Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
PSG - Lorient, spectacle obstrué !
Par Christophe Andreeff - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 06/08/2006 à 00h29
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Tous les ingrédients semblaient réunis au Parc des Princes pour vivre une vraie fête du Football. Du spectacle il y en a eu. Mais le PSG, nouvelle formule version Cayzac, se lance dans le bain de la ligue 1 avec une première défaite contre un promu (2-3). Un dénommé Fiorèse passait par là ! Certains veulent déjà médire. Le point complet avec Maxifoot !

Alain Cayzac voulait volontiers s'offrir un premier titre avec le PSG, lors du trophée des Champions fin juillet (1-1, 4-5 t.a.b). Une dernière touche à la préparation d'une saison que les nouveaux dirigeants du club veulent constructive, enthousiaste, audacieuse et dans le haut du tableau. Guy Lacombe a procédé à un recrutement équilibré, pour apporter de la concurrence sur toutes les lignes. A tel point que malgré sa présence lors de la Coupe du Monde et un retour tardif, le capitaine Pauleta se sent déjà d'attaque pour affronter Lorient, au côté de Frau dont on attend beaucoup. Kalou se satisfait d'une telle situation, au même titre que ses coéquipiers.

Et dans l'attente d'une équipe type, Paulo César peut compter poursuivre sur sa lancée de fin de saison, au côté de Cissé devenu l'un des incontournables. Plus difficile reste la position de Rodriguez qui tient sa place sur le banc, avec ce nouveau challenge. Paris veut aligner un vrai 4-4-2, doté d'une grosse défense autour de sa nouvelle valeur sûre que devrait être Landreau. La venue de Lorient doit permettre à ce PSG là de se lancer sur d'excellents rails, avec une motivation sans failles. Reste que Le FC Lorient-Bretagne Sud peut compter sur l'expérience tactique de son nouveau meneur d'hommes, Gourcuff. Emmené aussi par un certain Fabrice Fiorèse, dont Guy Lacombe évoquait l'immense talent et son erreur d'avoir quitté le club parisien qu'il retrouve sous les huées. Paris reste Paris et doit convaincre d'entrée de jeu, avec un véritable état d'esprit de groupe conquérant que souhaite enfin inculquer sur le long terme son entraîneur.

Les meilleurs moments et les buts :

- Le coup d'envoi de la rencontre est l'oeuvre de Rai, fraîchement nommé nouvel Ambassadeur du club de la capitale en Amérique du Sud et ovationné. De quoi donner des ailes aux Parisiens, nouvelle formule.

- Frau s'échappe côté droit et adresse le ballon à destination de Kalou, sur sa gauche. Audard doit veiller au grain pour écarter la reprise instantanée de l'Ivoirien (11').

- A la demi-heure de jeu, le PSG ouvre le score à la conclusion d'une belle action collective. A la finition, Kalou sert cette fois Frau dans la surface de réparation. Le nouvel attaquant parisien contrôle du droit, avant d'ajuster sa frappe du pied gauche. Audard, pris de vitesse, s'incline (1-0, 29').

- Courte joie dans les rangs parisiens, avec l'égalisation d'un ancien du club ! Fiorèse profite d'un coup franc excentré à droite, pour reprendre victorieusement le ballon du pied droit. Il était étrangement démarqué dans la surface (1-1, 32').

-Le PSG lance un contre fulgurant. Paulo César sert idéalement Frau qui ajuste un lob parfait… Sauf que celui-ci rebondit malheureusement sur la transversale (41').

- Paris finit fort cette première période et pense tenir le bon bout. David Rozehnal vient servir Pancrate. Ce dernier joue parfaitement l'action avec Rothen qui percute sur le flanc droit, avant de redresser au centre pour Pancrate. Il vient tromper Audard du pied droit (2-1, 45').

- L'homme de la rencontre, Fabrice Fiorèse, s'échappe sur la droite et cherche en retrait Saïfi. Les défenseurs parisiens Rozehnal et Yepes manquent de cohésion sur l'action et permettent à Fiorèse de retrouver le ballon. Landreau s'incline sur la frappe aux six mètres du nouveau Merlu (2-2, 54').

- Les affaires tournent mal pour les Parisiens. La défense parisienne flanche à nouveau. Cette fois, Yepes se gène avec Paulo César. Gignac en profite et trouve ensuite Saïfi à l'entrée de la surface. Sa frappe du droit vient se loger dans la lucarne d'un Landreau débordé (2-3, 74').

- Tête magnifique de Yepes, suite à un corner de Rothen ! Audard s'interpose d'un arrêt réflexe (88'). Lorient venge Nantes et Rennes, en s'offrant une brillante victoire à l'extérieur qui encourage le promu.

Ce qu'il faut retenir de la rencontre

Défaite ennuyante, bien plus que dramatique pour le PSG qui ternit son image dès le début de saison. De quoi en agacer Guy Lacombe qui s'irritait de ce manque de solidité collective à l'issue de la rencontre. «On n'arrive pas à leur faire comprendre qu'ils sont très forts ensembles mais tout l'inverse s'ils se désolidarisent.» Les mots se veulent percutants voire diaboliques, mais nécessaires. Car le PSG n'a pas le droit d'attiser d'emblée les risées éventuelles des observateurs. Un premier match contre un promu reste toujours très délicat à gérer, mais il convient à ce niveau de passer outre. Mission manquée pour l'ouverture du Championnat, malgré de nets signes encourageants. D'abord il y a la satisfaction Pierre-Alain Frau. Buteur, il s'affiche virevoltant et plein d'à propos sur la pelouse. Sa complicité avec Kalou a retenu l'attention. Ce dernier semble vraiment motivé et laisse entrevoir de belles promesses. Autre joueur parisien revanchard, Jérome Rothen qui a magnifiquement couvert son aile. De plus en plus précis sur ses centres et coups de pieds arrêtés, il semble enfin en mesure de réaliser une saison pleine et entière, si épargné par les blessures. Pancrate en a profité pour reprendre son flambeau de buteur déterminant, du moins avant les coups de génie des Merlus.

On pouvait apprécier également la dextérité de Paulo César. Mais alors où Paris a-t-il flanché pour perdre ? La réponse tient en peu de choses. Les rentrées de Rodriguez ou Pauleta n'ont pas abouti à apporter la folie nécessaire de fin de rencontre. Absence de réalisme offensif dans le dernier geste, un zeste de malchance et surtout bien trop d'erreurs de marquages en défense, de désunion dans la domination puis dans le doute qui survient, viennent s'y ajouter. Malgré leurs expériences respectives, Yepes et Rozehnal retombèrent dans certains de leurs travers. La défense s'est trouée littéralement, comme perdue sur une île au milieu de nulle part. Landreau ne pouvait sauver à lui seul le navire, peut-être aussi légèrement impressionné. Il doit aussi justifier de sa titularisation. Du coup, les Merlus ont su pleinement se sortir du piège parisien, emmenés par un étincelant Fabrice Fiorèse. Auteur d'un somptueux doublé, il s'offre la place de meilleur buteur et récompense la solidarité de tout un groupe en lutte pour son maintien. Une situation à l'image des prestations de Saïfi ou encore Audard, désigné meilleur gardien la saison passée de Ligue 2.

Note du match 14/20

Canal Plus ou non, le PSG reste sous étroite surveillance. Le Club de la Capitale apprécie toujours aussi peu les rencontres contre les Promus. Une seconde chance s'offre à eux dès le week-end prochain contre Valenciennes, auteur d'un bon match nul à Auxerre. De là à évoquer une nouvelle crise au PSG, il ne faudrait vraiment pas pousser. Le rodage reste valable pour tout le monde, même si Lyon démarre déjà sa saison en grand champion. Lorient décroche trois points indispensables à sa confiance.

Réaction

Fabrice Fiorèse (Attaquant du FC Lorient-Bretagne Sud) : «L'équipe a du caractère et une grosse envie… Pour moi, c'est une énorme satisfaction personnelle, surtout avec un doublé au Parc contre mon ancien club. Je savoure cette place de meilleur buteur à 31 ans (sourires). C'est la victoire d'un collectif… J'avance à vue du point de vue physique et j'espère retrouver très vite toute ma condition physique… C'est en commettant des erreurs que l'on avance (NDLR : en réaction aux propos de Guy Lacombe sur son départ du PSG)» (Propos recueillis au micro de nos confrères de RTL)


Ligue 1 (1ere journée)
PSG 2-3 Lorient (2-1)
Parc des Princes / Spectateurs : 35 000 environ
Arbitre : Monsieur Kalt
Buts : Frau (29’), Pancrate (46’) / Fiorèse (32’, 55’), Saïfi (75’)
Avertissements : Fiorèse (55’)
Les équipes :
PSG : Landreau, Mendy, Rozehnal, Yepes (cap), Armand (Hellebuyck, 85’), Pancrate (Pauleta ,73’), Paulo César, Cissé, Rothen, Kalou (Rodriguez, 57’), Frau / Entraîneur : Guy Lacombe.
Lorient : Audard (cap), Boutruche, Marchal, Ciani, Morel, Fiorèse (Gignac, 63’), Abriel, Mansouri, Le Pen, M’Bodji (Jallet, 12’), Saïfi (Moullec, 92’) / Entraîneur : Christian Gourcuff



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB