Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Sans défense, le Gym coule en Russie - Débrief et NOTES des joueurs (Krasnodar 5-2 Nice)

Par Eric Bethsy - Actu Europa League, Mise en ligne: le 29/09/2016 à 21h09
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Invaincu et leader en Ligue 1, l'OGC Nice a enregistré sa deuxième défaite en autant de journées d'Europa League. Après le revers contre Schalke 04 (0-1), le Gym a pris une leçon de réalisme sur le terrain de Krasnodar (5-2). Une gifle qui pourrait laisser des traces.

Sans défense, le Gym coule en Russie - Débrief et NOTES des joueurs (Krasnodar 5-2 Nice)
Vincent Koziello a été battu dans les duels.

Tout simplement méconnaissable ! Si séduisant en Ligue 1, championnat qu'il domine après 7 journées, l'OGC Nice montre un tout autre visage en Europa League. Confirmation ce jeudi avec la déroute sur la pelouse de Krasnodar (5-2) !

Pourtant, le Gym et ses trois défenseurs axiaux avaient plutôt bien débuté la partie en neutralisant leur adversaire et en se montrant plus à l'aise techniquement sur quelques phases de jeu intéressantes. Mais à force de perdre des ballons au milieu, notamment récupérés par un excellent Kaboré sur ce terrain difficile, les Aiglons se mettaient en danger et permettaient à Smolov de lancer une première alerte sur le but de Cardinale.

Smolov buteur malheureux

Un simple avertissement avant l'ouverture du score de ce même Smolov au milieu d'une défense en retard (1-0, 22e). A noter que l'attaquant russe s'est blessé en marquant et a dû céder sa place. De quoi provoquer la réaction du leader de Ligue 1. Mais au moment où l'on pensait Nice bien revenu dans la partie, Dante commettait une énorme boulette et laissait Joaozinho filer au but (2-0, 33e).

Nice prend l'eau

Le début d'une longue séquence cauchemardesque pour le Gym, qui réduisait tout de même le score grâce à une frappe un peu chanceuse de Balotelli (2-1, 43e), qui n'aurait probablement pas dû débuter ce match étant donné qu'il est encore malade. D'ailleurs, l'Italien a été remplacé dès la mi-temps par Pléa, auteur d'une bonne entrée. Mais encore une fois, malgré une nette domination, Nice se faisait punir après une main de Baysse dans la surface : penalty transformé par Joaozinho pour son doublé (3-1, 65e).

Moment choisi par le Gym pour monopoliser le ballon et prendre le dessus. Du coup, après une tête de Pléa sur le poteau, l'autre entrant Cyprien réduisait logiquement le score (3-2, 71e). On sentait venir la «remontada» niçoise ! Seulement voilà, les Aiglons, trop fébriles derrière, étaient pris en contre et Ari tuait le suspense une première fois (4-2, 86e), puis une deuxième fois (5-2, 93e). Une sacrée claque pour Nice, mal embarqué dans cette poule dominée par Krasnodar et Schalke 04 avec 6 points, contre 0 pour l'OGCN...

La note du match : 7/10

Même s'il a fallu attendre une vingtaine de minutes pour voir une première situation chaude, on a assisté à une rencontre riche en spectacle, en intensité et en buts ! On peut tout de même regretter l'état de la pelouse qui a amené pas mal de déchet dans les transmissions des Niçois, ce qui explique aussi ce résultat.

Les buts :

- Après une perte de balle niçoise, Kaboré trouve Akhmedov dans l'intervalle. Pas du tout pressé, le milieu ouzbek profite d'une incompréhension entre Sarr et Dalbert pour servir le latéral droit Jedrzejczyk qui centre. Plus rapide que Baysse, Smolov se jette pour pousser le ballon au fond des filets (1-0, 22e).

- Suite à un dégagement du gardien Kritsyuk, Dante rate complètement son intervention. Une occasion inespérée pour son compatriote brésilien Joaozinho qui dribble le portier Cardinale avant de marquer dans le but vide (2-0, 33e).

- Sur un centre de Baysse mal dégagé, Sarr remet en retrait pour Balotelli qui frappe de l'intérieur du pied en glissant. Mais cela n'empêche pas l'Italien de tromper Kritsyuk (2-1, 43e).

- Après une main de Baysse dans la surface, le gaucher Joaozinho transforme le penalty en frappant sur la droite de Cardinale qui avait plongé de l'autre côté (3-1, 65e).

- Grâce à une récupération haute du ballon, Eysseric lance idéalement Cyprien en profondeur. L'ancien Lensois enchaîne contrôle-frappe pour ajuster Kritsyuk (3-2, 71e).

- Sur un contre, Joaozinho trouve Ari qui enchaîne rapidement pour empêcher Baysse de revenir et trompe facilement Cardinale (4-2, 86e).

- Coup-franc joué rapidement. Laborde déborde côté droit et centre pour Ari qui fusille Cardinale (5-2, 93e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Joaozinho (7/10)

Percutant sur son côté gauche, le Brésilien a énormément repiqué dans l'axe, là où la défense niçoise s'est montrée le plus fébrile. Il a donc profité de la boulette de Dante pour marquer avant de réaliser un doublé sur penalty. Enfin, il délivre une belle passe décisive pour Ari. Décisif, c'est le mot justement.

NICE :

Yoan Cardinale (3,5) : drôle de match pour le gardien niçois, qui en prend cinq alors que finalement, il n'a pas tant été sollicité que ça… Hormis une belle parade sur une frappe en angle fermé d'Akhmedov, il n'a pas eu l'occasion de briller.

Ricardo Pereira (4,5) : toujours aussi entreprenant sur son côté droit, le Portugais a beaucoup cherché Balotelli en première période, et avec réussite. Mais il a manqué de justesse dans le dernier geste, celui qui aurait permis à Nice de concrétiser sa supériorité technique.

Paul Baysse (3) : soirée cauchemardesque pour le capitaine du Gym ! Devancé par Smolov sur l'ouverture du score, il en rajoute une couche avec une main, certes involontaire mais très mal placée, qui offre le penalty à Joaozinho. Deux erreurs qui coûtent cher.

Dante (2,5) : en parlant d'erreur, le Brésilien a été un expert dans ce domaine. Egalement fautif sur le but de Smolov, il commet une énorme boulette pour permettre à son compatriote Joaozinho de marquer. Et comme si cela ne suffisait pas, il s'est montré maladroit à la relance.

Malang Sarr (3,5) : pour compléter ce trio perdant, le jeune Niçois a lui aussi commis des erreurs. A commencer par une incompréhension avec Dalbert qui a amené ce but de Smolov. A l'aise techniquement, il n'a pas souffert de son passage sur le côté gauche en fin de match.

Vincent Koziello (4) : voilà le genre de match où le physique du petit milieu de terrain ne joue vraiment pas en sa faveur. Secoué par l'ancien Marseillais Kaboré, il a perdu beaucoup trop de ballons même s'il faut reconnaître que le terrain ne l'a pas aidé. Remplacé à la 79e par Rémi Walter (non noté).

Jean Michaël Seri (4,5) : si précieux grâce à sa justesse technique depuis le début de la saison, l'Ivoirien n'a pas réussi à distribuer le jeu comme à son habitude. A l'image de Koziello, il a manqué de précision sur certaines transmissions, surtout lorsqu'il a tenté de jouer vers l'avant.

Valentin Eysseric (5,5) : c'est certain, le milieu offensif n'a pas tout réussi à l'image de sa frappe au-dessus en fin de match. Mais il a été le joueur le plus dangereux côté niçois avec des dribbles incessants et une énorme mobilité. Auteur d'une belle passe décisive pour Cyprien.

Younès Belhanda (3,5) : transparent, l'ancien Montpelliérain n'a eu aucune influence sur le jeu niçois. Il faut dire que le jeune Eboué Kouassi ne l'a pas laissé s'exprimer.

Mario Balotelli (5,5) : annoncé incertain, l'ancien joueur de Liverpool était encore malade. Cela s'est ressenti dans son jeu même s'il a tenté de décrocher pour faire respirer son équipe. Il a également le mérite d'avoir réduit l'écart pour le Gym. Trop souffrant et remplacé à la mi-temps par Alassane Pléa (5,5), auteur d'une bonne entrée et précieux pour ses coéquipiers avec son jeu dos au but et ses appels en profondeur. Mais il rate une énorme occasion de la tête.

Dalbert Henrique (4) : capable de déposer ses adversaires sur quelques mètres, le Brésilien a fait mal aux Russes en première période. Mais il a disparu après la pause. Remplacé à la 66e par Wylan Cyprien (non noté), qui a réduit l'écart.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Europa sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

Balotelli au duel contre Naldo

L'ancien Marseillais Kaboré a harcelé les Niçois

Ari a tué le suspense en fin de match (5-2, 93e)

FC KRASNODAR 5-2 NICE (mi-tps: 2-1) - LIGUE EUROPA - Groupe I / 2e journée
Stade : Stadion Kuban' - 10.750 spectateurs - Arbitre : I. Bebek

Buts : F. Smolov (22e) Joãozinho (33e) Joãozinho (65e, pen.) Ari (86e) Ari (90+3e) pour FC KRASNODAR - M. Balotelli (42e) W. Cyprien (71e) pour NICE
Avertissements : Naldo (50e), A. Granqvist (55e), Ari (86e), pour FC KRASNODAR - J. Seri (45+1e), P. Baysse (64e), Y. Cardinale (69e), pour NICE

FC KRASNODAR : S. Kritsyuk - A. Jedrzejczyk, A. Granqvist, Naldo, D. Torbinski - K. Eboue, O. Akhmedov (Y. Gazinskiy, 59e), C. Kaboré - V. Podberezkin (R. Laborde, 74e), F. Smolov (Ari, 29e), Joãozinho

NICE : Y. Cardinale - Ricardo Pereira, P. Baysse, Dante, M. Sarr - V. Koziello (R. Walter, 79e), J. Seri, V. Eysseric - Y. Belhanda, M. Balotelli (A. Pléa, 46e), Dalbert Henrique (W. Cyprien, 66e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Tottenham a t-il fait un bon choix en signant un contrat avec Mourinho jusqu'en 2023 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants FC Krasnodar

F
C

K
R
A
S
N
O
D
A
R
Banc des remplaçants Nice

N
I
C
E
carton jaune, 55e-Granqvist
carton jaune, 50e-Naldo
>remplacé par Gazinskiy, 59e-Ahmedov
>remplacé par R. Laborde, 74e-Podberezkin
but, 22e >remplacé par Ari, 29e-Smolov
but, 33e
but sur pénalty, 65e
2-Joãozinho
carton jaune, 69e3,5Cardinale
carton jaune, 64e3Baysse
3,5Sarr
>remplacé par Walter, 79e4Koziello
carton jaune, 45e+14,5Seri
but, 42e >remplacé par Pléa, 46e5,5Balotelli
>remplacé par Cyprien, 66e4Dalbert Henrique


MASQUER LA PUB