Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Même laborieux, Monaco ramène un très bon résultat ! - Débrief et NOTES des joueurs (Villarreal 1-2 ASM)

Par Damien Da Silva - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 17/08/2016 à 22h47
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Sans briller, l'AS Monaco s'est imposée sur la pelouse de Villarreal (2-1) en match aller des barrages de la Ligue des Champions. Un excellent résultat avant la manche retour mardi prochain au Stade Louis II malgré une performance moyenne...

Même laborieux, Monaco ramène un très bon résultat ! - Débrief et NOTES des joueurs (Villarreal 1-2 ASM)
Fabinho a été l'auteur de l'ouverture du score.

Deux tirs cadrés, deux buts ! Voici comment résumer l'excellente opération réalisée par l'AS Monaco sur le terrain de Villarreal (2-1) lors du match aller des barrages de la Ligue des Champions ce mercredi. Sans être brillants, les Monégasques ont obtenu un excellent résultat avant la manche retour mardi prochain au Stade Louis II.

Un penalty express pour Monaco !

Dès le début de la rencontre, Lemar s'infiltrait dans la surface adverse et était crocheté par N'Diaye... L'arbitre n'hésitait pas et désignait le point de penalty ! Sans trembler, Fabinho prenait le gardien à contre-pied (0-1, 3e). Sans réaction pendant un long moment, les Espagnols se procuraient une énorme occasion mais Pato ratait son geste devant Subasic. Avec une partie peu rythmée, l'ASM gérait tranquillement les débats et tentait de faire des différences sur des contres, dont deux sauvés in extremis par la défense ibérique.

Pato sonne la révolte, l'ennui... puis l'éclair de Silva !

A la demi-heure de jeu, Pato sonnait la révolte avec une frappe lointaine qui passait juste à côté du poteau de Subasic ! Une petite alerte pour réveiller Monaco ? Absolument pas ! Villarreal profitait d'une touche bêtement concédée par Mendy pour égaliser sur une tête de Pato après une série de duels perdus par les Monégasques (1-1, 36e). Au retour des vestiaires, le rythme de la rencontre chutait encore avec des imprécisions techniques pour les deux équipes...

Malgré des fulgurances de Pato, le niveau de jeu était d'une pauvreté assez incroyable avec deux formations peu inspirées. Complètement apathiques, les Monégasques ne faisaient que défendre et subissaient les assauts espagnols. Puis finalement, sur un éclair de génie, Silva fixait trois défenseurs pour tromper Asenjo d'une frappe déviée par Gaspar (1-2, 72e). Quel réalisme ! Malgré l'expulsion de Mendy (85e) pour un tacle dangereux puis une gifle donnée à Castillejo, l'AS Monaco résistait et conservait cet avantage au score. Le club français prend une belle option vers la qualification !

La note du match : 4/10

Ce n'était pas un match digne de la Ligue des Champions. Un rythme très lent, une intensité inexistante et un déchet technique persistant, cette partie a été difficile à suivre... Pour ne rien arranger, l'ambiance était assez décevante dans le stade de Villarreal. D'un point de vue très français, on va se contenter de ce bon résultat.

Les buts :

- Lemar s'infiltre dans la surface et se retrouve au sol après un contact avec N'Diaye... L'arbitre désigne logiquement le point de penalty. Sans trembler, Fabinho prend à contre-pied le gardien adverse (0-1, 3e).

- Sur une touche bêtement concédée par Mendy, les joueurs de Villarreal remportent deux duels de suite sur un centre. Devançant la défense monégasque, Pato ajuste de la tête Subasic à bout portant (1-1, 36e).

- Après une déviation heureuse de Carrillo, Silva fixe trois défenseurs de Villarreal avec une course en travers. Le Portugais décoche ensuite une frappe croisée, déviée par Gaspar, qui termine au fond des filets (1-2, 72e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Tiémoué Bakayoko (7,5/10)

Quel volume de jeu ! Dans l'entrejeu, le milieu de terrain de l'ASM a complétement survolé les débats en étant particulièrement actif à la récupération. Malgré un léger déchet à la relance, il a brillé et a fait vivre un véritable enfer aux Espagnols grâce à sa puissance. Si ses partenaires ont été parfois sur courant alternatif, il a été le seul à être dominant pendant 90 minutes.

VILLARREAL :

Sergio Asenjo (5) : un match rageant pour le portier espagnol. Battu sur le penalty de Fabinho, le gardien espagnol a été ensuite serein sur ses rares interventions et n'a pas été inquiété par les attaquants monégasques... jusqu'au but de Silva où il a été un peu court à cause de la déviation de son propre défenseur.

Mario Gaspar (3) : le latéral droit n'a pas été vraiment rassurant pour sa défense. Souvent pris dans son dos, il a laissé les Monégasques réaliser plusieurs bons centres et ce n'est pas vraiment un hasard si l'ASM a réussi à se créer plusieurs situations dangereuses en passant dans son couloir. Pour ne rien arranger à sa performance, il a été malheureux en déviant le tir de Silva sur le second but de l'ASM.

Alfred N'Diaye (2) : une partie très difficile pour le milieu positionné en défense centrale. Coupable d'une faute évidente sur le penalty obtenu par Lemar, le joueur de Villarreal n'a pas été bien plus inspiré par la suite avec notamment une intervention où il a été finalement proche de marquer son camp. Compliqué.

Mateo Musacchio (5,5) : malgré quelques relances ratées, quel défenseur ! Agressif et présent dans les duels, il a sauvé son équipe à de nombreuses reprises en annihilant les contres menés par les Monégasques. L'Argentin a également brillé en rattrapant les errements de certains de ses coéquipiers.

José Ángel (4,5) : avec un tandem Raggi-Dirar particulièrement discret, le latéral gauche n'a pas eu besoin de forcer son talent sur cette partie. Plutôt en place défensivement, il s'est autorisé quelques montées offensives sans pour autant être déterminant.

Roberto Soriano (6) : un match intéressant pour la nouvelle recrue de Villarreal. L'ancien joueur de la Sampdoria a été convaincant en étant à l'origine de plusieurs offensives de la formation espagnole. L'un des rares éléments à pouvoir faire de vraies différences.

Trigueros (6) : auteur d'un retour magnifique sur un contre de l'AS Monaco, le milieu de terrain a été important à la récupération tout en étant la plaque tournante de Villarreal dans la construction du jeu. Plutôt précis dans ses transmissions, il a été à l'origine du but de Pato avec un excellent centre.

Bruno Soriano Llido (5) : une performance correcte pour lui. Rapidement dominé physiquement par ses adversaires directs, il a été capable de faire le dos rond pour ensuite se retrouver dans un rôle plus à son avantage, en distillant quelques bons ballons à ses partenaires.

Samu Castillejo (4,5) : malgré quelques bons centres, notamment sur l'énorme situation de Pato en début de partie, le milieu de terrain a eu un déchet trop important. Brouillon dans ses transmissions, l'Espagnol a régulièrement buté sur les défenseurs adverses. A noter qu'il a été la victime de la gifle de Mendy...

R. Borré (4) : passeur décisif de la tête sur le but de Pato, l'Argentin a eu le mérite de se battre, à l'image d'un retour défensif important en seconde période. Mais sinon, dans le jeu, il a finalement eu un impact assez limité. Remplacé à la 75e minute par Mario Gonzalez (non noté).

Alexandre Pato (6,5) : la recrue star de l'été de Villarreal a répondu présente ! Bien évidemment, le Brésilien n'est pas encore au top physiquement, mais il a été le joueur le plus dangereux de cette rencontre. Tout d'abord malheureux sur une première situation, il a réveillé son équipe avec une frappe à l'entrée de la surface juste à côté du poteau. Dans la foulée, il a égalisé d'une belle tête en étant récompensé de ses efforts. En seconde période, l'ancien Milanais a eu quelques fulgurances mais a tout de même pioché...

MONACO :

Danijel Subasic (5,5) : difficile de faire le moindre reproche au portier de l'AS Monaco. Parfaitement présent sur la grosse occasion de Pato en début de rencontre, il a été abandonné par sa défense sur le but de Villarreal. Sur la suite de la rencontre, il n'a pas démérité avec une belle parade en fin de partie sur une frappe de Gaspar...

Andrea Raggi (3,5) : une performance décevante pour l'Italien. Positionné dans le couloir droit, le défenseur a été tout simplement inexistant offensivement tout en étant en difficulté défensivement. Sur le but de Pato, il a complétement oublié le Brésilien et s'est donc retrouvé fautif...

Kamil Glik (4,5) : recruté cet été, le défenseur central n'a clairement pas ses marques dans cette équipe. Pas franchement aidé par certains de ses partenaires, le Polonais a été pris dans certains duels, notamment sur l'égalisation de Pato. Moyen.

Jemerson (4) : une autre déception. Comme lors du match aller contre Fenerbahçe au tour précédent, le défenseur central a été constamment en retard et a été régulièrement dominé par ses adversaires directs. Il va devoir monter en puissance...

Benjamin Mendy (2) : une performance en deux temps. Très intéressant en début de rencontre, le latéral gauche a multiplié les montées tranchantes. Malheureusement, il a été moins en vue par la suite et a concédé bêtement une touche, qui a entrainé l'égalisation de Pato. En seconde période, il a également déçu avec notamment une expulsion en fin de match pour une faute et une gifle donnée à un Espagnol. Ça commence à faire beaucoup...

Nabil Dirar (4,5) : capitaine de l'AS Monaco pour cette rencontre, le milieu de terrain a été plutôt décevant. Malgré quelques bons centres en début de partie, il a baissé de rythme ensuite et s'est surtout distingué en oubliant souvent de revenir défendre. 

Tiémoué Bakayoko (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Fabinho (7) : à nouveau titularisé dans l'entrejeu, le Brésilien a formé un bon duo avec Bakayoko. Outre son but sur penalty, il a été précieux à la récupération en étant également intéressant pour lancer les contres. Sur la réalisation de Pato, le milieu a été cependant légèrement en retard pour revenir, mais il n'est pas le principal responsable...

Thomas Lemar (5,5) : auteur d'un début de match tonitruant, il a été récompensé avec ce penalty obtenu. Malheureusement, il a été bien moins inspiré ensuite avec notamment un contre très dangereux finalement gâché avec un centre intercepté par le défenseur adverse. Défensivement, il n'a pas toujours semblé très concerné. Un talent sur courant alternatif.

Bernardo Silva (6,5) : positionné dans l'axe et libre dans ses mouvements, le Portugais a été intéressant en début de rencontre en étant notamment insaisissable pour les défenseurs espagnols. Mais comme plusieurs de ses coéquipiers, il a été plus imprécis à partir de la demi-heure de jeu et a multiplié les ballons perdus. Puis sur un éclair de génie, il a donné la victoire à son équipe avec ce but en fin de partie. Décisif. Remplacé à la 80e minute par Joao Moutinho (non noté).

Valère Germain (3,5) : un match difficile pour l'attaquant de l'AS Monaco. Peu trouvé par ses partenaires, il n'a absolument pas pesé sur cette rencontre et a été finalement très bien muselé par les défenseurs de Villarreal. Remplacé à la 68e minute par Guido Carrillo (non noté), qui a été décisif sur le but de Silva.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

VILLARREAL 1-2 MONACO (mi-tps: 1-1) - LIGUE des CHAMPIONS - Barrages
Stade : Camp El Madrigal - Arbitre : F. Brych

Buts : Alexandre Pato (36e) pour VILLARREAL - Fabinho (3e, pen.) Bernardo Silva (72e) pour MONACO
Avertissements : A. N'Diaye (3e), pour VILLARREAL - T. Lemar (6e), Fabinho (74e), B. Mendy (86e), João Moutinho (90e), pour MONACO - Expulsions : B. Mendy (86e) , pour MONACO

VILLARREAL : Sergio Asenjo - Mario Gaspar, A. N'Diaye, M. Musacchio, José Ángel - R. Soriano, Trigueros, Bruno, Samu Castillejo - R. Borré (Mario González, 76e), Alexandre Pato

MONACO : D. Subasic - A. Raggi, K. Glik, Jemerson, B. Mendy - T. Bakayoko - Bernardo Silva (João Moutinho, 81e), Fabinho, T. Lemar, N. Dirar - V. Germain (G. Carrillo, 69e)

Fabinho a ouvert le score sur penalty (0-1, 3e)

La rage de Pato après l'égalisation (1-1, 36e)

Bakayoko a été excellent dans l'entrejeu

La superbe joie de Silva à la suite de son but (1-2, 72e)

Les Monégasques se sont congratulés au terme de la partie

Les joueurs de l'ASM ont pris la pose dans le vestiaire







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
100 M€ + Rakitic + Coutinho contre Neymar, qui ferait la meilleure affaire ?

Barcelone
PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
carton jaune, 3e2N'Diaye
>remplacé par Mario González, 76e4R. Borré
but, 36e6,5Alexandre Pato
4,5Glik
carton rouge, 86ecarton jaune, 86e2Mendy
but, 72e >remplacé par Moutinho, 81e6,5Silva
but sur pénalty, 3ecarton jaune, 74e7Fabinho
carton jaune, 6e5,5Lemar
>remplacé par Carrillo, 69e3,5Germain


MASQUER LA PUB