Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Un éclair de génie d'Aduriz enterre pratiquement l'OM... - Débrief et NOTES des joueurs (OM 0-1 Bilbao)

Par Youcef Touaitia - Actu Europa League, Mise en ligne: le 18/02/2016 à 23h04
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au terme d'un match disputé, l'Olympique de Marseille s'est incliné face à l'Athletic Bilbao (0-1), ce jeudi soir, en 16e de finale aller de la Ligue Europa. Un très mauvais résultat pour la formation phocéenne qui pourra s'en vouloir de ne pas avoir fait plus mal à une équipe basque moyenne.

Un éclair de génie d'Aduriz enterre pratiquement l'OM... - Débrief et NOTES des joueurs (OM 0-1 Bilbao)
Les Basques ont été sans pitié face à l'OM.

La cruauté de l'Europe... Opposé à une solide équipe de l'Athletic Bilbao, l'Olympique de Marseille s'est incliné ce jeudi soir (0-1), en 16e de finale aller de la Ligue Europa. A défaut d'avoir été exceptionnels, les Basques ont pu compter sur leur meilleur buteur, Aduriz, auteur d'un but extraordinaire. Une contre-performance pour les Marseillais, qui devront batailler la semaine prochaine pour voir les 8es de finale de la compétition.

L'OM mieux que Bilbao mais...

Dès les premières minutes, les Phocéens exerçaient un gros pressing sur des Basques peu inspirés sur les phases offensives. Petit à petit, les hommes de Michel prenaient le dessus sur leurs adversaires et écartaient bien le jeu sur les côtés, sans toutefois réussir à déstabiliser le bloc de Bilbao, vigilant et très calme malgré la menace Fletcher.

Au fil des minutes, la rencontre perdait en intensité et les Marseillais abusaient du jeu long, tandis que les protégés d'Ernesto Valverde ne trouvaient pas la solution devant une solide équipe de l'OM malgré les nombreuses courses de Sabin et Williams. Entre transmissions mal ajustées et fautes à répétition, le premier acte était très loin de ressembler à une grande affiche européenne...

Aduriz, c'est génial !

Au retour des vestiaires, Barrada ratait une énorme occasion, seul devant Herrerin avant le bijou de la soirée : à 35 mètres, Aduriz envoyait une reprise de volée sans contrôle exceptionnelle au fond des filets de Mandanda (0-1, 54e). Un chef d'oeuvre du goleador basque alors que Sabin touchait le poteau dans la foulée ! A partir de là, les coéquipiers de Diarra tentaient le tout pour le tout mais restaient trop imprécis dans le camp adverse.

Une belle entrée de Thauvin, insuffisante...

Si Aduriz n'était pas loin de creuser définitivement l'écart sur une nouvelle tentative lointaine, Thauvin touchait le poteau après un très bon travail sur la droite ! Un réveil trop tardif pour des Phocéens très mal embarqués avant de se déplacer à Bilbao la semaine prochaine pour la manche retour...

La note du match : 5,5/10

Dans un Vélodrome aux tribunes parsemées, nous n'avons pas assisté à une grande rencontre européenne, loin de là. Une première période assez terne au cours de laquelle les deux équipes ont été frileuses. Un second acte bien meilleur avec un but venu d'ailleurs d'Aduriz, mais cela est resté léger...

Le but :

- Herrerin effectue un énorme dégagement vers Sabin, qui reprend le ballon de la tête et remet derrière lui pour Aduriz. A 35 mètres des buts de Mandanda, le goleador basque envoie un missile exceptionnel sans contrôle qui termine sa course au fond des filets de Mandanda (0-1, 54e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Aritz Aduriz (7/10)

Le meilleur buteur de la compétition avant la rencontre avec l'attaquant d'Augsbourg, Raul Bobadilla, n'a pas été en verve en première période. Bien contenu par Nkoulou et Rolando, il a eu du mal à se défaire du marquage très strict de la défense marseillaise. Mais il fallait qu'il marque le match de son empreinte : une reprise de volée ahurissante qui a crucifié Mandanda après un excellent décrochage a dégoûté l'OM. Précis et efficace. Une soirée d'autant plus parfaite pour le vétéran basque qu'il a pris seul la tête du classement des meilleures gâchettes de la compétition avec 7 buts puisque son concurrent et homologue argentin d'Augsbourg est prématurément sorti sur blessure face à Liverpool (0-0).

MARSEILLE :

Steve Mandanda (5) : le capitaine marseillais a passé une première période très tranquille puisque les Basques n'ont pas eu une seule occasion. Malheureusement pour lui, Aduriz a frappé après la pause, et de quelle manière ! Une réalisation incroyable sur laquelle l'international français est probablement trop avancé. Encaisser un but au milieu de ses cages, ce n'est pas inévitable...

Mauricio Isla (5) : le Chilien retrouvait sa place dans le couloir droit de la défense marseillaise après des prestations solides dans l'entrejeu. Malgré une première période assez terne offensivement, il a été à l'origine des quelques mouvements marseillais sur son côté. Il a été un peu plus en difficulté en seconde période devant les dédoublements de Sabin et Williams.

Nicolas N'Koulou (5,5) : le Camerounais a subi un énorme tampon avant la pause qui aurait pu mal terminer pour lui. S'il a été plutôt correct, il a perdu son duel aérien avec Sabin sur le but magique d'Aduriz... On peut difficilement lui en vouloir étant donné que l'attaquant basque était relativement loin de Mandanda sur son tir. Malheureusement, c'est ce qui pourrait coûter la qualification pour les 8es de finale à son équipe…

Rolando (6) : match rageant pour le Portugais ! Après plusieurs mois très difficiles, l'ancien joueur de l'Inter Milan est enfin redevenu un bon joueur de football. Associé à un N'Koulou de retour en forme, le défenseur central s'est montré serein, et pourtant, il n'a pu empêcher la réalisation magistrale d'Aduriz.

Javi Manquillo (6) : l'Espagnol monte vraiment en puissance. En l'absence de Mendy, le joueur prêté par l'Atletico Madrid fait bien son boulot sur le côté gauche de la défense. Il a été un des meilleurs de son équipe malgré son activité offensive moindre. Si Williams a eu autant de mal en première période, c'est surtout à cause du travail défensif important de son compatriote.

Alaixys Romao (3,5) : une soirée difficile. Il a eu du mal à rentrer dans la partie et a paru très en retrait par rapport à Diarra. Des transmissions ratées, de la fébrilité, c'est lui qui laisse Aduriz seul au moment de son but. C'est bien trop léger pour une telle rencontre...

Lassana Diarra (7) : le taulier marseillais a une nouvelle fois livré une belle copie. Très actif dans l'entrejeu, il a pris les clés du jeu marseillais dès le coup d'envoi et a adressé de très nombreuses ouvertures intéressantes à ses ailiers. Il a régalé le public marseillais après une superbe intervention devant Williams suivie d'une magnifique séquence avec des dribbles chaloupés. Il a été à la hauteur, récupérant de très nombreux ballons dans les pieds basques.

Romain Alessandrini (4) : l'ancien Rennais a beaucoup donné sur son aile droite. S'il a parfois manqué de précision dans ses transmissions, il a effectué un gros repli défensif pendant une heure, empêchant Balenziaga de monter. En dehors de ça, il a été très moyen dans l'apport offensif, ne se créant aucune occasion. Il est sorti sous la bronca du Vélodrome. Remplacé à la 59e minute par Michy Batshuayi (non noté), qui a tenté mais qui encore une fois, a voulu jouer solo…

Georges-Kevin N'Koudou (5,5) : une fois n'est pas coutume, le remuant milieu offensif marseillais a débuté la rencontre dans une position plus axiale qu'à l'accoutumée. Il s'est baladé sur tout le front de l'attaque et a posé de nombreux soucis à ses adverses, parfois trop lents devant sa vivacité. Il a eu un peu plus de mal en seconde période, c'est dommage. Remplacé à la 82e minute par Bouna Sarr (non noté).

Abdelaziz Barrada (3,5) : en l'absence de Cabella, suspendu, l'international marocain a débuté la rencontre, dans une position plus excentrée toutefois. Peu dangereux, cela ne lui a pas trop réussi alors qu'il a raté une énorme occasion après la pause, seul devant Herrerin. Il est sorti sous les sifflets du public marseillais. Remplacé à la 59e minute par Florian Thauvin (non noté), qui a effectué une belle entrée en touchant le poteau en fin de rencontre. Encourageant.

Steven Fletcher (5) : à la surprise générale, l'Ecossais a été titularisé à la pointe de l'attaque, préféré à l'habituel titulaire Batshuayi. Et une fois de plus, le joueur prêté par Sunderland s'est montré très intéressant dans ses déplacements et ses décrochages. C'est lui qui trouve Barrada sur la première occasion dangereuse de son équipe. Il a eu beaucoup plus de mal après l'heure de jeu et n'a jamais réussi à combiner avec Batshuayi une fois le Belge sur la pelouse.

ATHLETIC BILBAO :

Iago (6) : le remplaçant d'Iraizoz a eu peu de travail en première période. En dehors d'une tentative de Fletcher repoussée par Etxeita, rien à signaler. Solide sur ses appuis, c'est lui qui est à l'origine du but basque sur un énorme dégagement vers Sabin. Une belle partie !

Óscar De Marcos (7) : le capitaine basque a été solide ce soir. Il n'a pas hésité à monter d'un cran pour empêcher la construction du jeu marseillais en mettant le pied quand il le fallait. Il a été impérial dans ce qu'il a fait.

Xabier Etxeita (6,5) : il a eu du travail à faire devant la hargne de Fletcher, toujours pesant sur le front de l'attaque marseillaise. Il n'a jamais paniqué et s'est montré à son aise sur la pelouse du Vélodrome.

Aymeric Laporte (6,5) : peu mis à contribution en première période, le Français a réalisé une intervention décisive devant Alessandrini juste après la pause. Il n'a jamais eu à forcer son talent pour repousser les quelques offensives marseillaises.

Mikel Balenziaga (5,5) : peu de montées offensives, il a été le défenseur le plus en difficulté ce soir. Il a eu quelques problèmes devant la vivacité de Thauvin dans le dernier quart d'heure.

San José (6,5) : un très bon match du milieu basque. Il a été très présent dans la récupération et a bien contenu les velléités offensives de l'OM, bien trop faibles ce soir. Solide et efficace.

Eraso (4) : bousculé par Diarra, il a eu du mal à se défaire du pressing marseillais. Il a perdu pas mal de ballons et n'a pas été très utile dans la construction du jeu de son équipe. Remplacé à la 58e minute par Mikel Rico (non noté).

Beñat Extebarria (5) : un match difficile pour le playmaker basque. Souvent à la limite, il a mis beaucoup de coups et aurait pu ne pas terminer la rencontre. Ses coups de pied arrêtés n'ont pas été précis et son apport offensif bien trop faible. Il a écopé d'un carton jaune qui le privera de la manche retour jeudi prochain. Remplacé à la 90e minute par Gorka Elustondo (non noté).

Iñaki Williams (5) : l'ailier supersonique a eu du mal à rentrer dans la rencontre, bien contenu par un Manquillo vigilant. Après la pause, il a été bien plus remuant et s'est bien repris, se baladant sur tout le front de l'attaque basque. Un match à deux visages avec du mieux à la fin.

Aritz Aduriz (7) : lire commentaire ci-dessus.

Sabin (6) : une nouvelle fois préféré à Muniain sur l'aile gauche de l'attaque basque, il a été le plus remuant en première période malgré un important déchet technique dans les derniers mètres. Il est passeur décisif sur le but délirant d'Aduriz avant de toucher le poteau dans la foulée. Un match plus que correct. Remplacé à la 75e minute par Eneko Boveda (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Europa sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MARSEILLE 0-1 ATHLETIC BILBAO (mi-tps: 0-0) - LIGUE EUROPA - 1/16e de finale
Stade : Stade Vélodrome - 29.727 spectateurs - Arbitre : C. Thomson

Buts : - Aduriz (54e) pour ATHLETIC BILBAO
Avertissements : L. Diarra (76e), M. Isla (89e), pour MARSEILLE - Beñat (60e), Balenziaga (82e), Elustondo (90+2e), pour ATHLETIC BILBAO

MARSEILLE : S. Mandanda - M. Isla, N. N'Koulou, Rolando, Javi Manquillo - A. Romao, L. Diarra - R. Alessandrini (M. Batshuayi, 59e), A. Barrada (F. Thauvin, 59e), G. N'Koudou (B. Sarr, 82e) - S. Fletcher

ATHLETIC BILBAO : Iago Herrerín - De Marcos, Etxeita, A. Laporte, Balenziaga - San José, Eraso (Mikel Rico, 58e), Beñat (Elustondo, 90+1e) - Iñaki Williams, Aduriz, Sabin (Bóveda, 75e)

Le but monumental d'Aduriz

 


Afficher
cette
video sur
votre
site

De Marcos a bien contenu Nkoudou

Manquillo a posé beaucoup de problèmes à Williams

Aduriz, un but de folie !

Diarra a encore une fois été très bon




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez moderation@maxifoot.fr



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Supporters du PSG, après 2 défaites en 7 journées de L1 pour le PSG d’Unai Emery, êtes-vous inquiets pour la suite de la saison ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
L'effectif de rêve
EURO
2016
TOP 20
 transferts
en EUROPE

du mercato de l'été 2016
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Banc des remplaçants Marseille

M
A
R
S
E
I
L
L
E
Banc des remplaçants Athletic Bilbao

A
T
H
L
E
T
I
C

B
I
L
B
A
O
carton jaune, 89e5Isla
carton jaune, 76e7Diarra
>remplacé par Batshuayi, 59e4Alessandrini
>remplacé par Thauvin, 59e3,5Barrada
>remplacé par Sarr, 82e5,5N'Koudou
carton jaune, 82e5,5Balenziaga
>remplacé par Rico, 58e4Eraso
>remplacé par Elustondo Urkola, 90e+1carton jaune, 60e5Extebarria
but, 54e7Aduriz
>remplacé par Bóveda, 75e6Sabin


MASQUER LA PUB