointé.


Ligue 1 / 2e journée
Monaco 1-2 Saint-Étienne (0-1)
Stade Louis II / Spectateurs : 17 500 environ
Arbitre : Monsieur Piccirillo
Buts : Gerard (87’ s.p.) / Feindouno (12’), Piquionne (72’)
Avertissements : Koller (51’), Bernardi (60’), Plasil (63’) / Landrin (51’), Camara (84’)
Exclusion : Kallon (45’)
Les équipes :
Monaco : Roma, Sambou, Modesto (Gerard, 73’), Givet (cap), Monsoreau, Kallon, Bernardi, Plasil (Leko, 65’), Gakpé, Koller, Di Vaio (Maurice-Belay, 73’) / Entraîneur : Laszlo Bölöni.
Saint-Étienne : Janot, Diatta, Camara, Hognon (Perquis, 46’), Ilunga, Feindouno, Sablé (cap), Landrin, Dernis (Bilos, 59’), Ilan, Piquionne (Gomis, 74’) / Entraîneur : Ivan Hasek.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB