Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Solide, Monaco décroche son billet pour la Ligue des Champions ! - Débrief et NOTES des joueurs (ASM 1-0 Villarreal)

Par Romain Rigaux - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 23/08/2016 à 22h39
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Vainqueur à l'aller (2-1), l'AS Monaco s'est qualifiée pour la phase de poules de la Ligue des Champions avec une victoire face à Villarreal (1-0), en barrage retour. Un succès acquis en toute fin de match sur penalty.

Solide, Monaco décroche son billet pour la Ligue des Champions ! - Débrief et NOTES des joueurs (ASM 1-0 Villarreal)
La joie de Fabinho après son but (1-0, 90e)

Il y aura trois clubs français en Ligue des Champions cette saison ! L'AS Monaco rejoint le Paris SG et Lyon en phase de poules de la plus prestigieuse des compétitions européennes grâce à une victoire en fin de match face à Villarreal (1-0), ce mardi soir en barrage retour. Face à une formation espagnole diminuée, l'ASM a été peu bousculée et peut avoir le sourire.

Monaco serein, puis se fait peur...

Avec sa victoire à l'extérieur lors du match aller (2-1), Monaco n'avait pas besoin de prendre de risques dans cette rencontre. Très rigoureuse dès le coup d'envoi, la formation de Leonardo Jardim ne se contentait cependant pas de défendre et s'offrait les meilleures opportunités en début de match, notamment par Germain qui prenait le dessus sur ses adversaires à deux reprises, sur une tête et une frappe du droit. Globalement, la formation espagnole, peu inspirée devant, ne montrait pas grand-chose malgré son obligation de marquer au moins deux buts.

L'ASM était même proche d'ouvrir le score à la demi-heure de jeu mais la frappe de Lemar passait entre les jambes du gardien qui sauvait sur la ligne. L'ancien Caennais pouvait se prendre la tête à deux mains. Malgré cette domination, Jardim n'était pas totalement rassuré au bord du terrain. Et ce n'était pas sans raison puisque les Espagnols auraient pu surprendre les Monégasques sans un bon arrêt de Subasic, aidé par Jemerson, sur un contre de Borré à cinq minutes de la pause. Derrière, l'arbitre oubliait une main de Raggi dans la surface. La pause était la bienvenue...

Villarreal n'y arrive pas, Monaco en profite

La seconde période débutait comme avait terminé la première, avec des Monégasques moins présents dans les duels et inquiétés par quelques tentatives espagnoles. Sentant ses joueurs en difficulté, Jardim demandait le soutien d'un stade Louis II bien silencieux pour un match si important. Le rythme baissait clairement dans ce deuxième acte et l'ASM se concentrait avant tout à bien défendre avant de tenter de timides offensives.

De son côté, Villarreal ne montrait plus grand-chose au fil des minutes et ne donnait plus l'impression de pouvoir bousculer une solide équipe monégasque. Et Monaco décrochait même un succès en fin de match sur un penalty marqué par Fabinho suite à une main sifflée contre Musacchio (1-0, 90e), qui semble toucher le ballon de l'épaule. Plus rien ne pouvait inquiéter l'ASM et Jardim pouvait afficher un grand sourire au coup de sifflet final.

La note du match : 4,5/10

Dans l'ambiance très calme de Louis II, malgré une affluence plus importante qu'en championnat, cette rencontre n'a pas offert un grand spectacle. Si la première période a offert quelques occasions intéressantes, la seconde a été bien moins emballante. Entre une équipe de Monaco ne voulant plus prendre trop de risques et des Espagnols incapables d'élever leur niveau de jeu, ce match n'a pas été un grand festival offensif.

Le but :

- Sur un penalty, Fabinho ajuste Asenjo d'une frappe puissante du droit dans la lucarne gauche (1-0, 90e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Tiémoué Bakayoko (7/10)

Courtisé par la Juventus Turin et Manchester United cet été, le milieu monégasque a réalisé un gros match. Très présent à la récupération, il a parfaitement lu le jeu pour réaliser de nombreuses interceptions dans l'entrejeu et déclencher les contres en jouant vers l'avant. Impeccable.

MONACO :

Danijel Subasic (6) : alors qu'il n'avait eu aucun véritable arrêt à faire, le gardien monégasque est décisif avant la pause en freinant le tir de Borré.

Andrea Raggi (5) : peu inquiété défensivement en première période, l'Italien n'a pas hésité à monter dans son couloir pour apporter du soutien et combiner avec Dirar. Il aurait pu concéder un penalty sur une main en fin de première période... Dans le second acte, il a été moins serein et il a perdu beaucoup de ballons à la relance, en abusant notamment des passes longues.

Kamil Glik (6) : un match sérieux du Polonais qui n'a jamais été réellement pris à défaut dans cette rencontre. Il monte en puissance au fil des matchs.

Jemerson (6,5) : dur sur l'homme, le Brésilien a mis de l'impact dans les duels pour prendre le dessus sur ses adversaires. Il réalise un super retour sur la grosse occasion de Borré avant la pause. Décisif !

Djibril Sidibé (6) : malgré quelques montées intéressantes, l'ancien Lillois s'est surtout concentré sur son travail défensif en première période, et il l'a bien fait. Il a pris plus de risques en seconde période et son centre amène le penalty en fin de match.

Fabinho (6,5) : avec sa volonté de toujours jouer rapidement vers l'avant, le Brésilien a été à l'origine de plusieurs opportunités pour l'ASM. Il a également pesé à la récupération. En revanche, son ballon perdu juste avant la mi-temps a failli coûter cher avec l'occasion de Borré. Il offre la victoire à Monaco sur un penalty parfaitement tiré.

Tiémoué Bakayoko (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Nabil Dirar (5,5) : il a montré sa volonté de faire des différences par ses accélérations en début de match, mais il a eu du mal à aller au bout de ses actions. Moins présent offensivement en seconde période, il s'est surtout concentré sur son travail défensif pour aider Raggi.

Bernardo Silva (6,5) : on peut reprocher au petit milieu portugais ne pas avoir été assez présent dans la surface aux côtés de Germain, mais c'est aussi parce qu'il multipliait les efforts pour gêner la relance et gratter de nombreux ballons. Il n'a cessé de se rendre disponible sur tout le front de l'attaque afin de proposer des solutions.

Thomas Lemar (5) : quelques jolis contrôles et gestes techniques en début de match, mais il a ensuite peu à peu moins pesé dans cette rencontre en ne parvenant plus à faire des différences sur son côté. Remplacé à la 67e par Joao Moutinho (non noté).

Valère Germain (5,5) : l'attaquant prêté à Nice la saison dernière a souvent pris le dessus sur ses adversaires en première période. Ses appels et sa vitesse ont fait souffrir Ruiz notamment. Il n'a pas ménagé ses efforts et s'est procuré deux belles occasions, sans parvenir à faire trembler les filets. Remplacé à la 80e par Guido Carrillo (non noté).

VILLARREAL :

Sergio Asenjo (5) : chanceux sur sa petite bourde sur la frappe de Lemar, le gardien de Villarreal n'a finalement pas eu énormément de travail, mais il doit s'incliner sur penalty en fin de match. Dur...

Mario Gaspar (5) : un match sérieux dans son couloir droit et il n'a pas hésité à aider sa défense centrale. En revanche, un apport offensif limité.

Mateo Musacchio (5,5) : l'Argentin a été solide dans les duels et stoppe notamment Germain qui filait au but. Malheureux, il provoque le penalty en fin de match alors qu'il semble toucher le ballon de l'épaule.

Víctor Ruiz (4,5) : trop souvent pris de vitesse en première période, il a aussi perdu des ballons dans la relance.

José Ángel (5) : pris de vitesse en début de match face à Dirar, il s'est bien repris ensuite pour fermer son couloir gauche. Remplacé à la 66e par Jaume Costa (non noté).

Roberto Soriano (5,5) : actif sur son côté, il a posé des soucis à Raggi en fin de première période et au retour des vestiaires, obligeant Dirar à venir défendre. Remplacé à la 80e par Alfred N'Diaye (non noté).

Trigueros (4) : en difficulté dans l'entrejeu, il a été bousculé par Bakayoko et Fabinho. Il a perdu des ballons dangereux dans l'axe.

Bruno Soriano Llido (5) : comme Trigueros, il a souffert face au défi physique des milieux monégasques. Mais il s'est montré plus juste techniquement que son coéquipier.

Samu Castillejo (5,5) : quelques bonnes accélérations sur son côté pour prendre de vitesse les Monégasques en première période. Un peu moins en vue dans le second acte mais il a eu le mérite de tenter lorsqu'il en avait l'occasion.

R. Borré (4) : le joueur de Villarreal qui s'est créé le plus d'occasions, mais aussi le plus maladroit. Il perd son duel contre Subasic et gâche de belles opportunités en ratant le cadre. Remplacé à la 75e par Leonardo Suarez (non noté).

Alexandre Pato (5) : l'ancien attaquant du Milan AC a été intéressant par son placement entre les lignes. Sa qualité technique lui a permis d'éliminer ses adversaires et de trouver ses partenaires sur des passes bien senties. En revanche, il a été plus en difficulté physiquement en seconde période.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MONACO 1-0 VILLARREAL (mi-tps: 0-0) - LIGUE des CHAMPIONS - Barrages
Stade : Stade Louis II. - Arbitre : J. Eriksson

Buts : Fabinho (90e, pen.) pour MONACO
Avertissements : D. Sidibé (25e), pour MONACO - M. Musacchio (83e), pour VILLARREAL

MONACO : D. Subasic - A. Raggi, K. Glik, Jemerson, D. Sidibé - Fabinho, T. Bakayoko - N. Dirar, Bernardo Silva, T. Lemar (João Moutinho, 68e) - V. Germain (G. Carrillo, 81e)

VILLARREAL : Sergio Asenjo - Mario Gaspar, M. Musacchio, Víctor Ruíz, José Ángel (Jaume Costa, 67e) - R. Soriano (A. N'Diaye, 80e), Trigueros, Bruno, Samu Castillejo - R. Borré (L. Suárez, 75e), Alexandre Pato

Dirar proche d'ouvrir le score en première période

La joie des Monégasques après le but (1-0, 90e)

Le buteur Fabinho félicité par son capitaine

Jardim était très actif sur le bord du terrain







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Qui va remporter la CAN 2019 ?

Algérie
Cameroun
Cote d'Ivoire
RD Congo
Egypte
Ghana
Mali
Maroc
Nigeria
Sénégal
Tunisie
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Villarreal

V
I
L
L
A
R
R
E
A
L
carton jaune, 25e6Sidibé
but sur pénalty, 90e6,5Fabinho
>remplacé par Moutinho, 68e5Lemar
>remplacé par Carrillo, 81e5,5Germain
carton jaune, 83e5,5Musacchio
4,5Ruiz
>remplacé par Costa, 67e5José Ángel
>remplacé par N'Diaye, 80e5,5Soriano
>remplacé par Suárez, 75e4R. Borré


MASQUER LA PUB