Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les 8 infos à savoir sur Fenerbahçe-Monaco (2-1) : l'ASM reste en vie, la chance de Falcao, le poison Emenike...

Par Damien Da Silva - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 27/07/2016 à 22h43
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'ASM reste en vie, la chance de Falcao, le poison Emenike, les débuts réussis de van der Wiel… Découvrez les faits marquants du match aller du 3e tour préliminaire de la Ligue des Champions entre Fenerbahçe et Monaco (2-1).

Les 8 infos à savoir sur Fenerbahçe-Monaco (2-1) : l'ASM reste en vie, la chance de Falcao, le poison Emenike...
Emmanuel Emenike a été excellent pour Fenerbahçe.

Au terme d'une partie difficile, l'AS Monaco s'est logiquement inclinée face à Fenerbahçe (1-2) en Turquie lors du match aller du 3e tour préliminaire de la Ligue des Champions. Malgré cette défaite, le club de la Principauté peut encore croire à une éventuelle qualification pour les barrages avant le match retour mercredi prochain au Stade Louis II.

1. Monaco perd, mais reste en vie. Largement dominés, les Monégasques ont concédé l'ouverture du score par Emenike (38e), mais ont rapidement égalisé par l'intermédiaire de Falcao (41e) sur une bévue de la défense adverse. Bien mieux au retour des vestiaires, les hommes de Jardim ont été malheureusement punis sur une magnifique volée d'Emenike (61e). Grâce à la règle du but à l'extérieur, l'AS Monaco peut tout de même garder des espoirs pour le match retour.

2. La chance de Falcao. Discret pendant la majorité du match malgré une activité importante, le buteur colombien de l'AS Monaco a réussi à profiter de sa seule opportunité ! Grâce à un renvoi complétement raté d'Ertugrul sur Skrtel, l'ancien joueur de l'Atletico Madrid a simplement eu besoin de pousser le ballon dans le but vide. Une réalisation assez chanceuse, mais qui pourrait être très importante pour l'ASM.

3. La poisse pour Monaco avec De Sanctis... Déjà privée de Subasic en raison d'une blessure à l'aine, l'AS Monaco se présentait avec De Sanctis pour ce grand rendez-vous européen. Rapidement, l'Italien a rassuré les supporters asémistes avec un arrêt de grande classe sur une tête de Skrtel. Malheureusement, il s'était blessé quelques minutes plus tôt et a cédé sa place à Badiashile à la 11e minute...

4. Mais la belle surprise Badiashile. Lancé dans le grand bain à seulement 18 ans, le jeune portier a répondu présent. Malgré les deux buts encaissés, Badiashile a tout de même sauvé son équipe à trois reprises, avec deux interventions devant Emenike et un duel remporté face à Ozan en fin de match. Si l'ASM reste encore en course pour la qualification, c'est aussi grâce à lui.

5. Les Turcs ont mis le feu en début de match. Si Monaco peut se réjouir de ce résultat, c'est également parce que Fenerbahçe a réalisé une entame particulièrement impressionnante. Dominateurs, les Turcs ont enchaîné les actions dangereuses avec une frappe lointaine sur le poteau, un but refusé pour une charge irrégulière, une tête sauvée par De Sanctis et deux arrêts de Badiashile devant Emenike. Autant dire que le club de la Principauté a eu très chaud...

6. Monaco va regretter le début de la seconde période. Si l'AS Monaco peut encore inverser la tendance lors du match retour, les hommes de Jardim étaient tout proche de réaliser un hold-up. A 1-1 à la pause malgré une énorme domination des Turcs, les Monégasques ont ensuite réalisé un début de seconde période tonitruant avec trois occasions en quelques secondes ! Malheureusement, Germain, Dirar et Fabinho n'ont pas réussi à marquer. Rageant...

7. Lemar, le seul à surnager en attaque. Offensivement, les joueurs de l'AS Monaco n'ont pas été très brillants malgré le but de Falcao et une occasion pour Germain. Finalement, Lemar a été le seul élément à réussir à faire des différences lors de cette rencontre. Percutant et omniprésent, le jeune talent tricolore a été précieux pour l'ASM, notamment dans les temps faibles de son équipe.

8. Les débuts réussis de van der Wiel ! Recruté en fin de contrat en provenance du Paris Saint-Germain, le latéral droit van der Wiel réalisait ses grands débuts avec Fenerbahçe en match officiel. Et le Batave n'a pas déçu ! Passeur décisif sur les deux buts d'Emenike, l'ancien Francilien a été bon défensivement tout en apportant à son équipe par sa présence offensive. Déjà essentiel.

Note du match : 7/10

Malgré de nombreuses places vides au Stade Sükrü Saracoglu ce mercredi, ce match s'est déroulé dans une belle ambiance et le spectacle proposé a été à la hauteur de l'engouement dans les tribunes. Si les deux équipes ont été parfois imprécises, le rythme de cette partie a été digne d'un match de Ligue des Champions et les nombreuses occasions ont rendu ce match plaisant.

Homme du match : Emmanuel Emenike (8/10)

Quel poison pour la défense de l'AS Monaco ! De par sa vitesse et sa puissance physique, le buteur de Fenerbahçe a totalement dominé le duo Raggi-Jemerson et s'est baladé sur l'ensemble de la rencontre. Omniprésent offensivement, il a réussi à inscrire un doublé avec notamment une superbe reprise de volée. Une magnifique performance.

Qu'avez-vous pensé de ce match ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.

FICHE TECHNIQUE
Fenerbahçe 2-1 Monaco (mi-tps : 1-1)
Match aller 3e tour préliminaire Ligue des Champions
Stade Sükrü Saracoglu (Istanbul)
Arbitre : Jesus Gil Manzano
Buts : Emenike (38e, 61e) pour Fenerbahçe ; Falcao (41e) pour Monaco
Avertissements : Souza (17e), Fernandao (52e) pour Fenerbahçe ; Falcao (65e) pour Monaco

Fenerbahçe : Ertugrul - Kjaer, Skrtel, Neustadter - van der Wiel (Stoch, 90+1e), Salih Uçan (Ozbayrakli, 82e), Josef, Ozan Tufan, Hasan Ali - Emenike (Chahechouhe, 71e), Fernandao. Entraîneur : Vitor Pereira.

Monaco : De Sanctis (Badiashile, 11e) - Sidibé, Jemerson, Raggi, B. Mendy - Dirar (B. Silva, 75e), Fabinho, Bakayoko, Lemar - Germain (I. Cavaleiro, 85e), Falcao. Entraîneur : Leonardo Jardim.

Le stade de Fenerbahçe n'affichait pas complet

De Sanctis a été blessé sur une charge en début de match

Emenike a dominé Jemerson pour ouvrir le score (1-0, 38e)

La belle célébration du buteur de Fenerbahçe

La joie de Falcao après son égalisation (1-1, 41e)

Falcao félicité par ses partenaires

Les Turcs ont célébré le doublé d'Emenike (2-1, 61e)

Lemar a été le Monégasque le plus inspiré







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Qui va remporter la CAN 2019 ?

Algérie
Cameroun
Cote d'Ivoire
RD Congo
Egypte
Ghana
Mali
Maroc
Nigeria
Sénégal
Tunisie
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB