Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Ligue des Champions : Manchester City et Pellegrini prêts à jouer un mauvais tour au Real Madrid !

Par Youcef Touaitia - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 26/04/2016 à 12h15
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Manchester City reçoit le Real Madrid ce mardi soir (20h45) lors de la demi-finale aller de la Ligue des Champions. Une première dans l'histoire du club anglais, qui compte bien empêcher le Real Madrid de Zinedine Zidane de s'accrocher à son rêve d'un onzième sacre dans la plus prestigieuse des compétitions européennes.

Ligue des Champions : Manchester City et Pellegrini prêts à jouer un mauvais tour au Real Madrid !
Manuel Pellegrini veut faire mal au Real Madrid.

Pour la première fois de sa très longue histoire, Manchester City va disputer les demi-finales de la Ligue des Champions. Pour la manche aller face au Real Madrid ce mardi soir (20h45), les Skyblues sont fin prêts afin d'écrire une des plus belles pages de l'existence du club.

Loin d'être effrayé par la montagne espagnole, l'entraîneur du champion d'Angleterre 2014 Manuel Pellegrini estime que ses hommes ont les capacités pour créer l'exploit.

Prendre du plaisir... et attaquer !

Bourreaux du Paris Saint-Germain lors des quarts de finale (2-2, 1-0), les Anglais peuvent compter sur le retour de leur capitaine en défense centrale, Vincent Kompany, absent lors du tour précédent, et la condition physique retrouvée de Kevin De Bruyne, excellent face aux Parisiens. Malgré le forfait sur blessure de Yaya Touré, le coach chilien veut produire du jeu pour arriver à bout des Madrilènes. «En demi-finale, c'est très important de prendre du plaisir. Ce n'est pas tous les ans que l'on se retrouve ici. Les joueurs le savent. Tout le monde veut aller plus loin, tout le monde veut jouer la finale», a lancé le Sud-Américain en conférence de presse

Même si les Citizens devraient évoluer en contre comme face au PSG, laissant la maîtrise du jeu aux Merengue, Pellegrini veut prôner un football offensif afin de gêner une formation ibérique portée vers l'avant. «On va avoir une équipe qui va rentrer sur le terrain pour gagner. Pour atteindre cette finale, nous n'allons pas simplement défendre. J'ai toujours essayé d'avoir une équipe qui produit un bon football, qui joue bien», a évoqué l'Ingénieur. «Nous allons avoir besoin de beaucoup de coeur, et de garder la tête froide. Il va falloir mettre ses propres émotions sous contrôle», a assuré l'homme de 62 ans, qui a l'occasion de marquer à jamais son nom dans l'histoire du club.

Pellegrini, l'heure de la reconnaissance... et de la revanche !

Alors qu'il quittera le nord de l'Angleterre à l'issue de l'exercice, remplacé par l'actuel entraîneur du Bayern Munich Pep Guardiola, Pellegrini a tout à gagner. A commencer par la reconnaissance, lui qui n'a jamais été évalué à sa juste valeur. Cette double confrontation est aussi l'occasion pour le natif de Santiago de prendre sa revanche sur le Real Madrid, qu'il a dirigé une année durant (2009-2010). Malgré une saison record avec 96 points en Liga, à 3 unités derrière le FC Barcelone, l'ancien défenseur central avait pris la porte en étant puni pour son élimination dès les 8es de finale de C1 face à l'Olympique Lyonnais de Claude Puel (0-1, 1-1).

Outre ces retrouvailles, Pellegrini a également une revanche à prendre sur le destin dans cette compétition. En 2006, alors qu'il officiait du côté de Villarreal, le technicien skyblue avait vu Arsenal le priver d'une finale au Stade de France face au FC Barcelone puisque le gardien gunner de l'époque, Jens Lehmann, avait repoussé un penalty de Juan Roman Riquelme à la 89e minute de la demi-finale retour (0-0, 0-1 à l'aller).

7 ans plus tard, en 2013, le Chilien était encore victime de cette malédiction avec l'élimination de son équipe, Malaga, en quarts de finale de l'épreuve face au Borussia Dortmund (0-0, 2-3), avec deux buts encaissés dans le temps additionnel de la manche retour au Signal Iduna Park. Contre le Real, Pellegrini tentera de retenir les leçons du passé… et d'accrocher une finale tant rêvée par Manchester City !

La composition probable des deux équipes :

Manchester City : Hart - Sagna, Otamendi, Kompany (c), Clichy - Fernando, Fernandinho - Navas, De Bruyne, Silva - Agüero.

Real Madrid : Navas - Carvajal, Ramos (c), Pepe, Marcelo - Modric, Casemiro, Kroos - Bale, Benzema, Ronaldo.

Selon vous, Manchester City est-il capable d'éliminer le Real Madrid et de se qualifier pour la finale de la Ligue des Champions ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Publiez un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2019 ! Quel arrière gauche ?

Jordi Alba (Barcelone)
Andrew Robertson (Liverpool)
Nicolas Tagliafico (Ajax)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB