Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Espagne : Asensio, Deulofeu, Saúl, Bellerín, Gayà, Ceballos, Williams... A un an du Mondial, la Roja peut voir venir

Par Youcef Touaitia - Actu Espagne, Mise en ligne: le 18/06/2017 à 16h29
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Pour son entrée en lice lors de l'Euro U21, l'équipe d'Espagne a atomisé la Macédoine (5-0) samedi en Pologne. Une démonstration de force des partenaires de Marco Asensio, auteur d'un triplé et leader d'une génération en or. A un an de la Coupe du monde en Russie, la Roja peut déjà se reposer sur un vivier extraordinairement talentueux.

Espagne : Asensio, Deulofeu, Saúl, Bellerín, Gayà, Ceballos, Williams... A un an du Mondial, la Roja peut voir venir
Asensio a inscrit un somptueux triplé contre la Macédoine.

En quelques mois, la France s'est découvert de sacrés jeunes. Kylian Mbappé, Ousmane Dembélé, Adrien Rabiot, Thomas Lemar, Presnel Kimpembé ou encore Corentin Tolisso, Didier Deschamps a de quoi faire. Mais les Bleus sont loin d'être les seuls à pouvoir se reposer sur des talents de folie. Car de l'autre côté des Pyrénées, l'Espagne dispose d'un vivier sans égal composé de joueurs déjà très expérimentés.

Asensio, leader d'une magnifique Rojita

Pour son premier match lors de l'Euro U21, l'équipe d'Espagne a pulvérisé la Macédoine (5-0) samedi en Pologne. Un adversaire a priori largement prenable, mais il faut rappeler que les partenaires de l'excellent David Babunski, qui ont tiré 24 fois au but, ont privé les Bleuets de la phase finale. Mais face à cette «Rojita» , il n'y avait absolument rien à faire. Il faut dire que le onze de départ ibérique avait de quoi faire trembler les Macédoniens : Héctor Bellerín, José Gayà, Jesús Vallejo, Marcos Llorente, Denis Suárez, Saúl Ñíguez, Gerard Deulofeu, Sandro Ramírez et Marco Asensio étaient titulaires !

Ce dernier a d'ailleurs livré un véritable récital. Impliqué sur le magnifique retourné acrobatique de Saúl, le milieu offensif, bientôt prolongé par le Real Madrid, a inscrit un triplé exceptionnel : une frappe de 30 mètres en pleine lucarne, un exploit dans la surface enchaîné d'un tir puissant dans le petit filet opposé puis un coup de canon surpuissant, une nouvelle fois dans la lucarne, après un rush de 50 mètres. Leader technique et charismatique de cette génération dorée, dans laquelle figurent également Dani Ceballos, Iñaki Williams ou encore Mikel Merino, le Merengue a tout d'un futur très grand.

En Russie, l'Espagne va faire très peur

S'il y en a un qui se frotte les mains, c'est bien Julen Lopetegui. Sélectionneur de la Roja depuis près d'un an, l'ancien coach du FC Porto dispose d'un réservoir incroyable pour de très longues années. Mais l'objectif principal reste bien évidemment la prochaine Coupe du monde. Après un Mondial 2014 et un Euro 2016 ratés, l'Espagne entend bien revenir sur le devant de la scène. En Russie, la formation championne du monde 2010 aura de quoi faire, car la plupart de ses jeunes pousses, pour la plupart formées au Real Madrid et au FC Barcelone, sont déjà des internationaux réguliers.

Encadrés par les «anciens» comme Andrés Iniesta, Sergio Ramos, Gerard Piqué, Sergio Busquets, David Silva ou encore Jordi Alba, Asensio et sa bande tenteront d'imiter les Isco, Koke, Thiago Alcântara, Daniel Carvajal et Álvaro Morata, qui ont eux aussi des choses à prouver pour permettre à leur pays de reprendre leur trône, cédé à l'Allemagne. Si les places vaudront cher, une chose est sûre : l'Espagne se présentera dans un an avec une équipe complète, probablement la mieux armée et la plus séduisante.

Que pensez-vous des jeunes Espagnols ? Selon vous, la Roja sera-t-elle la grande favorite dans un an en Russie ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Olivier Giroud doit-il absolument quitter Arsenal au mercato d'hiver en vue du Mondial 2018 ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Quel avenir pour les
U19
CHAMPIONS D'EUROPE
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB