Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les 10 infos à savoir sur la soirée de Ligue Europa : Liverpool se venge, Dortmund et Aubameyang déroulent, le show De Gea...

Par Romain Lantheaume - Actu Europa League, Mise en ligne: le 10/03/2016 à 23h42
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Liverpool qui retrouve enfin le chemin de la victoire contre Manchester United malgré un énorme De Gea, le Borussia Dortmund qui corrige un Tottenham remanié (3-0), la sale soirée de Steven N'Zonzi… Découvrez les faits marquants des matchs de jeudi comptant pour les 8e de finale aller de la Ligue Europa.

Les 10 infos à savoir sur la soirée de Ligue Europa : Liverpool se venge, Dortmund et Aubameyang déroulent, le show De Gea...
Y'a de la joie chez Firmino et les Reds !

Les résultats de la soirée : Shakhtar 3-1 Anderlecht, Bâle 0-0 FC Séville, Villarreal 2-0 Leverkusen, Bilbao 1-0 Valence, Liverpool 2-0 Manchester United, Sparta Prague 1-1 Lazio Rome, Dortmund 3-0 Tottenham, Fenerbahçe 1-0 Braga

1. Liverpool domine enfin MU ! Battu par Manchester United lors de leurs quatre dernières confrontations toutes compétitions confondues, Liverpool a enfin relevé la tête jeudi en s'imposant 2-0 face à des Red Devils peu inspirés (voir ici). Grâce à un penalty de Sturridge en début de match (20e) et un but de Firmino (74e), les Reds, plus déterminés et tranchants offensivement, ont pris un avantage logique qui les place en position de force avant la manche retour. Cette défaite pourrait coûter cher à Louis van Gaal alors qu'un sacre en Ligue Europa représente l'un des derniers moyens de qualification en Ligue des Champions la saison prochaine pour les deux équipes, à la traîne en Premier League.

2. Le show De Gea. Et encore, l'addition aurait pu être beaucoup plus salée pour les Mancuniens, sauvés une demi-douzaine de fois par leur portier. Au sol face à Coutinho, au duel devant Sturridge, à bout portant contre Lallana, dans les airs sur un tir de Coutinho puis avec force sur une frappe vicieuse de Clyne : l'Espagnol a répondu présent dans tous les domaines ! L'Ibère a même failli repousser le penalty de Sturridge qu'il a touché du bout des doigts. Sans lui, MU aurait déjà pu faire une croix sur la qualification.

3. Aubameyang dévore Lloris. Choc entre le dauphin de la Bundesliga et son homologue de Premier League, la confrontation entre le Borussia Dortmund et Tottenham (3-0) a tourné à la correction (voir ici). La rencontre offrait également un duel entre Hugo Lloris, ancien Lyonnais, et Pierre-Emerick Aubameyang, ancien Stéphanois. Un match dans le match qui a été allègrement remporté par le Gabonais. Malgré un tir hors cadre et un but refusé pour hors-jeu sur un ballon repoussé dans ses pieds par… Lloris, PEA a ensuite ouvert le score d'une tête décroisée imparable (1-0, 30e). Lâché par sa défense, le gardien tricolore s'est quant à lui incliné à deux reprises face à Marco Reus, auteur d'un doublé (61e, 70e).

4. Triste soirée pour N'Zonzi et les Français de Séville. Opposé au FC Bâle (0-0) au Parc Saint-Jacques, l'enceinte qui accueillera la finale de la compétition, le FC Séville alignait 5 Tricolores au coup d'envoi : Rami, Kolodziejczak, Trémoulinas, N'Zonzi et Gameiro. Seul 0-0 de la soirée, la rencontre ne restera malheureusement pas dans les annales. Auteur d'une tête non cadrée et d'une frappe dans la surface détournée par Vaclik, N'Zonzi a gâché deux des plus belles occasions de la partie. Avant de se faire expulser sévèrement à la 87e sur un deuxième carton jaune consécutif à un coup involontaire sur le visage de Bjarnason.

5. Soirée mitigée pour les Frenchies à Anfield. Le derby d'Angleterre a également mis aux prises trois Tricolores. Côté Liverpool, Mamadou Sakho s'est montré à son avantage. Solide dans les duels, il a notamment réalisé une belle intervention devant Anthony Martial à l'heure de jeu. L'ancien Monégasque a vécu une soirée plus compliquée. Il a eu du mal à se positionner et a parfois semblé très isolé. Mignolet le devance dans les airs sur l'une de ses rares inspirations du soir. Titulaire, Morgan Schneiderlin s'est quant à lui surtout illustré au retour des vestiaires sur l'une des premières occasions mancuniennes du match. Mignolet l'a mis en échec.

6. Pochettino avait fait tourner. Balayé par le Borussia Dortmund (3-0), Tottenham n'avait pas vraiment aligné sa meilleure équipe ce soir. Deuxièmes de Premier League à 5 points du leader Leicester après 29 journées, les Spurs ont clairement démontré qu'ils privilégient le championnat anglais. Des onze titulaires tenus en échec par Arsenal (2-2) samedi, seuls quatre ont débuté le match : Lloris, Alderweireld, Wimmer, Eriksen. L'entraîneur Mauricio Pochettino a bien tenté de faire entrer Dembélé, Lamela puis Kane pendant le second acte, mais c'était trop tard…

7. Bakambu voit double, Areola assure. Hôte du Bayer Leverkusen, Villarreal a réalisé une bonne opération en s'imposant 2-0. Un succès qui porte l'empreinte de l'ancien Sochalien, Cédric Bakambu, auteur d'un doublé (4e, 56e). Dans les buts, Areola a fait le boulot, réalisant une bonne sortie devant Kiessling puis bloquant une tête de Chicharito qui lui a fait goûter à ses crampons avant la pause…

8. Anderlecht évite la correctionnelle. A l'image de Tottenham, Anderlecht a failli boire la tasse sur le terrain du Shakhtar (3-1). Menés 2-0 sur des buts de Taison (21e) et Kucher (24e), les Belges ont eu la chance de voir la tentative d'Eduardo heurter le poteau avant la pause. Le Ghanéen Acheampong (68e) leur a ensuite redonné espoir en réduisant le score. Mais la joie a été de courte durée puisqu'Eduardo (79e) a marqué un 3e but pour les Ukrainiens. Les Mauves vont avoir du pain sur la planche lors de la manche retour...

9. Le but de la soirée en République Tchèque. C'est l'une des surprises de la soirée, la Lazio Rome a été tenue en échec par le Sparta Prague (1-1). Les Tchèques ont notamment ouvert le score grâce à une sublime demi-volée de Frydek (13e). Les Italiens ont limité la casse en égalisant par Parolo (38e).

 Le bijou de Frydek

10. L'Athletic chante sous la pluie. Sous des trombes d'eau et malgré une pelouse dans un piteux état, qui ressemblait davantage à un champ de patates par endroit, les Basques ont dominé Valence 1-0 dans une confrontation 100% espagnole, à San Mamés, là même où l'Olympique de Marseille a été éliminé il y a quinze jours. Raul Garcia (20e) a inscrit l'unique but de la rencontre. Avec ce résultat, ils aborderont la manche retour en position favorable.

Pour réagir aux 8es de finale aller de la Ligue Europa, rendez-vous ci-dessous dans l'espace "Commentaires" ...

La joie d'Aubameyang sur l'ouverture du score  de la tête contre Tottenham (Dortmund 3-0 Tottenham)

Félicité par ses partenaires, Bakambu (auteur d'un doublé) était déchaîné ce soir

Lloris et ses partenaires quittent Dortmund tête basse…

La soirée s'est mal finie pour le Français du FC Séville N'Zonzi, exclu à Bâle (Bâle 0-0 FC Séville)

Ambiance de feu à Anfield pour le derby d'Angleterre (Liverpool 2-0 Manchester United)

Le beau tifo des supporters de Fenerbahçe, vainqueur de Braga au finish (1-0)

Raul Garcia (Bilbao), buteur sous des trombes d'eau (Bilbao 1-0 Valence)

Le Shakhtar s'est hissé plus haut qu'Anderlecht ce soir (Shakhtar 3-1 Anderlecht)

La joie de Parolo, auteur de l'égalisation romaine (Sparta Prague 1-1 Lazio Rome)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez moderation@maxifoot.fr



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Mario Balotelli est-il une bonne idée pour l'OGC Nice ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
L'effectif de rêve
EURO
2016
L'effectif de rêve
LIGUE 1
saison
2015-16
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe


MASQUER LA PUB