Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Pas de vainqueur à San Siro
Par Nicolas Jucha - Actu Italie, Mise en ligne: le 04/11/2003 à 00h19
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le sommet de la journée n'a pas donné de gagnant. Milanais et Turinois partagent les points (1-1), ce qui profite aux poursuivants Romains (AS Roma et Lazio) et Parmesans, tous vainqueurs cette semaine. A noter la première victoire de Zaccheroni avec l'Inter, à Vérone (2-0).

La huitième journée :

Le choc des titans avaient lieu ce week-end à San Siro. Les deux premiers du Calcio s'affrontaient dans ce qui devaient être le premier tournant de la saison : Milan AC-Juventus de Turin. A côté de cette affiche prenant énormément de place, se jouaient huit autres matches. La Lazio et Parme étaient en déplacement (Udinese et Brescia) pendant que la Roma accueillait la modeste Reggina. A signaler que l'Inter effectuait un délicat déplacement à Vérone, contre le Chievo.

La Juve et Milan se neutralisent

On attendait beaucoup du fameux choc de San Siro, et l'on a eu raison. Le match fut vivant, plein d'occasions, indécis, puis finalement ponctué par une merveille : un coup d'éclat pour ceux qui supportent la Juve, un coup du sort pour ceux qui supportent Milan. En effet, jusqu'à la 84ème minute, les Rossoneri semblaient partis pour faire l'affaire du jour, en grande partie grâce à Dida son gardien brésilien. Mais voilà, c'était sans compter sur Marco Di Vaio, qui depuis la blessure de Del Piero s'est révélé bien plus qu'un suppléant. C'est sur une contre attaque de la Vieille Dame que celui ci sollicitait un une-deux avec David Trézéguet. La remise mi-hauteur de ce dernier fut suivi d'une reprise de volée du gauche signée Di Vaio. Dida, jusque là impeccable, ne pouvait rien, la balle filant dans la lucarne droite du portier. C'est donc de la plus belle des manières que les Bianconeri répondaient au but du Danois Tomasson, arrachant un nul précieux et maintenant le statut quo avec son rival du jour.

Milan AC-Juventus : réactions turinoises

Lippi (entraîneur de la Juventus) : «Perdre ce match aurait été une farce. Heureusement, nous avons réussi à redresser la situation. Dida a été vraiment excellent, avec chacunes de ses parades décisives mais aussi sa faculté à sécuriser toute sa défense. Je suis content de la prestation de l'équipe, pleine de personnalité et d'autorité. Nous avons dominé le match sur de longues séquences. Maintenant nous pensons à la Champions League».

Di Vaio (buteur pour la Juventus) : «C'est normal d'être content après un but pareil. Il y a une pincée de chance et aussi ... un peu de folie».

Les poursuivants reviennent

Le choc entre les deux premiers, et par conséquent les points que l'une des deux équipes au moins allait perdre, était l'occasion pour les poursuivants de recoller. Si la victoire semblait logique pour la Roma à domicile, ce sont par contre de belles victoires à l'extérieur qu'ont ramené Parme et la Lazio. Cette dernière a même crée la sensation en s'imposant à Udinese, équipe habituée au haut du tableau. Les buts de Corradi et "Inzaghino" (le petit frère de Pippo Inzaghi) sont bien plus que les synonymes de victoire : ils redonnent espoirs à la Lazio, de nouveau capable d'exploits à l'extérieur. Pour Parme, cela s'est joué de peu, lors d'un match au couteau à Brescia. Aucun attaquant n'a marqué, seuls les milieux de terrain s'étant donné la réplique pour inscrire les buts.

L'Inter à la relance

L'arrivée d'un nouvel entraîneur a semble t-il fait du bien aux Intéristes. Après un match nul à domicile face à la Roma, qui avait laissé planer des doutes dans le groupe milanais, le match de dimanche soir a sûrement fait du bien au moral. En l'emportant chez une équipe réputée solide, les Nerazurri ont montré qu'ils avaient de la qualité et surtout un super duo d'attaque : Vieri-Recoba. Si c'est l'Uruguayen qui servait Vieri sur le premier but (tête de "Bobogol"), c'est l'avant centre de la Squaddra Azurra qui servait "El Chino" sur le second : le sud-américiain concluait l'action d'une belle reprise de volée, cinq minutes après l'ouverture du score milanaise. Grâce à cette victoire, l'Internazionale revient à la sixième place, à sept points des leaders.

Les autres matches : Modène confirme, Sienne piétine, Bologne déprime

Dans le registre "partie crispée et malheur au vaincu", le match Lecce (16e) contre Empoli (dernier) était ce qui se faisait de mieux ce dimanche. Dans ce match, c'est l'attaquant uruguayen de Lecce, Chevanton, qui a su tirer son épingle du jeu, marquant dès les premiers instants du match sur penalty, puis doublant la mise avant la mi-temps. Les supporters ont apprécié car Lecce sortait ainsi de la zone des relégables où Empoli s'enfonçaient un peu plus.

A noter dans les autres matches, la nouvelle victoire à domicile de Modène qui se cale ainsi en haut de tableau. Sienne concède un nouveau match nul à Ancône, qui n'arrange en rien les Bianconeri (ils ont exactement le même maillot que la Juventus), même s'ils occupent une place honorable pour un promu (10e). De son côté, Bologne continue sa descente aux enfers, avec une défaite à domicile contre la Sampdoria. Si les choses continuent ainsi, on risque de retrouver les Bolognais en Serie B l'an prochain. Un drame pour une équipe habituée à lutter pour les places européennes.

Le suspense a repris en intensité cette semaine. Même si Milan et la Juventus donnent l'impression d'être au-dessus du lot, trois autres équipes sont mathématiquement présentes : la Roma, Parme et la Lazio. Si l'on fait exception de l'Inter, c'est tout le gratin du Calcio qui fait la loi cette saison.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens de la rubrique Italie


Serie A - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel serait pour vous le meilleur choix pour succéder à Thiago Motta devant la défense au PSG la saison prochaine ?

N'Golo Kanté (Chelsea)
Fabinho (Monaco)
Danilo Pereira (FC Porto)

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
TOP 20
 transferts
en EUROPE

du mercato de l'été 2017
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB