Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Réaliste, le Bayern s'offre un premier titre face à Dortmund ! - Débrief et NOTES des joueurs (Dortmund 0-2 Bayern)

Par Matheo Geslan - Actu Allemagne, Mise en ligne: le 14/08/2016 à 22h39
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Longtemps malmené, le Bayern Munich a finalement battu le Borussia Dortmund (2-0), ce dimanche soir, lors de la Supercoupe d'Allemagne. Pour leur première rencontre officielle sous la houlette de Carlo Ancelotti, les Bavarois glanent un premier titre grâce à un réalisme glaçant et à un Manuel Neuer infranchissable.

Réaliste, le Bayern s'offre un premier titre face à Dortmund ! - Débrief et NOTES des joueurs (Dortmund 0-2 Bayern)
Hummels et le Bayern remportent la Supercoupe d'Allemagne.

Sans briller, le Bayern Munich s'adjuge son premier titre de la saison ! A l'occasion de la Supercoupe d'Allemagne, les Bavarois se sont imposés face au Borussia Dortmund (2-0) ce dimanche soir. Impressionnant pendant une bonne heure, le club de la Ruhr n'est finalement jamais parvenu à faire vaciller un excellent Manuel Neuer.

Pour son premier match à la tête du Bayern, l'entraîneur Carlo Ancelotti récolte déjà un trophée. Une belle performance puisque les Bavarois s'étaient inclinés lors des trois éditions précédentes, dont deux fois face au Borussia. Mais le contenu du match ne va pas forcément rassurer le technicien italien tant ses joueurs ont longtemps souffert.

Dortmund domine mais ne marque pas…

Secoués, les Bavarois connaissaient une entame de match compliquée. Alors que Kagawa ne cadrait pas sa tentative, Martinez contrait au tout dernier moment la frappe d'Aubameyang. Bien entré dans son match, le Borussia réalisait de très belles séquences collectives et aurait dû bénéficier d'un penalty, mais l'arbitre ne sifflait pas la main dans la surface d'Alonso. Dans un Signal Iduna Park bouillant qui n'hésitait pas à siffler son ancien protégé Hummels à chacune de ses touches de balle, le rythme était très élevé avec deux équipes déjà au point techniquement.

Après un bel enchaînement, Dembélé butait sur Neuer. Ramos, lui, éliminait Hummels avant de se heurter à son tour à l'infranchissable dernier rempart germanique. Et à force de montrer un visage si offensif, Dortmund s'exposait à des contres. Sur un centre de Martinez, la tête de Vidal était repoussée par Bürki et le Chilien ne cadrait pas sa reprise derrière. Quel régal !

L'incroyable réalisme du Bayern !

Au retour des vestiaires, les hommes de Tuchel maîtrisaient toujours les débats et Passlack alertait Neuer. Heureusement pour le Bayern que le gardien allemand était dans un grand jour. Il repoussait d'ailleurs quelques minutes plus tard la nouvelle tentative lointaine de Dembélé. Malgré sa domination totale, le Borussia ne parvenait pas à trouver la faille et les hommes d'Ancelotti allaient en profiter.

Encore à la conclusion d'une contre-attaque, Vidal tentait sa chance, Bürki repoussait mais l'ancien joueur de la Juventus Turin suivait parfaitement pour ouvrir le score contre le cours du jeu (0-1, 58e). Sonnés par ce but, les coéquipiers d'Aubameyang étaient alors moins dangereux. Et le Bayern continuait sa leçon de réalisme ! Sur un corner, Hummels déviait de la tête pour Müller qui ajustait de près Bürki (0-2, 79e). Scénario cruel pour Dortmund et les Bavarois pouvaient sereinement gérer la fin du match. Le patron, c'est le Bayern !

La note du match : 7,5/10

Quel match ! De l'intensité, du rythme, des occasions de but et du beau jeu ! Malgré les nombreux absents, les deux équipes ont proposé un spectacle très intéressant. Impressionnant pendant une bonne heure, le Borussia a montré qu'il faudra compter sur lui cette saison. Des offensives variées, des séquences collectives mais malheureusement de l'inefficacité devant la cage adverse pour les hommes de Tuchel. Sans briller, le Bayern a eu le mérite de contenir les assauts adverses et d'être particulièrement réaliste !

Les buts :

- Sur une contre-attaque rapide, Lewandowski glisse un ballon à Vidal qui tente sa chance. Bürki repousse mais le Chilien se reprend une seconde fois pour tromper le gardien suisse (0-1, 58e).

- Sur un corner tiré en direction du point de penalty, Hummels s'impose et dévie de la tête pour Müller. L'Allemand trompe Bürki de près (0-2, 79e).

Les NOTES des joueurs

L'homme du match : Manuel Neuer (7,5/10)

Infranchissable ! L'international allemand a confirmé qu'il était le meilleur gardien du monde. D'une sérénité impressionnante sur ses sorties aériennes, il n'a pas tremblé face aux tentatives de Passlack, Ramos et Dembélé par deux fois. En difficulté pendant une grande partie du match, le Bayern s'est reposé sur le talent de son portier. Un vrai cauchemar pour les attaquants du Borussia !

BORUSSIA DORTMUND :

Roman Bürki (5) : peu inquiété en première période, il a réalisé un arrêt magnifique sur la tête de Vidal. Mais en seconde période, il a craqué sur les deux seules occasions bavaroises. Le Chilien a d'ailleurs réussi à le tromper en deux temps, même s'il était difficile de capter la première frappe puissante de l'ancien joueur de la Juventus Turin.

Felix Passlack (7) : dans un duel intense avec Franck Ribéry, le latéral droit a montré de très belles choses. Il a pris le dessus sur le Français, tout en apportant offensivement. Il aurait même pu ouvrir le score sur une belle tentative mais Neuer veillait au grain. Une belle débauche d'énergie et une grande satisfaction pour le Borussia ce soir.

Marc Bartra (6) : l'ancien joueur du FC Barcelone a réalisé ses grands débuts sous ses nouvelles couleurs en match officiel. Il s'est notamment distingué en délivrant deux relances lumineuses en début de match. Défensivement, il a logiquement souffert face aux offensives adverses puisque le Bayern arrivait en surnombre. Mais son impact dans les duels a été précieux.

Sokratis Papastathopoulos (6) : à l'instar de Bartra, le défenseur grec a été solide en effectuant de nombreuses interceptions importantes. Grâce à un match plein d'autorité, il a formé une charnière centrale convaincante avec l'ancien joueur du Barça.

Marcel Schmelzer (5) : un match discret de l'Allemand, qui n'a pas vraiment été efficace offensivement. Alors que de l'autre côté Passlack était au four et au moulin, il a été un cran en-dessous malgré une belle solidité défensive. Mais attention car la concurrence de Guerreiro est imminente...

Sebastian Rode (7) : quelle activité ! Face à son ancien club, le milieu de terrain était tout simplement partout en première période. Très présent à la récupération, il s'est surtout illustré par ses nombreuses passes verticales qui ont sauté des lignes. Précis et judicieux, il a sans cesse joué juste. En fin de match, il continuait de ratisser le terrain malgré le score.

Gonzalo Castro (5,5) : à côté de l'infatigable Rode, Castro a été logiquement moins en vue, même si son travail a été précieux lors de l'heure de domination du Borussia. De bonnes transmissions à mettre à son actif également et un impact physique important dans l'entrejeu. Mais à l'instar de ses coéquipiers, il a sombré physiquement au fil de la seconde période.

Ousmane Dembélé (5,5) : pour son premier match officiel avec Dortmund, l'ancien Rennais n'a pas démérité. Face à la roublardise de Lahm, il a été parfois en réussite puisqu'il s'est créé plusieurs occasions dangereuses. Sur deux d'entre elles, Neuer a anéanti un bon travail de sa part qui méritait mieux. Logiquement, il s'est souvent fait prendre à son propre jeu en se prenant les pieds dans le tapis. Remplacé par André Schurrle (non noté) à la 69e minute de jeu.

Shinji Kagawa (4,5) : après un bon début de match concrétisé par une occasion de but, le Japonais a perdu peu à peu de son influence. S'il a parfois été précieux dans ses transmissions, il a été bien trop discret en seconde période. Dommage...

Adrian Ramos (4) : l'une des déceptions du Borussia. Sur son côté droit, le Colombien a souvent été en échec et il a finalement rendu une copie bien discrète. Malgré de bonnes intentions, il aurait pu davantage profiter des nombreuses montées de Passlack. Cependant, il s'est créé une énorme occasion à lui tout seul en éliminant Hummels avant de buter sur Neuer. Remplacé par Julian Weigl (non noté) à la 69e minute de jeu.

Pierre-Emerick Aubameyang (3,5) : quelle désillusion ! L'international gabonais a rarement mis en danger la défense bavaroise par ses accélérations. Très bien pris par la paire Hummels-Martinez, il a été très discret, avec de grosses difficultés physiques notamment. Par exemple, parfaitement servi en profondeur par Bartra, il s'est fait rattraper par Martinez alors qu'il partait avec de l'avance... Remplacé par Emre Mor (non noté) à la 78e minute de jeu.

BAYERN MUNICH :

Manuel Neuer (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Philipp Lahm (6) : face à un Ousmane Dembélé remuant, le capitaine du Bayern Munich a connu des hauts et des bas mais il l'a globalement bien contenu. Précieux à la relance, il ne pouvait pas se permettre d'apporter son soutien offensivement tant le Borussia était haut.

Mats Hummels (7) : sifflé par le Signal Iduna Park à chacune de ses touches de balle en raison de son récent transfert, le défenseur central a bien répondu sur le terrain. Tranchant dans ses interventions, présent au duel et précis dans les relances, il a réussi sa première titularisation dans un match officiel sous ses nouvelles couleurs. En bonus, il a délivré une passe décisive à Müller sur le second but bavarois en déviant le ballon de la tête.

Javi Martinez (6) : l'Espagnol a formé une paire complémentaire avec Hummels. Décisif en contrant au dernier moment Aubameyang alors qu'il partait au but, il a été vigilant par ailleurs, même si la vitesse des attaquants adverses lui a parfois posé des problèmes. A noter une belle montée et un beau centre sur la première occasion de Vidal.

David Alaba (5) : un match contrasté pour l'Autrichien. Défensivement, l'apport offensif de Passlack ne lui a pas facilité la tâche mais il s'en est finalement bien sorti. Par contre offensivement, il a réalisé plusieurs mauvais choix avec un déchet inhabituel sur certains centres.

Xabi Alonso (6) : coupable d'une main en début de match qui aurait dû être sanctionnée d'un penalty, l'Espagnol a souffert devant la fougue de ses adversaires. Mais peu à peu, il a fait régner l'ordre au milieu de terrain, parfois à la limite de la régularité. Un travail sobre et précieux.

Arturo Vidal (7) : un très bon match du Chilien ! Actif à la récupération, il a surtout brillé par son apport offensif. Après avoir échoué sur une première occasion face à Bürki, il est finalement parvenu à ouvrir le score en deux temps sur une autre contre-attaque. Remplacé par Joshua Kimmich (non noté) à la 71e minute de jeu.

Thiago Alcantara (6) : discret mais efficace, l'international espagnol a réalisé un match honorable. Sa qualité technique lui a souvent permis de se sortir de situations difficiles et son apport offensif a été intéressant. Dans la grande bataille du milieu de terrain, l'infatigable Rode lui a cependant gratté quelques ballons.

Thomas Müller (6) : l'Allemand a été fidèle à lui-même en étant discret une grande partie du match avant de faire trembler les filets. Coupable de plusieurs mauvais choix, il n'a pas ménagé ses efforts sur son côté droit, souvent maladroitement. Mais son but important du break a sonné le glas des espérances du Borussia. Remplacé par Rafinha (non noté) à la 86e minute de jeu.

Franck Ribery (4,5) : un match compliqué pour le Français, parfaitement pris par Passlack sur son côté droit. Nerveux, l'ancien Marseillais aurait même pu être renvoyé aux vestiaires à la demi-heure de jeu suite à un geste d'humeur sur le jeune latéral. Malgré quelques bons débordements, il a globalement souffert. Remplacé par Kingsley Coman (non noté) à la 65e minute de jeu qui a été l'auteur d'une entrée discrète.

Robert Lewandowski (5,5) : sur le front de l'attaque, le Polonais a été un appui précieux pour ses partenaires. Grâce à de belles remises, il a participé efficacement à la construction de plusieurs offensives bavaroises. Sur l'une d'entre elles, il a servi Vidal pour l'ouverture du score. Cependant, pas une occasion à se mettre sous la dent pour le joueur de 27 ans.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

FICHE TECHNIQUE
Dortmund 0–2 Bayern Munich (mi-tps : 0-0)
Supercoupe d'Allemagne
Signal Iduna Park (Dortmund)
Arbitre : Tobias Welz
Buts : Vidal (58e), Muller (78e) pour le Bayern Munich
Avertissements : Passlack (28e), Dembélé (39e), Rode (61e) pour le Borussia Dortmund ; Martinez (10e), Ribéry (28e), Alonso (28e) pour le Bayern Munich

Borussia Dortmund : Bürki - Passlack, Sokratis, Bartra, Schmelzer - Castro, Rode – Dembélé (Schurrle, 69e), Kagawa, Ramos (Weigl, 69e)- Aubameyang (Mor, 78e). Entraîneur : Thomas Tuchel.

Bayern Munich : Neuer - Lahm, Martinez, Hummels, Alaba – Vidal (Kimmich, 71e), Alonso, Thiago – Müller (Rafinha, 86e), Lewandowski, Ribéry (Coman, 65e). Entraîneur : Carlo Ancelotti.

Sifflé par les supporters du Borussia, Hummels a répondu sur le terrain

Aubameyang a été en grande difficulté ce soir

La joie d'Arturo Vidal après avoir ouvert le score (0-1, 58e)

Dembélé a posé des problèmes à la défense bavaroise

Müller a trompé Bürki de près (0-2, 79e)

Aux anges, Müller est félicité par Martinez et Coman

Premier match et premier titre pour Ancelotti au Bayern

Les joueurs du Bayern Munich soulèvent le trophée !







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Allemagne


Bundesliga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Pensez-vous que Liverpool finira la saison invaincu en Premier League ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB